Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 21:24
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
M. Pap N’DIAYE, professeur à l’Institut d’études politiques, précédemment, à partir de mars 2021, à la tête du Musée national de l’histoire de l’immigration, vient d'être nommé, le 20 mai 2022, Ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse, en remplacement de M. Jean-Michel BLANQUER.
Pap N’DIAYE étant d’ascendance sénégalaise, sa nomination au Ministère de l’éducation nationale de la France confirme que le Sénégal est bien un «grand petit pays», en référence au titre de mon troisième ouvrage. En effet, il y aura eu Blaise DIAGNE (1872-1934) et N’Galandou DIOUF (1875-1941) députés à l'assemblée nationale française, Léopold Sédar SENGHOR (1906-2001), ministre sous la IV République, Alioune DIOP (1910-1980), fondateur de Présence africaine, Amadou M’Barick FALL dit Battling Siki (1897-1925), champion du monde en 1924 contre Georges CARPENTIER, Pap DIOUF (1951-2020) président du football club de Marseille, Rama YADE, Sibeth N’DIAYE porte-parole du gouvernement, Oumar SY, artiste, Marie N’DIAYE, la sœur de Pape N’DIAYE, prix Goncourt en 2009, et Mohamed M’Bougar SARR, prix Goncourt 2021. Les choix qui lui appartiennent, et n'ont pas être discutés de Idrissa Gana GUEYE, joueur à Paris Saint-Germain, ont déclenché les foudres injustes de la fachosphère. Et pourtant Gana GUEYE fait partie de la fierté du Sénégal par son talent de footballeur.
Cependant, la nomination Pap N’DIAYE, au poste de Ministre de l'éducation nationale et de jeunesse, est hautement symbolique et focalise, à elle seule, les débats de notre temps entre le Bien et le Mal. Partisans de la République et des idées nauséabondes, d'un racisme arrogant et décomplexé, s'affrontent. La Gauche, la NUPES, à travers son programme, si elle remportait les élections des 12 et 19 juin 2022, se propose d'abolir le Code de l’indigénat qui est en train de se mettre en place, en vue de développer, notamment au sein de l'éducation nationale, des valeurs républicaines du bien-vivre ensemble, pour un respect mutuel. Aussi, M. Jean-Luc MELENCHON, chef de file de la NUPES, qui a critiqué le gouvernement de Mme Elisabeth BORNE, a épargné Pap N’DAYE, sa nomination étant considérée comme «une audace». Pour les syndicats de l’éducation nationale, la promotion de Pap N’DIAYE est «Un symbole de rupture qui va plutôt dans le bon sens. Mais on ne gouverne pas l'Éducation nationale à coups de symboles, on la gouverne par des actes», dit Mme Sophie VENITITAY, Secrétaire générale du Snes-FSU.
Pap N’DIAYE est à l'opposé de son prédécesseur, Jean-Michel BLANQUER, contaminé par les forces du Chaos, qui voulait lutter contre ce qu'il appelle «l’indigénisme» le «Wokisme», ou la lutte contre les inégalités et les discriminations, la «Cancel Culture», dénonçant et bannissant les personnes dites «problématiques» ;  selon l’ancien Ministre de l’Education nationale, un assimilationniste, ces concepts de lutte contre le racisme seraient «déstabilisateurs de notre civilisation» et donc contraires aux valeurs républicaines : «C’est finalement une pensée qui cherche d’abord et avant tout à définir les gens par leur identité supposée et qui met cela avant. Ce que nous, nous mettons en avant c’est-à-dire le fait que tous les hommes naissent libres et égaux en droits. On a besoin d’une société diverse où l’on se respecte et où l’on ne se définit pas par son degré de victimisation ou par son identité supposée, mais tout simplement comme citoyen » dit Jean-Michel BLANQUER, en octobre 2021. En revanche, Pap N’DIAYE est particulièrement attaché à l’égalité réelle et à l’excellence à l’école chemin de la réussite : «Mes premières pensées vont vers le monde enseignant, qui est le mien depuis longtemps.  Je suis le pur produit de la méritocratie républicaine dont l’école est le pilier. Je suis le symbole de la méritocratie et de la diversité. Je n’en tire aucune fierté, mais le sens du devoir et des responsabilités.  Le dialogue avec la communauté éducative sera aussi important» a déclaré M. Pap N’DIAYE.
Aigrie et haineuse, l’Extrême-droite qui l'a mauvaise, est vent debout :  «La nomination de Pap Ndiaye, indigéniste assumé, à l’éducation nationale est la dernière pierre de la déconstruction de notre pays, de ses valeurs et de son avenir» a déclaré Marine LE PEN du Rassemblement national. Pour Mohamed ZEMMOUR, le nouveau ministre est serait un indigéniste : «Emmanuel Macron avait dit qu'il fallait déconstruire l'Histoire de France. Pap Ndiaye va s'en charger. Il a participé à des réunions interdites aux blancs, c'est un vrai intellectuel indigéniste, un vrai ; c'est toute l'histoire de France qui va être revisitée à l'aune de l'indigénisme, de l'idéologie Woke et de l'islamo-gauchisme. Ilva être chargé de reformater les esprits des petits Français pour leur apprendre que les Blancs sont éternellement coupables, que les Noirs sont victimes et que nous sommes une terre d'immigration et que nous devons surtout continuer à l'être» dit Mohamed ZEMMOUR, du parti Reconquête.
Par conséquent, le lynchage a bien commencé, et quelle sera donc, dans la question d’une éducation pour un bien-vivre ensemble, la place de la lutte contre les discrimination dans une société fracturée, où la parole raciste s’est considérablement libérée ?
«Laissons la haine à ceux qui sont faibles pour aimer» disait Martin Luther KING (1929-1968). Dans ce racisme institutionnel et systémique, ses procès en incompétence ou en illégitimité à l’encontre des racisés, il y a déjà une fatwa de l'extrême-Droite à l'encontre de Pap N’DIAYE, avant même qu'il n'ait pris ses fonctions. Il faudrait combattre énergiquement cette grande hypocrisie qu'est cet universalisme ethnique. En fait, le seul universalisme authentique, c'est l'universalisme républicain ; la diversité n'est pas un mal mais une richesse. Il va falloir tout de même réconcilier et apaiser cette société française au bord de la rupture après ces présidentielles consacrant une forte montée du fascisme dans ce pays niant sa diversité, son multiculturalisme, une réalité irréversible. Il est donc urgent de promouvoir une éducation de la liberté dans la tolérance (voir mon article du Voltaire). Jamais dans l’histoire de l’Humanité, la haine n’a jamais triomphé, durablement, sur l’Amour, vecteur de progrès et de cohésion sociale.
«Je m’assume tel quel avec ma couleur de peau. J’ai un rôle civique à jouer. Il faut absolument préserver l’universalisme et faire en sorte qu’il soit valable pour tout le monde» avait dit Pap N’DIAYE, en juin 2021. En effet, une démocratie sans partage du pouvoir est une escroquerie. Les racisés aspirent comme les autres au bonheur, à l’égalité réelle, la visibilité et à la représentativité dans tous les lieux de décision. «Le génie français cache souvent un universalisme chauvin, d'homme, blanc, hétérosexuel. Il y a une double volonté d'invisibilité et de visibilité chez les personnes issues de l'immigration. Elles veulent être invisibles face aux institutions et reconnues pour leur apport culturel à ce qui fait la France» dit Pap N’DIAYE.
Le Musée de l'immigration que vient de quitter Pap N’DIAYE, devrait être transformé, à mon sens, en une Maison d'Afrique à Paris de promouvoir le bien-vivre ensemble, pour réconcilier et rassembler autour d’un projet républicain. De nos jours, pour Pap N’DIAYE, qui a travaillé sur les questions d’égalité et de lutte contre les discriminations, la «condition noire» désigne «une situation sociale qui n’est celle ni d’une classe, d’une caste ou d’une communauté, mais d’une minorité, c’est-à-dire d’un groupe de personnes ayant en partage l’expérience sociale d’être généralement considérées comme noires» écrit-il dans «la condition noire». Or, les questions raciales, de colonisation ou d’esclavage, sont encore tabous en France, la République, avec son message universel, pourtant obnubilée par l’immigration et l’Islam et ses détails vestimentaires, serait indifférente aux couleurs ; c’est le déni permanent du racisme institutionnel et systémique : «Si l’on veut déracialiser la société, il faudrait commencer par en parler» rétorque Pap N’DIAYE, un membre fondateur du CRAN. Les autres nous renvoient, en permanence, à nos origines ethniques ou à nos croyances religieuses, à travers cette question pernicieuse : «Tu viens d’où ?».
Ni crispé, ni frustré, sans aucune rancune, apaisé et conciliateur, Pap N’DIAYE, un spécialiste de l’histoire des minorités, est un homme serein assumant ses identités multiples, dans un esprit de dialogue des cultures, de «rendez-vous du donner et recevoir» suivant une belle expression du président SENGHOR (1906-2001). Né le 25 octobre 1965 à Antony, dans les Hauts-de-Seine, dans la proche banlieue parisienne, d'une mère française, Simone, professeure de sciences naturelles, et d'un père sénégalais, Tidiane N’DIAYE, premier ingénieur des Ponts et chaussées, Pap N’DIAYE est un spécialiste de la condition noire. Enfant, il passe ses vacances à la ferme de ses grands-parents, dans la Beauce. Son père rentre au Sénégal alors qu’il n’a que deux ans et ne reviendra que dix ans plus tard. «Papa est parti depuis si longtemps que personne n'espère plus son retour. Mais voilà que Papa revient, voilà que Papa exige de rentrer, sûr de son bon droit, dans la vie qu'il a fuie dix ans auparavant. Qui aime encore Papa ? Qui peut prétendre avoir besoin de lui ? Il a les apparences de la richesse et d'une jeunesse improbable. Il resplendit d'un éclat peu commun à Courbevoie. Surtout, il sait ce qu'on lui doit, même si ce n'est pas justifié, et qu'on l'aime encore, qu'on l'aimera toujours» écrit Marie N’DIAYE dans sa pièce, déjà inscrite au répertoire de la Comédie française «Papa doit manger». Pap N’DIAYE est père de deux enfants, Rose et Lucien, dont la mère est Jeanne LAZARUS, une sociologue à Sciences politiques et écrivaine, une spécialiste de l’économie des ménages et des politiques bancaires.
Sa petite sœur, Marie N’DIAYE, née le 4 juin 1967, à Pithiviers (Loiret) est allée vivre en Allemagne, avec son mari, l’écrivain Jean-Yves CENDREY, en protestation contre la politique de l’identité nationale développée, à l’époque, par le nouveau président, Nicolas SARKOZY. «Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage. Besson, Hortefeux, tous ces gens, je les trouve monstrueux. Pour moi, ces gens-là, représentent une forme de mort, d’abêtissement de la réflexion, un refus d’une différence possible» disait, en 2009, Marie N'DIAYE. En effet, Marie N’DIAYE, admiratrice de William FAULKNER (1897-1962 voir mon article), une des grandes voix de la littérature contemporaine française, écrit des romans, des pièces de théâtre, des pièces radiophoniques, des scénarios et des livres d'enfants. Marie N’DIAYE a obtenu le Prix Femina en 2001 pour son roman «Rosie Carpe» et pose ces questions : «Où est ma famille ? Où sont mes enfants ?». Décalé et hanté par une culpabilité insondable, le personnage principal chez Marie N’DIAYE se trouve souvent en butte à l’hostilité d’un monde qui le rejette. Dans une langue musicale, Marie N’DIAYE, une métisse élevée par une mère seule, vivant maintenant entre Berlin et la Gironde, dépeint dans sa contribution littéraire des personnages mobiles, déclassés, sans appartenance et en butte dans le rapport aux autres, à un environnement étrange et menaçant. Ces personnages hors normes finissent par triompher en raison de leur résilience exceptionnelle.
Marie N’DIAYE a aussi reçu le Prix Goncourt, en 2009, pour son roman «Trois femmes puissantes». Dans «Trois femmes puissantes», le roman fait des allers et retours entre l'Afrique et la France, c'est la première fois que Marie N’DIAYE en évoquant ses origines sénégalaises ; elle met en scène sa propre géographie familiale. La première héroïne, Norah, vient au Sénégal où son abominable père l'appelle. En fait, c’est à 22 ans, que Marie N’DIAYE a revu son père cours de son premier voyage au Sénégal : «Mon père est rentré en Afrique quand j’avais un an. Je n’ai jamais vécu avec lui. J’ai grandi en banlieue, je suis 100 % française, avec les vacances dans la Beauce... On pense à tort que j’ai la double nationalité, la double culture. Mais je ne suis pas gênée que l’on dise de moi que je suis africaine. J’ai dû voir mon père trois fois et pas depuis au moins vingt ans. Mon vrai père est bien plus insignifiant que dans le roman. Ce n’est pas une figure, mon père, mais un homme terne» dit-elle.
Par conséquent, les N’DIAYE, un patronyme également de ma mère, sont une famille en or, comme il y en a beaucoup d'autres dans ce pays qu'on continue de calomnier et vilipender, à tort. Il y a des pépites d'Or dans cette France multicolore. Pap N’DIAYE en est la parfaite illustration. En effet, Maitre de conférences, Pap N’DIAYE a longtemps enseigné aux États-Unis. La première fois que je le rencontrais c'était au Collège de France avec le triomphe d'Alain MABANCKOU, professeur d'université également aux Etats-Unis. J'ai comme l'impression, pour les racisés en France, pour être reconnu dans ce pays, il faudrait d'abord traverser l'Atlantique à la nage.
Maintenant que Pap N’DIAYE est devenu Ministre de l’éducation nationale, il est urgent que des chairs d'études africaines fleurissent en France, comme aux États-Unis. La question du bien-vivre ensemble passe, non pas par des lois ségrégationnistes comme la loi sur le séparatisme, mais par une étude minutieuse du multiculturalisme et de la citoyenneté. Comment on doit-on apprendre à vivre ensemble, en encourageant à tous les lieux de décisions, au lieu de les enfoncer, toutes les personnes méritantes, comme le professeur Pap N’DIAYE ?
Pap N’DIAYE siège au comité scientifique de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage. On sait aussi que dans son «Et en même temps» le président MACRON a déjà célébré en grande pompe en mai 2021, le bicentenaire de la mort de Napoléon ; celui-là justement qui avait rétabli l'esclavage. Le chef de l’Etat, qui avait déclaré à Alger, le temps d’un voyage, que la colonisation est un «crime contre l’Humanité», refuse également de déboulonner les statues des colonialistes et des esclavagistes. Tout est communication !
Par conséquent, quelle marge de manœuvre aurait le professeur Pap N’DIAYE au Ministère de l’éducation, lui qui connaît bien les questions de discrimination et de citoyenneté ?
Le professeur Pap N’DIAYE est un historien et sociologue rigoureux, avisé. Mes souhaits les plus ardents c'est que tous les talents de ce pays, comme Omar SY, Mory et bien d'autres, puissent pleinement s'exprimer, pour un bien-vivre ensemble dans le respect mutuel. Celui qui perce ne doit pas se contenter de dire, égoïstement, «je suis le premier noir à avoir été nommé à ce poste», mais faire en sorte que son bon exemple fasse tache d’huile. Ne jamais oublier d’où on vient.
Il va falloir que Pap N’DIAYE, dans un secteur aussi explosif et clivant que celui de l’Education, puisse tenir bon et prendre les bonnes décisions. Depuis plusieurs décennies, chaque Ministre de l’éducation vient avec sa réforme voulant «dégraisser le Grand mammouth» en référence à une expression de Claude ALLEGRE. On a connu le désastre provoqué par Alain DEVAQUET (1942-2018) avec la mort de Malik OUSSEKINE (1964-1986) battu à mort, le 6 décembre 1986n par la brigade des «Voltigeurs». L’application de certains protocoles sanitaires du Covid-19 fluctuants, sans concertation, avaient soulevé l’ire des enseignants, peu reconnus dans leur métier. Les grands enjeux de l’éducation nationale sont pourtant connus : «Nous affirmons très clairement qu'il doit y avoir zéro décrocheur et que pour avoir un service public de qualité il est indispensable de recruter des personnels en nombre et de réduire le nombre d'élèves par classe» déclarent les partisans de la NUPES, pour une école de l’égalité et de l’émancipation, dont le programme tient en trois axes prioritaires : lutter contre la ségrégation scolaire, renforcer l'enseignement professionnel et revaloriser les personnels Education Nationale. Quelle place de la francophonie en relation avec cette décision scandaleuse du président MACRON d’augmentation injustifiée et discriminante des droits d’inscription des étudiants africains (3770 € au lieu 277 €) ? Le gouvernement va-t-il comme dans le système anglo-saxon, privatiser les universités françaises avec des droits d’inscription à 6000 € ?
D’une part, il va falloir que M. Pap N’DIAYE puisse affronter les vents contraires venant l’extérieur, dans ce contexte de droitisation grave de la vie politique, à laquelle le président MACRON porte une part importante de responsabilité. En dans le passé on connaît le lynchage, digne de «Strange Fruit», qui s'était abattu notamment Mme Rama YADE, Mme Christiane TAUBIRA et Mme Sibeth N’DIAYE. Dès que quelqu’un émerge parmi les racisés, les forces du Chaos s'abattent sur lui en raison d'une logique du Code de l’indigénat ; comme au temps de l’esclavage, un racisé ne serait pas légitime d'occuper la place qui lui revient. Il doit se contenter de rester une diversité alibi, un pot de fleurs pour mettre de la couleur dans le paysage politique.
D’autre part, et jusqu'ici, dans sa méthode de verticalité du pouvoir, la diversité telle que la conçoit le président MACRON est une «diversité alibi», pour mettre de la couleur par saupoudrage. Pour le président MACRON, qui n’est pas dans le faire, tout est communication. En effet, tous les députés noirs promus à l'assemblée (Joseph M’BAYE, Hervé BERVILLE, Laetitia AVIA, Patrice ANATO, Sira SYLLA) ont été bâillonnés, marginalisés, humiliés et vilipendés, sans avoir les moyens de leurs ambitions. Bref, la Macronie et ses élus issus de la diversité, c’est encore la célébration de l’esprit de la «Case de l’Oncle Tom».
En tout cas, je renouvelle mes vœux de plein succès à Pap N’DIAYE, un éminent universitaire réfléchi et pondéré, pouvant se révéler être un bon ministre l'éducation nationale. C’est aux actes que l’on jugera.

Indications bibliographiques
N’DIAYE (Pap) et autres, «Les Noirs de France : une invention utile ?», Esprit, n°335, juin 2007, pages 86-98 ;
N’DIAYE (Pap), «Pour une histoire des populations noires en France, préalables théoriques», Mouvement social, n°213, octobre-déc. 2005, pages 91-108 ;
N’DIAYE (Pap), DIAMOND (Andrew), Histoire de Chicago, Paris, Fayard, 2013, 450 pages ; ;

N’DIAYE (Pap), Du nylon et des bombes : du Pont de Nemours, le marché et l’Etat américain, 1900-1970, Paris, Belin, 2001, 390 pages ;
N’DIAYE (Pap), La condition noire : essai sur une minorité française, Paris, Calmann-Lévy, 2008, 440 pages ;
N’DIAYE (Pap), Les Noirs américains : en marche pour l’égalité, Paris, Gallimard, 2009, 159 pages ;
N’DIAYE (Pap), MADINIER (Louise), Le modèle Noir de Géricault à Matisse, la chronologie, Paris, Musée d’Orsay, 2019 95 pages ;
BOUYACOUB (Asma), L’enfant originel et original chez Violette Leduc et Marie N’Diaye, Université de Toulouse Mirail, Toulouse II, 2019, 418 pages ;
N’DIAYE (Marie), Rosie carpe, Paris, éditions de Minuit, 2001, 344 pages ;
N’DIAYE (Marie), Papa doit manger, Paris, éditions de Minuit, 2003, 96 pages ;

N’DIAYE (Marie), Trois femmes puissantes, Paris, Gallimard, 2009, 320 pages ;
LAZARUS (Jeanne), Les politiques l’argent, Paris, PUF, 2022, 288 pages.
Paris, le 20 mai 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 

 
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, Ministre de l’Education nationale de France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 20:50
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Tout ça pour ça ! Trois semaines pour un casting que l’on promettait original. «So Much Ado about Nothing» ou «Beaucoup de bruit pour rien» tel est le titre d'une pièce de William SHAKESPEARE (1564-1616). La montagne a donc accouché d'une souris. Je me félicite, qu'après l'expérience tentée, de mai 1991 à avril 1992, par François MITTERRAND, avec Mme Édith CRESSON, qu'une Femme soit nommée, 31 ans après, pour la deuxième fois Première ministre. Aucune femme n'a jamais été présidente aux Etats-Unis ou en France. On aime parler de la femme Ouighours, afghane ou des banlieues, mais la classe politique française, dure avec les racisés, reste encore très largement misogyne. C’est pour cela que je me sens solidaire avec toutes les Femmes du monde.

Cependant, et compte tenu de la dynamique enclenchée par la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale, NUPES, la Gauche a le vent en poupe et conserve encore de sérieuses chances de remporter les législatives des 12 et 19 juin 2022.

Une femme Première Ministre, mais pour quoi faire ?

Mme BORNE est née le 18 avril 1961 à Paris 15ème, de Joseph BORNE (1924-1972), un père un Juif d'origine russe et résistant et d'une mère normande, Marguerite LESCENE (1920-2015), pharmacienne du Calvados. Elle a été pupille de la Nation à 11 ans. Mariée de 1989 à  2008 avec d'Olivier ALLIX, un universitaire et ingénieur, ils ont eu un fils, Nathan ALLIX, né en 1995 et enseignant à Paris 2 Assas.

Venue de la Gauche réformiste, des cabinets ministériels Jacques LANG, Lionel JOSPIN et de Ségolène ROYAL, puis avec Bertrand DELANOE à Ville de Paris, Elisabeth BORNE a viré à Droite, va-t-elle inverser la vapeur ?

«Le peuple n'a pas prolongé le mandat qui s'achève. Le peuple a confié à un président nouveau un mandat nouveau» avait dit, le 7 mai 2022, le président MACRON, s’engageant à ce que son deuxième mandat ne pas uniquement la continuité du premier. En effet, le président MACRON avait dit qu'il donnera une autre tonalité à son deuxième mandat. Pinocchio avait bien un nez qui s'allonge à chaque fois qu'il mentait.

Mme Margaret THATCHER (1925-2013), première ultraconservatrice de Grande-Bretagne, n'a pas été un symbole de progrès humain. Mme Élisabeth BORNE est une femme terne, technocrate,8 polytechnicienne, peu charismatique, réservée, un peu revêche ou rigide. Travailleuse, surnommée «Burn Out», Mme BORNE écoute attentivement ses interlocuteurs, mais reste droite dans ses bottes ; elle ne dévie jamais de sa ligne. En effet, Mme BORNE, favorable à la retraite à 65 ans, a réalisé deux grandes réformes de casse sociale : la SNCF et l'assurance chômage avec la baisse des droits. Plusieurs fois ministre, Mme BORNE incarne la continuité d'un «Monde ancien», dans un pays divisé et fracturé par les forces du Chaos.

Finalement, Mme Élisabeth BORNE a été envoyée au casse-pipe, pour un contrat à durée déterminée, borné à 1 mois. Un vent de dégagisme commence à souffler, très fort. Bon courage Mme la Première ministre pour la fosse aux Lions !

Mobilisation de tous, notamment des racisés, pour un troisième tour des présidentielles, en vue d'une cohabitation de Gauche, avec la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale !

Paris, le 16 mai 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 

 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
«Mme Élisabeth BORNE : Première ministre éphémère et de transition avant la cohabitation de juin 2022» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
Partager cet article
Repost0
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 18:18
«Législatives : Abrogation de la Loi sur le Séparatisme, le Code de l’Indigénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Je reviendrai sur chacune des propositions de «La Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale» ou N.U.P.E.S. Jadis, la Gauche, et comme en réponse à la poussée des Ligues factieuses en 1934, avait doublement réagi pour défendre la République, d’abord au Front populaire en 1936, puis au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, dans un contexte de chômage de masse, par le programme des Jours Heureux. De notre temps, les valeurs républicaines sont, de nouveau, gravement menacées, par une forte progression des forces du Chaos, et une convergence ou une collusion des esprits confusionnistes, soi-disant réformistes, mais qui sont ralliés aux idées dominantes de l’ultra-libéralisme.
L’accord du 4 mai 2022, négocié au siège de la France insoumise avec les Socialistes, dénommé «La Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale» ou N.U.P.E.S., créé une dynamique de la victoire aux législatives, en vue d'une cohabitation de Gauche.  Le philosophe italien, Antonio GRAMSCI (1891-1937), dans ses «Cahiers de prison» (voir mon article), avait théorisé le concept de «l'hégémonie culturelle» suivant lequel, la conquête du pouvoir présuppose celle de l'opinion publique. La politique se joue autant dans les esprits que dans les luttes sociales ou les urnes. Edwy PLENEL, patron de Médiapart, se réjouit de ces dynamiques positives, rassembleuses qui ne seraient pas dans les querelles de chapelles. «La responsabilité pour les gens de Gauche, c’est de passer de petites différences, pour aller à l’essentiel. Le piège est tendu, si les Gauches ne sont pas au rendez-vous du rassemblement, de ce moment historique. Au fond, le temps presse ; c’est un moment grave, toutes ces menaces qui pèsent sur la démocratie française, qui est immensément fragile. S’il n’y a pas ce sursaut, cette dynamique, l’extrême-droite sera au pouvoir» dit M. Edwy PLENEL.
Militant du bien-vivre ensemble,  deux propositions tendent vers l’abrogation d’un Code de l’Indigénat qui ne dit pas son nom. La Gauche, d’une manière générale, s’engage pour la défense de la République laïque et universaliste, la protection de la liberté́ de conscience et d’expression, une action résolue contre le racisme, l’antisémitisme et toute forme de discrimination et le combat contre les communautarismes et l’usage politique des religions.
En particulier, la Gauche s’engage pour l’abrogation de la loi du 24 août 2021 sur le séparatisme et sécurité globale portant atteinte à nos libertés individuelles, et initiatrice, en elle, une logique ségrégationniste ; en ne visant les Français issus de l’immigration, cette loi sur le séparatisme, légitimant la poussée des idées d’extrême-droite en France, rétablit, en fait, sans le dire, le Code de l’Indigénat, comme au vieux bon temps colonial ou esclavagiste. En effet, le président MACRON s’est empressé de célébrer les 200 ans de la mort de Napoléon. On réclamera l’amnistie d’un militant, Franco, qui a été condamné, pour avoir tagué une statue de Jean-Baptiste Colbert, le promoteur du Code noir.
L’Islam est devenue la deuxième religion de France et pourtant, les lieux de culte pour les musulmans manquent terriblement dans ce pays. A chaque vendredi ou fête musulmane, les fidèles se bousculent ou doivent une deuxième ou troisième fournée, pour pouvoir prier. Pendant, des mairies en France, arrosent à coup de millions de subventions des associations intégristes d’une autre religion ; tant pis si c’est une entorse grave au principe de laïcité. Le plus grave, les autorités gouvernementales ne souhaitent pas aux Musulmans une bonne fête de l’Aïd. Quand certains parlent de «laïcité», un concept très noble pour le bien-vivre ensemble, c’est souvent pour le dévoyer de son sens, pour en faire une arme de guerre contre les racisés.
La nième réforme du Code des étrangers par le président MACRON a allongé considérablement les délais de rétention passant de 45 à 90 jours. Par ailleurs, le président a augmenter déraisonnablement et de façon discriminante, les droits d’inscription des étudiants africains, passant de 277 € à 377 €. A abroger, sans délai ! La crise ukrainienne, montre au grand jour, ce Code de l’Indigénat : les réfugiés ukrainiens sont accueillis à bras ouverts et une aide financière, tandis que ceux du tiers-monde, dont parfois, les pays ont été ravagés, sont sous les ponts et livrés à la drogue.
Le plus grave dans tout cela, tous les demandes de rendez-vous en vue de renouveler les titres de séjour des personnes en situation régulière, sont dématérialisés, et les sites des préfectures fonctionnent. Il faut s’acharner, jour et nuit, pour obtenir un rd, et même quand le titre de séjour est prêt, c’est la croix et la bannière, pour le retire. Par conséquent, dans son Code de l’indigénat qui ne dit pas son nom, le président MACRON fabrique, artificiellement, des sans-papiers. En effet, pendant ces longs délais d’attente du renouvellement du titre du séjour, la CAF suspend les aides, l’intéressé ne peut pas voyager, avoir un travail ou effectuer certaines opérations bancaires.
Par ailleurs, ce Code de l’indigénat, remonte à loin, par des circulaires qu’il faudrait traquer et abroger. C’est ainsi que sous François HOLLANDE, encore lui, avec son projet de loi sur la déchéance de nationalité, que les étrangers, travaillant en France, ont perdu leur CAF et parts fiscales, si leurs enfants ne résident pas en France. En cas de décès, les banques mettent des obstacles injustifiés pour les héritiers récupèrent les avoirs du de cujus, ne parlons même pas de la pension de réversion, l’assurance retraite fait le mort ; c’est le cas de le dire. Je rappelle que François HOLLANDE avait annulé le concert de Black M, et n’avait pas honoré sa promesse du droit de vote des étrangers, alors que pour la première fois, la Gauche était majoritaire, à l’Assemblée nationale, mais surtout au Sénat.
Les Français issus de l’immigration, sont devenus des Indigènes de la République ; ils sont parqués dans certaines zones qualifiées de «système d’Apartheid» par Manuel VALLS. Il est grand temps de favoriser la mixité sociale, par un accès à la propriété, en raison aux logements sociaux qu’aux plus démunis.
Par ailleurs, dans ces zones de relégation où s’applique le Code de l’indigénat, les jeunes racisés sont soumis aux contrôles d’identité de faciès et parfois aux violences policières, masquées sous forme de légitime défense. L’affaire Michel ZECLER a été édifiante, les policiers ripoux avaient déjà préparé un faux rapport de légitime défense. C’est l’occasion de réaffirmer que la République, c’est l’égalité de tous devant la justice. 113 jeunes ont été étouffés à mort par les forces de l’ordre, dont notamment Bouna et Zied, ainsi que l’affaire emblématique d’Adama TRAORE. On ne lâchera rien ! Justice, ici et maintenant !
Dans ce Code de l’indigénat, avec une grave hiérarchisation de la valeur des vie, 53 personnes d’origine africaine, dans les années 80 ont péri dans des incendies de squat, à Paris. Aucune enquête criminelle sérieuse n’a été engagée contre les propriétés de ces biens immobiliers, qui n’ont pas hésité, à chaque fois, d’utiliser le bidon d’essence, comme technique d’expulsion de ces logements. Là aussi, on réclame Justice !
Je rappelle aussi que Français issus de l’immigration, quand ils se marient à l’étranger, ont toutes les peines du monde à obtenir le regroupement familial ou à faire transcrire l’état civil de leurs enfants nés à l’étranger. Les Britanniques sortis de l’Union européennes, comme d’ailleurs maintenant les Ukrainiens, ont tout de suite les papiers qu’il faut, et certains même viennent avec leurs animaux domestiques.
Ici l’occasion d’insister sur notre opposition ferme contre ces guerres locales  injustes et fondamentalement inefficaces, qui ont toute échoué, que les Occidentaux imposent aux pays du tiers-monde. Actuellement, la Russie, et à juste titre, est considérée comme un pays agresseur contre l’Ukraine. Mais qu’en est-il des agresseurs contre la Libye, l’Irak et l’Afghanistan ? Comment les jihadistes de Libye sont-ils venus au Mali ? Pour quel résultat ? Plus de 70 après le déclenchement de la guerre en Ukraine, avec ses 6 millions de réfugiés, ces milliards en armement, maintenant, tous redoutent le déclenchement d’une troisième guerre mondiale.
Un grand marqueur du Code de l’indigénat, cette indépendance, dans la dépendance. Depuis 1960, l’Afrique et les Africains, en raison de ses matières premières, c’est la chose du grand capital français. Tous les présidents français, y M. MACRON, s’étaient engagés à abolir la Françafrique, ce système de colonisation, transformant les pays africains en provinces françaises. Sitôt élus, ils ont été les promoteurs de régimes monarchiques et dynastiques ; cela développe un grave sentiment antifrançais en Afrique et fait progresser la Chine et la Russie en Afrique. La France, en raison de la communauté de langue (abolir la hausse des droits d’inscription des étudiants africains) et d’histoire, a encore sa place en Afrique, à condition de respecter les Africains. Les jeunes avaient dit à Montpellier au président MACRON, la Françafrique est devenue comme une «marmite sale» et qu’il fallait la récurer.
Pour mettre fin au Code de l’Indigénat, il faudrait mieux intégrer les Français issus de l’immigration, discriminés, calomniés et ostracisés. Il faudrait qu’ils soient, non pas des citoyens de seconde zone, mais des Français à part entière. Par conséquent, j’insiste particulièrement une vieille réclamation, que j’avais soumise à Mme Anne HIDALGO : Maison d’Afrique. Le Musée de l’Immigration, à Paris, pour être rebaptisé et réorienté dans ce sens. Le rôle de cette Maison d’Afrique serait, en s’inspirant des communautés juive et asiatique en France, en vue de l’apprentissage du bien-vivre ensemble, bien s’intégrer, accéder au pouvoir économique, culturel et politique, s’enrichir mutuellement. La double appartenance est une chance, comme l’a montré, tout récemment, Mohamed M’Bougar SARR, Prix Goncourt 2021.
Il faudrait réformer, très sérieusement, l’Institut du Monde Arabe, mais aussi la Fondation de l’esclavage dont la mission n’est pas seulement que de parler des routes de l’esclavage ou du marronage, mais de lutter contre l’esclavage mental, pour un réel devoir de mémoire. A ce titre, il faudrait ouvrir les archives coloniales (Camp de Thiaroye, Sétif 8 mai 1945, massacres à Madagascar en 1947, Algériens jetés à la Seine, torture pendant la guerre d’Algérie, etc.).
Les ultramarins, en grève depuis plusieurs mois, ont voté au premier tour, massivement à Gauche et au deuxième tour, en protestation pour Marine LE MEN. Ils feront le bon choix aux législatives. Dans le cadre de Code de l’indigénat, au lieu d’écouter et d’entendre leurs doléances, le président MACRON, comme il sait le faire avec les Gilets jaunes et les personnels hospitaliers et qui a failli supprimer les congés bonifiés, a envoyé les gendarmes, la matraque, et a radié les non-vaccinés. De très longue date, les ultramarins estiment que les biens sont confisqués par les Békés, ils n’ont pas le droit à un environnement sain (algues, eau potable) et ils exigent la continuité territoriale ainsi que le travail, notamment pour les jeunes.
Tout cela ne sera possible, si la Gauche gagnait largement aux législatives des 12 et 19 juin 2022 pour dérouler son programme. A chaque fois qu’on réclame l’égalité réelle, la justice et la fraternité, il y des forces obscures, qui ne viennent pas seulement que de l’extrême-droite ; pour eux, les antiracistes ne seraient que les partisans du Wokisme, du communautarisme ou des islamo-gauchistes. Naturellement, une bonne partie des Socialistes dit réformistes qui critiquent violemment M. Olivier FAURE, Premier secrétaire du Parti socialiste, ne défendent pas le progrès social ou l’égalité réelle, mais leurs propres avantages personnels ; ils s’étaient partagés les postes de députés, depuis longtemps. Mais voilà, leurs calculs sont tombés à l’eau et patatras ! Qu’ils ailleurs à la République en Marche, devenue Renaissance !
Et le président MACRON va vous dire, «maintenant que vous m’avez réélu, donnez-moi une majorité», mais pourquoi donc faire ? Continuer à appliquer et renforcer votre Code de l’Indigénat ?
Bien des racisés avaient voté massivement pour la Gauche, amplifiez ce mouvement aux législatives de juin 2022, pour une cohabitation de Gauche. Ça a bien marché avec Lionel JOSPIN.
Paris, le 7 mai 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : Abrogation de la Loi sur le Séparatisme, le Code de l’Indigénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : Abrogation de la Loi sur le Séparatisme, le Code de l’Indigénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : Abrogation de la Loi sur le Séparatisme, le Code de l’Indigénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : Abrogation de la Loi sur le Séparatisme, le Code de l’Indigénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 20:39
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Au 1er tour des présidentielles du 10 avril 2022, la Gauche désunie avait donné une mauvaise image d'elle-même, conduisant au deuxième tour du 24 avril 2022, à l'enfermement, dans une logique de l'échec, comme en 2017, dans le piège du «vote barrage contre Marine LE PEN».
Cet accord du 4 mai 2022, négocié au siège de la France insoumise avec les Socialistes, dénommé «La Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale» ou N.U.P.E.S., créé une dynamique de la victoire aux législatives, en vue d'une cohabitation de Gauche.  Les électeurs de gauche qui avaient voté utile au 1er tour pour M. MELENCHON, sont massivement en faveur d’une union des forces de progrès. Je le disais souvent «la Gauche n'a pas encore dit son dernier mot». Le philosophe italien, Antonio GRAMSCI (1891-1937), dans ses «Cahiers de prison» (voir mon article), avait théorisé le concept de «l'hégémonie culturelle» suivant lequel, la conquête du pouvoir présuppose celle de l'opinion publique. La politique se joue autant dans les esprits que dans les luttes sociales ou les urnes. La Gauche semble, avec cet accord, reprendre le dessus sur cette tendance lourde à la droitisation de la vie politique, en vue de l’inverser aux législatives des 12 et 19 juin 2022, pour une cohabitation de Gauche.
Dans la législature 2017-2022, le rapport de forces au sein de l’Assemblée nationale est le suivant : 263 députés de la République en Marche, 101 les Républicains, 52 Modem, 28 Socialistes et 17 de la France Insoumise.
En vue des législatives de juin 2022, l’accord de Gauche réserve 326 circonscriptions à la France Insoumise, 100 aux Ecologistes, 70 aux Socialistes et 50 aux Communistes.
L’accord entre la France Insoumise et les Socialistes du 4 mai 2022 est fondé sur les principes suivants :
• La revalorisation du SMIC à 1 400 euros nets et l’organisation d’une conférence sociale sur les salaires, la formation, les conditions de travail et les retraites ;
• La création d’une allocation d’autonomie jeunesse et une garantie dignité ;
• Le droit à la retraite à 60 ans pour toutes et tous avec une attention particulière pour les carrières longues, discontinues et les métiers pénibles ;
• Le blocage des prix des produits de 1ère nécessité ;
• Le renforcement et la généralisation de la représentation des salariés dans les conseils d’administration ;
• L’abrogation de la loi El Khomri, des contre-réformes du code du travail et de l’assurance chômage et la lutte contre l’ubérisation du travail avec la présomption de salariat pour les travailleuses et travailleurs des plateformes ;
• L’affirmation d’un impératif de justice écologique, qui se décline à travers une démarche de planification, pilotée par de nouveaux indicateurs de progrès humain ainsi que la règle verte ;
• La fin de la monarchie présidentielle avec la 6ème République et le référendum d’initiative citoyenne, et un nouveau rôle pour les collectivités locales et les mouvements sociaux, syndicaux et associatifs ;
• Le développement des services publics, le refus de leur privatisation ou de leur ouverture à la concurrence, la création d’un service public de la petite enfance et de l’accompagnement du grand âge ;
• L’imposition de l’égalité salariale, consacrer 1 milliard d’euros à la lutte contre les violences faites aux femmes, allonger la durée du congé parental, et en particulier du congé paternité ;
• La mise en place d’une fiscalité plus juste avec notamment le rétablissement de l’ISF et l’abrogation de la flat tax ;
• L’abrogation des lois séparatisme et sécurité globale qui portent atteinte à nos libertés individuelles ;
• La défense de la République laïque et universaliste, la protection de la liberté́ de conscience et d’expression, une action résolue contre le racisme, l’antisémitisme et toute forme de discrimination et le combat contre les communautarismes et l’usage politique des religions ;
• L’égalité réelle dans les territoires ultramarins, le droit à l’eau et la mise en avant des Outre-Mer comme les avant-postes de la bifurcation écologique et solidaire :
• L’adoption d’un bouclier logement afin de limiter la part des revenus consacrée à se loger, notamment par l’encadrement des loyers à la baisse sur tout le territoire et la production de logements sociaux ;
• 1% du PIB dédié à la culture, des budgets alloués sur cinq ans, sur tout le territoire national, afin de donner une nouvelle ambition aux politiques culturelles ;
• La reconstruction d’une école globale pour l’égalité et l’émancipation, avec la revalorisation et le recrutement des personnels, l’école du zéro décrocheur, la suppression de la réforme du bac et de Parcoursup, la mobilisation contre le harcèlement scolaire ;
• L’allongement de l’espérance de vie en bonne santé et la réduction des inégalités : la garantie de l’accès aux soins, le développement des actions de prévention, la lutte contre les déserts médicaux ;
• L’ouverture de nouveaux droits comme celui du droit de choisir sa fin de vie.
En particulier, et sur l’Union européenne, l’objectif commun est de mettre «fin au cours libéral et productiviste et construire un nouveau projet au service de la bifurcation écologique et solidaire» et de «désobéir pour les uns, de déroger de manière transitoire pour les autres, mais nous visons le même objectif : être en capacité d’appliquer pleinement le programme partagé de gouvernement et respecter ainsi le mandat que nous aurons donnés les Français». Il ne s’agit ni de la sortie de l’Union européenne, ni de la monnaie unique, mais de contribuer «à réorienter les politiques européennes et à modifier durablement les règles et traités européens incompatibles avec notre ambition sociale et écologique légitimée par le peuple».
Par conséquent y a-t-il vraiment des «Gauches irréconciliables» et cette idée que la Macronie, dans sa théorie fumeuse «Ni de Droite, ni de Gauche», allait provoquer une recomposition de la vie politique ?
Le Parti socialiste est traversé de différentes sensibilités politiques : une aile radicale et une partie dite «réformiste», et très modérée, que peu de choses distinguent de la Droite libérale. Jean-Luc MELENCHON  vient, lui-même, du Parti socialiste. Une des figures de l’aile gauche, M. MELENCHON entre au Parti socialiste en 1976, conseiller municipal de Massy, puis conseiller général de l’Essonne en 1985, il a été sénateur de ce département en 1985. Jean-Luc MELENCHON sera de 2000 à 2002, Ministre délégué à la formation professionnelle dans le gouvernement de Lionel JOSPIN. M. MELENCHON a fondé son propre parti en 2008, et a tenu bon sur cette ligne radicale, en dépit des tentatives de le discréditer, venant essentiellement de certains lobbies, eux-mêmes communautarisés, et tapant sans retenue sur les racisés. La grave crise, au sein du Parti, vient également du refus des réformistes hollandais, de soutenir Benoît HAMON, victorieux à la Primaire du Parti socialiste des 22 et 29 janvier 2017. Une bonne partie des réformistes socialistes avaient rejoint le président MACRON en 2017 et d’autres ont suivi en 2022.
L’accord entre le Parti Socialiste et la France Insoumise, soutenu par Martine AUBRY et Anne HIDALGO, fait grincer les dents de l’aile réformiste du PS. François HOLLANDE, Carole DELGA, Michael DELAFOSSE, Bernard CAZENEUVE ou Stéphane LE FOLL annoncent s’opposer à toute alliance avec la France Insoumise. Olivier FAURE, signataire de l’accord avec la France Insoumise, défend sa position, dans un parti affaibli à 1,75%, mais avec un ancrage dans les collectivités locales : «C’est allant vers la mer que le fleuve est fidèle à sa source, disait Jean Jaurès» écrit-il dans un tweet. Aussitôt l’aile droite du Parti socialiste se déchaîne contre M. FAURE «oui, et en trahissant, on va où ?» écrit Julien DRAY, un un hollandais ayant trahi toutes les valeurs de gauche, un chroniqueur sur les chaînes de Vincent BOLLORE, celui qui faisait l’éloge de Jean-Baptiste COLBERT, le promoteur du Code noir. «Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin, elle se brise, dit un auteur du XVème siècle», cité, dans un tweet par Maître Macronard. La Fédération du PS de Paris est hostile à cet accord, ainsi que d’autres éléphants du PS, dits réformistes.
Créé en 1905, et rénové en 1971 par François MITTERRAND, ce nouveau cycle d’Epinay-sur-Seine, d’un Parti socialiste hégémonique, dominant la vie politique, à gauche est terminé. En effet, dans cette tempête de l’accord avec la France Insoumise, il est probable qu’une bonne partie de l’aile droite du Parti socialiste pourrait rejoindre le président MACRON, un «Bébé Hollande». Cette partie réformiste des Socialistes, peu solidaire avec les grandes luttes sociales, ignorant ou combattant les racisés (Attaques racistes, violences policières, accueil indigne des réfugiés du tiers-monde, loi sur le séparatisme rétablissant le Code de l’indigénat, célébration de Napoléon, Colbert), se disant «parti de gouvernement», est souvent disposée à accepter des réformes injustes. «Le changement, c’est maintenant» disait, en 2012, François HOLLANDE. le changement est bien arrivé, mais pas celui qu’on attendait. Affublé d’un Manuel VALLS, après la défaite de 2014 aux municipales et d’un projet de loi sur la déchéance de la nationalité, le Parti socialiste qui avait 253 députés, pour la première fois de l’histoire de la Gauche une majorité au Sénat, a eu en héritage, Emmanuel MACRON. Cette partie réformiste du Parti socialiste, se dit partisane de l’Europe ; ce qui avait profondément divisé les Socialistes, lors du référendum de 2005. Cette logique libérale de rigueur budgétaire (pas plus de 3% de déficit) a pourtant volé en éclats lors de la crise sanitaire. Un «Monde d’Après», fondé sur la Fraternité, la Justice, l’arrêt des guerres locales injustes et une coopération respectueuse avec les pays africains, est possible avec les forces de Gauche. C’est finalement une bonne nouvelle, la perspective de départ, de cette partie réformiste au Parti socialiste. Qu’ils s’en aillent, très vite, vers la Macronie ! Mais là-bas, en raison de la verticalité, c’est silence radio ; seul Jupiter a voix au chapitre.
Dans ces législatives, et c’est leur problème, les Républicains, qui n’ont de Républicains que de nom, ont vendu leur âme au diable. Ils ont des boulets qu’ils trainent avec leur eux, comme Bruno ROTAILLEAU et Eric CIOTTI. L’ancien premier ministre et maire du Havre, Edouard PHILIPPE, un transfuge de la Droite, est à l’affût pour les présidentielles de 2027. Aussi, la République en Marche est fébrile. L’ancien président de la République, Nicolas SARKOZY, qui avait refusé de soutenir Valérie PECRESSE, fait encore partie des visiteurs du soir à l’Elysée.
Dans cette prolifération des forces du Chaos, Marine LE PEN est désormais concurrencée par Mohamed ZEMMOUR. Que les crocodiles se dévorent entre eux et une bonne dégustation  !
Après la confusion introduite par la Macronie, on a désormais, dans le jeu politique, une grande clarification idéologique : le bloc de Gauche, les forces du Chaos et la Droite. Jupiter, président des riches va encore nous jouer du violon, après le vote barrage au Rassemblement national, il va nous dire : «donnez-moi une majorité, pour appliquer ma politique». Mais pendant son mandat, on a vu le bilan du président MACRON et il a annoncé la couleur pour la suite : toujours cajoler les gens qui vont bien et matraquer les faibles. On connaît maintenant qui est vraiment Jupiter. On ne va pas, quand même, se faire avoir deux fois.
Aux présidentielles, le débat n’avait vraiment pas eu lieu ; du moins, il a été confisqué par les instituts de sondage et la presse de Vincent BOLLORE. La campagne des législatives des 12 et 19 juin 2022 promet donc d’être animée, un véritable troisième tour des présidentielles. Ceux qui avaient voté par défaut au 2ème tour, auront maintenant le choix pour une cohabitation. Lionel JOSPIN, au cours de la cohabitation de 1997 à 2002, a bien montré que ce système est viable et d’importantes réformes justes et appréciables ont été réalisées.
Paris, le 4 mai 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Législatives : la Gauche en ordre de marche : une dynamique en vue d'une possible cohabitation» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

Liens