Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 13:14
Le 10 mai est un jour hautement symbolique, à plus d'un titre. C'est le 10 mai 1914, qu'un énorme séisme s'est produit au Sénégal avec la victoire d'un Africain, Blaise DIAGNE, pour le poste de député à l'assemblée nationale française, contre CARPOT. Les Sénégalais votent depuis 1848, mais tous les députés représentant ce territoire, jusqu'à ce 10 mai 1914, étaient des Blancs ou Métis. Le professeur Iba Der THIAM avait parlé d'un «tremblement de terre». En effet, l'esclavage était aboli au Sénégal, depuis le 27 avril 1848, mais le colonialisme était jusqu'à cette date du 10 mai 1914, triomphant, arrogant et empêtré dans ses certitudes.
Le 10 mai, c'est aussi la victoire de François MITTERRAND face aux forces du conservatisme. La veille du 10 mai 1981, un député de droite affirmait, imprudemment, que son camp conserverait encore le pouvoir pour 50 ans. François MITTERRAND qui avait soulevé un énorme espoir pour le camp des vaincus, nous manque énormément en cette période de montée des populismes et des idées de la Discorde et du Chaos.
La Fondation de l'abolition de l'esclavage peine à trouver l'appui du mécénat et de l'État. On voit là ce double langage, cette grande hypocrisie et cette mentalité colonialiste et esclavagiste persistante. Pourtant, en deux jours, les gens du château ont trouvé plus d'un milliard d'euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Un projet sans doute noble et louable, mais rien n'est proposé par le président des riches aux démunis.
Nous réclamons un financement suffisant, et sans délai, à la hauteur des ambitions de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage, ainsi que la création d'une maison d'Afrique, à Paris, pour un bien-vivre ensemble dans le respect mutuel.
En ce 10 mai 2019, journée nationale des mémoires, de la traite et de l’esclavage, le président Emmanuel MACRON qui prononçait un discours pour la première fois dans les jardins du Luxembourg à Paris, a annoncé l'inauguration d'un Mémorial qui sera installé dans le jardin des Tuileries, en 2021. La Fondation pour la mémoire de l’esclavage sera installée, dans quelques mois, au Musée de la Marine, en face de la Place Concorde. Le Mémorial Acte de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, sera érigé en établissement public de coopération culturelle. Les programmes scolaires actuels seront révisés et «traiteront de façon approfondie du système esclavagiste de sa naissance au XVème siècle à son paroxysme au XVIIIème Siècle. Et les programmes de 1ère étudieront le long combat des abolitions jusqu'au décret de 1848» déclare le président MACRON.
Cependant, il y a encore de nombreuses raisons d’insatisfaction. En effet, la République pose le principe que les «Hommes naissent libres et égaux en droit». Or, dans les faits, l’esprit colonialiste et esclavagiste, est plus que jamais vivace. En particulier nous attendons toujours que vérité et justice soient rendues à propos de ces 114 jeunes étouffés à mort ou tués lors d'un contrôle au faciès (Adama TRAORE Bouna et Zied), que l'égalité réelle soit appliquée dans tous les lieux de décision, et qu'une plus grande solidarité nationale soit accordée à tous les démunis et à ceux qui souffrent.
L’esclavage et le colonialisme sont bien des crimes contre l’Humanité.
Paris, le 10 mai  2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
L'esclavage et le colonialisme des crimes contre l'humanité.

L'esclavage et le colonialisme des crimes contre l'humanité.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 20:21
Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 20:06
L’assemblée nationale a adopté une loi constitutionnelle supprimant le poste de Premier Ministre par 124 voix, 7 contre et 7 abstentions. Les 3/5èmes requis, c’est 74 voix.
C'était le baptême de feu, à l'assemblée nationale, pour Maître Malick SALL Garde des Sceaux Ministre de la Justice, venu défendre le projet de loi constitutionnelle visant à supprimer le poste de premier Ministre, actuellement occupé par M. Mohamed Boun Abdallah DIONE.
Une opposition peu républicaine, mauvaise perdante et qui a encore du mal à diriger sa lourde défaite le 24 février 2019, au 1er tour, face à Macky SALL, ce pharaon des temps modernes, est encore dans le deuil et les procès en sorcellerie. Maître Malick SALL Garde des Sceaux Ministre de la Justice compatissant, leur adresse un mot de réconfort : "N'Deyssaane".
Les arguments de l'opposition sont divers : il n'y a pas eu de concertation, il faudrait pour cette réforme un référendum, cela va renforcer les pouvoirs du président de la République, qu'en est-il de la suppléance ? Et peut-être que le chef de l'État aurait un agenda caché visant soit à faire échec à l'opposition si elle était majoritaire à l'assemblée nationale en 2022 ou c'est un projet d'ethnicisation du Sénégal.
Pour qu'il y ait concertation, il faut être à deux. Or, jusqu'ici, cette opposition pleurnicharde et bavarde, n'a rien à proposer, et pratique systématiquement la chaise vide.
Depuis, 1963, il y a eu 41 réformes constitutionnelles, mais deux seulement ont été référendaires, les autres sont passées par la voie législative. Le chef de l'Etat a l'opportunité et le pouvoir légal de choisir la voie législative ; c'est son pouvoir constitutionnel.
Cette réforme ne renforce en rien les pouvoirs du président de la République. Il a actuellement un droit de "vie et de mort" sur la fonction du premier Ministre qui peut être révoqué à tout moment. De partcette réforme, une séparation stricte des pouvoirs, avec un régime présidentiel, est instaurée : le Président ne pourra plus dissoudre l'assemblée nationale et celle-ci ne pourra plus censurer le gouvernement. Mais l'assemblée nationale conservera l'intégralité de ses pouvoirs constitutionnels, y compris les questions au gouvernement.
Dès l'entrée en vigueur de cette réforme, un député qui entrera au gouvernement pourra, automatiquement, récupérer son mandat de parlementaire dès sa sortie de l'équipe gouvernementale.
Une réforme constitutionnelle pourquoi donc faire ?
Le chef de l'État a été clair, lors de son discours d'investiture : il n'a que 5 ans, pour son deuxième et dernier mandat ; il veut accélérer la cadence, et être responsable directement devant les Sénégalais, pour des résultats tangibles, dans des délais aussi courts. Tout le reste n'est que supputation et verbiages.
Par conséquent, le président Macky SALL, n'a pas de temps à perdre. Habité par un sens de l'histoire, il veut faire gagner le Sénégal dans la Concorde et l'Unité, dans le temps qui lui est imparti.
Souhaitons bonne chance au Sénégal !
Paris, le 4 mai 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.
Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.

Suppression du poste de Premier Ministre au Sénégal, Macky SALL veut aller vite.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 16:48
Partager cet article
Repost0
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 16:36
Chaque 1er mai, Mme Anne HIDALGO, maire de Paris, rend hommage à Brahim BOURAAM et rappelle la nécessité de combattre plus énergiquement le racisme qui tue.
La ville de Paris a posé une plaque sur ce pont de la colère où Brahim avait été jeté le 1er mai 1995 dans la Seine. Il ne savait pas nager. Le racisme n'est pas une opinion. C'est un délit. Le racisme, la négrophobie, la xénophobie, la romophobie célébrées par des intellectuels, des partis populistes et xénophobes, dont le Rassemblement national aux portes du pouvoir, plastronnent et deviennent respectables. La bête immonde n'est pas morte et aucune mesure forte n'a été prise par les pouvoirs publics.
J'en profite pour rendre un vibrant hommage à Maloud AOUNIT (23 février 1953-10 août 2012), du MRAP, résident d'Aubervilliers, disparu trop tôt, qui était à la base de la première manifestation sur Opéra en 1995, et qui a entretenu la flamme du souvenir pendant des décennies. Chapeau Mouloud !
Je dis également un grand bravo à David ASSOULINE, de Paris 20ème pour sa constance dans son soutien de notre lutte contre le racisme.
J'ai de l'admiration, un profond respect et une amitié pour M. Pierre AIDENBAUM, maire du 3ème arrondissement, qui est convaincu de la Solidarité entre Juifs, Noirs et Arabes contre le racisme. Unis, nous serons encore plus forts contre les forces du Chaos, de la Discorde et de la Haine. J'étais notamment avec Pierre AIDENBAUM, Badis, l'oncle de Saïd et Brahim BOURAAM, SOS-Racisme et bien d’autres, lorsque le 3 mai 1995, président François MITTERRAND est venu jeter de muguets dans la Seine à la mémoire de Brahim : «Ce crime, je le ressens comme une grande souffrance ; mais ce n'est pas une honte, car ce n'est pas le pays qui a voulu cela ; j'ai voulu témoigner ; quelques fleurs pour symboliser la peine», déclare François MITTERRAND, pour dernier geste en tant que président. Ce 1er mai 2019, et plus de 24 ans après, Pierre AIDENBAUM était toujours au Pont du Carrousel, quai François MITTERRAND, à Paris. Toujours constant et fidèle dans son soutien, notre Pierre.
Nous allons, en France, vers des élections européennes le 26 mai 2019. En 2020 il y aura des élections municipales.
Mme Anne HIDALGO, maire de Paris, est là, chaque année, pour rendre hommage à Brahim BOURAAM et en solidarité avec toutes les victimes du racisme. Il faudrait donc s'en souvenir, le moment venu.
Pour une société fondée sur la Justice la Fraternité et le Bien-vivre ensemble dans le respect mutuel.
Le racisme et l'antisémitisme appellent à une CONVERGENCE DES LUTTES POUR DÉFENDRE LA RÉPUBLIQUE et terrasser la bête immonde.
Paris, le 1er mai 2019, par Amadou Bal BA - - http://baamadou.over-blog.fr/
 
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Mme Anne HIDALGO et son 1er mai 2019, en hommage à Brahim BOURAAM» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 15:17
Après le débat national, la non-diffusion de sa déclaration télévisée programmée le 15 avril 2019, puis commuée, le 25 avril 2019 en conférence de presse, on a envie de dire : «Tout ça pour ça !». En effet, le président MACRON a confirmé les mesurettes qui avaient déjà fuité dans la presse. La montagne a accouché d'une souris.
Le président MACRON pense que tout est communication. Brillant dans ce secteur, ne s’étant pas aperçu que la campagne des présidentielles est bien terminée, le président MACRON est, en permanence, dans l'instrumentation, la dissimulation et la duplicité. Mais depuis l'affaire BENALLA, suivie de la crise, sans précédent des Gilets jaunes, le Roi est tout nu. Souvent déguisé en Christ, d'une rhétorique presque parfaite, on a bien compris que Jupiter n'est en fait que le président des riches. Il a une mission, non pas christique, mais celle de défendre, farouchement, ; les intérêts de ceux-là qui ont financé sa campagne électorale de 2017.
En financier et président des riches, il ne s'est pas engagé dans un mouvement d'humanisation de l'art de faire la politique, c'est-à-dire de placer l'individu au début et à la fin de la chose publique. Sa politique, tant décriée, serait, pour lui, la bonne. Pas de changement de cap !
Finalement, cette crise des Gilets jaunes, la plus longue et la plus emblématique secousse sociale de notre temps, va encore continuer, de plus belle. Et pourquoi pas avec une jonction des luttes, notamment en raison de son appel du pied au Rassemblement national, à travers la question de l'immigration et de Schengen.
Le président MACRON vient de se «suicider», politiquement. En effet, la chienlit va continuer. Les Gilets jaunes et les électeurs des européennes du 26 mai 2019, viennent de lancer un slogan porteur : «MACRON on vient te chercher» !
La lutte continue contre cette ordalie jupitérienne !
Paris, le 25 avril 2019, par Amadou Bal BA- http://baamadou.over-blog.fr/
MACRON, sa conférence de presse du 25 avril 2019 et son suicide politique.

MACRON, sa conférence de presse du 25 avril 2019 et son suicide politique.

Partager cet article
Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 15:17
Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 15:14
Georges GAZEILLES s'est éteint à l'âge de 95 ans, le 17 décembre 2018, à l'hôpital Lariboisière, à Paris. J'avais tenté, à Noël dernier, de le joindre, comme chaque année, pour un déjeuner. Ça ne répondait pas aussi bien sur le fixe que sur le portable. J'ai fini par me rendre chez lui, à la rue Archereau, dans le 19ème. Aucune réponse. Notre amie commune, Claudine NIOGRET, n'avait pas non plus de ses nouvelles. J'ai également essayé d'obtenir des renseignements par l'intermédiaire du docteur Daniel MARCOVITCH, qui a été longtemps son médecin traitant, Inbox sur sa page Facebook. Pas de réponse. C'est finalement, M. François DAGNAUD, maire du 19ème, qui m'a confirmé la mort de Georges.
Mon ami, Georges GAZEILLES, est parti comme il a vécu, en toute discrétion, sur la pointe des pieds. Georges fuyait la lumière, et ses rares photos sont des images volées. Il ne voulait pas d'hommage à ses funérailles.
Georges était complètement détaché des choses matérielles de la vie, des honneurs et des vanités de ce bas monde. De son vivant, son modeste appartement était peint en blanc, sans gravures, ni photos. Il n'avait ni famille, ni enfants, il appréciait les livres. Homme de grande culture, il m'épatait ; dès qu'il commençait à engager une conversation, on avait du mal, par suite, à la conclure. Il avait toujours quelque chose d'intéressant à raconter, compte tenu de sa longue vie riche de ses différentes expériences.
Georges GAZEILLES, en dépit de sa vaste culture, n'aimait pas se confier sur sa vie privée. Je suis revenu, à plusieurs reprises à l'assaut, mais il est resté, constamment, avare en confidences. Tout ce qu'il m'a dit, c'est que né à Perpignan, son père est mort très tôt. Il a dû abandonner ses études pour subvenir aux besoins de sa mère. Le métier de comptable l'a conduit en région parisienne, où il a fini par s'installer, et en particulier dans le 19ème arrondissement. En fait, l'essentiel de la vie de cet homme ce n'était pas son histoire personnelle ; c'est la trajectoire qu'il s'était fixée : rester constamment au service des autres.
Georges nous a administré une grande leçon de morale que pose cette interrogation majeure de nos futiles et éphémères existences : qu'est-ce qu'une vie bien remplie, une vie réussie ?
Georges a vécu en harmonie avec les idées qu'il a toujours défendues : se consacrer aux autres, aux plus démunis, et en particulier aux étrangers confrontés aux tracasseries administratives (CAF, Préfecture, CNAV). La première fois que j'ai rencontré Georges cela faisait bientôt plus de 40 ans, c'était à mon université Paris 2, Panthéon-Assas. En effet, notre association d'étudiants, INTERCAPA, était confrontée à des refus massifs de titres de séjour pour les étudiants étrangers, en application d'une loi scélérate giscardienne, dite "sécurité et liberté", avec des contrôles d'identité au faciès, des fouilles et palpations, uniquement pour les Nègres et les Arabes. L'arrivée de François MITTERRAND, avec la régularisation de sans-papiers, nous avait causé trois mois d'insomnies. Georges a été hospitalisé un temps, en raison de cette activité intense. Et pourtant quand, il y a eu, plus tard, un afflux de réfugiés Algériens, dans les années 90, Georges était toujours là, pendant plus de 2 ans, pour faire face à cet afflux exceptionnel de demandeurs d'asile.
Quand j'ai déménagé, dans le 19ème arrondissement, nos chemins se sont croisés, à nouveau, dans le cadre d'une association AIDEMA, que nous avions montée et qui existe toujours. La mairie du 19ème arrondissement, et en particulier le député Jean-Christophe CAMBADELIS, avait bien voulu nous prêter son bureau, un certain temps. Georges créera, par la suite, une association FASTI, qui avait ses permanences à la rue Fessart, à quelques mètres de chez moi.
Georges aurait pu se dire je termine ma vie tranquillement. Pourtant à un âge, pourtant très avancé, Georges tenait encore ses permanences. Du haut de son 1 m 42, on finit, par s'apercevoir, que la grandeur d'un homme, ce n'est pas seulement que dans la taille. Dans une société où les forces du Chaos et de la Discorde ne cessent d'avancer, je m'incline, très respectueusement, devant la mémoire de ce grand homme humaniste, désintéressé, animé de Compassion, de Fraternité et de Solidarité envers les autres, sans rien attendre en contrepartie des autres.
L'Afrique devrait honorer ces humanistes anonymes. La République française, se prétendant inspirée de principes universalistes et humanistes, devrait ériger des statuts, des stèles, des boulevards, et même des cathédrales, pour reconnaître et célébrer tous ces bénévoles, ces associatifs humanitaires anonymes qui entretiennent et consolident le Bien-vivre ensemble.
Aussi, à la suite de la disparition de mon ami Georges, j'adresse mes sincères condoléances à ceux qui font avancer l'esprit humain, ceux qui sont convaincus de la dignité et du caractère sacré de la personne humaine, de la valeur essentielle qu'est l'altérité.
Mon très Georges tu es parti, sur la pointe des pieds, sans dire au revoir à tes nombreux amis qui sont, en fait, l'humanité entière. Je te dis que tu vivras, à jamais, dans le coeur de tous ceux qui croient à la supériorité du Bien souverain sur le Mal.
Repose en paix, mon Pote !
Paris, le 24 avril 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Georges GAZEILLES, (1923-2018) une vie au service des autres.

Georges GAZEILLES, (1923-2018) une vie au service des autres.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 15:12
Partager cet article
Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 10:54
Partager cet article
Repost0

Liens