Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

8 décembre 2018 6 08 /12 /décembre /2018 18:51
Ce samedi 8 décembre 2018, tous les Foutankais sont mobilisés à Ranérou pour accueillir le président Macky SALL, dans le cadre de la 5ème journée sur l’élevage. En effet, l'élevage, la ruralité et l'agriculture sont des questions hautement importantes pour le Sénégal, en général, et pour les Foutankais, en particulier. Depuis son accession au pouvoir, en 2012, le programme national de développement de l'élevage, sous Macky SALL, a pour objectif d'assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, dans le cadre du Plan Sénégal Emergent. Aussi, les intervenants à Ranérou sont satisfaits du bilan de Macky SALL (45 forages, aide pour le fourrage, lutte contre la mouche tsé-tsé, moulins à mil, insémination artificielle, Ranch Dolly sauvé, etc.).
«Danthiady ko hore yolnde», étant un village à la porte du Ferloo, une zone sylvo-pastorale par excellence, le président Macky SALL avait envisagé de passer à cette contrée pour visiter l'usine de Médhi SOW de production alimentaire pour le bétail, mais la piste de l'aéroport de Ouro-Sogui n'était pas praticable. Cependant, Médhi SOW ainsi que maitre Malick SALL avocat et sa délégation sont présents à Ranérou, dont le professeur Abdoulaye NDIAYE.
Le Sénégal a accompli des progrès remarquables dans le cadre de l’élevage des bovins. Dans ce pays, il existe trois races de vaches dont chacune ne pouvait produire 5 litres de lait par jour. Actuellement, avec les croisements, en coopération avec le Brésil notamment, on peut avoir entre 25 et 40 litres par jour. En même temps les techniques ancestrales de conservation du lait ont été conservées.
Les intervenants ont soulevé des doléances dont le président Macky SALL a pris bonne note (lutte contre les feux de brousse ou vols de bétail, accès à la terre, route pour Madina Gounasse, énergie solaire, accès internet, ect.).
Par ailleurs, j'apprends que, le meeting du président Macky SALL, programmé le 15 décembre 2018 à Mantes la jolie, dans les Yvelines, en France, où réside une très forte communauté de Foutankais, est reporté au samedi 12 janvier 2019.
Tous, à Ranérou, ont insisté, en raison de son bon bilan, sur l'engagement ferme, de  faire réélire le président Macky SALL, dès le 1er tour, le 24 février 2019.
Le Ranch Dolly sera inauguré le 21 décembre 2018. La 6ème édition 2019 de la journée de l'éleveur se tiendra à Diourbel, au Sénégal.
Paris le 8 décembre 2018 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
"Macky SALL à la journée de l'élevage à Ranérou, dans le Ferloo au Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 12:11
«Pendant que la maison brûle on regarde ailleurs» avait dit Jacques CHIRAC. Dans cette crise grave, concernant les revendications légitimes des Gilets jaunes, pour un pouvoir d'achat et une meilleure répartition de la charge fiscale, Jupiter tente de louvoyer, et appelle au secours en direction du «Vieux monde» pour éteindre l'incendie qu'il a, lui-même, allumé.
On a oublié, dans cette crise une décision infâme : celle de porter les droits d'inscription des étudiants étrangers de 170 euros à 3 770 euros. C'est une mesure ségrégationniste qui ne dit pas son nom. Elle est si odieuse qu'on a du mal à comprendre, ce qui justifie une telle distinction de traitement entre les nationaux et les étrangers, si ce n'est cette montée honteuse du racisme, que la famille LE PEN ne renie pas. C'est bien une démocratie ethnique qui se met en place, dans l'indifférence presque totale.
M. Gérard COLLOMB, l'ancien ministre d'État, ministre de l'intérieur, a bien compris que, dans cette affirmation de principe «Ni de droite, ni de gauche», c'est, en fait, Edouard PHILIPPE, qu'on voit partout maintenant en première ligne. Le premier ministre a gagné le leadership, celui d'un libéralisme sans conscience sociale, teinté d'autoritarisme et de mépris pour les petits, et tout ce qui est différent.
Jusqu'ici la France, après l'indépendance des pays africains, avait mis en place sous de GAULLE (voir mon article) un système avec ses anciennes colonies dit de la Françafrique, une indépendance dans la dépendance. Les étudiants africains qui venaient se former en France reproduisaient dans leur pays d'origine, en raison de cette communauté de langue et de culture, ce système de dépendance.
Cette hausse, inconsidérée et injustifiée, des droits d'inscription des étudiants étrangers, signe la mort de tous les accords de coopération entre la France et l'Afrique francophone. En effet, en raison d'une politique très restrictive des visas depuis 1986, bien des cadres africains se forment déjà aux États-Unis. La Chine, à travers son Institut Confucius, donne beaucoup de bourses et enseigne sa langue en Afrique.
Cette politique obsessionnelle de l'immigration avait conduit, tout récemment, le président MACRON à durcir la réglementation sur les étrangers, déjà modifiée 24 fois depuis 1945 (délai de rétention passant de 45 à 90 jours, accélération de la procédure d'éloignement et réduction drastique des garanties judiciaires). C'est une loi lepéniste, purement inspirée de motifs ségrégationnistes.
Dans les deux cas, en dehors de la solidarité des associations humanitaires ou de syndicats étudiants qui commencent à se mobiliser, on s'intéresse peu à ces personnes.
280 établissements scolaires et universitaires sont en grève contre ces droits de scolarité prohibitifs et scandaleux des frais de scolarité pour les étudiants étrangers. Déjà 700 élèves et étudiants ont été interpellés. C'est un État qui interpelle et enferme des jeunes au grand coeur.  Mais pendant ce temps François PINAULT peut effectuer des fraudes fiscales par milliards, mais il ne sera jamais inquiété. Il doit faire partie de la liste des donateurs à la campagne des présidentielles de 2017 pour M. MACRON.
«Si la jeunesse n’a pas toujours raison, une société qui la méconnaît et qui la frappe a toujours tort» avait dit en 1968, François MITTERRAND. Je m'étonne du silence des syndicats enseignants et des parents d'élèves par rapport à ces humiliations et violations graves des droits de l'homme. Ainsi, à  Mantes la Jolie, notamment, avec les enfants des racises on ne prend pas de gants ; c'est tout de suite le gros bâton et les humiliations. En 2005, alors que Bouna et Zied sont poursuivis par des policiers et sont morts cramés dans un transformateur électrique, c'est tout de suite l'Etat d'urgence et le matraquage. Ici les jeunes, à juste titre, se révoltent contre une mesure digne de l'apartheid qu'est cette augmentation ignominieuse des droits de scolarité des étudiants étrangers. Celui qui est à blâmer c'est M. MACRON qui se fascise chaque jour davantage. On l'avait élu contre la famille LE PEN mais voilà que M. MACRON devenu PLUTON, un Dieu de l'enfer pour les faibles, ne cesse de massacrer les pauvres et les immigrés.
Pire les gouvernements africains, eux aussi, ne défendent pas leurs nationaux. Qu'est ce qui justifierait, désormais, le maintien du FCA en Afrique, de la francophonie et de ces sommets franco-africains ?
Mais dans cette colère des Gilets jaunes, une convergence des luttes avec les syndicats étudiants pourrait secouer Jupiter, devenu Pluton le dieu de l'enfer pour les exclus, dans ses attaques répétées contre les faibles, et qui se cache dans son palais.
Il va falloir aussi que les français issus de l'immigration sortent de leur profond sommeil. Une résistance passive, comme l'aurait fait GANDHI, en refusant d'aller travailler pendant une semaine, montrerait leur rôle et utilité dans ce pays. Si tous ces ouvriers et cadre notamment dans les domaines de l'entretien, du bâtiment, de la restauration, des services à la personne, de la sécurité, ces gens qui se lèvent tôt matin, pour des besognes ingrates et mal payées, cessaient le travail, pendant une semaine, cela se remarquerait bien, pour une minorité invisible.
Paris, le 5 décembre 2018, par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«L'augmentation des droits d'inscription des étudiants étrangers : une infamie !» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 12:11

En France, l'augmentation prohibitive des frais de scolarité des étudiants étrangers, de 170 € à 3770 € est une infamie. Rien ne peut justifier un traitement aussi différencié entre les nationaux et les étrangers, si ce n'est cette lepénisation grandissante des esprits. Appelons un chat un chat : c'est une mesure ségrégationniste pouvant remettre en cause les relations privilégiées avec l'Afrique.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 11:43
Le Sénégal de Macky SALL inaugure, le jeudi 6 décembre 2018, le musée des Civilisations Noires, près du Port et des voies ferrées, à Dakar. «L'homme africain n'est pas entré dans l'histoire» avait prétendu, de façon outrageuse, dans son obsession identitaire, le nabot du Fouquet's. Le président Macky SALL, à travers ce Musée, rappelle bien que l'Afrique, berceau de l'humanité, a un message puissant à adresser au reste du monde, en raison de ses valeurs culturelles. C’est un musée qui s’inscrit dans une démocratie sénégalaise apaisée et dans le cadre de la continuité de l’Etat. En effet, le projet a été relancé, en 2011, maître Abdoulaye WADE (Voir mon article sur cet homme politique), président de 2000 à 2012. Mais  l'idée, elle, avait été émise, au Congrès de 1956 à la Sorbonne organisé par Alioune DIOP, par le poète Léopold Sédar SENGHOR, premier président sénégalais (1960-1980), et puis cette idée a été réactivée juste après le Festival Mondial des Arts Nègres de 1966. Mais les politiques d’ajustement structurel, en raison des contraintes budgétaires, avaient retardé, considérablement, la mise en œuvre de ce projet. Ce musée a coûté 30 millions d’euros. Par conséquent, le président Macky SALL a accompli une œuvre pharaonique, renouant ainsi avec l’histoire prestigieuse de l’Afrique, indiscutablement liée avec celle de l’Egypte, dont sont originaires les Peuls. Après les prestations de divers artistes sénégalais, lors de la cérémonie d’ouverture, Baba Mal a chanté «Diama N’Déngui».
Protecteur des Arts et des Lettres, le président Macky SALL a remis la culture au cœur de son projet politique.  Dans le cadre de l’affirmation de nos valeurs culturelles et du refus de toute domination ou servitude, Cheikh Anta DIOP avait bien établi que, face aux mensonges et à la falsification de l’histoire de l’homme noir, ce qui est important c’est de retrouver la continuité de son passé, l’antériorité de la civilisation noire. La culture, un viatique pour l’avenir, c’est ce qui cimente les esprits, ce qui est digne d’être transmis, ce qui est utile pour le passé, le présent et le futur. En dépit d’un passé douloureux, l’Afrique reste un continent d’avenir, et la culture est un facteur de développement économique. «La culture est au début et à la fin de tout développement» avait dit Léopold Sédar SENGHOR. Sans se cantonner à une admiration contemplative de notre passé glorieux, à une autoglorification, il s’agit de tourner le dos à l’ethnographie, et donc de mobiliser et rendre visible le patrimoine culturel de l’Afrique et de ses diasporas, pour une rencontre avec l’autre, pour une plus grande humanité, une plus grande diversité des expressions culturelles du monde. Il est question de rester fidèles aux Ancêtres, afin d’impulser des progrès pour l’avenir. «Le Sénégal au cœur» tel est le titre de l’autobiographie de Macky SALL, le cœur et la culture étant le siège des passions, sans lesquelles il est difficile de construire quelque chose de durable et profitable à tous.
Ce Musée, construit par la Chine, évoque les cases africaines ; c’est un musée, non pas du Sénégal, mais des «civilisations noires». Ce qui signifie que, dans une démarche panafricaniste, ce Musée concerne toute l’Afrique et ses diasporas, notamment au Brésil, aux Antilles, aux Amériques et en Europe. Le jazz et le Blues, ainsi que la Négritude sont maintenant devenus partie intégrante de la culture universelle. Appuyé par une exposition «Civilisations africaines : création continue de l'humanité», ce Musée constitue un voyage à travers le passé, le présent et le futur. Les masques, sculptures, vidéos, photos, peintures ou encore objets du quotidien iront de la préhistoire jusqu’au XXIème siècle. «On refuse d’être un musée de la nostalgie» indique son Directeur général, M. Hamady BOCOUM, historien et chercheur à l’IFAN, spécialiste des questions coloniales d’enfermement et d’esclavage. Avec la découverte de Lucie, l’Afrique, berceau de l’Humanité, a apporté, de façon décisive, sa contribution à la civilisation de l’universel. Cheikh Anta DIOP, un savant sénégalais, avait bien montré que les premières civilisations de l’Egypte sont des civilisations noires, et les Peuls sont originaires d’Egypte. L’histoire du Fouta-Toro, la plus ancienne, une des plus riches de l’Afrique et du Sénégal, a été occultée et étouffée, ou délégitimisée, et pas seulement que par les colons. En effet, l’empire Peul du Tekrour (XIème et XIIème siècles) relaté par des textes arabes, celui des Déniankobés de 1512 à 1776, puis l’Empire des Almamy de 1776 à 1861 a islamisé le Sénégal. Auparavant, la dynastie des Tondiong, au Fouta, avait la maîtrise du feu et du fer. Bien avant ces empires peuls du Fouta-Toro, il y avait les empires du Ghana, du Mali et du Songhoy. C’est Cheikh M’Backé DIOP, le fils de Cheikh Anta DIOP, commissaire des œuvres archéologiques, qui a montré la contribution décisive, à travers le travail de son père, de l’Egypte en matière d’art, de médecine et de mathématiques. Ce qui est un hommage vibrant à Cheikh Anta. Le Musée accueille, notamment, une collection riche de l’I.F.A.N.
Si le colonisateur, affirmait de façon mensongère que l’Afrique n’avait pas d’histoire, on s’interroge maintenant pourquoi il s’obstine à ne pas nous restituer les objets d’art qu’il nous a volés. Ainsi, certaines pièces emblématiques de l’histoire panafricaine et sénégalaise sont encore confisquées par la France. Le sabre d’El Hadj Omar TALL (1797-1864), chef de guerre du XVIIIème siècle, membre éminent de la confrérie musulmane des Tidjanes, et résistant du Fouta-Toro à la colonisation, qui était exposé par la France au musée des Invalides, à Paris, n’a été restitué au Sénégal, que de façon récente. Mais la bibliothèque d’El Hadji Omar TALL et qui concerne une bonne partie de l’histoire du Fouta-Toro, a été confisquée, soit 518 manuscrits convertis et sauvegardés en microfilm et conservées aux archives nationales en France et conservées au Havre. Un accord de principe a été accordé à Thierno Mountaga TALL, en 1994, pour restituer ces archives du Fouta-Toro, et donc du Sénégal. Le président Macky SALLa a annoncé que la France  restitué plus de 2 millions de films et microfiches concernant l’histoire du Sénégal, dont les archives relatives au massacre du Camp de Thiaroye, en 1944. Le rapport du 23 novembre 2018, de Felwine SARR et Bénédicte SAVOY, indique que plus de 5000 objets d’art ont été dérobés par la France, au préjudice du Sénégal. Il va falloir donc les restituer à notre pays. Les occidentaux, dans une démarche paternaliste, disaient que pour restituer ces objets d’art, il fallait d’abord que les Africains soient dotés, au préalable, d’un savoir-faire et de musées fonctionnels pour protéger ces œuvres fragiles. Aujourd’hui, le Musée des civilisations noires est fonctionnel et moderne, c’est donc chose faite.
Le Musée des Civilisations Noires est une recherche sereine de notre identité, d’une Afrique maîtresse de son destin. «Je crois à la valeur de tout ce qui est enfoui dans la mémoire collective de nos peuples, et même dans l’inconscient. Je ne crois pas que l’on arrive au monde le cerveau vide, comme y arrive les mains vides. Je crois à la vertu plasmatrice des expériences séculaires accumulées et du vécu véhiculé par les cultures» avait Aimé CESAIRE. Face aux grandes religions monothéistes et à la mondialisation niant les différences au profit d’une idéologie libérale prédatrice, si on ne sait pas qui on est, ce sera difficile de savoir où est-ce qu'on va. Cette démarche d'enracinement, dans nos valeurs culturelles, est aussi une ouverture aux autres. A travers l'autre, on découvre, en fait, un Moi différent et riche. «Nous ne voulons pas être uniquement un musée du passé, le projet a été tourné vers l’avenir. Cela se retrouvera dans nos politiques d’acquisitions : nous avons décidé d’acquérir, en priorité, des œuvres d’artistes vivants pour constituer, à terme, notre collection», dit Hamady BOCOUM. En effet, la civilisation de l'universel, «c'est un rendez-vous du donner et du recevoir», avait déjà dit un exceptionnel homme de culture, Léopold Sédar SENGHOR (Voir mon article), fondateur de la nation sénégalaise. «Notre politique est celle des partenariats. Nous avons noué des accords avec plusieurs musées du monde entier, dont celui du Quai Branly à Paris» souligne Hamady BOCOUM. 
«Le XXIème sera mystique ou ne sera pas», suivant une formule que l'on prête à André MALRAUX (1901-1976). Longtemps les peuples africains ont été dominés, asservis par l'esclavage, la colonisation et le néocolonialisme, au nom d'une hiérarchisation des cultures. Jean-Marc AYRAULT, président de la Fondation des mémoires et de l’esclavage est un invité à cette inauguration. Un grand merci à son excellence, M. Amadou DIALLO, Consul général du Sénégal à Paris, qui a bien voulu, transmettre au service du protocole, à la présidence, à ma demande, l’invitation de M. Jean-Marc AYRAULT, à cette cérémonie du 6 décembre 2018.
Nôtre époque sera marquée par une résurgence de cette Afrique millénaire et humaniste, dans sa créativité, son authenticité et sa force d'amour, de fraternité et de paix. Nos ancêtres ont un message à adresser aux générations futures.
Par conséquent, à travers ce musée des Civilisations Noires à Dakar, le Sénégal, en paix avec lui-même et les autres, continue et approfondit le dialogue des cultures.
Paris le 6 décembre 2018 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le président Macky SALL et son Musée des Civilisations Noires : un pharaon des temps modernes» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 11:42

Le président Macky SALL inaugure le 6 décembre 2018 son Musée des Civilisations Noires. Macky SALL en raison de l'ampleur des réalisations en matière d'infrastructures et de culture, est devenu un pharaon des temps modernes.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 22:07

Le mouvement des Gilets jaunes qui ne faiblit pas, nous renseigne sur la réalité de notre époque, marquée par un reflux du «Vieux monde», des corps intermédiaires, et une souffrance sans nom des exclus. La désespérance et la colère qui grondent peuvent être source d’affrontements. Dos aux murs, les sans-dents se battent pour leur survie, sans soutien efficace, ni écoute attentive d’un gouvernement des riches insensible à leurs justes revendications, celles d’une vie meilleure. C'est la chienlit, comme l'avait dit de GAULLE lors de la crise de mai 1968.

Depuis l'affaire BENALLA, je l'avais signalé la Macronie qui prétendait combattre le «Vieux monde», a engagé sa descente dans les enfers. Jupiter, qui avait fait illusion le temps d'une campagne électorale, est subitement et brutalement tombé de son Olympique. La chute est brutale. Le Roi est tout nu. M. Benoît HAMON l'avait sommé, pendant la campagne des présidentielles de 2017, de révéler la liste de ses donateurs. Tout le monde est maintenant convaincu que M. MACRON n'est d’autre que le président des riches (voir mon article sur MEDIAPART). Jupiter a supprimé l'ISF mais on ne sait pas où sont passés les 3 milliards de baisse d'impôts. Pendant que le président MACRON cajole et récompense les riches, sans contreparties, les faibles sont pressés comme des citrons, sans vergogne et sans conscience sociale. Par ailleurs, on a du mal comprendre les objectifs et la finalité de ses objectifs de ces réformes injustes et inefficaces. C'est toujours cette France d’en bas qui  trinque au profit des nantis.
Cette révolte des Gilets jaunes exprime bien ce ras le bol général à l'encontre d'une politique ultralibérale, celle des gens du château. Les réponses, pour l'instant, à cette grogne sociale du président MACRON sont empreintes de duplicité et de mépris à l'encontre des justes revendications pour un pouvoir d'achat. Ce mouvement des Gilets jaunes, à la suite de différents mécontentements et luttes, est un coup d'arrêt sérieux aux réformes du jeune d'un représentant d'un vieux monde qu'il avait fustigé, à juste titre.
Maintenant le vendu «dégagisme», après lui avoir profité, souffle l’encontre du président MACRON. C’est l’arroseur arrosé. D’une grogne sociale, le mouvement des Gilets jaunes se politise et se radicalise. Des tags apparaissent «Macron démission !». M. MACRON se disait «Ni de gauche, ni de droite». Il ne savait pas que ce slogan allait se retourner contre lui.  Plus personne n’est satisfait de Jupiter, les policiers, les partis de gauche, comme de droite. Ces violentes images aux Champs-Elysées sont une mauvaise affaire pour le commerce et le tourisme. Avec cette guérilla urbaine, qui n’est pas prête de s’arrêter, l’image de la France à l’étranger en a pris un série coup. En effet, ce mouvement des Gilets jaunes fait redouter une montée de la peste brune comme lors de la menace des ligues factieuses le 6 février 1934. Le Rassemblement national tente de récupérer ce mouvement, et réclame la proportionnelle et des élections anticipées. La France Insoumise demande la démission du président MACRON. En effet, M. MELENCHON, au sortir des présidentielles de 2017, prétendait se hisser au rang de première opposante à la Macronie. Cependant, les différents efforts, particulièrement louables de M. MELENCHON, face une gauche abîmée par un «dégagisme», n'ont pas été à la hauteur des espoirs escomptés. Le reste des forces de gauche, divisées à l'occasion d'une législative partielle à Evry, hautement symbolique (remplacement de M. Manuel VALLS), ne donnent plus une bonne image d'elles-mêmes. La Parti socialiste réduit à sa propre image, déjà peu présent dans les mouvements sociaux, est complètement absent du débat.
M. MACRON, que la France métissée avait soutenu contre Marine LE PEN, ne cesse de s’en prendre aux racisés. Il avait déjà fait voter une loi sur l’immigration scandaleuse (délais de détention pouvant passer jusqu’à 90 jours).  Maintenant, Jupiter va s’attaquer aux étudiants africains (droits d’inscription passant de 170 € à 3770 €). La ligne rouge est franchie. En effet, la France risque de perdre, définitivement et totalement, son pré-carré africain au profit de la Chine. Quand, nos ancêtres manifestement, même violemment, ils expriment une révolte légitime qui doit être entendue. En revanche, quand les racisés réclament justice, ce ne sont des «sauvageons» et des voyous. Ainsi, les familles d’Adama TRAORE et de Théo qui avaient protesté contre l’injustice dont elles sont l’objet ont été poursuivies au pénal, pour rébellion.
Face à la montée des périls contre la République, je suis toujours abasourdi, indigné et révolté quant au projet avorté du président MACRON d'honorer le maréchal PÉTAIN, celui-là qui avait jeté l’opprobre sur la République.
Je suis persuadé que face aux saccages des Gilets verts aux Champs-Elysées, le président MACRON finira par capituler. Ses futures réformes sur les retraites et le statut de la fonction publique sont condamnées à l’avance.
Notre système démocratique est vicieux, pour faire parler de soi, il faut semer le désordre. Pourtant, je suis attaché à la non-violence. Il va falloir que pendant au moins trois jours, les racisés, ravalés au rang d’indigènes la République, en solidarité avec les étudiants étrangers, refusent d’aller travailler. On s’apercevra, ce jour-là, de leur grande utilité dans cette société, dont ils sont encore les citoyens.
Une convergence des luttes, de tous les exclus et les marginalisés, mettrait fin à cette attaques permanentes contre la République.
Sûr de lui, méprisant, et parfois arrogeant, M. MACRON a, peut-être, bien compris que son avenir politique et ses réformes hasardeuses sont en jeu, dans ce mouvement des Gilets jaunes. Mais à défaut d'apporter, rapidement au lieu de louvoyer, des réponses satisfaisantes à ceux qui souffrent, il s'est empêtré, par lui-même, dans une logique de surenchère et de violence, dans laquelle risque de sortir, par la petite porte, comme ces barons du «Vieux monde» éclaboussés par leurs certitudes. Pris de panique et enfermé dans ses certitudes, en voulant rien lâcher, sauf les riches, M. MACRON, face aux feux qu’il a allumés, privilégie, pour l’instant, la force brutale, au besoin l’Etat d’urgence. Le libéralisme féroce, sans conscience sociale, veut contrôler la force de travail, au besoin par la violence : «Surveiller et punir», comme l’avait dit Michel FOUCAULT.
Les élections européennes et municipales à venir, gardent tout leur intérêt. La bulle de la Macronie est en train d’exploser, mais les partis de gauche restent encore divisés et en déficit de leadership. C’est cette crise des partis politiques traditionnels et des syndicats, qui donne de l’énergie, la vitalité et légitimité au mouvement des Gilets. Mais c’est grogne protéiforme, peu structurée pouvant basculer dans le camp des adversaires de la République.
Face à ces secousses et ces incertitudes, il faut, plus que jamais, sauver la République !
Paris, le 1er décembre 2018, par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le mouvement des Gilets jaunes et la défense de la République» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 20:21
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 20:11
41ème président des Etats-Unis, Georges Herbert Walker BUSH (1924-2018), père, disparu à 94 ans, est issu d’une famille ayant fait fortune dans le pétrole. Pilote dans l'armée, il a été sénateur et Directeur de la CIA, vice-président sous Ronald REAGAN pendant 8 ans.
Georges BUSH a été élu président des États-Unis en 1999. Homme d'un seul mandat, il a été battu par Bill CLINTON. Il avait promis de ne pas augmenter les impôts «Read on my lips : now more taxes» avait-il promis pendant sa campagne.
Mais ce mandat unique est arrivé à un tournant de la société internationale : la fin de la guerre froide et la guerre au Koweit en 1990. Barack OBAMA a affirmé que sa «main stable et diplomatique avait permis de terminer la Guerre froide sans tirer un coup de feu». La fin de la guerre froide a solutionné des conflits douloureux en Afrique comme l'Apartheid. En Afrique, le multipartisme a émergé au détriment des coups d'Etat. En revanche les conflits locaux engagés par les Occidentaux empoisonnent la vie des gens du tiers-monde. L'ultralibéralisme triomphant et arrogant fait souffrir les faibles.
Bien qu’issu d’une famille politique ultraconservatrice, Georges BUSH savait reconnaître les qualités des autres. En effet, curieusement, Georges BUSH est devenu ami, avec son successeur Bill CLINTON, un démocrate : «He likes to talk, I like to listen» dit-il à propos de Bill CLINTON, son successeur. Son sens du service public et son engagement auprès de certaines actions humanitaires ont été salués notamment par le président Barack OBAMA.
Georges BUSH père n'avait pas pu capturer Saddam HUSSEIN. Il considérait cela comme un échec personnel. Père de 6 enfants, son fils Georges BUSH est devenu président des États-Unis. C'est lui qui a engagé l'odieuse guerre en Irak, sans mandat des Nations unies et sous un faux prétexte, il y aurait dans ce pays des armes chimiques. Saddam a été pendu et l'Irak est ravagé depuis lors par une guerre civile sans précédent.
Georges BUSH sénior, au soir de sa vie, avait affirmé qu'il ne regrettait rien, pour tout ce qu'il avait fait, de bien ou de mal. Le regret n'efface pas le passé.
Paris, le 1er décembre 2018, par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Georges BUSH, père, ancien président des Etats-Unis» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 00:09
Une Fondation sur la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, sera installée, en 2019, au Musée de la Marine, Place de la Concorde à Paris, sous l’autorité de M. Jean-Marc AYRAULT, ancien premier ministre. Le groupement d’intérêt public, le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (GIP, C.N.M.H.E.), dirigé, respectivement, par Mmes Maryse CONDE, Françoise VERGER, Mariam COTTIAS, et maintenant par M. Frédéric REGENT, disparaît au profit de cette nouvelle fondation. En vue d’une démarche participative, des ateliers se sont réunis, à la Maison de la Chimie, à Paris 7ème, les 24 et 25 novembre 2018, en vue notamment d’identifier les priorités et les enjeux de cette future Fondation.
A cette occasion, Mme Christiane TAUBIRA, à qui l’on doit la loi de 2001 qualifiant l’esclavage de «crime contre l’Humanité», a rendu un vibrant hommage à M. Jean-Marc AYRAULT, à l’époque président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. M. AYRAULT a appuyé, fortement, et présenté, personnellement, cette proposition de loi, initiée en 1999, mais qui n’a pus aboutir que deux ans plus tard. Mme TAUBIRA a révélé, qu’à la dernière minute, et avant le vote de la loi de 2001, ce sont des députés des outres-mers qui ont, curieusement, déposé un amendement visant à écarter de cette proposition de loi, les dispositions sur les réparations.
Par conséquent, le choix d’un président de la Fondation sur l’esclavage n’est pas une question de couleur, mais de compétence et légitimité, Victor SCHOELCHER était un Alsacien. Bien que la  ville de Nantes ait un passé douloureux concernant l’esclavage, Jean-Marc AYRAULT a crée un Mémorial de l’esclavage dans sa ville en 2012. J’étais  présent à Nantes lors de l’inauguration de ce mémorial, à l’invitation d’Octave CESTOR. Dans tous les cas, la Fondation sera ce qu’en feront les militants, notamment associatifs. Il y a, sans doute, d’immenses espoirs, des colères, des déceptions, peut-être des rancunes, dans ce combat pour l’égalité. Cependant, chaque victoire remportée, aussi infime soit-elle, est déjà un point d’appui pour des succès futurs.
A mon sens, je demeure convaincu, que toute tentation qui limiterait les activités de la Fondation, uniquement à la commémoration, au souvenir et aux cocktails dinatoires, dans un consensus mou, serait trahir le combat de Victor SCHOELCHER (Voir mon article) qui avait établi un lien très étroit entre l’abolition de l’esclavage, la République, les questions de citoyenneté et de justice sociale. Les bons sentiments et la morale ne suffiront pas à terrasser la bête immonde, bien requinquée. Par conséquent, il sera impérieux que les jeunes et les associations, avec leur devoir d’impertinence, leur soif de vérité et de sincérité, constamment, interviennent dans cette Fondation. Dans notre époque, il est vital de lutter, activement, contre toutes les formes modernes d’esclavage, les discriminations et le racisme, compte tenu de ces fleurs vénéneuses que sont la montée des nationalismes et des populismes. «Le racisme et la xénophobie constituent les menaces les plus graves pour la démocratie. Pour deux raisons. La première, c'est que le sentiment raciste, le rejet de l'autre, s'est répandu sur tous les continents, de manière plus complexe qu'autrefois. La deuxième, c'est que nous assistons à une instrumentalisation politique du racisme qui, avec la xénophobie payent électoralement, notamment en Europe. Ces idées, jusque là domaine des partis de l'extrême droite, à la marge, imprègnent lentement les programmes des partis dits démocratiques, notamment dans les débats sur l'immigration, sur l'asile et maintenant sur le terrorisme depuis le 11 septembre 2001... Les immigrés deviennent une espèce en danger» estime Doudou DIENE.
Il a été précisé qu’il s’agit d’une Fondation nationale, mais elle doit se saisir des sujets concernant toute la diaspora, en France, comme à Haïti, au Brésil et aux Etats-Unis. Par ailleurs, l’Afrique doit rester partie prenante, estime jacques MARTIAL du «Mémorial Act». En effet, le Sénégal a déclaré, en 2010, l’esclavage crime contre l’humanité, mais sans journée de commémoration. Il est aussi question d’interpeler l’Union africaine  afin d’identifier des axes de coopération avec cette Fondation de France. Il est rappelé, dans le Nord du Sénégal, que Thierno Souleymane BAL, fondateur de la dynastie des Almamy, au Fouta-Toro, avait aboli l’esclavage en 1776, bien avant la décision de la France du 27 avril 1848. Thierno Souleymane BAL fait donc partie de ces ancêtres à honorer.
Il faut saluer, pour ces ateliers, le travail exceptionnel réalisé, notamment par Doudou DIENE, un expert de l’UNESCO sur les routes de l’esclavage, Mme Aïssata SECK, ajointe au Maire de Bondy, M. Karfa Sira DIALLO de Bordeaux, M. Shoki ALISAID de Lyon, Harouna LY du Havre et M. Wally TIRERA de Marseille.
L’esclavage avait existé depuis les temps antiques, mais ce qui a caractérisé, essentiellement, l’esclavage transatlantique, c’est sa durée très longue, plus de 400 années, l’implication des Etats occidentaux pour organiser ce trafic, et une législation qui est venue conforter ce mode d’oppression, à travers le Code noir, considérant que l’esclave n’est pas une personne humaine, mais un bien meuble. Même après l’abolition de l’esclavage, l’idéologie de hiérarchisation des cultures sous-jacente, a servi à justifier la colonisation. Cette idéologie raciste encore particulièrement prégnante. Ce qui a caractérisé l’esclavage, c’est aussi le silence organisé et structuré de cette déshumanisation de l’individu. Ce qui fait encore, de nos jours, la particularité de l’esclavage, ce sont les conséquences de cette idéologie de violence et de domination, sur l’invisibilité des personnes qui en sont victimes. Le triomphe de l’idéologie ultralibérale a fait des Noirs et de leurs diaspora des personnes encore méprisées, parce que marginalisées sur le plan économique, social et politique. En effet, la mondialisation, dans sa grande brutalité, écrase la diversité et les différences, et organise ainsi une invisibilité des Noirs.
Par conséquent, la Fondation sera confrontée à la montée du racisme, avec des victimisations et des instrumentalisations de la peur. Les victimes ne doivent pas se cantonner dans une posture victimaire, elles doivent résister et lutter pour l’égalité, la fraternité et le bien-vivre ensemble. Nous sommes aussi la France, dans sa diversité, son multiculturalisme. Il faut travailler, non pas sur la confrontation, en vue de «reconstruire de la relation», suivant une idée chère à Edouard GLISSANT. Certaines voix se sont élevées pour une journée fériée, pour tous, en vue, ensemble de réfléchir, positivement, sur les pistes d’une société apaisée, pour une réconciliation et une cohésion nationales. Nous vivons dans une société plurielle, il faudrait apprendre à vivre ensemble, dans nos diversités. C’est une force la différence, ce n’est pas une confrontation, une relation à l’autre est à imaginer, c’est l’occasion de découvrir son Moi différent et différemment.
Dans les questions de mémoire, la Fondation devrait se poser trois questions essentielles : une mémoire pour se rappeler des faits, les causes profondes de ce crime contre l’humanité, resté impuni ; et situer les responsabilités. L’esclavage est un crime si abominable qu’on se demande s’il est réparable. Tout n’est pas réparable, financièrement, compte tenu de cet attentat contre l’esprit humain, avec son nombre incalculable de victimes. Mais la réparation peut prendre diverses formes : une réparation morale, c’est un crime contre l’humanité ; une réparation historique, il faut documenter le crime et constituer le dossier ; une réparation éducative, à travers les programmes scolaires et universitaires ; une réparation économique avec notamment la restitution des terres ou des biens culturels volées à l’Afrique, les bourses de l’excellence.
En vue de cette ambition d’une démarche participative, quatre ateliers se sont réunis :
- Transmission, recherche, éducation ;
- Valorisation, musées, patrimoine immatériel ;
- Commémorations, cérémonies ;
- Créations, culture, art ;
-  et luttes contre le racisme, les discriminations et l’esclavage contemporain.
La transmission revêt trois dimensions : l’école, à travers ses manuels et les pratiques quotidiennes, l’université et la formation des maîtres, ainsi que les partenaires citoyens (associations universitaires populaires, initiatives personnelles). La Fondation, un lieu de ressources et de labellisation de l’excellence, a pour vocation de transmettre une histoire du fiable et de l’avéré, afin d’avoir une parole forte et écoutée. La Fondation, en lien avec l’éducation nationale (écoles, référent mémoire, peser sur les programmes scolaires, histoire dans un temps long, lieu de veille, démarche pluridisciplinaire et de qualité) et le service civique (15 jours de formation), mettra en réseau les acteurs du territoire et mutualisera des initiatives, et recenser les bonnes pratiques, à travers son université d’été qui sera annualisée. Dans le domaine de l’université et la recherche (documentation et thèses), il faudra stimuler la recherche et approfondir les liens avec les universités étrangères. La Fondation devrait contribuer à l’émergence d’un récit national pluriel respectant l’ensemble des histoires de notre pays.
La Fondation devrait valoriser les moyens des communications adaptés, pour toucher un public éloigné, comme les jeunes, toucher toutes les identités multiples, mettre en réseau l’existant, accompagner les initiatives locales, fédérer et mutualiser les bonnes pratiques, et ne pas se substituer aux acteurs, notamment associatifs, mais les renforcer dans leur dynamique, inventorier et rendre accessible les lieux de mémoire.
Dans le thème de la création, il faudrait rendre visible ce qui a été marginalisé, caché ou effacé. L’invisibilité a brouillé quatre siècles d’esclavage et d’oppression, cette histoire déniée devrait être accessible à tous. L’invisibilité ne tient pas au manque d’information, mais l’histoire de l’esclavage et le sort des dominés ne sont pas considérés comme des questions centrales, pour comprendre notre monde d’hier, mais aussi celui d’aujourd’hui. Depuis plus de 20 ans de nombreuses créations ont vu le jour (chorégraphies, théâtres, cinéma, bandes dessinées) pourtant, les dominants estiment que ça n’intéresse pas, ça ne compte pas. Les artistes ont besoin de documents pour nourrir leurs créations. La Fondation pourrait être une caisse de résonance de ces créations, à la fois pour le contenu et les formats, faire obligation au service public de soutenir ces initiatives, établir une galerie d’art des créateurs connus à ce jour, répertorier une cartographie des zones ayant bénéficié ou ont été victimes de l’esclavage. La Fondation devrait rester un lieu d’entraide et de mise en réseau, pour rendre visible et valoriser les créateurs, vulgariser pour mieux communiquer, financer et accompagner les initiatives. La Fondation peut ainsi mettre fin au sentiment d’isolement et d’abandon des créateurs.
La Fondation commémore le 10 mai, mais s’intéresse aux autres commémorations dans les départements français, et au sein des pays où vit la diaspora. Les associations ont signalé des municipalités qui refusaient d’organiser l’abolition de l’esclavage, par idéologie ou méconnaissance. La Fondation devrait organiser une rencontre de ces municipalités avec leurs associations locales. Dans la commémoration, il y a un temps de recueillement, de discours officiel et d’expression culturelle forte. Il faudrait commémorer, non pas un événement, mais plutôt des personnes, honorer les ancêtres, avec une approche internationale. Il est nécessaire d’accroître l’audience de ces commémorations, avec un public plus jeune qui sont des acteurs et non des spectateurs. Les associations attendent de la Fondation un accompagnement logistique, scientifique ou financier. Le pourquoi, c’est se souvenir, il faut que ces mémoires soient reconnues, valoriser la citoyenneté et l’Histoire, c’est une histoire concernant la Nation entière.
Lutter ne signifie pas la concurrence mémorielle. Même s’il y avait une inégalité de traitement entre la Shoah et l’esclavage, il n’y a pas de hiérarchie envisageable pour des drames aussi atroces l’un que l’autre. La démarche suggérée n’est pas celle de la concurrence, mais de la complémentarité. Les associations juives ont une grande expérience et un savoir-faire, sans égal par rapport à la Fondation, il faudrait donc s’inspirer des modalités d’action de celles-ci, ou même organiser des initiatives communes. La Fondation peut être ce lieu de rencontre pour profiter de l’expérience des associations juives. Par ailleurs, la Fondation devrait lutter, énergiquement, contre toutes les formes d’esclavage moderne, d’oppression contemporaine, de discrimination et de racisme. Toutes les formes de résistance contre cet arbitraire devraient être soutenues par la Fondation.
Paris, le 25 novembre 2018, par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mission de préfiguration de la Fondation sur la mémoire de l’esclavage : ateliers des 24 et 25 novembre 2018» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 00:07

Une Fondation sur la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions, sera installée, en 2019, au Musée de la Marine, Place de la Concorde à Paris, sous l’autorité de M. Jean-Marc AYRAULT, ancien premier ministre. Dans une démarche participative, quelques pistes pour la gouvernance de cette Fondation ont été dégagées au cours d'un atelier des 24 et 25 novembre 2018 à la Maison de la Chimie, à Paris. Doudou DIENE, Aïssata SECK, Shoki ALISAID et Wally TIRERA y ont pris une part active.

Partager cet article
Repost0

Liens