Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 12:00
«Hommage à Brahim BOURAAM au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
Depuis 26 ans, Mme Anne HIDALGO toujours restée fidèle au 1er mai, chaque année, est venue rendre hommage à la mémoire de Brahim BOURAAM, jeté à la Seine par les fachos en 1995. La ville de Paris a fait apposer une plaque sur le Pont du Carrousel en souvenir à ce martyr de l’intolérance : «N’oublions jamais» dit Mme Anne HIDALGO. La bête immonde n’est pas morte.
En revanche, en 2017, le candidat Emmanuel MACRON qui avait fait acte de présence au Pont du Carrousel, le temps d’une campagne électorale, n’est jamais revenu sur ces lieux tragiques. Sans doute qu’il avait envoyé, une seule fois, son porte-parole en 2018. Et puis depuis lors silence radio ; ce n’était, comme d’habitude, que de la communication. C’est maintenant, en guise de cadeau à la diversité, une loi sur le séparatisme et la célébration, le 5 mai 2021, du bicentenaire de la mort de Napoléon, l’esclavagiste. Le président MACRON a même créé un poste de délégué à l'immigration chargé de casser du bougnoule et du nègre. En effet, Julien MARION, ancien Directeur général de la Police nationale, a pris ses fonctions, ce 1er mai 2021 auprès du répressif Préfet de police, Didier LALLEMANT. Comme les temps changent !
Dans ce climat délétère de fin règne de la Macronie et de stigmatisation de l’autre, rappelons-nous, qu’il y a des mots qui tuent. Brahim BOURAAM a été assassiné par la haine. Et maintenant de hauts gradés militaires, classés à l’extrême-droite, font librement leur tribune dans la presse, pour défier l’autorité de l’Etat. Cela rappelle bien les ligues factieuses, comme en 1936. Qui est donc séparatiste ?
Je rappelle que,= François MITTERRAND était, le 1er mai 1995, venu jeter un bouquet à la Seine, accompagné de Pierre AIDENBAUM et de Fodé SYLLA, de SOS-RACISME. Modestement, j’étais là. «I was there !», comme le diraient les Anglais. Madame Anne HIDALGO célébrera le 9 mai 2021, les 40 ans de la victoire de la Gauche. Est-ce que Mme Anne HIDALGO marche sur les pas de cette «Force Tranquille», pour 2022 ? En tout cas, Mme Anne HIDALGO est sur le chemin de l’honneur et de la victoire pour 2022. Une Femme présidente, pour combattre ces mauvais vents, ce serait une belle victoire !
Étaient notamment présents au Pont du Carrousel, à Paris :
 
  • Mme Lamia EL AARAJE, candidate à une législative partielle dans le 20ème arrondissement des 30 mai et 6 juin 2021 ;
 
  • Mme Audrey PULVAR tête de liste aux régionales des 20 et 27 juin 2021 ;
 
  • ainsi que notamment M. David ASSOULINE, Mme Stéphanie VENEZIANO, et Mme Léa FILOCHE, conseillère de Paris et élue du XIXème arrondissement, et d’autres militants du bien-vivre ensemble.
Le 1er mai 1993, c'est aussi la disparition tragique de Pierre BEREGOVOY (1925-1993), ancien premier ministre. Nous n’oublierons jamais «Béré» ; On se souvient encore de ce coup de gueule de François MITTERRAND à l’encontre de cette presse à scandale qui avait poussé l’ancien premier ministre au suicide : «Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme, et finalement sa vie, au prix d’un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de la République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous» dit-il le 4 mai 1993, l’occasion des obsèques de Pierre BEREGOVOY.
Bonne fête du travail !
Paris, le 1er mai 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
«Hommage à Brahim au Pont du Carrousel à Paris, par Mme Anne HIDALGO» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #AnneHidalgo
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 12:00
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 11:07
«Une décision du 28 avril 2021 de la Cour de Justice de la CEDEAO sur le parrainage électoral au Sénégal très controversée» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Dans ce jugement du 28 avril 2021 rendu par la Cour de Justice de la CEDEAO, estimant que le fait de demander à tous les partis, un parrainage entre 0,8 et 1% des électeurs, répartis dans 7 régions, conduirait à exclure certaines organisation politiques du jeu électoral. Par conséquent, l'opposition crie, trop hâtivement, à la victoire et la majorité présidentielle dénonce une hérésie juridique, peu conforme à ce qui se fait dans les pays dits démocratiques. En fait, dans la loi électorale sénégalaise de 2018, tous les partis politiques sont soumis au parrainage, majorité comme opposition ; il n’y a pas eu de distinction arbitraire. «C’est une décision assez surprenante, le Sénégal compte parmi les pays les plus démocratiques de la CEDEAO»  dit Seydou GUEYE porte-parole de la Présidence.
Je crois que cette affaire, il faudrait distinguer les élections présidentielles des élections locales en vue pour 2022.
S'agissant des élections présidentielles la Cour de Justice de la CEDEAO fait référence à un précédent du 13 juillet 2015 (Burkina Faso). Il faudrait quand même rappeler, notamment à ceux qui n'ont pas lu ce précédent, que les nouvelles autorités Burkinabé avaient interdit, carrément, à tous les dignitaires de l'Ancien régime, sans qu'ils soient individuellement déchus de leurs droits civiques, de se présenter aux élections présidentielles. Après l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, les élections du 29 novembre 2015 devaient constituer un nouveau départ démocratique pour le Burkina Faso. Une modification de la loi électorale survenue le 7 avril 2015 frappe toutefois d’inéligibilité les personnes ayant soutenu la tentative de révision constitutionnelle d’octobre 2014, les partisans de Blaise COMPAORE. Cette modification constitutionnelle fut interprétée par les partisans de l’Ancien régime déchu comme un acte d’exclusion politique. C'est finalement, cette Fatwa générale et impersonnelle, couvrant une vaste catégorie de personnes, qui a été censurée le 13 juillet 2015 : «Il ne fait aucun doute que l’exclusion d’un certain nombre de formations politiques et de citoyens, de la compétition électorale qui se prépare, relève d‘une discrimination difficilement justifiable en droit. Le caractère ambigu des critères de l’exclusion et l’application expéditive et massive qui en est faite, que la Cour juge contraire aux textes. Interdire de candidature toute organisation ou personne ayant été politiquement proche du régime défait, mais n’ayant commis aucune infraction particulière, revient, pour la Cour, à instituer une sorte de délit d’opinion qui est évidemment inacceptable» souligne la CJ de la CEDEAO.
Le parrainage du Sénégal, contrairement à la pratique du Burkina après l’éviction de Blaise COMPAORE, est une mesure de rationalisation. Il y avait, si je m'abuse en 2018 pas moins de 300 partis politiques ; c'est ce que signale l'Union Sociale Libérale (USL), elle-même, dans son recours dirigé contre le Sénégal devant la Cour de Justice de la CEDEAO. L'équité, ce n'est pas l'anarchie.
Au Sénégal, et comme dans les pays occidentaux, il n'y a pas de liberté générale et absolue de se présenter, sans conditions aux élections présidentielles (conditions d’âge, de caution, et de minimum de représentativité, par le parrainage).
Il y a des limitations et en France, c'est la candidature de Coluche en 1981, qui avait déclenché un système de parrainage par des élus qui soulève, par ailleurs, des difficultés, même pour les grands partis, comme le Rassemblement national.
Au Sénégal, le choix s'est porté sur un parrainage citoyen, afin de ne pénaliser les partis qui n'ont pas encore d'élus. Songez seulement que le Sénégal compte pas moins de 136 partis politiques dont des partis dits «cabines téléphoniques». Tous les scrutins au Sénégal montrent que 5 partis sortent du lot ; ce n’est donc pas le parrainage, une mesure de rationalisation et de vérification du sérieux des candidatures qui est en cause, mais le manque de représentativité de certains partis politiques, peu représentatifs.
S'agissant des élections locales, contrairement aux présidentielles qui sont par nature un scrutin uninominal, ce sont des scrutins de liste. La tendance dans les pays occidentaux c'est le rejet du parrainage non adapté à ce genre compétition. Cependant, il a été introduit un système électoral en France notamment de mixage entre le scrutin majoritaire et la proportionnelle. La liste qui arrive en tête rafle la moitié des sièges et l'autre moitié est répartie à la proportionnelle entre toutes les listes. Ce système garantit à la fois l'équité et l'efficacité. L'équité en ce sens que chaque liste représentative a un minimum d'élus et l'efficacité en ce sens qu'il existe une solide majorité.
Au Sénégal, les Assises nationales ont préconisé d’écarter le parrainage pour les élections locales et donc de s’inspirer du système à la française qui a fait ses preuves. Aux dernières élections locales au Sénégal, il y avait un nombreux incalculables de listes et les électeurs étaient perdus dans leur choix.
Par ailleurs, et en raison de la forte contrainte budgétaire, il serait souhaitable de regrouper les élections et d’éviter ces campagnes électorales permanentes, paralysant le pays dans des débats oiseux.
Je crois qu'il faut encourager la progression de l'Etat de droit en Afrique notamment dans le secteur particulièrement sensible et controversé du droit électoral.
Cependant, la Cour de Justice de la CEDEAO devrait mieux soigner le raisonnement et la motivation de ses décisions, sérier et circonstancier les questions afin de mieux asseoir son autorité dans un continent où nous avons parfois besoin d'un arbitre externe afin de vider pacifiquement certains conflits internes.
Références
Union sociale libérale contre Etat du Sénégal arrêt du 28 avril 2021 de la Cour de Justice de la C.E.D.E.A.O, 32 pages ;
Union Africaine, Charte africaine de la démocratie, des élections de la Gouvernance, 53 articles, charte adoptée à Addis-Abeba, le 30 janvier 2007  ;
Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et Autres contre l’Etat burkinabè, arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO du 13 juillet 2015.

Paris, le 30 avril 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Une décision du 28 avril 2021 de la Cour de Justice de la CEDEAO sur le parrainage électoral au Sénégal très controversée» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 11:04
Partager cet article
Repost0
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 20:34
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 

Depuis novembre 2020, en raison de l’élection de l’équipe BIDEN-HARRIS et de la défaite du putschiste, complotiste et raciste, Donald TRUMP, le visage de l'Amérique a changé et en bien. On a vu un président américain, M. Joe BIDEN, téléphoner à la famille, celle de la victime George FLOYD, étouffé à mort par un policier, le 25 mai 2020. Là où il y avait l'impunité et en moins d'un an, la justice a été rendue : Derek CHAUVIN, ses lunettes noires, les mains dans les poches et le genou sur le genou sur le cou de George FLOYD pendant 8 minutes et 46 secondes, a été reconnu coupable. Derek CHAUVIN a été condamné à 22 ans et demi de prison .

Le président Joe BIDEN, à l'annonce du verdict reconnaissant Derek CHAUVIN coupable, a fait une déclaration télévisée annonçant qu'aucun policier, coupable de violences ou d'un meurtre, ne bénéficiera une impunité. «Le verdict de culpabilité ne fera pas revenir George. Mais cette décision peut être le moment d’un “changement significatif”. Les Américains ne doivent jamais oublier cet épisode tragique. Nous devons écouter. ‘Je ne peux plus respirer, je ne peux plus respirer» : ce furent les derniers mots de George Floyd. Nous ne pouvons les laisser mourir avec lui. Nous devons continuer à entendre ces mots. Nous ne devons pas nous détourner” a déclaré le président Joe BIDEN. Le président américain a appelé son pays à se rassembler et à lutter contre le racisme qui «entache son âme. L'heure est venue pour ce pays de se rassembler», ajoute-t-il. La communauté afro-américaine, ayant retrouvé confiance en la Justice, a exulté. Par la même occasion le président BIDEN a annoncé une enquête sur la police de Minneapolis et une réforme de l'institution policière, notamment les méthodes d'étouffement ou «Chokehold». Il souhaite aussi limiter les armes. Depuis l'odieux crime contre George FLOYD (1973-2020), 171 Noirs ont été tués par les forces de l'ordre américaines.

L’équipe BIDEN-HARRIS a posé des actes concrets et forts en rupture avec l’Ancien régime : le retour du multilatéralisme, la respect de la diversité culturelle, la lutte résolue contre le Covid-19, des projets de rénovation la police et l'indemnisation des familles noires victimes de l'esclavage, la régularisation des sans-papiers, le retrait des troupes américaines en Afghanistan. Bref, c'est l'Amérique, comme l'on l'apprécie.  L'homme de Bien, c'est celui qui suit «la ligne droite» disait un sage indien. Aussi les Américains ont accompli un véritable Jihad en débarrassant le monde de Donald TRUMP, celui-là, pendant son mandat, avait régner la Discorde. En un temps record, avec Joe BIDEN et Kamala HARRIS, les divisions factices et les complots ont disparu pour faire place à l'Harmonie, à la Justice et à la Fraternité.

Joe BIDEN, dans son Jihad pour le Bien souverain, a nommé, à compter du 30 juin 2022, une première femme noire, Kentanji BROWN JACKSON (voir mon article) à la Cour Suprême des Etats-Unis, pour l’instant dominée par les Conservateurs. En effet, les juges de la Cour suprême, dans leur attentat contre les droits de la Femme ont mis fin, le 24 juin 2022, au droit constitutionnel à l’avortement, et sept Etats conservateurs ont d’ores et déjà interdit l’accès à l’interruption volontaire de grossesse (I.V.G). Cependant, Joe BIDEN a pris, le 8 juillet 2022, un «Executive Order» ou décret présidentiel, pour rétablir le droit pour chaque femme d’avorter, et donc de disposer de son corps et protégeant les données personnelles.

Joe BIDEN a fait nommer, le 13 mai 2022, une femme noire et lesbienne, de souche haïtienne, porte-parole de Maison Blanche, Mme Karine JEAN-PIERRE, en louant «l’expérience, la talent et l’honnêteté» ; elle donnera «une voix à de nombreuses personnes et elle permettra à beaucoup d'avoir de grands rêves» ajoute le président Joe BIDEN.

Auparavant, Joe BIDEN, dont la colistière est Mme Kamala HARRIS, a fait nommer, le 16 mars 2021, Mme Deb HAALAND, une amérindienne, Secrétaire d’Etat à l’Intérieur. Jusqu’ici, John WAYNE (1907-1979) avait réussi, à travers ses films cowboy, ouvertement racistes, à accréditer l’idée que les Amérindiens, pourtant les premiers habitants des Etats-Unis, seraient des sauvages, et qu’il était légitime de les tuer, pour prendre leur terre. Le mythe de l’Homme Blanc, fondé sur la découverte, faisait partir l’histoire des Etats-Unis, par le débarquement, en 1492, de Christophe COLLOMB (1451-1506), et le Thanksgiving ou «Action de Grace», le dernier jeudi de novembre depuis 1863, et donc seuls les White Anglo Saxon Protestant, ou WASP (Blancs anglais, gallois, écossais ou irlandais) étaient les seuls légitimes à gouverner l’Amérique. Dans les années 1960, les Amérindiens universitaires se comptent sur les doigts des deux mains. Il faut attendre les années 1990, pour que leur nombre dépasse 10.000. Et ils sont aujourd’hui toujours sous-représentés dans les universités. «La nature historique de ma confirmation ne m’échappe pas, mais je dirai que ce n’est pas à propos de moi. J’espère plutôt que cette nomination serait une source d’inspiration pour Américains : avancer ensemble en tant que nation et créer des opportunités pour nous tous» a dit Deb HAALAND.

Désormais et depuis le 13 juillet 2022, une statue de Mary Jane MacLeod BETHUNE (1875-1955) plastronne au Sénat américain, à Washington, pendant que Jean-Baptiste COLBERT nous nargue devant l’assemblée nationale à Paris. «Si notre peuple doit se frayer un chemin pour sortir de l’esclavage, nous devons l’amener avec l’épée, la cuirasse, et le bouclier de la fierté» avait Mary MacLeod BETHUNE. Enseignante américaine, philanthrope et militante pour les droits civiques des Afro-Américains, Mary Jane MacLeod BETHUNE a notamment créé une école pour étudiants afro-américains à Dayton Beach en Floride qui est devenue aujourd'hui l'université de Bethune-Cookman. Née le 10 juillet 187, à Mayesville, en Caroline du Sud, de parents esclaves et d’une famille nombreuse, Mary BETHUNE s’est très tôt intéressée à sa propre éducation ; elle voulait fonder une école de jeunes filles noires à Dayton Beach et aller servir en Afrique, comme religieuse. Pour elle, l’éducation est la base de toute émancipation. Proche d’Eleanor ROOSEVELT (voir mon article), militante des droits civiques, Mary BETHUNE a aussi contribué, en 1932, à la victoire du président démocrate, Franklin Delano ROOSVELT (1882-1945) et a fait partie de son cabinet noir. A cette époque, les Noirs votaient républicains, en reconnaissance l’abolition de l’esclavage décidée, le 1er janvier 1863, par Abraham LINCOLN (1809-1865). Mary BETHUNE, une philanthrope, «a donné la foi et l’espérance, comme si elles étaient des pilules et une sorte de médecin» dit Louis E. MARTIN, en hommage à Mary BETHUNE, après sa mort, le 18 mai 1955, d’une crise cardiaque, à Dayton Beach en Floride.

La Belgique a fini par restituer, le 19 juin 2022, à sa famille, les reliques du corps de Patrice LUMUMBA (1925-1961, voir mon article), premier ministre de la République démocratique du Congo, dont le corps a été dissous dans l’acide, et les dents en or volées par ses assassins belges, morts sans être jugés. La Belgique s’est excusée auprès du Congo, mais refuse, jusqu’à présent, d’ouvrir les 200 cartons de l’enquête parlementaire en 2001 de la Belgique sur les circonstances exactes de la mort de Patrice LUMUMBA. Vérité et Justice sur la mort de ce Paraclet !

En France, deux forces s’affrontent : d’une part, les forces républicaines partisanes du bien-vivre ensemble, et d’autre part, les forces du Chaos avec leur apologie dune démocratie ethnique, et selon eux, la France, pays des droits de l’Homme et son message universel, ne se trompe jamais. Les crimes commis pendant l’esclavage, la colonisation et l’acharnement contre les indigènes de la République, continuent. En effet, sur le plan interne une loi sur le séparatisme a rétabli le Code de l’Indigénat et organisé l’impunité des policiers ripoux. Cette loi interdit de filmer les policiers ripoux dans leur sale besogne. Si les caméras de surveillance n'avaient pas filmé l'affaire Michel ZECLER, les policiers ripoux avaient déjà déposé un rapport mensonger dans lequel ils prétendaient être menacés. En effet, M. Christophe CASTANER, celui avait réprimé les Gilets jaunes et les personnels soignants, avec son préfet éborgneur, Didier LALLEMENT, avait évoqué, le 3 juin 2020, que «chaque faute, chaque excès, chaque mot, y compris des expressions racistes ferait l'objet d'une enquête, d'une décision, d'une sanction». Or, en raison de l’avancée des forces du Chaos dans ce pays, évoquer l’idée qu’un policier, un homme de loi, doive respecter la déontologie fondant la légitimité de son autorité, est un gros mot dans une démocratie ethnique. Aussi, M. Christophe CASTANER  a été très vite remercié, sous la pression des syndicats de Police qui dictent maintenant leur loi, sous l’autorité de Moussa DARMANIN. Napoléon qui avait rétabli l’esclavage sera honoré, en mai 2021. Aucune statue d’esclavagiste ou de colonialistes ne sera déboulonnée. Et surtout les familles des 113 jeunes issus de l’immigration étouffés à mort par les forces de l'ordre attendent parfois depuis plus de 10 ou 15 ans, une justice coloniale qui ne sera jamais rendue. Bouna et Zied et ces incendies dans des squats à Paris, ayant conduit à la mort de 52 Africains, je ne parle pas du Camp de Thiaroye en 1944, de Sétif en Algérie en 1945 et des massacres à 1947 ; on  ne lâchera rien, jusqu’à la fin des temps. Justice !

Pendant ce temps, dans notre chère France, et comme au bon vieux temps des barbouzes, au Tchad le fils a remplacé le père, Idriss DEBY, probablement tué par son cousin et garde du corps ; au Mali après les sanctions de la CEDEAO, le gouvernement a été confronté à deux coups d’Etat manqués, comme au bon temps de la Françafrique où 52 chefs d’Etat et de gouvernement africains ont été assassinés, Blaise COMPAORE, l’assassin de Thomas SANKARA (1949-1987) et ancien président du Burkina Faso, a pris la nationalité ivoirienne. En Côte-d’Ivoire, au Gabon, au Cameroun et en Guinée les intérêts de la Françafrique ont été protégés.

Par conséquent, dans ce bien-vivre ensemble qui n’est rien d’autre que le partage du gâteau, et en cela le bilan de l’équipe BIDEN-HARRIS, est à ce jour flatteur, les racisés doivent savoir qui ses alliés ou ses ennemis. Seuls les députés de la NUPES se sont engagés à abroger le Code de l’indigénat. Les autres, et en particulier, cette gauche dite réformiste, ce sont de faux-culs.

Aussi, je le redis à tous les racisés si vous voulez que cela change, cessez de pleurnicher. Tenez votre rang d'hommes et choisissez le chemin de l'honneur. Aussi, faites comme les Américains, au lieu de vous abstenir aux élections, allez voter à chaque fois que l’occasion vous est donnée. La classe politique, quelle que soit sa couleur politique, n’a peur que du rapport de forces. Si vous vous désintéressez de la chose politique, cet esclavage mental vous conduira à la servitude éternelle.

Paris, le 19 février 2021, actualisé le 14 juillet 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

 

 

«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le bilan très positif de l'équipe BIDEN HARRIS et le chemin de l'honneur pour la France» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 18:39
Partager cet article
Repost0
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 16:31
Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire veillant sur les intérêts des compagnies pétrolières» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Idriss DEBY, président du Tchad depuis le 4 décembre 1990, est mort, à 69 ans, le mardi 20 avril 2021, officiellement, des suites de blessures reçues lors d'affrontements avec des rebelles, dans le  Nord du pays. Cependant, cette version d’un dictateur depuis plus de 30 ans, et autoproclamé maréchal à ses 60 ans, mort en héros les armes à la main, est fortement contestée. En toute vraisemblance, et d’après certains renseignements recueillis, le maréchal aurait été tué par son cousin et garde du corps, à la suite d’un différend politico-familial. En effet, depuis le 4 mai 2018, le poste de premier ministre, occupé par Albert Pahimi PADACKE de 2016 à 2018, a été supprimé. Aussi, le maréchal DEBY est devenu à la fois chef d’Etat et de gouvernement. Au cours d’une opération militaire contre un candidat qui s’était présentielle du 11 avril 2021, la tante de M. Idriss DEBY a été tuée ; cela a suscité une vive émotion dans la famille. Son cousin et garde du corps aurait abattu le président Idriss DEBY. Une tragédie rappelant les précédents d’Anouar EL SADATE (1918-1981) et Mme Indira GANDHI (1917-1984), assassinés par leurs gardes du corps. Le président Idriss DEBY venait d’être réélu, le 11 avril 2021, à 79,32% et M. Albert Pahimi PADACKE est arrivé en deuxième position, avec 10,32%.
En tout cas, ce qui est sûr, c’est la mort du maréchal Idriss DEBY.  «La France perd un ami précieux et courageux, et reste fermement attachée à l'intégrité territoriale du Tchad» dit un communiqué du gouvernement français. Immédiatement après cette mort, un Conseil militaire de transition (C.M.T.) a été mis en place, probablement par la Françafrique. En effet, le fils du défunt président, le général Mahamat Idriss DEBY (37 ans), a pris le pouvoir au Tchad. Une Charte nationale de transition sera promulguée à la place de la Constitution, laquelle est suspendue. En matière de transition militaire, tout ce qui est censé être «provisoire» est en fait définitif. Le nouvel homme fort du Tchad, Mahamat Idriss DEBY dirige depuis sept ans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l'Etat (DGSSIE), le corps d'élite des forces armées de ce pays d'Afrique centrale.
En raison de la mort de Idriss DEBY, la France perd son plus solide allié dans la sous-région. «Il était le symbole d’un système qui s’effrite, la cooptation des dirigeants africains par Paris, menacée par la disparition progressive des dinosaures. Idriss DEBY, un militaire de carrière, formé en France et proche de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (Services secrets français) tenait le pays d’une main de fer. Les Français, pour qui les exigences de sécurité et de stabilité dans la région, l’emportent sur toutes les autres, ont fermé les yeux sur ses débordements autoritaires, sa corruption et son népotisme» écrit Mme Isabelle LASSERRE dans le Figaro. En effet, Idriss DEBY était arrivé au pouvoir, avec l'appui des Français, en 1990, son pays, dans la bande d'Aouzou, regorgeant de pétrole. Pièce maîtresse du dispositif de la Françafrique, Idrissa DEBY avait modifié la Constitution et pouvait se faire réélire indéfiniment. Mais en matière d'éternité, aucun homme ne peut s'en emparer. Il avait pris le pouvoir par les armes, Idriss DEBY a également péri par les armes.
Le «Lac Tchad» ou suivant le Kanembou, «Tshadu», signifiant «grande étendue d’eau»,  était auparavant recouvert par une vaste étendue lacustre, comme un immense marécage probablement recouvert dans les temps anciens par la mer. Sa capitale coloniale appelée Fort-Lamy, en référence à François LAMY (1858-1900), conquérant de ce pays en 1900, s’appelle depuis 1973 N’Djaména, «Nous nous sommes reposés» en arabe. Le Tchad est limité au Nord par la Libye, à l’Est par le Soudan, au Sud par la République centrafricaine, et à l’Ouest par le Cameroun, le Nigéria et le Niger. Etat enclavé, le Tchad, vaste de 1 284 000 km2, le 5ème plus vaste territoire africain, faisant deux fois la superficie de la France, est un pays sous-peuplé, en principe laïc. Territoire d’une grande diversité de sa population (12,49 millions d’habitants), une mosaïque ethnique inextricable (110 langues, 11 principaux groupes ethniques, les Sara, les Arabes et Berbères, les Peuls), d’un climat désertique, sahélien et soudanais, le Tchad est peuplé de Musulmans (53,9%, au Nord), de Chrétiens (24,5%) et d’Animistes (7,4%).
Pays aux frontières incertaines, héritées de la colonisation, le Tchad a vu l’affrontement sur son territoire entre Français, Anglais et Allemands. Le commandant Jean-Baptiste MARCHAND (1863-1934) a été évincé, un certain temps, par l’Anglais, Horatio Herbert KITCHENER dit Lord KITCHENER (1850-1956), lors de l’épisode de Fachoda, entre 1898 et 1899. L’opposition entre Rabih Fadlallah dit Rabah (1842-1900) et Mohamed Es-Sanoussi, fondateur de Ndélé est restée légendaire. La France a mis  20 ans (1894 à 1916), pour conquérir le Tchad. En effet, il y avait des royaumes traditionnels, notamment les chefferies peules, les Lamidats, rattachés au Kanem-Bornou, au Baguirmi et au Ouaddaï. Rabah, venu du Soudan, en 1893, s’est emparé du royaume du Bornou (Nigéria) et a établi sa capitale à Dikoa ; il annexa le Kanem. M’Bang GAOUARENG a dû s’enfuir, pour sauver sa vie. Le 22 avril 1900, le commandant François-Joseph-Amédée LAMY et le capitaine Léon Edmond de COINTET (1870-1948), ont abattu Rabah. Le Mahdi, grand Muhammad AL-SANOUSSI, résistera aux Français, de 1900 à 1913, dans le Nord du Tchad.
Le colonisateur français avait sa politique, face à cette diversité ethnique, sa politique a été «diviser, pour mieux régner» et avait instauré une politique conforme à ses intérêts nationaux, «le Tchad utile» avec une vaste production de coton, à partir de 1924, pour son industrie naissante. Mais cette culture de l’exportation provoquera des famines et une révolte en 1952, matée dans le sang.
Le Tchad, depuis 61 ans, n’a pas connu de stabilité et de démocratie. Il n’y a jamais eu entre Tchadiens de débat, de Justice ou de Réconciliation ; seules les armes ont droit à la parole ; la seule issue pour la minorité ou les vaincus, c’est le silence, la prison, l’exil ou la mort. Il est grand temps que les Africains parlent aux Africains. En effet, l’indépendance, le 11 août 1960, le Tchad disposait une très faible scolarité, notamment dans le Nord, en dépit de la prétention «d’une mission de civilisation". Aussi, ce sont les Sudistes qui ont pris le pouvoir, avec quelques strapontins pour les Nordistes. François TOMBALBAYE, le premier président du Tchad indépendant, s’est séparé de François LISETTE, un antillais, fondateur du Parti Progressiste Tchadien, section  du Rassemblement démographique africain. En 1963, une révolte des Nordistes a été durement réprimée. En 1966, le Front de Libération Nationale du Tchad, avait tenté de récupérer la révolte des paysans Moubis. En 1979, la guerre civile s’est généralisée. En effet, François NGarta TOMBALBAYE (1918-1975) avait été évincé du pouvoir à la suite d'un coup d'Etat où il avait perdu la vie, le 2 avril 1975. 52 chefs d'Etat ou de gouvernements africains ont été liquidés par la Françafrique. François TOMBALBAYE avait fait emprisonner Félix MALLOUM (1932-2009), chef d'état-major de l'armée qui a fini par prendre le pouvoir. Félix MALLOUM a été évincé du pouvoir, en 1979, meurt le 12 juin 2009 à Neuilly-sur-Seine, en France. Goukouni OUEDDEI (1944-2019) avait formé un gouvernement d’union nationale n’ayant survécu que de 1980 à 1982. En effet, Hissène HABRE (né en 1942), réfugié maintenant au Sénégal et emprisonné, avait enlevé, pendant plus de 1000 jours, une Française, Mme Françoise CLAUSTRE (1937-2006), archéologue du CNRS. Hissène HABRE, de l’ethnie Toubou, premier ministre du Tchad du 28 août 1978 au 29 mars 1979, un ancien rebelle, a été président du Tchad de 1982 à 1990. Idriss DEBY, bras droit de Hissène HABRE, est resté au pouvoir de 1990 jusqu’au 20 avril 2021, date sa mort et de son remplacement par son fils.
Jusqu’ici, l’analyse de la Françafrique consiste à nous faire croire que le conflit tchadien se résumerait entre Nordistes et Sudistes, entre Musulmans et Chrétiens ou animistes, entre partisans de l’ordre et rebelles ou terroristes. En fait, ces combats ne concernent nullement le contrôle de la production du coton, mais il s’agit de questions bassement matérielles. En effet, il a été découvert au Nord du Tchad, depuis les années 1970, d’importants gisements de pétrole dans ce pays, avec maintenant une capacité d’exportation de 172 000 barils par jour, un juteux gâteau que se partagent 30 compagnies étrangères. Un oléoduc, dans ce pays enclavé, de 1070 km, passant par le Cameroun et aboutissant à la ville de Kribi, a été installé. Or, l’instabilité gouvernementale ou la rébellion peuvent menacer ces colossaux intérêts financiers, profitant peu aux populations.
La disparition de Idriss DEBY comporte, pour les intérêts des Occidentaux et des compagnies pétrolières, d'importantes conséquences dans la sous-région. Auparavant la Françafrique, pour défendre ses intérêts évoquait la menace libyenne. Maintenant que Mouammar KHADAFI (1942-2011) a été probablement liquidé par Nicolas SARKOZY, la menace pour les puissances pétrolières, c'est toute velléité des tchadiens à retrouver la souveraineté sur leurs ressources pétrolières et surtout instaurer une vraie démocratie, un gros mot pour le grand capital. Idriss DEBY est le seul président africain à avoir reçu Marine LE PEN lors de la campagne des présidentielles de 2017.
Le Tchad est investi dans diverses interventions militaires en Afrique aux côtés de la France notamment au Mali, dans le Sahel et en République centrafricaine. Au Mali, la révolte populaire du 5 juin 2020 a été confisquée par la junte militaire. En Côte-d’Ivoire et en Guinée, les régimes ont survécu à un troisième mandat.
Le jeune Mahamat DEBY prend le pouvoir au Tchad, au lendemain d'une incursion des rebelles du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), un groupe armé basé en Libye voisine. C’est éternel recommencement de l’Histoire : la violence et des régimes fantoches.
Une affaire à suivre attentivement, dans un contexte de poussée du nationalisme africain, 61 ans après les indépendances.
Paris le 20 avril 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 
 
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès de Idriss DEBY ITNO (1952-2021) président du Tchad, aussitôt remplacé par son fils et une junte militaire» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 16:30
Partager cet article
Repost0
18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 16:31
«Vers une candidature commune de la Gauche aux présidentielles de 2022 autour de Mme Anne HIDALGO ?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
En vue des présidentielles de 2022, il bruisse de partout, à Gauche, comme à Droite, des candidatures. On avait connu le 21 avril 2002, et tout le monde avait dit deux choses : «Plus jamais ça !», et il faudrait «faire la politique autrement». Les abstentionnistes, la mort dans l’âme, jurant de tous les Dieux, ils ne se feront plus avoir, face aux menaces pesant sur la République.
Dans ce paysage politique morcelé, certains défaitistes se disaient que pour la Gauche, aux présidentielles de 2022, ce serait «plié» d'avance. Dans le camp de la Macronie, on se rassure avec des sondages, une photographie de l’instant, mais les données politiques sont en train de changer, dramatiquement, pour eux. «Qui rira bien, rira le dernier», dit-on. Par conséquent, c'est trop vite aller en besogne, méconnaître la force tranquille et la grande détermination de Mme Anne HIDALGO, une femme visionnaire, rassembleuse et solide comme un roc. En effet, Mme Anne HIDALGO sait ce qu'elle veut, ce qu’elle fait, et aussi où est-ce qu'elle va.
Le président Emmanuel MACRON, élu en 2017, sur un Front Républicain et un slogan plein de dissimulations nous disait que le socle de sa politique c’est «Ni de Gauche, Ni de Droite» ; en réalité, la Macronie maintenant lepénisée, a viré à Droite et même l’extrême-droite. Dans la lutte contre cette pandémie, une sorte de «guerre» engagée contre un tueur invisible, le président MACRON avait même annoncé «une société d’après», une réouverture des restaurants le 20 janvier 2021, puis maintenant en mai 2021 : «Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent» dit un diction. «Si le Macronisme est un peu énigmatique, cela s'explique. Pendant un temps, il y a eu le discours sur le Nouveau monde qui allait supplanter l'Ancien monde et puis la désillusion, la chimère s'est évanouie. Maintenant ce qui frappe c'est qu'Emmanuel Macron n'est pas inscrit dans l'Histoire, il est le produit d'un moment. Au fond sous le Macronisme, on trouve toujours Macron puisqu'il s'agit d'une aventure, d'un destin purement individuel» écrit avec brio, l’ancien premier ministre, Lionel JOSPIN.
Jupiter, du haut de son Olympe, avait, un certain temps, fait illusion, en déstabilisant les forces de Gauche et tous les partis politiques traditionnels. Les flagorneurs avaient même prévu un recentrage de la vie politique, Gauche-Droite, ce serait des concepts dépassés.
Et puis patatras, les révoltes des «Gilets Jaunes», des retraités et des personnels soignants ont été mâtées, férocement, avec des éborgnés. L'épisode de Alexandre BENALLA, venu tabasser des grévistes, à la Place de la Contrescarpe, à Paris, le 1er mai 2019, et la nomination d'un préfet ultra-répressif, Didier LALLEMANT, en remplacement du grand républicain et professionnel, M. Michel DELPUECH, ont mis en lumière, les pratiques détestables de la Macronie. En fait, Jupiter est descendu de son piédestal ; ce n'était que le président des riches, prêt à tout, dans ses réformes fondamentalement injustes, à se maintenir au pouvoir.
Cependant, et à la veille des municipales de 2020, dans un contexte de pandémie, d'une Gauche émiettée et déprimée, Mme Anne HIDALGO, ayant franchi, allègrement, le périphérique, a entrepris de rassembler, à travers toute la France, les forces de progrès. Ces municipales de juin 2020, avec de nouvelles villes conquises (Marseille, Bordeaux) et une éclatante victoire à Paris, ont redonné l'espoir et l'espérance. La donne, avec une Renaissance de la Gauche plurielle, a donc considérablement changé la donne, dans ce paysage politique où la Macronie voulait mener la République dans le camp de la honte du déshonneur.
Depuis quelques temps, des boules puantes sont lancées contre Mme Anne HIDALGO ou ses amis, mais cela ne trompe personne. Ces tirs groupés à l'encontre de Mme Anne HIDALGO, devenue de facto, la patronne de la Gauche sociale et écologiques, cela inquiète naturellement la Macronie. En effet, dans ses calculs mesquins et diaboliques, et comme si les municipales n'ont jamais eu lieu, tablant sur une prétendue «mort» de la Gauche fragmentée, le président MACRON a décidé, en accord avec lui-même, que les présidentielles de 2022 auront lieu, au 2ème tour, entre lui et l'héritière de cette entreprise familiale. Aussi, Jupiter, se prenant pour Napoléon, a rétabli le Code de l'indigénat, avec sa loi sur le séparatisme, droitisant ainsi plus que jamais le débat politique en France. Par ailleurs, il n'a échappé à personne que notre pays, en raison d'une gestion calamiteuse de la pandémie, nos gouvernants ayant choisi de privilégier l'économie au détriment de la santé, a dépassé les 100 000 morts. Mais l’empathie, ce n’est pas la qualité première du président MACRON, ce monstre froid de la finance.
Erreur tragique du président MACRON, dans son «Et en même temps», incapable de décider ou dégager des lignes claires et cohérentes, pour qui tout est communication, qui s'est gravement fourvoyé dans sa stratégie politique ! En effet, cette attitude de mépris et de diatribe, à l'encontre de Mme Anne HIDALGO, s'est révélée désastreuse pour la Macronie aux municipales de 2020. Si l'on dénigre constamment Mme Anne HIDALGO, cela veut qu'elle est au centre du jeu politique, et cela inquiète, plus que jamais, la Macronie. «Qu'on parle de moi, en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi !» disait fort justement, Léon ZITRONE (1914-1995).
Tout paraissait incertain dans cette bataille des présidentielles, et voila que se dessine, pour la Gauche, une espérance de rassemblement. En effet, en dépit des bleus et des blessures, Mme Anne HIDALGO, une femme debout, à qui on voulait assigner à son milieu, a survécu, haut la main, de tous les coups de griffes qu'on lui avait infligée, fort injustement et va engager la reconstruction de la Gauche plurielle : «La Gauche aujourd'hui est minoritaire en France, mais elle a toujours été minoritaire dans son histoire. En réalité, elle est la force, et peut-être la seule, si Emmanuel Macron continue d'aspirer la force qui se situe à droite et chez les Républicains, susceptible d'empêcher la répétition du tête à tête Emmanuel Macron - Marine Le Pen, dont ils disent ne pas vouloir. Les seuls moment où la Gauche a gagné c'est lorsqu'elle s'est rassemblée» écrit Lionel JOSPIN.
On disait que ce n'était pas possible l'unité de la Gauche, et Mme Anne HIDALGO est en train de créer une dynamique pour la victoire. Le vent tourne, et dans le bon sens ! Certes, M. Jean-Luc MELENCHON un ancien socialiste, est déjà en campagne ; mais l’on se retrouvera, ensemble au 2ème tour. D’autres Socialistes qui avaient rejoint la Macronie, ou l'ont déjà quitté, observent encore là où le balancier va tourner. «Ce n'est pas la girouette qui tourne, mais c'est le vent» disait le président Edgar FAURE (1908-1988), un radical de gauche. Pour ces Socialistes égarés chez la Macronie, un président des riches, je reprendrai à mon compte ce slogan de Martin Luther KING : «Il n'est pas trop tard de faire ce qui est juste». A ces anciens camarades, marginalisés et humiliés au profit des Sarkozystes et des Juppéistes, nous leur souhaitons : «Bienvenue à la «Grande Maison !» qui vient de célébrer son centenaire. On en a vu d’autres crises qui ont été surmontées.
En définitive, tenace, visionnaire, stratège et rassembleuse, dans le calme et la sérénité, Mme Anne HIDALGO est en train de faire un travail remarquable, pour faire gagner la Gauche aux régionales des 20 et 27 juin 2021, une étape cruciale, et être, par la suite, la première Femme à remporter les présidentielles en France en 2022.
Pour l’instant, aux habitants du 20ème arrondissement, et en vue de cette législative partielle de la 15ème circonscription, des 30 mai et 6 juin 2021, n'oubliez pas d'aller voter pour Mme Lamia EL AARAJE.
Paris le 18 avril 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Vers une candidature commune de la Gauche aux présidentielles de 2022 autour de Mme Anne HIDALGO ?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers une candidature commune de la Gauche aux présidentielles de 2022 autour de Mme Anne HIDALGO ?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers une candidature commune de la Gauche aux présidentielles de 2022 autour de Mme Anne HIDALGO ?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers une candidature commune de la Gauche aux présidentielles de 2022 autour de Mme Anne HIDALGO ?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 16:30
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Liens