Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 17:43
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Eleanor ROOSEVELT n’était pas seulement que la Première Dame des Etats-Unis, en des temps troublés, pendant la Deuxième guerre mondiale, elle était bien plus que cela. Animée de convictions profondes et sincères, anticonformiste, particulièrement attachée à liberté et à l’égalité, et portant une grande attention aux minorités, pour le droits des votes des femmes et la promotion des Noirs, Eleanor ROOSEVELT est d’une grande compassion à l’égard des plus démunis. Elle est aussi l’un des architectes majeurs de l’Etat de providence. Présidente de la Commission des Nations Unies des droits de l’Homme depuis 1947, Eleanor ROOSEVELT, aux côtés de René CASSIN (1887-1976), un juriste et diplomate français, est l’une des grandes militantes à la base de la Déclaration universelle des droits de l’Homme du 10 décembre 1948. «Eleanor Roosevelt joua un rôle de premier plan, dès la naissance des Nations unies, car plus que quiconque, elle portait en elle l’idéal de tous les peuples» écrit en 1963, U THANT (1909-1974), secrétaire général des Nations unies.
Eleanor ROOSEVELT a pourtant surmonté des épreuves douloureuses dans sa vie personnelles. Née le 11 octobre 1884, à Manhattan, son père, Elliott ROOSEVELT (1860-1894) appartient à une haute aristocratie protestante New yorkaise, mais meurt très tôt, d’alcoolisme et de drogue, à la suite d’une crise de delirium tremens. En effet, à la mort de sa mère d’une grande beauté, Anna Rebecca HALL (1863-1892),  à l’âge de 29 ans de diphtérie, son second fils disparaîtra prématurément. «Ma mère était troublée par mon absence de beauté et je le savais car, à cet âge, les enfants ressentent ce genre de choses» écrit Eleanor ROOSEVELT dans ses mémoires. Eleanor ROOSEVELT élevée, par sa grand-mère maternelle, Marie Ludlow HALL (1843-1919) à Tivoli, à New York. Eleanor étudie, de 1899 à 1902, dans un pensionnat, à Allenswood, près de Londres, une institution dirigée par une anglaise, Mme Marie SOUVESTRE (1835-1905), une anglaise de souche bretonne et féministe. Dans ce pensionnat, elle apprend l’indépendance d’esprit, la curiosité intellectuelle, le goût des voyages, de la langue française, mais aussi la défense des minorités, comme les femmes. Eleanor gagne en estime de soi et en confiance, et s’affirme davantage. Elle a deux frères, Elliot Jr (1889-1893) et Hall (1891-1941) et un demi-frère, né d’une relation extraconjugale, Elliot et mort en 1941. Son oncle, Theodore ROOSEVELT (1858-1919), a été président des États-Unis de 1901 à 1909.
Eleanor ROOSEVELT se marie, le 17 mars 1905 à un cousin éloigné, Franklin Delano ROOSEVELT (1882-1945), diplômé de Harvard, un homme ambitieux et intelligent. Le couple habite dans un premier chez la belle-mère, Sara Delano ROOSEVELT (1854-1941), une femme autoritaire et écrasante. En 1911, quand Franklin ROOSEVELT est élu sénateur de l’Etat de New et que la famille, a déménagé, Eleanor reprit confiance en elle et s’affirma davantage. A partir de 1913, Franklin ROOSEVELT est nommé Secrétaire d’Etat adjoint à la Marine, à Washington. Il sera élu président des États-Unis du 4 mars 1933 au 12 avril 1945. Un quatrième mandat qu'il n'achèvera pas. Le couple aura six enfants en l'espace de dix ans. «Je pense, écrira Eleanor, que je correspondais tout à fait au modèle de la jeune femme de la bonne société de l’époque, assez conventionnelle, effacée, destinée à n’être qu’une mère de famille» dit-elle en 1933.
Au départ, timide et mélancolique, d’un physique peu avenant, Eleanor ROOSEVELT, une femme tenace et intelligente, devient active et particulièrement influente au Parti démocrate. En 1918, en fouillant dans les affaires de son mari de retour d’un voyage en Europe, Eleanor découvre qu’il la trompait avec Lucy MERCER (1891-1948), puis avec sa secrétaire privée, Marguerite ALICE dite Miss LEHAND (1898-944) et bien d’autres. Le président ROOSEVELT meurt le 12 avril 1945, aux côtés de sa maîtresse Lucy MERCER. Jusqu’ici femme effacée et mondaine, Eleanor connaît une transformation profonde «Le monde dans lequel je vivais s’écroula. Cette année-là, je suis vraiment devenue adulte» écrit-elle. Atteint de poliomyélite, à partir de 1932 Franklin Delano ROOSEVELT, sera invalide le reste de sa vie. Les femmes obtiennent le droit de vote en 1919, Eleanor, à la demande de Narcissa VANDERLIP, présidente de la Ligue des électrices de New York, s’engage davantage dans les mouvements féministes. Eleanor ROOSEVELT trouvera d’autres compensations, à travers des amours féminines, notamment avec Lorena ALICE HICKOK (1893-1968), une journaliste qui l’aidera à organiser une communication efficace des actions politiques au service de son mari. Le couple avait échangé plus de 2000 correspondances, parfois enflammées «Je me souviens plus clairement de vos yeux et de cette sorte de sourire taquin qu’on peut y lire, et du contact contre mes lèvres, de cette douce petite tache au coin nord-est de votre bouche» écrit Lorena à Eleanor. En effet, Eleanor ROOSEVELT rompt la tradition par ses conférences de presse, sa participation à des émissions de radio et par ses articles écrits librement dans le quotidien «My Day».
Prête à briser tous les tabous, menant une vie autonome, au risque de choquer, libérale de gauche, engagée politiquement, réinventant la fonction d'épouse de président des Etats-Unis, Eleanor ROOSEVELT n'a cessé de revendiquer la liberté de ses choix et de ses opinions, tout en prenant soin de ne jamais nuire à son mari de Président. Aussi, elle s’engage, tous azimuts, dans différents combats en faveur des femmes, pour la conquête ou la conservation du pouvoir, pour l’égalité question de races et de classes, de justice, de sécurité économique, les droits de l’homme, mais aussi pour la paix. Eleanor ROOSEVELT avait donc l’habitude de représenter son mari dans différentes cérémonies, tout en défendant les intérêts du Président. Le credo de Eleanor ROOSEVELT, une femme d’influence, est de servir les intérêts de son mari : «Il y aurait long à dire sur la vie passée et présente de cette femme extraordinaire. Laide, et le sachant. Eleanor Roosevelt grandit avec le sentiment qu'elle devait plus au monde qu'il ne lui devait, et bien qu'elle ait gagné en confiance en elle-même, elle a gardé jusqu'à ce jour cette même humilité. Son intérêt dévorant pour l'être humain et pour la vie américaine a dégelé sa timidité foncière et c'est le besoin de porter elle-même son message de réconfort et de foi aux autres qui lui fait mener cette vie trépidante» écrit, dans «Le Monde» du 2 mars 1940, Jean-Paul CRESPELLE un article intitulé «Le premier agent de propagande du président Roosevelt, sa femme, Eleanor Roosevelt». Cependant, et en toutes circonstances, le président ROOSEVELT est resté maître de sa décision «Mon mari prend ses propres décisions. Nous discutons beaucoup ensemble, et quelquefois je m’oppose à lui, mais il décide toujours tout seul» dit Eleanor ROOSEVELT.
Eleanor ROOSEVELT, animée d’une grande compassion, est une femme de son temps. «Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; et les petits esprits des gens» disait-elle. Ainsi, elle a été sensible au sort des défavorisés et à leur souffrance, notamment pendant la Grande dépression, en mettant en place diverses actions de secours. Femme énergique, dynamique, Eleanor ROOSEVELT est curieuse de tout et des autres «A la naissance d’un enfant, si sa mère demandait à sa bonne fée de le doter d’un cadeau le plus utile pour lui, ce cadeau serait la curiosité» dit-elle. Antiraciste résolue, Eleanor ROOSEVELT a soutenu Marian ANDERSON, une contralto noire, que les «Filles de la révolution américaine» avaient interdite de chanter au «Constitutional Hall». En pleine ségrégation raciale, Eleanor ROOSEVELT organise, pour Marian ANDERSON, un concert mixte, de 75000 participants. «L’idée de la supériorité d’une race sur une autre doit disparaître dans notre pays», écrit-elle plus tard, le 30 avril 1945. Le concert géant au Memorial de Lincoln a préfiguré le «I Have a Dream» de Martin Luther KING, en 1963 et Marian ANDERSON viendra y chanter. «Personne ne peut vous diminuer sans que vous y consentiez» disait Eleanor ROOSEVELT.
Un des grands exploits d’Eleanor ROOSEVELT, bien implantée au sein du Parti démocrate, est d’avoir retourné, durablement, en faveur son parti et pour le compte de son mari, le vote des Noirs. Le président Franklin ROOSEVELT, élu en 1932, en pleine Grande dépression, promettait seulement la reprise économique, et l’aide aux démunis. Cependant, les communautés avaient, initialement, voté, dans leur grande majorité, par le républicain Herbert HOOVER, le président sortant. En effet, traditionnellement les communautés noires avaient jusqu’ici voté par le parti républicain en raison du geste d’Abraham LINCOLN, qui avait aboli l’esclavage. Le parti démocrate, quant à lui, était resté dominé par la partie sudiste, conservatrice et ayant mis en place des lois ségrégationnistes. Franklin ROOSEVELT, ne s’occupant que des conséquences économiques désastreuses de la crise économique de 1929, ne remettait pas en cause, le système ségrégationniste, et n’a pas pris de mesures spéciales en faveur des Noirs. «Depuis trois siècles, le racisme contaminait la conscience nationale tout comme le corps politique. […] La majorité des Américains blancs ne voulaient aucun changement dans les relations raciales. Ils ne souhaitaient ni la déségrégation ni l’égalité des chances pour les Noirs» écrit Harvard SITKOFF. En fait, c’est au scrutin de mi-mandat, en 1934, Eleanor ROOSEVELT a réussi à mettre en place la politique de la «New Deal», (Etat de providence). En ces temps de crise économique, il semble que ce soient les aides apportées par le New Deal qui emportèrent l’adhésion de la population noire. Ainsi, si les Afro-Américains bénéficièrent du «New Deal», c’est davantage en tant que catégorie socio-économique défavorisée qu’en tant que minorité raciale. La situation des afro-américains en 1945 différait peu de ce qu’elle était avant l’arrivée de Franklin ROOSEVELT au pouvoir en 1933. Dans le Nord, les Afro-Américains étaient cantonnés à des métiers pénibles et mal payés ; ils vivaient, pour la plupart, dans des ghettos. Dans le Sud, la ségrégation raciale était toujours inscrite dans la loi. Eleanor est à la base en 1936 de l’abolition de la «Poll Tax», l’impôt que devait payer les Noirs pour voter.
Eleanor ROOSEVELT est de la Gauche radicale et avait même été mise en cause ses bonnes relations avec Alger HISS (1904-996), un fonctionnaire d’Etat américain accusé d’espionnage pour l’URSS. Pour elle, le racisme aux Etats-Unis et le fascisme en Europe sont les deux facettes d’une même essence. Les Etats du Sud l’accusent de mener des activités «antiaméricaines» et d’être communiste. Eleanor ne se déclarait ni socialiste, ni social-démocrate, mais une «communiste utopique». Eleanor ROOSEVELT était également amie de Joseph P. LASH (1909-1987) un journaliste et militant américain. Pendant, la guerre civile en Espagne, Eleanor ROOSEVELT, avec divers mouvements de jeunesses appelle à soutenir les républicains espagnols contre FRANCO. Son analyse du fascisme, un adversaire radical de la liberté a été visionnaire. Elle aide des Etats-Unis, un pays isolationniste, à s’engager dans la Seconde guerre mondiale. «Il n’est pas de compromis au monde qui puisse mettre fin au conflit actuel. Il n’y a jamais eu, et, il n’y aura jamais, de compromis entre le Bien et le Mal. Seule la victoire totale peut récompenser les défenseurs de la tolérance, du bien, de la liberté et la foi» finira par dire, après une longue hésitation, Franklin D. ROOSEVELT. 
Anna Eleanor ROOSEVELT disparaît le 7 novembre 1962, soit il y a de cela 60 ans ; elle est enterrée à Hyde Park aux côtés de son mari. Au pied du monument qui lui est dédié, à New York, et inauguré en 1996, par Hillary CLINTON, il est inscrit : «Sa flamme a réchauffé le monde» (Her Glow has Warmed the World). Eleanor ROOSEVELT avait six enfants : Anna (1906-1975), James (1907-1991), Franklin Jr (1909-1909), Elliott (1910-1990) Franklin Jr (1914-1988) et John (1916-1981). Les hommages sont unanimes, Eleanor ROOSEVELT étant devenue «l’objet d’un respect quasi universel, une des femmes les plus estimées du monde» écrit le New York Times. En effet, Eleanor ROOSEVELT a toujours rêvé d’une monde plus juste et plus fraternel : «Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves» disait-elle. Dans son humanisme et l’intérêt portés aux déshérites, «Eleanor Roosevelt ne se contentait pas de communiquer avec les opprimés et les exploités du monde, elle s’identifiait à eux. Quand elle parlait de droits et de libertés, elle n’évoquait pas de purs principes, mais un exercice réel de ces droits et libertés, et un mode de vie» écrit U THANT. Eleanor ROOSEVELT reçoit, à titre posthume, en 1968, le Prix des Nations Unies des droits de l’Homme.
Références bibliographiques très sommaires,
1 – Contributions d’Eleanor Roosevelt
ROOSEVELT (Eleanor), Courage in a Dangerous World, Allida M. Black éditeur, New York Columbia University Press, 1999, 362 pages ;
ROOSEVELT (Eleanor), Ma vie, traduction de Yvette Roudy, Paris, éditions Gonthier, 1965, 285 pages ;
ROOSEVELT (Eleanor), This I Remember, New York, Harper and Brothers, 1949, 387 pages.
2 – Critiques d’Eleanor Roosevelt
BACHARAN (Nicole) SIMONNET (Dominique), «Eleanor Roosevelt, la militante», First Ladies, 2020, pages 183-218 ;
BEATA (Robien, de), Les passions d’une présidente, Eleanor Roosevelt, Paris, Perrin, 2000,  335 pages ;
CRESPELLE (Jean-Paul), «Le premier agent de propagande du président Roosevelt, sa femme, Eleanor Roosevelt», Le Monde, 2 mars 1940, n°4.282, page 8 ;
CURIE (Fabien), «Eleanor Roosevelt et les Afro-Américains : une nouvelle donne ?», Hal, archives ouvertes, 2014, pages 129-152 ;
KIEJMAN (Claude-Catherine), «Eleanor Roosevelt, First Lady of the World», Revue des Deux-Mondes, juillet-août 2017, pages 78-92 ;
KIEJMAN (Claude-Catherine), Eleanor Roosevelt, First Lady et rebelle, Paris, Tallandier, 2012, 256 pages ;
KNAPP SWAYER (Kem), Eleanor Roosevelt. A photographic Story of a Life, Dorling Kindersley Publishing, 2006, 128 pages ;
ROBINSON (Greg), «Eleanor Roosevelt, à Montréal, les droits de l’Homme et l’internationalisme durant la Seconde Guerre mondiale», Bulletin d’histoire politique, 2018,  vol. 30, n°3, pages 19-33 ;
SITKOFF (Harvard), A New Deal for Blacks : The Emergence of Civil Rights as a National Issue. The Depression Decade, New York, Oxford University Press, 1981, 330 pages ;
U THANT (Maha, Tray, Sithu) «Eleanor Roosevelt, une vie tout entière vouée à la lutte pour les droits universels», Le Courrier de l’Unesco, 1963, Vol XVI, n°12, page 15 ;
WOLTERS (Raymond), Negroes and the Great Depression : The Problem of Economic Recovery, Westport, Greenwood Publishing, 1970, 398 pages ;
Paris, le 16 février 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), Première Dame, humaniste, sa flamme a réchauffé le monde» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 20:58
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Comme au bon vieux temps colonial ou de la Guerre froide, l'information, loin d'être aussi libre qu'on le croit, confisquée par des groupes de presse de Vincent BOLLORE, distille sa haine, sa propagande et son enfumage. Le président MACRON qui a abandonné le Mali, «en plein vol», en guerre contre la souveraineté et la dignité des Africains, retire ses forces de ce pays, mais pour les installer au Niger, un pays producteur d'uranium, un minerai vital pour les centrales nucléaires françaises. Ces forces armées défendaient-elles les Maliens ou les intérêts de la Françafrique ? C'est quoi exactement le sujet ?
La France ne voit ses anciennes colonies, non pas comme des alliés, mais de simples provinces françaises devant obéir à ses injonctions. Les concepts de terrorisme, d’immigration ou d’islamisation, ne sont que des prétextes, pour «surveiller et punir», comme le dirait Michel FOUCAULT, ceux qui se rebellent contre cette domination coloniale. Une véritable coopération ne devrait être fondée sur des rapports de subordination, mais postule «l’échange et le partage, dans un rendez-vous du donner et du recevoir» dit le président Macky SALL. Aussi, les bases militaires ou les forces d’occupation en Afrique, perpétuant un état de fait colonial, soulèvent un profond mécontentement des populations africaines. «Cette Afrique, en pleine mutation veut des partenariats consensuels et mutuellement bénéfiques, sans injonctions civilisationnelles, sans exclusion, ni exclusivité» dit le président Macky SALL du Sénégal, président en exercice de l’Union Africaine, venu à Bruxelles, au sommet Afrique-Europe. Le président sénégalais appelle l’Union européenne «à un nouveau départ».
Sans doute qu’une période transitoire au Mali de 5 ans n’est pas acceptable et qu’il faille condamner cette résurgence des coups d’Etats en Afrique. Nous croyons donc que le caractère civil est démocratique d’un gouvernement, est préférable, sans commune mesure, par rapport un régime militaire, ne pouvant être que condamné. On nous dit que le gouvernement malien serait issu d'un double putsch, mais alors qu'en est-il du Togo, du Tchad, du Congo, du Gabon et du Cameroun dont le président Paul BIYA, assis sur sa longue présidence de 40 ans, ne pouvait même pas se lever, pour remettre la coupe d'Afrique aux vaillants Lions de la Téranga. On se souvient, tout récemment, de la visite calamiteuse du président Ali BONGO à l’Elysée, tenu, pour les quelques marches par un de ses gardes du corps, et qui a failli s'écrouler en bout de course, n'eût été la main charitable du président MACRON. Pourquoi cette indignation sélective concernant la démocratie ?
En fait, les pays occidentaux ne défendent pas la démocratie ; ils ne s'occupent que de leurs intérêts nationaux ; ce que je trouve honorable. La morale a une faible place dans les relations internationales. Autant donc dire que la coopération internationale, pour être solide et durable, devrait être fondée sur des intérêts mutuellement avantageux. Or ce discours sur ce message universel un pays défenseur des droits, mais pratiquant une démocratie éthique, est largement hypocrite. En effet, ici, en France, et dans cette campagne des présidentielles de 2022, le président MACRON a fait voter une loi sur le séparatisme et augmenté honteusement les droits d'inscription des étudiants étrangers Africains (2770 € au lieu de 170 € pour les Français). Et maintenant, une Droite lepénisée parle, sans complexe, comme l'extrême-Droite, de «Grand remplacement» ou de «Français de papier». Le président MACRON, s'il était garant de l'unité nationale et défenseur des droits l'homme, n'a pas, à jour, protesté contre ignominie et cette agression des valeurs républicaines. «Qui ne dit mot consent» dit un proverbe bien français.
La façon dont le président MACRON conduit les relations africaines, alors qu'il avait, en 2017, fustigé la Françafrique, est un mélange d'arrogance et de mépris ; cela ne fait qu'attiser davantage un sentiment antifrançais, au sein des jeunesses africaines. Au sommet de Montpellier du 8 octobre 2021, une jeune Burkinabé avait dit au président MACRON, et faisant allusion à la Françafrique, «Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale, cette marmite. Elle est sale de reconnaissance légère des exactions commises, elle est sale de corruption, de non transparence, de vocabulaire dévalorisant, elle est sale, monsieur le Président ! Je vous invite à la récurer par des actions concrètes» dit Ragnimwendé Eldaa KOAMA.
Par conséquent, je reste persuadé que la France, en raison de la communauté de langue et de l'histoire, a encore sa place en Afrique, à condition d'un minimum de respect et de considération. Mais on en prend pas, pour l’instant, le chemin. En effet de mauvais vents soufflent, dans ces présidentielles de 2022, où on ne parle que de restrictions de visas, d’abolition du regroupement familial, de taxation des mandats envoyés par les immigrés, et même de suppression du droit du sol, uniquement pour les enfants des Arabes et des Noirs. C’est l’hystérie collective contre les racisés. Désormais, en France de plus en plus de politiciens, n’ont plus honte, au comme au temps de l'esclavage et de la colonisation, de proférer des insanités contre les racisés, afin de faire du buzz. Doublés par les Russes et les Chinois en Afrique, comment, avec ce discours raciste, la Françafrique pourrait-elle encore continuer à mettre mains basses sur les matières premières africaines ?
On nous bassine, à longueur de journée que ces forces militaires seraient en Afrique pour lutter contre le terrorisme. Tout le monde n'a pas la mémoire qui flanche. Ces terroristes sont venus au Mali après l'assassinat de Mouammar KADHAFI (1942-2011). Mais le chef de l’Etat libyen a été tué par qui ? Une enquête sérieuse de Médiapart montre que le Nabot, alias Paul BISMUTH aurait trempé dans ce crime. En ce moment la plupart de ses amis sont en prison. Les Occidentaux n’ont gagné aucune guerre locale. Toutes ces guerres locales injustes contre les pays du Tiers-monde (Vietnam, Algérie, Irak, Syrie, Yémen, Afghanistan) à coup de milliards, ont été perdues. Tout cela pour cela ?
Nous voulons et nous exigeons, un nouvel ordre international fondé sur la Paix, la Justice, la Démocratie, la Fraternité, ainsi qu’une coopération internationale équitable et respectueuse de tous. Comme on le dit «on n'attrape des mouches avec du vinaigre». Or, le président MACRON traite les Africains avec beaucoup de manque de considération et de mépris comme dans les années 60. Les Nouvelles générations africaines aspirent à la démocratie et à la souveraineté. La France a des atouts, mais cette arrogance blessante ne fera que générer davantage un sentiment antifrançais en Afrique ; c'est qu'exploitent les Russes et les Chinois. La relation entre l’Europe et l’Afrique devrait être fondée sur la libre circulation, la prospérité et la sécurité : «Nous voyons grandir dans notre monde les risques de confrontations entre les blocs. Face à cette tendance inquiétante, nous avons la conviction que l’Afrique et l’Europe peuvent travailler ensemble à l’avènement d’un monde meilleur et plus sûr pour tous, en privilégiant le dialogue et la coopération, dans le respect mutuel» dit le président Macky SALL.
Si je pouvais, très modestement, être entendu, il est grand temps de changer cette politique coloniale d'un autre âge. Il s'y ajoute que le débat politique en France, fait de calomnies et d'insultes à l'égard des racisés, n'améliore pas notre image dans le continent noir. Je rappelle que toutes ces chaînes d'information continue, sont maintenant suivies, en direct, par les populations africaines. Or, ces chaînes, détenues par la Françafrique, diffusent en permanence la haine, contre les racisés.  «A l’heure des complémentarités et des interdépendances, nous avons tous besoin les uns des autres. L’Afrique ne peut se satisfaire de cette promesse «Continent du futur», selon l’expression à la mode. L’Afrique a suffisamment le poids de l’Histoire entend, enfin se libérer de son fardeau, pour être acceptée et respectée comme partie prenante de nouvelles dynamiques qui régissent la gouvernance mondiale et forgent le destin commun de l’Humanité. C’est l’esprit qui nous anime en venant à ce sommet à Bruxelles. Confiants qu’entre partenaires de longue date, nous pouvons travailler ensemble, pour parvenir à nos fins communes» dit le président Macky SALL, au sommet Union européenne, du 18 février 2022, à Bruxelles.
Paris, le 17 février 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Changer la politique africaine de la France, dans le sens d'une coopération respectueuse et mutuellement avantageuse» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 22:01
«Valérie PECRESSE  et sa noyade prématurée au Zénith : entre Grand remplacement et Français de papier» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Pour ces présidentielles d'avril 2022, tout peut basculer, à tout moment, dans un camp comme dans l'autre. Tantôt les forces du Chaos ont le vent en poupe et des sondages de complaisance, à la Patrick BUISSON, leur donnent gagnantes, tantôt l'espoir renaît même de manière éphémère des valeurs républicaines. Dans cette grande incertitude, il suffira d'une étincelle, d'un coup de génie ou d'une bévue pour que la donne change, dramatiquement. Souvenez-vous, tout au début, Jupiter, jouant avec le feu, droitisant, plus que jamais la vie politique française, en accord avec lui-même, et on ne peut pas être mieux servi que soi-même, il avait déjà choisi son adversaire au 2ème tour et il ne pourrait s'agir que de Marine LE PEN.
La Droite, que l'on croyait «la plus bête du monde» avait réussi, après une Primaire, à sélectionner sa candidate, Valérie PECRESSE. Au début, bien des commentateurs, peu avisés, disaient que Jupiter, en raison de sa mauvaise grille de lecture de notre temps, serait perdu. En fait 2022 n'est pas 2017 ; la Droite a vendu son âme au diable et n'a plus d'étiquette républicaine que de nom. En effet, Éric CIOTTI, arrivé en tête au 1er tour n'a été battu au 2ème tour qu'en raison d'une coalition surprenante. Pour l'instant, Nicolas SARKOZY, alias Paul BISMUTH, refuse d'adouber la candidate de son camp. Valérie PECRESSE, une ancienne chiraquienne, que l'on croyait du centre-droit, pour mordre dans l'électorat de Jupiter, avait déjà engagé sa zemmourisation aux régionales et l'a parachevée à son discours du Zénith, à Paris du dimanche 13 février 2022, en faisant référence au «Grand remplacement», en fustigeant «les Français de papier».
Par conséquent, ce meeting du 13 février 20022, est donc une noyade, prématurée, de Valérie PECRESSE dans le Canal de l’Ourcq, à Paris 19ème. M. Olivier FAURE, premier secrétaire du PS a exprimé sa profonde «sidération de voir une candidate qui se dit républicaine reprendre les mots et les concepts de l’extrême-droite» et dénoncé, violemment, une «dérive permanente de la droite». Pour la petite entreprise familiale, Valérie PECRESSE «est une candidate sans boussole. Alors qu’elle n’imprime pas la campagne, elle a voulu en rajouter. Mais elle a beau parler de grand remplacement, elle n’est pas crédible sur ces sujets». Par ailleurs, Eric ZEMMOUR, voyant son thème fétiche repris par la Droite, jubile : «Je dis à ceux qui veulent voter Pécresse en espérant avoir un Zemmour centriste, un Zemmour soft, un Zemmour light. Avec elle, vous n’aurez pas Zemmour. Vous n’aurez pas même une moitié de Zemmour. Vous aurez un masque plaqué sur le visage de la technocratie» dit Mohamed ZEMMOUR. En effet, «quand je plante dans le jardin de mon voisin, c'est lui qui récolte» dit un dicton. Finalement, la campagne des présidentielles de Valérie PECRESSE semble battre de l'aile, le costume est trop grand pour elle. Tous les ténors de la Droite commencent maintenant à s'inquiéter du naufrage de Valérie PECRESSE et certains, comme Eric WURTZ, ont déjà rejoint Emmanuel MACRON..
La candidate elle-même mesurant le désastre veut minimiser ses propos ou entamer un rétropédalage. Grand remplacement ? «Il faut avoir le courage de dire et avoir la volonté de faire. L'immigration a clairement un lien avec le terrorisme l'intégrisme et la délinquance» disait Valérie PECRESSE, lors de la Primaire de la Droite. «Les propos tenus par Valérie Pécresse sont graves, la Droite est en train de perdre la boussole républicaine. Notre pays ne peut pas sombrer dans ces idéologies populistes» dit Mme Anne HIDALGO, de la Martinique.
Devant le lynchage unanime de la classe politique, Valérie PECRESSE tente de noyer le poisson, prétendant qu’elle serait victime d’un sexisme. Il existe bien un sérieux décalage entre l’image traditionnelle d’une Valérie PECRESSE gaulliste, libérale et centraliste avec celle de la candidature au discours d’extrême-droite, lors du meeting à la Villette. J’ajouterai même, bien avant le désastre au Zénith, et lors de cette primaire, c'est Valérie PECRESSE qui préconisait zéro visa pour les ressortissants Maliens et Algériens. «Il faut pouvoir de choisir qui on laisse ou non entrer» avait dit dans le débat de la primaire Valérie PECRESSE. Personne ne prenait au sérieux Mohamed ZEMMOUR, un commentateur de Cnews, une chaîne de la Françafrique que l'on devrait tous boycotter. Il prend des voix à la Petite entreprise familiale ayant déjà échoué par trois fois aux portes du pouvoir, mais aussi à la Droite dure, filloniste surtout ces Républicains lepénisés, maintenant naufragés au Zénith. A Gauche, la donne est compliquée.
Divisée empêtrée dans des egos surdimensionnés et n'ayant nullement mesuré les dangers pesant sur la République, a massivement boycotté la Primaire populaire. Mme Christiane TAUBIRA victorieuse de cette bataille sans combat, semble avoir déjà gaspillé cette légitimité. Le Parti radical de gauche, qui l'avait adoubée en 2002 vient de lui retirer son soutien. Par conséquent Christiane TAUBIRA aura du mal à avoir le 500 signatures.
Finalement, la contestation de l’ordre établi viendra, peut-être, d'un mouvement particulièrement ambigu et inorganisé : celui dit du «Convoi de la Liberté». Cette révolte semble avoir remis certains grands enjeux au centre du débat présidentiel, comme le pouvoir d'achat et la revalorisation du travail. Le «Convoi de la liberté», un mouvement peu structuré, spontané, sans candidat, avec certaines allures complotistes, singeant «les Gilets jaunes» et l'expérience canadienne, peut-il être plus efficace, là où les partis ont échoué ?
En tout cas et pour l'instant, le gouvernement a mobilisé des forces de police disproportionnées pour étouffer le poussin dans l'œuf.
Bonne fête de Saint Valentin à toutes et à tous !
Paris, le 14 février 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 19:47
«Marian ANDERSON (1897-1993), première grande Diva noire internationale de la musique classique, une Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vous avez une telle voix qu’il n’en existe qu’une par Siècle» disait de Marian ANDERSON au festival de Salzbourg, en 1935, le chef d’orchestre italien, Arturo TOSCANINI (1867-1957). Les mélomanes de la musique classique célèbrent encore, à juste titre, Maria CALLAS (1923-1977), mais presque tous ont oublié que la première grande diva internationale qu’était Marian ANDERSON. Dans sa longue carrière, entre 1925 et 1965, Marian ANDERSON démarre d’abord par des airs de «Negro spirituals», puis franchit ensuite toutes les barrières raciales ; elle devient la grande spécialiste des mélodies classiques européennes, comme Jean-Sébastien BACH (1685-1750), Georg Friedrich HAENDEL (1685-1759), Franz SCHUBERT (1797-1828), Robert SCHUMANN (1810-1856), Johannes BRAHMS (1833-1897), Domenico SCARLATTI (1685-1757) ou Giuseppe VERDI (1813-1901). Aussi, sous ce registre de la musique classique, Marian ANDERSON devient mondialement reconnue comme la spécialiste du Lieder et de l'Oratorio. Marian ANDERSON a donc chanté, magistralement, «Casta Diva» du compositeur italien Vincenzo BELLINI (1801-1935), «Ave Maria», ou «No Body Knows the Trouble I Have Seen». En effet, Marian ANDERSON, avec sa voix contralto, «était de ces rares chanteuses qui, par la grâce de leur seul timbre de voix, avait la capacité de bouleverser le public. Son chant était la simplicité même, tout le contraire de celui d'une Schwarzkopf par exemple. Nulle sophistication, nul artifice dans ses interprétations, mais une ligne plastique parfaite et une humanité qui, d'une certaine façon, n'est pas sans évoquer la religiosité du chant de Mahalia Jackson» écrit le journal «Le Monde» en hommage, le 10 avril 1993.
Notre amie, Rita COBURN WHACK, originaire de l’Illinois, réalisatrice, écrivaine, productrice et actrice, vient de consacrer, en 2022, à Marian ANDERSON, «The Whole in her Hands», un documentaire réparant ainsi cette injustice traditionnelle de l’omission ou du silence. Mme Rita CORBUN est également réalisatrice de nombreux autres documentaires, notamment en 2012 une série télévisée, «Apollo Live» et en 2016 sur l’écrivaine Maya ANGELOU (1928-2014), «I Still Rise», qu’elle était venue présenter, les 10 et 11 octobre 2016, au théâtre de l’Odéon, à Paris 6ème.
Marian ANDERSON est une chanteuse engagée, au temps de la ségrégation raciales. Derrière ses combats, il y a le mythe et une vie entière consacrée à la lutte pour l'égalité des droits civiques. Marian ANDERSON a surmonté la pauvreté et la discrimination raciale, avec dignité, talent et courage. «La peur est une maladie qui nous éloigne de la logique et rend l’homme inhumain» dit Marian ANDERSON. En 1939, Sol HUROK (1888-1974), impresario, l’agent de Marian ANDERSON, qui avait effectué des tournées triomphales en Europe et en Scandinavie, chanté à New York, dans les écoles et dans les églises, voulait qu’elle se produise à Constitution Hall, à Washington. «Le but de M. Hurok était de me faire accepter comme une artiste digne de figurer parmi les plus grands, et il s’ingéniait à me faire engager partout où l’on s’attendait à voir et entendre les meilleurs artistes» écrit Marian ANDERSON, dans ses mémoires. Cependant, en raison des lois sur la ségrégation raciale, «The Daugthers of American Revolution» ou les «Filles de la Révolution américaine», propriétaires de la salle, Constitution Hall, refusèrent son accès à Marian ANDERSON, en raison de sa couleur. «Quant à mes propres sentiments, il s’y mêlait de la tristesse et de la honte. Je plaignais ceux qui ont causé ce scandale. Il me semblait que leur attitude indiquait un manque de compréhension, non pas tellement parce qu’ils me persécutaient personnellement ou parce qu’ils cherchaient à persécuter, à travers moi, ma race, mais surtout parce qu’ils faisaient ce qui n’est ni raisonnable ni utile. Si j’avais pu atténuer la haine des uns et des autres, je l’aurais fait avec joie» écrit-elle. A cette époque, pourtant sous la présidence de Franklin ROOSEVELT, les Noirs n’avaient même pas le droit d’essayer les habits ou un chapeau dans les magasins de vêtements. Déjà célèbre en Europe, mais son propre pays, Marian ANDERSON doit s’asseoir au fond du bus et passer par l’entrée de service pour pénétrer dans les luxueux hôtels où elle se produit. Eleanor ROOSEVELT (1884-1962), admiratrice et de présidente d’honneur des Filles de la Révolution américaine», démissionne immédiatement de cette institution ségrégée. Sur son intervention, auprès de Harold Leclair ICKES (1874-1952), Ministre de l’intérieur, Marian chantera, le 9 avril 1939, au Lincoln Memorial, devant 75000 personnes de toutes les couleurs ; c’est le premier plus grand rassemblement, sans précédent, dans l’histoire des Etats-Unis. «Aussi loin que l’œil pouvait porter, il me semblait voir des gens formant un gigantesque demi-cercle depuis le Memorial de Lincoln, autour de la pièce d’eau et jusqu’à la flèche formée par le monument commémoratif de George WASHINGTON. J’avais le sentiment qu’une vague de bonne volonté montait de ces gens, et qu’elle m’engloutissait presque» écrit Marian ANDERSON. A ce concert est retransmis à la radio, Marian chante notamment l’hymne national des Etats-Unis, l’Ave Maria de Schubert et des Negros Spirituals.
Cette rencontre du Lincoln Memorial est un puissant défi contre les lois et pratiques ségrégationnistes, et a donc brisé la glace. «On perd énormément de temps à haïr des gens» dit Marian ANDERSON. Aussi, Marian ANDERSON, dans cette lutte symbolique, ouvert la voie à d’autres artistes, comme Leontyne PRICE (née le 10 février 1927, 95 ans), Grace BUMBRY (née le 4 janvier 1937, 85 ans) ou Jessye NORMAN (1945-2019). L’artiste se produire, en 1955, au Metropolitan House, à New York et lors aussi, le 20 janvier 1961, de la prise de fonction du président John Fitzgerald KENNEDY (1917-1963). L’association, «The Daugthers of American Revolution» invitera, finalement, Marian ANDERSON à chanter le 13 mars 1943, au «Constitutional Hall Recital» ; ce que l’artiste a accepté, sous réserve que la politique discriminatoire soit abolie au sein de cette institution. «Avec le temps, les règles qui gouvernaient l’administration de la Constitution Hall furent modifiées. La salle peut être utilisée par n’importe quel artiste noir. La polémique pris fin, et c’est bien ainsi» écrit Marian ANDERSON.
L’artiste sera la première femme noire à chanter le 7 janvier 1955 au Metropolitan Opera, brisant ainsi la barrière raciale et y interprète le rôle d'Ulrica dans Un bal masqué de Guiseppe VERDI (1813-1901). Marian ANDERSON, viendra le 28 août 1963, à Washington, au «Lincoln Memorial», aux côtés de Martin Luther KING (1929-1968), à l’occasion de son célèbre discours, «I Have a Dream», chanter «l’Ave Maria» de Franz SCHUBERT et des Negros Spirituals. En effet, l’immense concert, auparavant, en 1939, de Marian ANDERSON, a fortement inspiré Martin Luther KING. En effet, Martin Luther KING citera Marian ANDERSON même comme un déclencheur de son mouvement pacifique contre la ségrégation raciale, avec cette voix et cette force, qui l’ont touché profondément dans l’enfance et qu’il n’oubliera jamais. Marian ANDERSON donnera son dernier concert, le 19 avril 1965, au Carnegie Hall.
Marian ANDERSON est née à la rue Webster, dans le quartier Sud de Philadelphie, le 17 février 1902, dans une famille très pauvre. Les parents, habitant un logement exigu, chez sa grand-mère paternelle, une femme très autoritaire, déménageront à la rue Colorado, à Philadelphie. Son père, John Berkley ANDERSON (1876-1910), un baptiste, vend des glaces et du charbon au marché : «Je me souviens encore très bien de mon père. Je le vois bel homme, de teint sombre, ni très gros, ni trop mince. Il travaillait dur et il prend grand soin de sa famille» écrit Marian ANDERSON. Sa mère, Delilah Ann RUCKER (1874-1964), une méthodiste, originaire de Virginie, avait été institutrice à Lynchburg ; une fois installée, avec son mari, à Philadelphie, elle est devenu, occasionnellement, lingère et employée de maison : «De son vivant, ma mère avait assez à faire à la maison, pour ne pas travailler au-dehors. Nous étions trois filles, Alice, Ethel et moi. Ce n’était que lorsque l’argent manquait pour acheter quelque chose dont nous avions besoin qu’elle allait faire des ménages en ville. (…) Enfant, ma mère avait fait partie des chorales de sa paroisse» écrit Marian ANDERSON. Sa mère surveillait, avec grand soin, leurs études, et vérifiait que le travail scolaire soit bien fait, peu importe le temps que cela prendra ; cela n’a pas d’importance : «Il m’a fallu longtemps pour comprendre la sagesse de ce conseil. Oui, la seule chose qui compte, c’est de faire du bon travail, sans se soucier du temps qu’il faudra» écrit Marian ANDERSON. Son père, victime d’un accident de travail, blessé à la tête avait une tumeur ; il meurt quand Marian n’avait que 8 ans. Aussi, sa mère et ses enfants vont vivre chez ses grands-parents paternels, une maison surpeuplée, bruyante, mais avec un vieil orgue au salon. Cependant, l’artiste affirme avoir été heureuse pendant son enfance : «Aussi longtemps que mon père vécut, je n’ai guère connu que des joies. (…). Si la femme que je suis se rend compte de tout ce qui lui a manqué, l’enfant que j’étais n’en a pas souffert, car elle se considérait comme comblée dans l’univers qui était le sien» écrit-elle dans ses mémoires, «ma voix et ma vie».
A l’école, la jeune Marian est déjà passionnée par les leçons de musique «Chaque fois que nous étions en classe et des élèves chantaient dans une salle voisine, j’étais si distraite que je n’entendais pas ce que disait la maîtresse. J’étais aussi absente que si mon corps avait été ailleurs. J’aimais tellement le chant que mon plus grand bonheur était le jour où revenait la leçon de musique» écrit Marian ANDERSON. Son père lui offre, à l’âge de 8 ans, le piano destiné à son frère, installé dans le salon, mais inutilisé. Cependant, sa famille n’avait pas assez de moyens pour lui payer des leçons particulières. Lors d’une sortie, Marian entendit, de la rue, le son d’un piano et découvre que c’est un Noir qui le jouait ; elle réalise, elle aussi qu’elle peut y arriver «N’oublie jamais que, où que tu sois et quoi que tu fasses, il y a toujours quelqu’un qui te voit» lui disait sa mère. Avec l’argent gagné en lavant les marches des maisons, Marian ayant retrouvé la confiance en elle-même, apprendra même à jouer du violon, et pu acquérir, chez prêteur à gage, un Stradivarius. Cependant, ne sachant pas faire des gammes, et ayant maltraité son violon, une corde cassa. Chanteuse contralto au temple, avec l’aide d’une tante, une sœur de son père, le prédicateur, une certaine Marion Crowley NEWBY, demanda à Marian de participer à différents concerts. «Si je n’avais pas eu la passion du chant, j’aurais eu celle de la médecine. J’aimais chanter et, de même que j’aimais être écoutée, j’aimais écouter les autres lorsqu’ils chantaient» écrit-elle.
En raison de l’éclat naturel de sa voix et dès l’âge de 7 ans, Marian est surnommée «Bébé contralto». Transférée à la High School de Philadelphie Sud, Marian ANDERSON fait une décisive rencontre chez le docteur Lucy WILSON, une soprano, Lisa ROMA, (1892-1985). Dans son nouveau logement, il y avait un piano «enfant, comme j’avais beaucoup d’oreille, je m’amusais à jouer des airs sans connaître la musique et sans être capable de lire les notes » écrit Marian ANDERSON, dans ses mémoires. Enfant, elle commence d’abord par chanter dans «The Union Baptist Church». En effet «le temple était une partie importante de ma vie, aussi bien socialement que musicalement. A treize ans, j’avais été admise  dans la chorale des adultes, mais je n’avais pas cessé pour autant de chanter dans celle des enfants. En fait, j’ai participé aux deux, même après ma vingtième année. Chanter était pour moi quelque chose de sérieux et j’avais le sens de la responsabilité en tenant ma première partie dans les chœurs. Je ne m’occupais ni du style, ni de la technique. Je chantais partie des contraltos, mais je pouvais aussi faire  celle des sopranos ou des ténors ou, au besoin aussi, celles des barytons, à condition que je prenne les airs une octave au-dessus» dit-elle.
Membre de la chorale adulte, Marian est allée, avec le révérend PARKS, à New York chanter au temple abyssinien, la grande église de Harlem. Sa paroisse attirait de nombreux étrangers de passage à Philadelphie et des amateurs de musique de la ville, comme le ténor Roland Wiltse HAYES ténor Roland HAYES (1877-1977), qui devient un modèle, pour la jeune Marian. Il chantaient de vieux airs italiens, des Lieder allemands et des chansons françaises. Roland HAYES suggéra aux parents de Marian qu’elle s’oriente vers des études professionnelles de musique. L’église baptiste organisa une quête afin de payer les cours de chant chez Arthur J. HUBBARD. Progressivement, Marian participe à divers événements sociaux et devient membre de la Société Chorale de Philadelphie, un groupe de Noirs, dirigé par Alfred HILL. En dépit de ces diverses relations, Marian chantait d’instinct, et devait donc perfectionner davantage son art et entre en relation avec un autre professeur de chant, John Thomas BUTLER. Le registre de Marian couvrant trois octaves, Mary SAUNDERS PATTERSON (1859-1925), une soprano et une voisine noire, lui donne gratuitement des cours de technique vocale. Les leçons sont payées par John Thomas BUTLER. «Elle m’appris qu’en chantant, il fallait prendre garde de ne pas dépenser toute sa voix, mais ne s’en servir que modérément et sans donner tout entière» écrit-elle. Il fallait apprendre à respirer en chantant, à bien poser et placer la voix, à ne pas la faire sortir par le nez, mais par le masque. C’est Mme PATTERSON qui recommanda à Marian de changer de professeur et de suivre les cours d’Agnès REIFSNEIDER (1887-1949), qui lui appris à travailler les registres du Mezzo et du Contralto, ainsi que les Lieder de Brahms. Agnès REIFSNEIDER est également membre du jury d’attribution des bourses. C’est Miss ROMA qui lui présenta Giuseppe BOGHETTI (1896-1941) qui allait être son professeur de chant, jusqu’à sa mort. Lors de l’audition, Marian Chante «Deep River» ou la «Rivière profonde». A la fin de cette prestation, Giuseppe BOGHETTI lui dit «Je m’arrangerai pour vous prendre tout de suite. Je n’aurai pas besoin plus de deux ans pour que vous soyez capable de chanter où vous voudrez et devant qui vous voudrez». Un concert fut organisé au temple par Mrs Ida ASBURY et les frais récoltés (600 dollars) ont servi à payer les leçons de Giuseppe BOGHETTI. «D’abord, je ne fis rien que chanter la bouche fermée, jusqu’à ce que je sente bien la vibration dans toute la tête. Ensuite, je devais essayer de trouver exactement l’endroit où placer le son, sans aide» dit Marian ANDERSON. Il lui apprit, non seulement tout le registre, du plus grave au plus aigu, mais aussi la respiration, en tenant les côtés de sa poitrine étroitement serrée, et de respirer lentement, afin de conserver son souffle, le plus longtemps possible.
En 1921, elle voulait s’orienter définitivement vers des études de musique, mais l’académie de musique de Philadelphie n’acceptait pas, à l’époque, les Noirs. «Les préjugés sont comme un cheveu sur la joue. Vous ne pouvez pas le voir, vous ne pouvez pas le toucher mais vous essayez toujours de l’enlever, car c’est une sensation irritante» dit Marian ANDERSON. En effet, venue s’inscrire à l’école de musique de Philadelphie, Marian fit la queue «A tour de rôle, les candidats arrivaient à un guichet où une fille répondait à leurs questions et leur remettait les formulaires à remplir. Lorsque vint mon tour, elle s’adressa, sans s’occuper de moi, à la personne qui suivait, et elle répéta ce même manège jusqu’au bout de la file. Me regardant froidement, elle me lança «Ici, nous n’acceptons de nègres» dit Marian ANDERSON dans ses mémoires. Les Noirs connaissaient les magasins où ils étaient servis les derniers, les taxis, les bus ou tramways refusant de refusant de s’arrêter, ainsi que les couchettes séparées dans les trains. Dans ces lois «Jim Crow», il y avait parfois des exceptions, des espaces fraternisation «Cependant, je ne puis ôter de mon cœur un regret : celui de n’avoir pas été à une bonne école de musique» écrit-elle.
Aussi, Marian ANDERSON commence par donner des concerts pour subvenir à ses besoins et participent à différents concours. En 1923, Marian participe d’abord à un concours, à Philadelphie organisé par la société philarmonique. A la fin de ses études, Marian ANDERSON remporte le premier prix d'un concours de chant organisé par le Philharmonique de New-York, et donne son premier concert professionnel le 23 avril 1924 au New York Town Hall. . L’accueil des critiques à ce premier concert est mitigé «Marian Anderson a l’air de chanter machinalement Brahms» écrit un journaliste. Le 26 août 1925, Marian en raison de sa voix merveilleuse, gagne un concours organisé par le «Philharmonic Orchestra» de New York, des concerts publics offerts par la Fondation Lewisohn. Plusieurs journaux relatent ce concert «Miss Anderson a fait une excellente impression. Elle a reçu de la nature une voix d’une étendue peu commune, colorée et dramatique» écrit le «New York Times». Marian prit William Billy KING comme accompagnateur et manageur. Forte de ce premier grand succès, Marian est invitée au Canada et sur la Côte Ouest ; le public est mixte, et les cachets conséquents, entre 400 et 500 dollars par concert. Marian change de manager et engage Arthur JUDSON (1881-1975), directeur artistique et fondateur de CBS ;  les cachets montent à 700 dollars par soirée. A la suite de la mort de son grand-père et d’un petit héritage, Marian achète une maison. C’est à ce moment qu’elle fait la connaissance Orpheus FISHER, dit Razzle, son futur mari.
Marian avait un handicap, elle ne savait pas parler les langues étrangères notamment l’allemand et l’italien, sauf quelques rudiments de français. Aussi, Marian part en Europe afin de perfectionner son art, pour être au sommet de son art. En raison de l'ampleur exceptionnelle de sa voix de contralto, la profondeur et le velouté de son timbre, la ferveur de son expression musicale, ces talents lui ouvrent une carrière internationale. Marian a gagné une bourse de la Fondation «Julius Rosenwald» et de la «National Association o Negro Musicians», pour un séjour en Europe. Aussi, Marian ANDERSON entreprend une première tournée entre 1930-1932 avec des débuts en Grande-Bretagne au Wigmore Hall de Londres et un concert, en 1930 à Berlin, suivie d'une seconde entre 1933-1934 avec un concert à Paris en 1934, à la salle Gaveau, avec la compagnie de Vladimir HOROWITZ (1821-1989), pianiste, en en 1936, 1937 et en 1938, à la salle Pleyel «Marian Anderson interprète peut-être maintenant de façon trop «civilisée», car sa culture musicale et vocale s'est grandement approfondie, mais avec quel art et quelle séduction ! Cette voix chaude, aux troublants effluves, ce sens de la nuance, cette variété infinie de timbres font de Marian Anderson une artiste unique, justement admirée pour la souplesse et la diversité de ses dons. Chanter «la Vie antérieure» avec cette simplicité, cette ardeur concentrée, montrer dans Fauré (Au bord de l'Eau), une compréhension si fine, si limpide, si «française», puis se déchaîner dans des chants nègres, tout cela avec un égal bonheur, voilà ce qu'il ne nous est pas donné souvent d'applaudir» écrit Denise BERTRAND du «Ménestrel», journal de musique, édition du 18 novembre 1938. En effet, les critiques français sont particulièrement élogieux «Quant au talent, il est hors pair, Marian Anderson est une très grande cantatrice. Son vocable est incomparable. Rien ne manque ! Avec souplesse et sens artistiques extraordinaires, Marian Anderson interprètes des œuvres de caractères les plus divers» écrit «Artitisca» dans son édition du 7 avril 1936. Même «l’Action française», un journal pourtant d’extrême-droite, est particulièrement élogieuse, devant un tel talent incontesté : «La voix de Marian Anderson n’est plus à décrire. Tous les mélomanes parisiens connaissent maintenant son timbre, ses deux registres miraculeusement accolés de contralto profond et de soprano argentin. Marian Anderson, avec la gamme paradoxale de ses moyens, est, à bien des cantatrices émérites, ce qu’un orgue est un harmonium. Cette splendide étoffe vocale paraît avoir encore gagné en ampleur. Physiquement, l’artiste est en plein épanouissement de ses dons» écrit, le 20 novembre 1936, Lucien REBATET (1903-1972) écrivain et critique musical.
Marian ANDERSON ira en Israël, en Espagne et jusqu’en Russie (Leningrad, Moscou, Kiev, Kharkov, Odessa et Tiflis). Bien que confrontée à la ségrégation raciale dans son pays, ces tournées européennes ont conforté Marian ANDERSON dans son projet professionnel «J’eus le sentiment que je n’avais pas perdu mon temps en souhaitant de devenir artiste. J’eus le sentiment que mes ambitions pourraient se réaliser. Parce que mes auditoires scandinaves m’avaient acceptée sans réserve, je découvris que je n’avais plus rien à craindre des Lieder et je me mis à les chanter avec une liberté d’expression» écrit-elle. En 1935, Marian ANDERSON donne un récital au festival de Salzbourg et rencontre Arturo TOSCANINI. Le pianiste, Arthur RUBINSTEIN (1887-1982), lui ouvre les portes de la Scandinavie (Norvège, Danemark, Finlande). Ainsi, en 1933, Marian ANDERSON rencontre le compositeur finlandais Jean SIBELIUS (1865-1957). Ces tournées européennes sont un immense succès notamment à Oslo «la réaction du public norvégien venait à la fois, je pense, du fait qu’il a l’esprit large et qu’il est curieux. Entendre une artiste noire était là-bas quelque chose de curieux. Je me souviens qu’à la fin de la première partie de mon programme, il y eut un tonnerre d’applaudissements sans apparente raison et qu’avant l’entracte les manifestations d’enthousiasme étaient telles qu’il me fut presque impossible de quitter la scène» écrit Marian ANDERSON.
L’artiste enregistre ses premiers disques chez Pathé-Marconi. A son retour aux Etats-Unis, ses cachets deviennent plus importants ; elle prend aussi la décision de changer d’accompagnateur qui sera Kosti VEHANEN (1887-1957), pianiste et compositeur finlandais. Le deuxième concert au Town Hall du 30 décembre 1935, est un succès éclipsant le premier échec. «Il ne faisait aucun doute que j’avais désormais atteint un échelon plus élevé. Je chantais depuis longtemps, gravissant imperceptiblement une marche après l’autre» écrit-elle dans ses mémoires.
En 1944, au cours de son séjour, à New York, le général de GAULLE (1890-1970), chef de la France Libre, assiste à un concert en plein air, avec 20 000 personnes, et Marian ANDERSON a chanté la Marseillaise en son honneur, relate «La Nouvelle République» du 8 août 1944. Venue chanter le 20 janvier 1957, à la prise de fonctions du président Dwight EISENHOWER (1890-1969), Marian ANDERSON est également  nommée déléguée à l'Assemblée des Nations unies. Marian ANDERSON entreprend, à ce titre, une tournée de bienfaisance en Inde et en Orient. Elle reçoit aussi des diplômes honorifiques des universités de New York et de Princeton, ainsi que des médailles des gouvernements de nombreux pays. Elle reçoit, le 6 décembre 1963, «l'American Freedom Medal» des mains du président Lyndon JOHNSON (1908-1973). Marian ANDERSON a été honorée de nombreuses autres distinctions : en 1978, du Kennedy Center, pour sa contribution au rayonnement de la culture américaine, en 1984, le Hall of Fame Award de la NACCP, en 1999, 2008 et 2009, le Grammy Hall of Fame, et en 1991, le Grammy Award pour l’ensemble de sa carrière. En 2005, les services postaux ont sorti un timbre à son effigie. Nous avons tous un don, ne serait-ce que celui d’être un ami sur qui on peut compter ; il suffit de l’identifier et de se donner les moyens de l’atteindre et de le perfectionner.
Marian ANDERSON, mariée, le 17 juillet 1943, à Orpheus Hodge FISHER (1900-1986), disparaît le 8 avril 1993, sans enfant, à Portland, dans l’Oregon, chez son neveu, James DEPRIEST (1936-2013). «Everyone has a gift for something, even if the gift is that of being a good friend. Young people should try and set a goal for themselves, and see that everything they has some relation to the ultimate attainment of that goal” dit Marian ANDERSON, dans son autobiographie.
Références bibliographiques
1 – Autobiographie
ANDERSON (Marian), Ma voix et ma vie (My Lord, what a Morning : An Autobiography), Urbana and Chicago, University of Illinois, University of University Press, 2002, 352 pages, et Paris Albin Michel, traduction de Max Dorian, 1961, 300 pages.
2 – Autres références
ARSNAULT (Raymond), The Sound of Freedom Marian Anderson, the Lincoln Memorial, and the Concert that Awakened America, New York, Bloomsbury Press; 2010,  310 pages ;
BROADWATER (Andrea), Marian Anderson : Singer and Humanitarian, Berkley Heights,  J, Enslow Publishers, 2000, 128 pages ;
CARSON (Tracy), Marian Anderson : American Hero, Boston, Houghton Mifflin, 2005, 16 pages ;
FERRIS (Jeri), What I Have Had Was Singing : the Story of Marian Anderson, Minneapolis, Carolrhoda Books, 1994, 96 pages ;
FREEDMAN (Russell), The Voice that Challenged a Nation : Marian Anderson and the Struggle for Equal Rights, New York, Clarion Books, 2004, 114 pages ;
KEILER (Allan), Marian Anderson. A Singer’s Journey, University of Illinois Press, 2002, 447 pages ;
KRUESI (Margaret), Marian Anderson Papers, University of Pennsylvania, Kislak Center, 1998, 142 pages ;
MEADOWS (James), Marian Anderson. A Journey to Freedom, Chanhassen, MN the Child’s World, 2002, 40 pages ;
NEWMAN (Shirley, P.), Marian Anderson : Lady from Philadelphia, The Westminster Press, 175 pages ;
VEHANEN (Kosti), BARNETT (George, J.), Marian Anderson : A Portrait, New York, Whisttlesey House, London, Mc-Graw Hill Book Company, Inc, 1941, 270 pages.
Paris, le 12 février 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Marian ANDERSON (1897-1993), première Diva noire internationale de musique classique, La Voix du Siècle» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 19:45
Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 20:08
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Les forces du Chaos nous tympanisent, à longueur de journée, sur la recrudescence de la délinquance, bien sûr des racisés. Je ne vais pas vous parler des condamnations qui pleuvent à droite comme à L'extrême-Droite. Plus leur casier judiciaire est rempli, et plus les sondages montent.
Je ne veux pas non plus, évoquer ces escrocs de bas étage sur Facebook, et notamment ce Samuel ETOO, ou d'autres vous promettant une bourse alléchante au Canada. Cependant, et au préalable, pour les frais de dossier, il faudrait envoyer un mandat en RCI ou au Bénin. On connaît aussi ces hameçons surannés d'héritiers voulant rapatrier leur magot, mais, et il y a toujours un mais, il faudrait leur payer une commission. Ces escrocs, généralement Nigérians installés à Londres, qui envoient par millions des spams : «vous avez gagné !», mais pour récupérer «votre cadeau», il faudrait encore payer. Très souvent, ils ont un numéro  de téléphone provisoire et un compte bancaire numéroté et ouvert au tabac du coin. Avant de payer, prévenez donc la Police (Info escroquerie, 0805 805 817 appel et service gratuits, ouvert de 9h à 18h30 du lundi au vendredi), si vous sentez l’anarque !
Depuis quelques temps, on connaît également ces organismes de formation qui vous disent que votre épargne formation va expirer, à moins de vous connecter immédiatement sur Google et engager une action de formation, naturellement avec eux ! Je ne parle pas de ces démarcheurs, changeant à chaque fois de numéros, qui ne cessent de vous importuner. En France, et à l'approche de l'été, on peut voir ces annonces alléchantes d'un bel appartement à louer, avec prix défiant toute concurrence, à côté de la plage et ses cocotiers. Dans leur imagination débordante, on retrouve aussi ces offres d'emplois de livreur de pizza, à 1600 euros nets mensuels, payés à l'avance, sans entretien d’embauche, mais le dossier de recrutement requiert une assurance de 500 euros. Et bien sûr le chèque est en bois ! Quid de ces fausses convocations à la Police judiciaire, sous menace de venir vous chercher chez vous, pour pédopornographie, à moins que vous ne payiez une «rançon». Laissez espérer le pirate et encore prévenez, discrètement, la Police qui prendra le relais.
L'arrivée de l'Internet est à la fois un remarquable progrès, mais aussi une menace. On connaissait l'intrusion des Russes dans les présidentielles américaines ayant favorisé, à l'époque, l'élection de Donald TRUMP. Les banques, et de longue date, sont victimes de la piraterie informatique. Mais le secret bancaire est lourd à porter. L’espionnage, dans le domaine industriel, est connu ; les pays sous-développés doivent savoir que le transfert de technologie ne s'effectue essentiellement que par le vol. Les inventeurs sont piratés par les autres, mais il faudrait toujours conserver sa longueur d’avance par rapport à ses concurrents.
Il n’y a pas eu le Bug de l’année 2000, mais depuis quelques temps des hackers s'attaquent aux mairies, aux hôpitaux, aux centres de gestion et bien d'autres institutions. A défaut de payer la rançon, les hackers menacent de publier des données internes de l'organisation. On sait, qu'en dehors de ces menaces, le blocage des dossiers informatiques suffit, à lui tout seul pour paralyser une organisation. En effet, bien des dossiers sont maintenant dématérialisés. C'est comme si on perdait son portable avec tous ses contacts.
Quelle sécurité informatique face à ces hackers ?
Une règle générale, ne jamais  cliquer sur un lien douteux ou ouvrir un mail suspect et le déclarer en spam. Un ami sur Facebook qui envoie une seconde invitation c’est douteux.
Que faire donc contre les hackers ?
1 - Déconnectez immédiatement les postes touchés afin d’éviter que l’infection ne se propage aux autres ordinateurs via le réseau de l’entreprise auquel ils sont reliés. Concrètement, éteignez le wifi, le Bluetooth (ainsi que le réseau mobile si vous travaillez sur un smartphone), et débranchez tous les câbles et les appareils de stockage (clé USB, disque dur interne ou externe).
2 - Récoltez toutes les informations pour avoir des preuves : l’heure de l’attaque, la zone compromise (les logiciels, e-mails ou fichiers qui étaient utilisés ou ouverts au moment de l’attaque). En attendant l’intervention d’un expert, gardez les terminaux touchés allumés afin de ne pas perdre les informations de l’attaque qui permettront de remonter au hacker. Ne tentez pas de redémarrer l’appareil, les fichiers risqueraient d’être modifiés et vous aurez perdu les traces nécessaires à l’analyse de l’attaque.
3 - Prévenez le responsable sécurité informatique de votre entreprise. Il saura si la société est couverte par une cyber assurance et qui contacter. Si ce n’est pas le cas, il sera en capacité de lancer une analyse avec un programme antivirus ou de faire intervenir une société spécialisée.
4 - Contactez votre assurance cyber risques le plus rapidement possible (idéalement dans les 48 h) pour ne pas perdre plus de temps et d’argent et éviter une déchéance de garanties, en cas de déclaration tardive. Selon votre contrat, elle fera intervenir des experts qui analyseront l’attaque, répareront votre système et restaureront vos données. Votre assureur prendra en charge les honoraires de ces professionnels ainsi que le coût de la perte d’exploitation engendrée. Si votre entreprise n’est pas couverte pour ce type de risques, vous devrez faire appel à un service de réparation informatique, qui conseillera votre responsable informatique ou nettoiera elle-même les appareils infectés. Cette intervention sera aux frais de la société.
5 - Essayez de restaurer les données grâce aux sauvegardes, si vous en faites régulièrement. Pensez aussi aux services de stockage en ligne, comme Google drive ou Dropbox par exemple, ils offrent un système de récupération des fichiers. Cela permettra à vos salariés de continuer à avoir accès aux informations nécessaires à votre activité le temps de l’analyse et de la restauration du système. La perte d’exploitation n’en sera que moins importante.
6 - En cas de demande de rançon suite à un ransomware, ne la payez pas ! Cela peut être tentant, car vous pouvez vous dire que la somme à verser sera moins importante que la perte de chiffre d’affaires en cas de blocage complet de votre activité. Mais, en dehors de toute considération éthique, rien ne vous garantit que le hacker déchiffrera bien votre système informatique !
En dépit de ces précautions de crise, force est de reconnaître, pour l’instant, que la société est déminue par rapport à ces hackers. L’Etat, ou même toute la société internationale, compte tenu de leurs moyens, leurs missions et la mise en commun de leur expertise, ont un rôle prééminent, au lieu d’arroser les instituts de sondage, de prendre en charge cette menace sérieuse que sont les cyberattaques.
Paris, le 11 février 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Les hackers : La recrudescence grave d'une certaine délinquance en col blanc» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 20:05
Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 11:52
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
Les Lions de la Téranga sont arrivés, triomphalement, le lundi 7 février 2022, à l'aéroport international militaire Léopold Sédar SENGHOR à Dakar, accueillis par le président Macky SALL, et une masse en grande liesse de la population. Point n'est besoin pour le président Macky SALL de décréter des jours fériés pour accueillir, ce lundi 7 février 2022, le retour des Lions au Sénégal. Les Sénégalais, en accord avec eux-mêmes, sont dans la rue, en fête.  C’était pourtant très mal parti, ce dimanche 6 février 2022, à Yaoundé, le pénalty raté, en début de match, par Sadio MANÉ a été mal vécu. A certains moments du match, devant les assauts répétitifs, mais brouillons, des Lions, face une solide défense des Pharaons d'Égypte, servie par un bon gardien de but, le doute s'était installé. Et voilà qu'après les prolongations, et aux tirs aux buts, c'est la «remontada» ; ce geste libérateur de Sadio MANÉ a changé la donne. Aux critiques acerbes, aux lynchages ont succédé les éloges dithyrambiques. Dans les rues de Dakar, la musique et les danses diolas ont célébré l’exploit de l’Illustre fils du pays, Sadio MANÉ
Par conséquent, ce qui domine au Sénégal, en ces jours historiques, c'est un immense sentiment de bonheur infini, d'unité nationale, une grande joie et fierté, pour ce «Grand petit pays». Maintenant ce que réclament les Sénégalais, c'est la Coupe du monde. En cette de cette trêve ou Concorde nationale, sans précédent, tout est pardonné. Le peuple Sénégalais, ce «Grand petit pays» savoure, sans retenue, sa victoire à la Coupe africaine des Nations du 6 février 2022. Si cela pouvait durer longtemps ?
Il n'y a pas si longtemps que cela, cette jeunesse turbulente exultant maintenant dans les rues, certains étaient désespérés et voulaient même prendre des pirogues pour traverser l'Atlantique, avec une telle embarcation dérisoire, au péril de leur vie. Il fut aussi un temps de colère avec des grèves des étudiants, des années blanches ou le pillage des magasins français, en marge d'un scandale sexuel dans un salon de massage. Les élections de 1988 avaient suscité des violences, des bombes et celles de 1993, l’assassinat même d’un magistrat, maître Babacar SEYE (1915-1993). Auparavant, Mamadou DIA (1910-2009) et ses amis, en 1962, ont été embastillés ou exilés. Les élections présidentielles du 24 février 2019, puis les locales du 23 février 2022 avaient suscité de passions que l'on croyait le Sénégal au bord d'une civile ou ethnique.
Le peuple Sénégalais attendait sa coupe presque depuis l'indépendance en 1960. Les défaites en 2002 et 2019 à la Coupe d’Afrique ont été si amères, que chaque Sénégalais s'était presque investi en sélectionneur de l'équipe nationale du Sénégal. Alioune CISSE, sélectionneur des Lions, était vilipendé de tous, sans ménagement ; il doit maintenant savourer, pleinement, sa revanche contre les esprits sceptiques. Cet état de grâce exceptionnel et historique le Sénégal l'avait connu dans les temps passés. L'une des premières grandes explosion de joie a été la victoire du 10 mai 1914, de Blaise DIAGNE (1872-1934), premier député africain à l'assemblée nationale, que les Lébous et Cheikh Amadou Bamba BA (1853-1927) avait soutenu. Depuis 1848, le colonialisme représentant un affront national, ce poste de député du Sénégal était détenu par un Blanc ou un Métis. La mort de maître Lamine GUEYE (1891-1968), président de l'assemblée nationale le 10 juin 1968, a mis fin, comme par enchainement, la révolte des étudiants ayant failli faire tomber le président Léopold Sédar SENGHOR (1906-2001). Bien des jeunes ne souviennent pas de l'immense gloire nationale qu’était maître Lamine GUEYE, mentor de Léopold Sédar SENGHOR qui l'avait ramené chez lui, après 32 ans de séjour en France. Maitre Lamine GUEYE, initiateur de la loi du 7 mai 1946 de la citoyenneté mettant fin au Code de l’indigénat et toutes ses assignations et violences coloniales, est l'avocat des familles des 300 Tirailleurs sénégalais abattus, lâchement, au camp de Thiaroye et celui aussi des 100 000 insurgés malgaches liquidés en 1947.
Après le Prix Goncourt de Mohamed M’Bougar SARR, un Illustre Sénégalais, ici à Paris, et dans le reste du monde, pour les diasporas sénégalaises, comme le petit oiseau percé sur la plus haute branche, on reluque et convoite cette minuscule graine de mil à terre, symbolisant ce «Grand petit pays», qu'est notre cher Sénégal. Conservant toujours mon esprit de berger Peul, loin de mes pâturages du Fouta-Toro, on a fêté, dans la joie, mais dans la retenue et le calme, la victoire du Sénégal, sans brûler de voitures, ni de poubelles. Aussi, le grand public français, ne se passionnant parfois que pour les détails vestimentaires des Musulmans, n'était même pas au courant de cette coupe remportée, pour la première fois, par le Sénégal. C'est quand même vicieux que pour se faire remarquer, il faudrait tout saccager, tout brûler ; mais ce n’est pas notre conception du bien-vivre ensemble. En effet, les Sénégalais viennent d'un «Grand petit pays» et savent manifester leurs opinions, dans le respect des autres.
Diarama, Merci, aux Lions de la Téranga et continue encore à nous étonner sans cesse, jusqu'à la Coupe du monde !
Paris, le 7 février 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
«Accueil en folie à Dakar des Champions d'Afrique : les Lions de la Téranga» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ #MackySall
Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 11:51
Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 08:01
Partager cet article
Repost0

Liens