Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

9 janvier 2023 1 09 /01 /janvier /2023 17:37
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Nous avons quitté Paris, le 19 décembre 2022, en pleine vague de froid (entre moins 3 et 5 degrés), subitement, en arrivant à la Petite côte, la chaleur de l'accueil d'un grand bienfaiteur, que je ne nommerai pas, mais il se reconnaîtra, m'a prêté sa villa, parc, jardin et piscine. Les noms des rues de ce quartier aux villas huppées, sont évocateurs : rue du paradis ou rue des milliardaires. Curieusement, les routes ne sont pas bitumées dans cette zone et les vaches broutent dans les hautes herbes.
Avant de revenir au pays de mes ancêtres, j'avais comparé les prix des agences de voyage. Air France représente la sécurité et la qualité, mais les prix étaient élevés. Air Sénégal est également dans ces fourchettes, avec en prime parfois des retards, en raison d'une flotte plus limitée ou des pannes pénalisantes. Dans ce partage inégal du gâteau, Royal Air Maroc s'est taillé la part du lion ; 90% des voyageurs de notre vol aérien, dans cette compagnie marocaine, sont des Sénégalais. Par conséquent, le tourisme se portant bien à destination du Sénégal, aussi bien Air France qu’Air Sénégal, ont donc des parts de marchés à conquérir, en faisant un effort sur les prix.
Ce qui frappe à M’Bour-Saly Portudal, dans cette Côte d'Azur sénégalaise, ce sont ces villas somptueuses, rappelant celles du Cap d'Antibes. Cependant et contrairement aux galets de la fameuse plage de Nice longeant la Promenade des Anglais, ou ce sable artificiel de la Croisette de Cannes, ici, au Sénégal, les cocotiers, comme le sable, sont dans l'authenticité. On peut marcher sur des kilomètres de plages chaudes, de M’Bour jusqu’à la Somone. Cependant, la mer avance et ravage sur son passage tout ce qui a été construit de trop près sur la côte. Le Lac rose n’est plus rose, il est devenu bleu. Des constructions sont progressivement installées sur ses rivages du Lac rose, et son sel aurait-il été exploité abusivement ?
J'ai été enchanté par les îles du Saloum, avec sa mangrove et ses oiseaux du Parc de Djoudj ou même d'Europe, pour passer l'hiver au chaud. Dans cette ballade apaisante en pirogue a été bienfaisante. C'est la pêche aux crevettes ou les huîtres dans la mangrove. Un grand bol d’air. La rencontre, dans les villages, avec mes «esclaves» ou cousins à plaisanterie, les Sérères, des pêcheurs, cultivateurs et éleveurs, avec un bien-vivre ensemble entre musulmans chrétiens et animistes, est marquante. J'ai appris que les brûlures de la méduse se guérissaient rapidement avec les urines.
«Tout ce qui est neuf est beau, sauf une tombe» disait mon arrière-grand-mère Dourma LY. Et pourtant le cimetière de Fadiouth de coquillages, où reposent ensemble musulmans et chrétiens, est un bijou artistique. A 120 km au Sud-Ouest de la capitale, Joal, la ville natale de Léopold Sédar SENGHOR, jouxte Fadiouth, une île desservie par un pont en bois. Les touristes passent en abondance, mais s’arrêtent peu dans le village de Fadiouth. L’essentiel du commerce, ce sont des masques ou bracelets standardisés. Là aussi, en termes de restauration et d’hébergement, Fadiouth a un coup à jouer. L’alimentation en eau douce est l’un des enjeux majeurs de merveilleux village de Fadiouth, avec son immense baobab, ses églises, ses belles ruelles, sans voitures, ses charrettes, ses moutons, ses cochons, sa lutte traditionnelle, et au loin, ses mangroves. A Joal, la maison natale de Léopold Sédar SENGHOR (1906-2001, voir mon article) a été transformée en musée. «Joal ! Je me rappelle. Je me rappelle les Signares à l’ombre verte des vérandas, les Signares aux yeux surréels comme un clair de lune sur la grève. Je me rappelle les fastes du Couchant où Koumba N´Doffène voulait faire tailler son manteau royal. Je me rappelle les festins funèbres fumant du sang des troupeaux égorgés, du bruit des querelles, des rhapsodies des griots. Je me rappelle les voix païennes rythmant le Tantum Ergo et les processions et les palmes et les arcs de triomphe» écrit SENGHOR.
Si le Sénégal est un «Grand pays» de 196 712 km2 et 17 millions d’habitants, c'est que les différents gouvernants qui s'y sont succédés en ont fait une nation stable, démocratique, tolérante et accueillante. Léopold Sédar SENGHOR, dans la prudence, est le fondateur de cette belle nation sénégalaise, respectée et enviée de tous. Le président Abdou DIOUF, à travers la liberté des partis et de la presse, en acceptant spontanément la première alternance de 2000, a élargi et consolidé la nation sénégalaise. Le président Macky SALL, avec son Sénégal Émergent, un Pharaon des temps modernes, a mis en place des infrastructures ayant couvert tout le pays. En dépit des fortes inégalités, une classe moyenne est en train d’émerger, timidement au Sénégal. Partout les chantiers poussent comme des champignons. La première fois que je vins à MBour, en 1988, Saly Portudal n'était qu'un minuscule village de pêcheurs au bord de la mer ; pour y accéder, il fallait marcher plus de quatre kilomètres dans les bois. De nos jours, en raison de l'aéroport Blaise DIAGNE et de l’autoroute, de l'arrivée prochaine du TER, MBOUR et Saly Portudal devenues attrayantes, se touchent ; une zone qui ne cesse de s'étendre vers Joal.
Si les cars rapides depuis 1960, une longévité exceptionnelle et qu'il faudrait ouvrir un musée pour ces antiquités, le Sénégal est en pleine mutation. Tout va si vite qu'on est pétrifié par ces changements à grande vitesse. Les grands gagnants de cet exceptionnel dynamisme de la Petite côte sont les grands magasins français, notamment Carrefour et Casino, les hôtels et la BICIS, une filiale de la BNP, et le tourisme français bien présent, en grande masse. Arsinoé et Jean-Philippe, dans leur goût du luxe, apprécient d'aller déjeuner chaque jour au Safari restaurant sur la plage, son père Noël, dans un pays musulman, plastronnant sur la piscine. Les chats de l'hôtel Blue Africa, où nous allons dîner quelquefois, savent combien Arsinoé les apprécient.
Si l’on recherche un bon «Thiébou Dieun» ou riz au poisson, agrémenté d’un «Thiakiri» ou semoule de mil napée de lait, il est curieux de constater la difficulté de trouver parfois de restaurants sénégalais intermédiaires entre les grands restaurants et les bouis-bouis peu regardant sur les règles d'hygiène. Je ne parle même pas d’un bon café accompagné d’un petit déjeuner correct. Par conséquent, pour les Sénégalais, il y a là des parts de marchés à prendre. Entre le grand luxe et les restaurants misérables et crasseux, les Sénégalais peuvent mettre en place une restauration et des hébergements corrects intermédiaires. A mon sens, l'Etat devrait être stratège, en encourageant les petites entreprises à décoller dans ce dynamisme économique sans précédent. Les Chinois, après les infrastructures, lorgnent du côté du bâtiment, un secteur en plein boom. Combien de fois, j'ai vu les Sénégalais, avec leurs charrettes et leurs chevaux malheureux, livrer de lourds sacs de ciments, sous un soleil de plomb, à travers des sentiers cahoteux.
Seydou, un héros du quotidien, notre taxi attiré, venu de sa Casamance, pendant l'été est cultivateur de riz ; il a récolté cette année 150 sacs de riz ; et pour les neuf mois de printemps, il est maçon et taximan. Il faut dire que certains policiers véreux guettent les taxis aux axes stratégiques de la ville pour les rançonner : 6000 CFA à débourser. Reconnaissons aussi, qu'il existe des "clandos" circulant parfois sans assurance, ni permis de conduire ou ne respectant pas les règles du Code de la route. Par ailleurs, si les infrastructures sont bonnes et permettent de se déplacer très rapidement à travers tout le Sénégal, en raison les canalisations défectueuses ou absentes, les trottoirs envahis par le sable, ne permettent pas une circulation fluide.
Un deuil national de trois jours a été décrété, à partir du 9 janvier 2023, au Sénégal, à la suite d'un accident de la route grave, une tragédie sans son nom : 40 morts et 85 blessés hauteur de Gniby (département de Kaffrine), un choc frontal entre deux autocars. Ici, manifestement, le comportement des deux conducteurs est en cause. D'une manière générale, les causes de ces drames sont liées au non-respect des règles de la sécurité routière, l'incivisme, l'état de délabrement avancé de certaines épaves, des tombeaux à ciel ouvert, ou des routes, la police préférant rançonner les conducteurs que de faire son travail de prévention, sont une part de ce problème récurrent, fauchant régulièrement des vies, notamment lors du Magal de Touba (33 morts en 2022). En moyenne, 700 personnes meurent chaque année des accidents de la route au Sénégal et 90% de ces sinistres sont liés au comportement du conducteur (Non-respect du Code la route, téléphone au volant, drogue ou alcool).
MBour et Saly Portudal, c'est le haut lieu où les fonctionnaires ont choisi, régulièrement, de se rencontrer dans des hôtels luxueux, pour organiser des ateliers débats de réflexion. Une bonne partie du budget de la fonction publique y passe. C'est quasiment un moyen légal de gaspiller ou de détourner les deniers publics, pour compléter son traitement. Il va falloir organiser des ateliers pour expertiser l'utilité de ces rencontres, disait, en substance, maître Abdoulaye WADE.
Parmi les autres axes de progrès figurent notamment la fracture numérique avec un Internet de faible débit ou de qualité médiocre. Envoyer des vidéos ou photos par WhatsApp, là où cela prend quelques secondes à Paris, peut se révéler au Sénégal, une souffrance au Sénégal.
Les retrouvailles, avec les membres de la famille, ont été enrichissantes et émouvantes ; chacun veut revoir les enfants qui ont grandi. Mais si je cédais à toutes les aimables invitations, je passerai toutes les vacances à ces visites de courtoisie. Aussi, pour une dizaine de jours de vacances, les choix ont été douloureux. Pour certaines personnes, et c'est peu satisfaisant, l'échange a eu lieu par téléphone. C'est le cas notamment avec le journaliste à la 2STV, de M. Sada KANE. L'entretien téléphonique aimable qu'il a bien voulu m'accorder a duré plus de 53 minutes. On ne présente pas Sada KANE et ce n'est qu'un rappel, il a été présentateur au journal de 20 h 30 pendant plus de 33 ans. Venu de la presse écrite Sada KANE a désormais choisi, à travers ses émissions, de faire la promotion de la littérature. Sada KANE a promu à sa prochaine visite à Paris que l'on se rencontre, avec mon ami et frère, Majid BA du 18ème arrondissement. Il s’est aussi engagé à écrire ses mémoires. «Chose promue, chose due» dit un dicton français.
Après les plages ensoleillées, les cocotiers, c'est l'heure de quitter mon Sénégal, solidement accroché à mon cœur. Retour à Paris, avec sa grisaille, ses pluies et ses basses températures. Mais «Paris est une fête» avait dit Ernest HEMINGWAY (1889-1961, voir mon article).
M’Bour-Saly Portudal, le 27 décembre 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 
 
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vacances au Sénégal, un Grand petit pays, au cœur» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens