Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 20:10
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Plusieurs clignotants rouges indiquent que la peste brune progresse en Europe et en France, pays des droits de l’Homme avec son message universel. Aux yeux de certains, dans une conception purement ethnique de la démocratie française, quand on est racisé, on ne peut pas être Français. En effet, la France est présente au Sénégal depuis l’An 1365, mes parents comme moi, sommes nés avant l’indépendance, j’habite et travaille à Paris de très longue date, à la première rencontre avec un inconnu, le seul réflexe est cette question insidieuse : «Tu viens d’où ?». Les hypocrites vous disent : «ne parlez pas de colonisation ou de racisme, tout cela c’est du passé !». Mais ce sont eux qui nous renvoient, en permanence, à nos origines ethniques. René MARAN (1887-1960, voir mon article), Prix Goncourt de 1921 voulait être un «Homme pareil aux autres» et les racistes lui ont fait la fête ; il a perdu son travail d’administrateur colonial en Oubangui Chari. Lionel JOSPIN, Premier ministre socialiste, n’a pas eu la décence d’aller aux obsèques du Président SENGHOR (1906-2001, voir mon article), théoricien de la «Normandité», membre de l’Académie française et fidèle serviteur zélé de la Françafrique.
Ce qui est arrivé, le jeudi 3 novembre 2022, à l’Assemblée nationale, au député Carlos Martens BILONGO, né Villiers-le-Bel, de la 8ème circonscription du Val-d’Oise, sort du racisme bête et ordinaire que j’évoquais. En pleine séance de l’Assemblée nationale, un député du Rassemblement national lui a demandé de «retourner en Afrique». Bien qu’il s’agisse d’un cas manifeste de de flagrant délit, les premières réactions de certains commentateurs zélés, étaient de tenter de disculper le RN au bénéfice du doute. L’Assemblée nationale a agi avec célérité : Grégoire de FOURNAS du RN de 15 jours d'exclusion et sera privé de moitié, pendant deux mois de son traitement de député. Pressenti pour être porte-parole du Rassemblement national à son congrès du 5 novembre 2022, ce n’est pas dérapage, ce député du RN est coutumier de déclarations à caractère raciste. Par conséquent, je me réjouis que le président MACRON, resté silencieux pendant longtemps sur ces déclarations nauséabondes, ait enfin réagi, de bonne manière. Il était temps ! En effet, pendant ces présidentielles de 2002, on a entendu cette droite ciottisée et lepénisée, notamment Valérie PECRESSE parler de «Français de papiers», et Mohamed ZEMMOUR dire que tous les trafiquants de drogue à Paris seraient, les «Modou-Modou», des Sénégalais. A aucun moment, le président MACRON, gardien de l’unité nationale, n’avait éprouvé le besoin de rappeler  les valeurs républicaines. Il a même consenti un poste de vice-président à l’Assemblée nationale à un facho, après les législatives. On ne pactise pas avec le diable, même avec une longue cuiller !
Les propos racistes, bien sûr à l'encontre seulement des Racisés, sont devenus un argument politique rentable, à court terme. Pour autant, le Rassemblement national est-il un parti respectable et légitime ?
Dans notre chère France, on peut dire que le ver est dans le fruit. En effet, légaliser un parti d’extrême-droite, c’est prendre un risque considérable que la démocratie française soit dès le départ, prise en otage, par un parti, dont les idées sont, sans complexe, fondées sur le racisme. Que feront les Républicains si le Rassemblement national, aux portes du pouvoir, (89 députés et 3 fois au 2ème tour des présidentielles) gagnait un jour les présidentielles ?
La France républicaine est fondée sur un triptyque : liberté, égalité et fraternité. Nous célébrons les 50 ans de la loi PLEVEN de 1972, prise d'ailleurs tardivement par la France, de lutte contre le racisme. Certaines personnes que je croyais averties et recommandables, minimisent de ce danger que représente la peste brune en France. Serge KLARSFELD, le célèbre chasseur de nazis, recevant une médaille de Louis ALLIOT, maire RN de Perpignan, disait le 12 octobre 2022 que le RN avait «évolué». Ça dépend à l’égard de qui ? Auparavant, Julien DRAY, un membre fondateur de SOS-RACISME, voulait nous convaincre, en juin 2020, chez C-News, la télévision de la Françafrique, que le Code noir de Jean serait «un progrès».
La bataille du RN est focalisée sur les réfugiés du tiers-monde, dont les pays ont été pourtant saccagés par des guerres injustes et inefficaces des pays occidentaux. Toutes ces guerres ont échoué créant un flot d’immigrants. Le BREXIT, qui n’a été convainquant, est ouvertement une réaction anti-immigrés, au moment où l’Europe accueille 6 millions d’Ukrainiens, avec leurs chiens et leurs chats. Ils ont le droit de venir chez nous, mais nous n’avons pas le droit d’aller chez eux. En effet, les ressources naturelles pillées des pays africains, depuis les temps de l’esclavage et la colonisation, sont pillés par la Françafrique, le bonheur de certains étant fondé sur le malheur des autres.
«Un beau matin, à leur réveil, les gens s’apercevaient tout à coup qu’ils puaient. Mais non pas des pieds ou des aisselles ou de tout autre endroit où ce phénomène se produit fréquemment ; non en un point déterminé entre la nuque et le crâne» ainsi dénonçait, en 1944, Alberto MORAVIA le fascisme italien, dans la revue Esprit de mars 1947. En effet, l’Europe démocratique, dite libre, dénonçant maintenant et à juste titre, l’autocratie du Tsar des Russies, est en train de renouer avec ses vieux démons de la peste brune. En effet, en Italie, Mme Giorgia MELONI, la dirigeante de Fratelli d’Italia, un parti fasciste, avec 27% des voix, s’est imposée aux législatives comme la principale force d’opposition. Jadis, c’est bien par l’Europe, revendiquant le berceau du meilleur label de la démocratie, que les pires régimes sont arrivés. L’Italie avait connu Bénito MUSSOLINI (1883-1945), l’Espagne, Francisco FRANCO (1892-1975) et sa guerre civile, le Portugal, le régime de Antonio de OLIVEIRA SALAZAR (1889-1970), en Allemagne, Adolphe HITLER avait expérimenté la solution finale et la Grèce, avec sa prétention de berceau de la civilisation avait connu la «Dictature du 21 avril», appelée le régime des Colonels du 21 avril 1967 au 24 juillet 1974.
Cette «épidémie» de la peste brune, qui se banalise, victorieuse en Hongrie, s’est étendue en Suède, un pays traditionnellement accueillant avec les étrangers. En France, l’extrême-droite ne représentait en 1983 que moins de 1%, est arrivée, par trois fois au 2ème tour, et s’est retrouvée avec 89 députés au Parlement. L’extrême-droite, cultivant la respectabilité, évite de s’attaquer à certaines communautés et ne s’en prenant qu’aux plus faibles et les moins organisés : les racisés, avance donc masquée. Toutes ces réformes injustes ne visent pas seulement que les racisés, mais toute la partie la plus fragile de la population française, quelle que soit sa couleur. Cette montée de la xénophobie vise, pour les gouvernements, à mieux occulter les enjeux internes d’industrialisation, de relocalisation des entreprises installées en Chine, de justice sociale, de refus de la théorie du «ruissellement» et de lutte contre les réformes injustes, comme celle des retraites.
«Vivre, c’est résister» disait le philosophe italien, Antonio GRAMSCI (1891-1937, voir mon article), emprisonné par les fascistes et mort en détention. Sous l’Occupation, en France, en dehors des Communistes, le Parti des fusillés, bien des gens sont restés neutres pendant longtemps. Plus personne ne pourra dire de nos jours, comme pour la scandaleuse et criminelle déportation des Juifs : «Je ne savais pas». Pendant la Seconde guerre mondiale, sur les 45 millions de morts, et il faut le rappeler c’étaient des Russes, et non des Américains, qui avaient pris le plus grand sacrifice : plus de 20 millions de morts. Un épisode qui nous est resté en travers de la gorge, c’est le massacre le 1er décembre 1944 de Tirailleurs sénégalais au Camp de Thiaroye, dans la banlieue. Justice et Justice !
Pour bien des gens, c'est comme le nuage de Tchernobyl, le fascisme passera peut-être ailleurs, mais plus jamais au pays des droits de l’Homme avec son message universel. «Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom. Il rampe. Il flotte. Quand il montre du bout du nez, on dit "c'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et, un jour, on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l'expulser.» écrit Françoise GIROUD (1916-2003).
J'attends des racisés qu'ils prennent au sérieux la Politique, au sens noble du terme et les combats citoyens pour la Justice, en allant voter à toutes les élections au lieu de s'abstenir. Si on ne se respecte pas personne ne vous respectera.
Tous solidaires ensemble, pour une République fraternelle et de justice, pour un bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel, contre la peste brune !
Paris, le 6 novembre 2022, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La montée des périls en France et en Europe : vivre c’est résister»» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Liens