Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 10:07
«Le 31 juillet 2022 les Sénégalais de l'intérieur et de la diaspora élisent leurs députés» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Ce dimanche 31 juillet 2022, les Sénégalais de l’intérieur, comme de la diaspora, élisent leurs députés à l’Assemblée nationale (voir mon article du 23 juin 2022 sur les enjeux de ces législatives). Sur un total de 165 députés, élus pour 5 ans, dans cette législature 2017-2022, la majorité présidentielle dispose de 125 sièges. Les députés sont élus sur le principe de la base de listes paritaires et 15 sièges sont réservés à la diaspora (7 en Afrique, 6 en Europe, 2 en Amérique, Océanie, Asie et Moyen-Orient).
Aussi je rappelle les 20 lieux de vote en France, avec 58 685 inscrits, pour élire les députés de la diaspora. Les Parisiens votent dans mon 19ème arrondissement, bureau n°57, au Paris Event Center, 20 avenue de la Porte de la Villette. Il existe d’autres bureaux de vote à Creil, Mantes-la-Jolie, Le Havre, Lille, Strasbourg, Mulhouse, Orléans, Nantes, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Limoges, Pau, Marseille, Montpellier, Nice, Cannes et Toulon. Les bureaux de vote sont ouverts de 8 heures à 18 heures.
L’actuel président de l’Assemblée nationale depuis 2012, et président de l’AFP, M. Moustapha NIASSE, 82 ans, ne se représente pas à ces législatives (Voir mon article du 30 juin 2022). C’est maître Abdoulaye WADE (96 ans), ancien président de la République de 2000 à 2012, qui est tête de liste de l’opposition. C’est donc maître WADE, en sa qualité de doyen d’âge, qui présidera la séance d’ouverture de la nouvelle législature.
Au Sénégal et depuis 1914, les élections se sont toujours déroulées sous la tension ; ce fut le cas aux législatives de 1951, des partisans de maître Lamine GUEYE ont été assassinés en Casamance et en riposte les amis de Lamine GUEYE (voir mon article du 17 juillet 2022 sur Lamine GUEYE) avaient tué à Thiès Aynina FALL, un partisan de SENGHOR. A Saint-Louis les élections municipales de juillet 1960, avaient provoqué 7 morts, le Parti Africain de l'indépendance, voulant prendre les armes, avait été interdit et ses représentants exilés. Plus proche de nous, des bombes avaient explosé à Dakar en 1988, et en 1993, un avocat et juge maître Babacar SEYE avait été assassiné et ses assassins sont toujours en service, dans ces législatives.
Pour ces législative, et afin de prévenir les troubles à l'ordre public, un arrêté du 29 juillet 2022, du Ministre de l’Intérieur,  interdit du samedi 30 juillet 2022 au dimanche 31 juillet 2022, à minuit, la circulation en véhicule à moteur, de région à région.
Cependant, et en dépit de ces menaces à l'ordre public qui sont plausibles, le résultat des élections, au Sénégal pays démocratique, finit toujours par être accepté par les deux parties. Le Sénégal a choisi la forme civile du gouvernement et a rejeté toute forme militaire ou dévolution monarchique de son gouvernement.
Les Sénégalais votent depuis 1848, et disposaient d’un poste de député à l’Assemblée nationale française. Peuple souverain et mâture lors de l’alternance 10 mai 1914, avec l'élection de Blaise DIAGNE 1er député africain à l'assemblée nationale française (voir mon article) c'était un tremblement de terre pour les coloniaux qui détenaient ce député depuis 1848. Une grande et première fissure à l'époque du système colonial n'acceptant pas une remise en cause de sa domination. Lamine GUEYE (voir mon article) dans sa compétition avec SENGHOR dont il était le mentor et oubliant les campagnes, et ne s'intéressant qu'aux intellectuels ou «évolués», s'estimant plus légitime pour avoir fait abroger le Code de l'indigénat n'avait pas vu que les Sénégalais savaient se faire une opinion. Les Sénégalais ont voté en 2000, 2012, 2019 et lors de ces municipales du 23 janvier 2022 (Voir mon article du 27 janvier 2022) où il y a eu une alternance dans certaines villes, au sein de l'opposition. Les Sénégalais savent se faire une opinion en toute sérénité et lucidité et ce pour cela que le Sénégal est un «Grand petit pays» en référence au titre de mon 3ème livre.
Aux urnes citoyens ! «Faites le bon choix», pour reprendre une formule le 27 janvier 1978 de Valery GISCARD D'ESTAING (1926-2020) à Verdun-le-Doux, en Saône-et-Loire, redoutant une cohabitation.
Paris, le 31 juillet 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Le 31 juillet 2022 les Sénégalais de l'intérieur et de la diaspora élisent leurs députés» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le 31 juillet 2022 les Sénégalais de l'intérieur et de la diaspora élisent leurs députés» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Liens