Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 20:09
«Omicron, c’est MACRON, mais aussi les forces du Chaos et de la Division» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Le varient Omicron a mis toutes les forces vives de ce pays à genou, et on s’achemine vers une paralysie de l'économie et de la vie sociale, en raison des effets dévastateurs de la 5ème vague du Covid-19.  En effet, tout indique, autour de nous, que la situation évolue une zone de rupture, de blocage de l'économie et une pénurie de certaines denrées alimentaires, ou à tout le moins une hausse des prix.
Il est des jours où je me demande si le variant du Coronavirus, dit «Omicron» ne serait pas par hasard M. Emmanuel MACRON. Sans jeu de mots, Omicron, c’est bien MACRON en raison de ses hésitations et ses voltefaces. Le changement constant de la doctrine gouvernementale, concernant la gestion de la crise sanitaire, notamment pour l’école, est édifiant. On n’a pas l’impression que notre président, en dehors de ses coups de menton, ne sait plus où est-ce qu’il habite.
En effet, les enseignants sont au cœur de la tempête les enfants étant de grands vecteurs de transmission du virus. La fermeture des classes oblige les parents à rester garder leurs enfants à la maison, avec une chaîne de conséquences pour l'économie (pas de conducteurs de trains, d'animateurs, les magasins ne sont difficilement approvisionnés, les hôpitaux comme les crèches, les maisons de retraite et d'autres secteurs stratégiques manquent de personnels, etc).
On a dû mal à mesurer la place de l'importance de la place dans une société de ces personnes modestes (agents d'entretien, caissières, chauffeurs) dans la société. Et quand il s'agit d'agents qualifiés, comme les chauffeurs, électriciens, auxiliaires de puériculture, brancardiers, c'est toute la toute la chaîne qui est bloquée.
C'est à ce moment que le chef de l'Etat, loin de prendre la mesure de ce choc, possible, a choisi de stigmatiser les antivax. Dans sa démagogie ou ce que certains appellent «l'arrogance», il veut draguer la masse des vaccinés. La stratégie est limpide : Opposer les uns aux autres, pour en tirer un profit politique, afin de rester au centre du jeu politique.
Compte tenu de la gravité de la situation sanitaire, menaçant la paralysie de toute l'économie, il faudrait mettre le président MACRON devant ses responsabilités. C'est le chef de l'Etat qui avait dit, et j'y souscris pleinement : la lutte contre cette pandémie est «une guerre». Sans la santé rien ne va et si l'économie plonge et les hôpitaux submergés. A défaut de reconfinement, compte tenu des chiffres affolants de positifs, pourquoi donc le président MACRON n'a-t-il pas rendu obligatoire la vaccination ?
Depuis le début de la pandémie, on a été souvent confronté à des dissimulations, des demi mesures, ou d'une manière générale, c'est la faute aux citoyens qui ne savent ni mettre leur masque, ni respecter les gestes barrières ou aller se faire à vacciner.
Face à ce danger de paralysie, Ministre de la Parole, le président MACRON a choisi de ne pas décider. Omicron, c’est donc bien MACRON ! En effet, je rappelle quand-même la mission principale d'un dirigeant, c'est de décider et de bien décider. Cette perspective de paralysie de l'économie, je ne la souhaite pas, mais tous les signaux forts ou faibles indiquent que chaque jour, cela empire ; on manque à tous les niveaux du personnel.
Omicron, c’est aussi les forces de la Division au sein de la Gauche. Certains candidats de la Gauche, vautrés dans leurs egos surdimensionnés, s’investissant en Directeurs de conscience morale de la société, n’ont pas vu l’essentiel : les forces de progrès éparpillées sont menacées de disparition, aux  présidentielles des 10 et 24 avril 2022, comme aux législatives des 12 et 19 juin 2022.
Le coup de tonnerre qui s’annonce, si rien n’est fait, est d’avoir des scenarios sombres et possibles, mais plus dévastateurs que la variant Omicron. Le poison de la haine et de la division que pourraient semer les forces du Chaos, pour mettre par terre la République, est plus grave que le Coronavirus.
Première hypothèse : le deuxième tour de la présidentielle du 24 avril 2022 pourrait opposer deux candidats d’extrême-droite, ou un candidat d’extrême-droite contre une Droite lepénisée et ciottisée. Ce n’est pas une hypothèse d’école, c’est dans l’ordre du possible.
Deuxième plausible : le président MACRON pourrait affronter un candidat d’extrême-droite ou la Droite lepénisée.
Dans tous les cas, comment choisir entre la peste et le choléra ?
Aux législatives de juin 2022, en raison des graves porosités entre la Droite et l’extrême-droite, la Gauche risque de se retrouver, sans ou peu d’élu, et sa marginalisation sera difficile, par la suite, à remonter.
Chacun va se dire, après coup, «je l’avais prédit !» ou aller manifester, hypocritement, à la Place de la République, comme il y a de cela 20 ans, en 2002, en disant «Plus jamais cela !».
Pour ma part, la Gauche n’a pas encore dit son dernier. Je m’adresse donc aux militants de Gauche le temps presse : inscrivez-vous, massivement, à la Primaire populaire avant le 23 janvier 2022 pour un vote du 23 au 30 au janvier 2022.
Paris, le 9 janvier 2022 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Omicron, c’est MACRON, mais aussi les forces du Chaos et de la Division» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Omicron, c’est MACRON, mais aussi les forces du Chaos et de la Division» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Omicron, c’est MACRON, mais aussi les forces du Chaos et de la Division» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Liens