Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

17 août 2021 2 17 /08 /août /2021 16:28
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais enjeux» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Un des grands paradoxes de notre temps, marqué par une forte accumulation des connaissances censées faire reculer les ténèbres, la quantité n’étant pas forcément la qualité, est l'extraordinaire résurgence des forces du Chaos, notamment le complotisme, les mensonges et les instrumentalisations. En effet, c’est une époque du «mentir-vrai» en référence au titre d’une autobiographie de Louis ARAGON (1897-1982). Les gouvernants occidentaux agitent le chiffon rouge, en disant en substance «Les odieux Talibans ont pris le pouvoir, les femmes vont morfler, les attentats et les réfugiés arrivent en masse. Tremblez donc !». Il va de soi que le fondamentalisme, non seulement musulman, mais toutes les formes d’obscurantisme religieux ou politique, asservissent l’Homme. A mon sens, cette propagande est la plus grande escroquerie de notre temps. Loin de promouvoir le bien-être des faibles ou de lutter contre les dictatures et les fondamentalismes, les gouvernants occidentaux, fortement discrédités dans leurs politiques ultralibérales, ont entrepris, par une propagande particulièrement astucieuse, à noyer le poisson, à diluer leurs échecs graves en matière de politique intérieure, et à occulter leur vrai projet politique de domination des forts sur les exclus. Pour cela, l’opinion publique intérieure, par tous les moyens nécessaires, doit être détournée des vrais problèmes, par de faux débats, par la stigmatisation d’une partie de la population devenue l’ennemi intérieur ; mais ces mauvais vents qui soufflent fort devraient être combattus, énergiquement et lucidement : «Nous vivons des temps difficiles et ingrats, avec des débats où règnent la confusion, l'intolérance, l'agressivité, servant beaucoup à détourner l'attention sur les urgences sociales, l'aggravation des inégalités. Il faudrait sortir de ces périodes écrasantes. Il est toujours difficile de livrer bataille dans ces périodes sombres ; cela demande du courage. C'est un acte de dignité que de se battre et défendre ses convictions, et le faire, admirablement, malgré les cris, les meutes, sans céder à la facilité, à la lâcheté. C'est ainsi que la Politique résiste aux mauvais vents» dit Mme Christiane TAUBIRA.
L'actualité fourmille de faits divers tragiques qui en disent long sur la tragédie que nous vivons, et donc l'impuissance des forces de l’Harmonie à nous guider vers la Lumière et le Bien souverain. Ainsi tout récemment, au Sénégal, un camionneur malien, dans un accident de la route écrasant un taxi, avait causé la mort de 4 personnes. Cet incident dramatique a été suivi de scènes horribles et condamnables de lynchage forçant les gouvernants sénégalais et malien à appeler à la retenue et au calme.
En Algérie, à la suite d'importants feux de brousse en Kabylie, avec au moins 71 morts. Un jeune homme, Djamel, soupçonné d'être pyromane, a été battu à mort et brûlé par une foule déchaînée. Par ailleurs la cagnotte, sur Leetchi, ouverte par l'écrivain Yasmina KHADRA, pour venir en aide aux malades du Covid-19 (achat d'oxygène), a été sabotée.
Sur le plan politique on n'a pas compris que le président tunisien, M. Kais SAIED, en pleine crise grave du Covid-19, n'ait trouvé d'autre réponse que de suspendre le Parlement et remercier son premier ministre, ajoutant ainsi la crise à la crise. A Djibouti, un régime monarchique, le nettoyage ethnique continue et cette période récente est marquée par des massacres, avec une grande indifférence de la communauté internationale. «Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir» disait mon arrière-grand-mère Dourma LY.
Depuis longtemps l'Occident prétend défendre la démocratie, les droits de l'homme et lutter efficacement contre les forces du Mal qui ne peuvent être que le fondamentalisme musulman. Or, cette prétention, particulièrement honorable, est largement contredite par les faits. En effet, l'Afghanistan a d'abord été le terrain d'affrontement entre l’Occident et le monde communiste, sans aucune prise en compte des intérêts de la population, et notamment des femmes. Dans ce bourbier, les Russes, vaincus, ont fini par déguerpir.
Depuis plus de 20 ans, quatre gouvernements américains (2 équipes de  Démocrates et 2 équipes de Républicains) s'y sont cassés les dents. Leur préoccupation majeure ce n'était pas la défense de la démocratie ou des droits de la femme ; c'était bel et bien une opération de politique intérieure américaine punitive après l'odieux attentat du 11 septembre 2001 (2753 morts). Il n'a échappé à personne que la majorité des membres de ce commando, ce n'était pas des Afghans, mais des Saoudiens : Oussama BIN LADEN (1957-2011) et ses acolytes. L'Arabie Saoudite, avec son Wahhabisme et son islam rigoriste et le Qatar, sont les principales sources de financement du fondamentalisme. Mais ces pays sont du bon côté, celui du monde dit libre. Par conséquent, séparer la bonne graine de l'ivraie, est devenu la plus grande fumisterie de notre temps.
Par ailleurs, le premier président Afghan, Hamid KARZAI, comme Ashraf GHANI l'actuel président qui s'est vite sauvé, abandonnant lâchement son pays, sont des chefs d’Etat fantoches, qui ont installé une corruption généralisée ; il aurait vidé les caisses de l'Etat, et pris, avec lui, 169 millions de dollars. Dans un pays musulman conservateur, instituant une police des mœurs implacable contre les faibles, lapidant les femmes adultères et coupant les bras des voleurs, les Talibans, eux, et de longue date, sont des barons de la drogue ; personne n’a vraiment songé à mettre fin à cette entreprise criminelle. On sait aussi que la bourgeoisie des pays du Golf, aux mœurs rigides, viennent s’encanailler dans les hôtels de luxe en France (prostituées, drogue, alcool, jeux). Tout l’argent détourné dans ces pays, est généreusement accueilli, par les banques de nations de receleurs. C’est un parcours du combattant pour un étranger détenant une autorisation de séjour, pour ouvrir un compte courant en France. Ceux qui sont en situation régulière, les banques ne cessent de réclamer une multitude de documents, sous prétexte d’actualiser leur compte. Et même pour envoyer un mandat au pays, par Western Union, on ne cesse de vous réclamer une pièce d’identité. 
Finalement, les Occidentaux, avec leur armada militaire et leurs milliards, refusant de se battre au sol, ont délégué cette mission périlleuse aux Afghans qui, eux-mêmes n'ont opposé qu'une faible résistance aux Talibans. Dans cette débandade générale et honteuse, certains Afghans s'étant accrochés, au péril de leur vie, aux ailes des avions ; ils se sont sentis trahis et abandonnés. Les Occidentaux ont laissé derrière eux et sans protection particulière, tous leurs indics, interprètes et collaborateurs qui risquent leur vie et leur liberté, en raison de la victoire des Talibans. En dépit, de cette grande lâcheté, cette ingratitude ou trahison, les Occidentaux commencent en substance, à jouer sur les peurs irrationnelles : «Attention aux flots de réfugiés Afghans qui vont venir nous envahir !». M. Emmanuel MACRON, président des richesses, qui a entamé, très largement à la lepénisation de sa politique, a vu tout le profit à tirer de la situation, en faisant diversion sur le bilan de son mandat. En effet, M. MACRON s’inquiète d’éventuels «flux migratoires irréguliers» en provenance d’Afghanistan après la prise de pouvoir des talibans dans le pays.
Je l'ai souvent écrit, et je le redis encore au risque de me répéter, ces guerres locales, coûteuses, souvent sans mandat des Nations unies, sans objectifs atteignables, appellent de ma part plusieurs remarques :
1 - Abandonner le concept de démocratie ethnique
avec ses indignations à géométrie variable.
Quand j'entends certains dire : «Notre démocratie, notre civilisation». Foutaises que tout cela ! Ils s’en fichent de la femme afghane ou Ouïghour ; ce qui les intéresse, ce sont les profits de la haute finance, leur petite soupe.
Par conséquent, cette hypocrisie m'irrite au plus haut point, notamment après le matraquage des Gilets jaunes, des personnels hospitaliers et des retraités. Tous les peuples de la terre ont droit au bonheur, à la paix, à la sécurité et donc à la démocratie et aux droits de l’Homme, des concepts universels, un combat de chaque instant.
Pour une paix durable, il faudrait bannir ces gouvernements fantoches qui se sauvent, avec le magot de guerre, à la moindre étincelle, abandonnant ainsi lâchement leurs concitoyens. Ces scènes à l'aéroport de Kaboul, de personnes désespérées, en disent long sur l'immoralité dans la conduite des relations internationales.
2 - Fonder les relations internationales sur un ordre juste, à savoir sur des intérêts mutuellement avantageux, dans le respect mutuel, la justice et l'équité.
Des pays, jadis stables, ont été ruinés, et leurs populations sur le chemin de l'exil ou abandonnées dans la misère. Bachar AL-ASSAD, le président syrien, après plusieurs années de guerre, est toujours aux commandes d'un pays ruiné. Saddam HUSSEIN (1937-2006), en Irak et Mouammar KADHAFI (1942-2011), en Libye, ont été liquidés, fort injustement, et cela n'a fait qu'accroître l'insécurité dans le monde, avec son flot de réfugiés.
L'intervention de la France au Mali a fait empirer la situation.
C'est quoi donc tous ces coups de menton, ces mensonges et instrumentalisations ?
3 - Bâtir un «Monde d'après», plus juste et plus fraternel.
Tout ce discours ronflant sur la démocratie, la lutte contre le terrorisme et l'islamisme et ces guerres locales meurtrières, ne visent qu'à occulter les grands problèmes de notre temps. Cette pandémie nous invite, plus que jamais, à réévaluer nos valeurs.
Depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale, l’Humanité n’a jamais connu une si longue période d’accalmie. Auparavant, il y avait ces 4 siècles d’esclavage avec 40 millions de victimes, la colonisation et ses guerres perdues d’avance, avec le nombre de ses victimes qu’il faudra un jour évaluer. En raison de la fin de la Guerre froide, tout ce qu’ont trouvé les pays riches, ce sont des guerres locales contre les faibles, souvent pour du pétrole ou une prétendue menace terroriste ou islamiste. Toutes ces guerres ont échoué. Les milliards dépensés dans des guerres inutiles, meurtrières et coûteuses, auraient pu servir à de nobles causes.
Dans les pays occidentaux, et notamment en France, sans vigilance des citoyens, je crois qu’après les élections présidentielles d’avril 2022, si par malheur les partisans du Chaos gagnaient, le chômage partiel sera immédiatement aboli, et toutes ces réformes scandaleuses (retraites, chômage) appliquées.
Pourtant ce ne sont pas les défis qui manquent : pouvoir d’achat, réindustrialisation et relocalisation des entreprises, grandes infrastructures pour les JO de 2024, et cette question du logement, avec ses pénuries récurrentes. Sur le front de la pandémie, qui est loin d’être finie, et au moment où des complotistes refusent de se faire vacciner, des personnes meurent, par milliers, faute de vaccins et d’oxygène en Afrique (Sénégal, Tunisie, Maroc, Algérie).
Paris, le 17 août 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Nous vivons une drôle et tragique époque : «le mentir-vrai» pour nous détourner des vrais sujets» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Cisse 11/09/2021 00:12

Texte tres instructif.
Jarama!

Liens