Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 07:24
MALI : Nouvelle situation de crise politique grave. Quelle perspective pour le groupe M5  et quelle sera la place de M. Choguel MAIGA dans le jeu politique malien, après la disparition de Soumaïla CISSE et le discrédit de l'Iman DICKO ?
Le président de transition, BAH Ndaw, et son premier ministre, Moctar OUANE, après avoir formé un nouveau gouvernement le 24 mai 2021, dominé par les militaires, ont été arrêtés et conduits au camp de Kati, là où avait été séquestré l'ancien président IBK le 18 août 2020. Les instances internationales, dont le Secrétaire général des Nations Unies, ont fermement condamné ces détentions arbitraires et exigé la libération immédiate de ces prisonniers politiques.
Pourquoi donc les militaires ont-ils donc arrêté un président de transition et son premier ministre qu’ils avaient eux-mêmes choisis ?
D'après les premiers renseignements recueillis, le président BAH Ndaw, qui s'était rendu, récemment, à deux reprises en France d’abord le 26 janvier 2021, pour trois jours, puis le 19 mai 2021 en marge du sommet sur le financement des économies africaines. Les militaires estiment que le président BAH N’Daw qui pactiseraient maintenant avec la France, les auraient trahis. Le président BAH Ndaw, selon eux, n'aurait pas en compte les suggestions des militaires dans la composition du nouveau gouvernement.
Que va donc faire le mouvement M 5 ? Quelle réaction du parti colonial, après le Tchad, pour défendre sa politique de prédation et de violence ?
M. Choguel MAIGA, du groupe M 5, s’est rendu à base militaire de Kati s’enquérir de la situation des deux prisonniers politiques, mais n’a pas encore fait de déclaration.
 Les militaires, en août 2020, paraissaient rassurants pour tout le monde et avaient même de bonnes dispositions aussi bien à l’égard du groupe M 5 que de la France. Cependant, dès le départ, j’avais considéré qu’ils avaient volé la victoire du groupe M 5 qui avait engagé une action énergique en vue de destituer, pacifiquement, IBK. A ma connaissance, et en dehors de Charles de GAULLE (1890-1970), un militaire qui avait accepté la forme civile du gouvernement, les coups d’Etat militaires ont toujours abouti, en Afrique, à une confiscation durable du pouvoir. Le général Moussa TRAORE (1936-2020) est resté 23 ans au pouvoir après la chute de Modibo KEITA (1915-1977). Après le putsch du 18 août 2020, le mouvement M 5 a été fondamentalement divisé dans l’appréciation de la situation, refusant de condamner coup d’Etat et le considérant comme un aboutissement de leur soulèvement populaire, ils ont commis l’imprudence d’arrêter la pression populaire, en vue d’une vraie transition.
L’iman DICKO étant maintenant hors-jeu, après la libération de l’otage et opposant, ainsi que sa disparition, M. Soumaïla CISSE (1949-2020), quel avenir dans la Transition pour M. Choguel MAIGA du mouvement M. 5 ?
Le mouvement M 5 qui avait conduit, victorieusement la bataille de la destitution de IBK, avait été écarté injustement du pouvoir après le putsch du 18 août 2020.
Le Mali, un pays riche de sa culture et de ses populations, s'enfonce chaque jour davantage, dans la crise politique. En 2020, le mouvement M5, avec M. Choguel MAIGA, avait conduit une énergique action de désobéissance civile, mais sa victoire, au dernier moment, avait été volée par les militaires. L'iman DICKO, qui faisait pourtant peur au parti colonial, a finalement pactisé, avec le diable. Cette rhétorique parfois avec un vernis révolutionnaire, abusant le peuple, a considérablement, discrédité la classe politique. Pendant un certain temps, la population avait acquitté les militaires au bénéfice du doute. Mais le doute est-il encore permis, après cet embastillement des autorités de transition au Mali ?
La crise qui frappe les sociétés africaines est avant tout celle des valeurs : de l’éthique et de la bonne gouvernance. Gouverner pour servir, afin d’améliorer les conditions de vie des populations, et non se servir ; telle est l’exigence fondamentale de notre temps.
En tout cas le peuple malien, otage d'enjeux qui le dépassent, ne mérite pas cela.
Solidarité pleine et entière pour un Mali souverain, démocratique, uni et de paix.
Pour en finir avec cette Françafrique et s'engager dans une logique coopération mutuellement avantageuse, dans l'équité et la justice.
Paris, le 25 mai 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Nouvelle situation de crise politique grave au Mali et quelle perspective pour le groupe M5  de Choguel MAIGA?» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Liens