Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 20:48

Le président Macky SALL a félicité l'équipe du Sénégal pour sa combativité, son engagement et son esprit de sacrifice. Il ne reste qu'une étape à franchir pour ramener la coupe. Macky dit aux Lions : «En avant ! ».

En effet, aux termes des 90 minutes et des prolongations, un match palpitant, en demi-finale, le Sénégal a battu la Tunisie ; c'est les Lions qui ont gagné par 1 but à 0.

Auparavant, chaque équipe a raté un penalty. Ce match, équilibré est complètement fou. Le Sénégal a raté plusieurs occasions et un penalty annoncé a été finalement refusé après visionnage de la vidéo. Un match hors norme.

Bravo également aux Tunisiens qui n'ont pas démérité.

Les Sénégalais qui adorent faire «la commentation», comme le dirait mon ami Adama GAYE, ont de quoi refaire le match, pour longtemps.

Le Sénégal est qualifié, et c'est l'essentiel. Les Sénégalais fêtent cette victoire, comme il se doit ; c’est «la folie» dans les rues de Dakar, me dit le professeur Abdoulaye N’DIAYE.

Vive les Lions de la Téranga !!!!

Paris, le 14 juillet 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«CAN 2019 : Le Sénégal en finale» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2018 6 01 /09 /septembre /2018 11:55

Passé le temps de l'étonnement, la surprise, le choc de voir cette ancienne fonctionnaire des Nations unies, femme noire, musulmane, devenir Secrétaire générale de la puissante de la fédération internationale de football association (F.I.F.A) Mme Fatma SAMOURA exprime ses motivations et ses défis pour l’avenir. La FIFA existe depuis 1904, il a fallu attendre le 66ème congrès à Mexico du 13 mai 2016, pour qu’une Africaine puisse prendre ses fonctions de Secrétaire générale, le 20 juin 2016, à Zurich, en Suisse : «Aujourd'hui plus que jamais, la politique de la Fifa est zéro tolérance pour tout ce qui est acte discriminatoire. Il y a des gens qui ne pensent pas qu'une femme noire devrait diriger l'administration de la FIFA, c'est parfois aussi simple que ça» déclare-t-elle. La nomination de Mme SAMOURA à ce poste prestigieux est hautement symbolique : «Le plafond de verre a été brisé» estime-t-elle.

Ceux qui l’ont inspirée dans sa vie sont ses parents qui lui ont insufflé le pouvoir de croire en elle et quand on croit en soi on peut aller bien loin. En effet, le combat des femmes pour l’égalité, est hautement symbolique pour la diaspora qui se bat contre toutes sortes de discriminations. On ne demande jamais à un homme s’il est compétent pour faire le travail. En revanche, dès qu’il s’agit de quelqu’un issu de la diversité, et s’il s’agit en particulier d’une femme, on s’interroge, on se questionne ou fouille, même dans sa vie privée, pour débusquer une incompétence ou une soi-disant imposture. On doit constamment, travailler deux fois plus que les autres, se justifier et prouver qu'on est bien à une place méritée. Au début de sa prise de fonctions, certaines personnes envieuses et racistes, ont voulu prétendre que Fatma Diouf SAMOURA serait une parente d’El Hadji DIOUF, footballeur sénégalais, et qu'il y aurait donc un conflit d'intérêts ; les enquêtes ont montré que tout cela n’était qu’affabulation et intention de nuire. Mme SAMOURA a été «blanchie», si je puis m'exprimer ainsi.

S’exprimant parfaitement en français, anglais, espagnol et italien, après des études à l’Institut d’études supérieures spécialisées à Lyon, Mme Fatma SAMOURA a débuté sa carrière aux Nations Unies à Rome, en tant que responsable de la logistique du Programme alimentaire mondial en 1995. Par la suite, elle a occupé les fonctions de représentante nationale ou de coordinatrice adjointe pour les opérations humanitaires dans sept pays : Djibouti, Cameroun, Tchad, Guinée, Niger, Madagascar et Nigeria. En 21 ans de carrière aux Nations Unies, Mme SAMOURA a lancé et développé plusieurs programmes humanitaires à travers le monde, et, a mené, avec succès plus de cent projets professionnels comportant des enjeux financiers et budgétaires considérables. Fatma est fière de l’organisation du processus électoral au Madagascar quand elle était un agent des Nations Unies, et cela en dépit de diverses pressions et menaces, y compris sur sa fille.

Quand elle a pris ses fonctions à la FIFA, cette organisation était considérablement discréditée par des incidents racistes et homophobes défrayant la chronique dans les stades, et surtout des scandales ou soupçons de corruption, de trafic d’influence. Auparavant, la cupidité était décelable au plus haut niveau au sein de la FIFA : Sepp BLATTER, président de 1998-2016, l’ex-secrétaire général Jérôme VALCKE, ex-Secrétaire général de 2007-2015 et son adjoint Markus KATTNER se sont partagés, entre 2011 et 2015, 80 millions de dollars en augmentation de salaires et autres bonus. M. Jérôme VALCKE, a été licencié, puis suspendu 12 ans par la FIFA, notamment pour son implication dans un trafic de billets pour le Mondial 2014 au Brésil. En raison de ces activités quasi mafieuses, la FIFA avait, en 2016, un déficit de 369 millions de dollars.

Le personnel, fortement attaché au football, était démoralisé. Par l’échange et la conviction, elle a restauré le moral de ses salariés. Mme SAMOURA croit aux vertus du dialogue, mais aussi une dirigeante, pour être crédible, doit être exemplaire. Et, elle l'est.

La F.I.F.A a donc recruté, en a la personne de Mme Fatma SAMOURA, un dirigeant sortant du sérail, qui ne faisait pas partie de cette grande famille du football, qui avait une expérience en matière de réformes ; elle apporte la diversité place l’aspect humain et la bonne gouvernance au centre des décisions de la F.I.F.A. Ses méthodes de management étant appréciées en interne, Fatma s’est pourtant vu confier l’épineux dossier de la restructuration et la moralisation de la fédération internationale. La réforme des statuts se fonde sur certains principes de transparence et de moralisation de l’organisation : séparation et définition des pouvoirs ; limitation des mandats ; communication des rémunérations annuelles des cadres supérieurs de la FIFA ; renforcement du contrôle des mouvements financiers. Les commissions, dont le nombre a été réduit, disposent d'une plus grande indépendance et impliquent davantage de femmes, avec une parité hommes-femmes et une meilleure représentativité de toutes les zones géographiques, y compris au niveau du Conseil de la FIFA. Les statuts prévoient un système d'équilibre des pouvoirs destiné à lutter contre la corruption. Dans un souci d’éthique, l'une des initiatives fondamentales prises dès le premier jour a été le lancement d'audits financiers et légaux, ainsi que l'adoption d'une politique de tolérance zéro vis-à-vis des actions répréhensibles. La FIFA a introduit, sans ses règles de fonctionnement, le souci de respecter les droits, notamment pour les marchés publics. Ainsi, pour le Mondial 2022 au Qatar, avec ses controverses, la Secrétaire générale de la FIFA s’est employée à ce que les migrants, travaillant sur les chantiers de la future Coupe du monde, fassent l’objet d’un traitement équitable : «Au cours des six derniers mois, nous n'avons rien entendu de négatif au sujet de la condition des travailleurs au Qatar», a-t-elle déclaré.

Fatma n’est pas une femme de pouvoir, mais une personne d’influence pour peser sur le cours des choses, dans un sens positif. La F.I.F.A compte plus de 600 salariés, 52 nationalités et 40% du personnel, grâce à son action, est composé de femmes. Son grand combat, avant 2026, est de propulser, comme le football masculin, le football féminin sur le devant de la scène. Mme Fatma SAMOURA souhaiterait que les compétitions féminines génèrent plus de profits : «L'idée pour les compétitions féminines, c'est d'attirer beaucoup plus de sponsors, de faire en sorte que la Coupe du monde féminine puisse se financer elle-même, et qu'on puisse en tirer des revenus aussi bien au niveau des droits TV que de la commercialisation», dit-elle. Le football féminin est une question d’égalité et de lutte les discriminations : «Je pense qu'en tant qu'Africaine, femme, musulmane, à la tête de la Fifa, on ne peut pas trouver un meilleur avocat pour pouvoir parler de l'équité, du droit des femmes et de la non-discrimination parce que ce sont des choses que je vis au quotidien» dit-elle. Le football féminin, jusqu'alors le «parent pauvre» de ce sport prend «un essor irréversible» ajoute-t-elle. L’objectif est d’avoir 60 millions de licenciées femmes et donc de doubler le chiffre actuel. Mme SAMOURA est optimiste pour l’avenir du football féminin : «J'y crois dur comme fer, quand je vois le niveau d’enthousiasme suscité par la Coupe du monde féminine (au Canada en 2015) et l'engouement dans la préparation au jour le jour de la Coupe du monde en France en 2019, qui se passera notamment dans la ville où j'ai étudié, à Lyon, je dis bravo, maintenant il faut juste que les moyens suivent».

Bonne continuation à Mme Fatma SAMOURA, à la  FIFA, pour la diversité, et que le football, sport populaire, reste toujours une grande fête, au service d'une meilleure fraternité entre les peuples !

Paris, le 31 août 2018, par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/

Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA
Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA

Mme Fatma Samba DIOUF - SAMOURA, une Sénégalaise Secrétaire générale de la FIFA

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 14:53

«Finale de la coupe du monde France-Croatie : Le Jour de Gloire est arrivé», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/

Ce dimanche 15 juillet 2018, 4 buts pour la France et 2 pour la Croatie. La France est championne du monde pour la 2ème fois. Quelle joie immense ! Cette victoire est d'autant plus belle que la Croatie est une équipe teigneuse, et peu de gens attendaient cette équipe française multicolore qui a fait un parcours exceptionnel forçant l’admiration et le respect. Cette coupe du monde 2018 a été surprenante, les hiérarchies ont été sévèrement bousculées. Les grandes nations de football (Brésil, Allemagne, Portugal, Espagne, Uruguay), congédiées par les petits pays, ont été, progressivement, écartées. La France est opposée à la Croatie, un pays de 4,5 millions d’habitants, participant, pour la première fois, à une coupe du monde.

Je sais que dans quelques jours les discours d'intolérance vont reprendre de plus belle, mais pour l'instant je savoure, pleinement, ces moments de bonheur et de concorde nationale. Je compatis pour Eric ZEMMOUR et Alain FINKIELKRAUT, dans leurs moments provisoires de solitude et d'isolement.

En 1998, quand l’équipe de France, conduite par Zinédine ZIDANE, un homme discret et modeste dans son triomphe, bien des gens, dans l’euphorie de la victoire, avaient avancé, imprudemment, que désormais les valeurs du multiculturalisme avaient triomphé. Et pourtant la peste brune a éliminé le valeureux candidat, Lionel JOSPIN en 2002, et en 2017, le candidat Emmanuel MACRON n’a été élu que grâce à la contreperformance au débat télévisé de la candidate de la haine. Depuis lors, les chants de l’intolérance ne cessent de pavoiser et de plastronner.

Pourtant Kylian M’BAPPE, Paul POGBA, N’Golo KANTE et Samuel UMTITI, des jeunes de banlieue, nous ont administré la preuve irréfutable que la différence, loin d’être un mal, est une extraordinaire richesse. En effet, l'équipe de France métissée de football a gagné la campagne de Russie, là où Napoléon avait essuyé la Bérézina. Mamoudou GASSAMA, à travers son héroïsme, nous dit que la couleur n’a pas d’intérêt ; la seule distinction valide, c’est la distinction entre les gens qui poursuivent le Bien souverain, et qui sont l’écrasante majorité, et les autres dont la conduite doit s’améliorer.

Quand Trevor NOAH, un humoriste sud-africain opérant aux États-Unis, avait dit que c'est l'Afrique qui avait gagné cette coupe du monde, cela avait suscité une protestation de l'ambassadeur de France et des polémiques parfois oiseuses dans les réseaux sociaux. Pourtant, on peut être Français et avoir une identité particulière (africaine, juive, alsacienne ou corse), la doctrine de l'assimilation comporte certains relents colonialistes de hiérarchisation des cultures. Il y en a qui se croient civilisés et supérieurs aux autres en raison uniquement de la pigmentation de leur peau, comme si la couleur de la peau était le signe exclusif d'intelligence. Cependant, incontestablement c’est la France qui a gagné cette coupe du monde ; ce n'est pas l'Afrique. Mais cette victoire n'a été possible qu'avec des joueurs français d'ascendance africaine. Tout en conservant fièrement nos racines africaines, nous sommes également très fiers, par la même occasion, de revendiquer notre citoyenneté française, comme l'avaient fait jadis les tirailleurs sénégalais : Différents mais égaux ; on va mettre de la couleur dans ce pays.

Le Jour de Gloire dont je parle, puisque nous venons de célébrer notre fête nationale du 14 juillet, c’est le temps d’une coupe du monde, la victoire des valeurs républicaines d’égalité, de fraternité et de liberté. J’ai parcouru les rues de Paris avec ma fille Arsinoé et mon cousin, Abdoulaye BA. Tous, quelle que soit leur origine, ont fêté ensemble cette belle victoire de la France. La France plurielle, multicolore, tant redoutée par les adversaires résolus de la République, vient de rassembler toute la Nation, pour la faire vibrer de joie et d’espérance. Nous souffrons ensemble, et nous explosons aussi de joie ensemble ; nous restons unis dans la peine, comme dans les jours heureux, c’est cela une Nation, et ça le Jour de Gloire que rejettent tant de gens à l’esprit étriqué. L'intégration est donc en partie pour cette minorité que certains veulent reléguer au rang de l'invisibilité, d'indigènes de la République. Cette équipe de la France métissée a donc fait «battre le cœur de la France» en référence à un slogan de Benoît HAMON. Il y a donc bien des causes qui nous dépassent, qui transcendent ces peurs irrationnelles que certains ne cessent de caresser pour leur petite soupe. Il faut abroger cette loi scélérate sur l'immigration, réconcilier la police et les jeunes issus de l'immigration et rendre justice aux familles dont un des leurs a été fauché au cours d’un contrôle d'identité au faciès (Adama TRAORÉ, Amadou KOUME, Bouna et Zied) ou blessé dans leur chair (Théo). Nous revendiquons, avec la plus grande énergie, le bien-vivre ensemble dans le respect mutuel.

Par conséquent, je suis particulièrement fier, dans cette France métissée, de tous ceux qui participent, à leur niveau, souvent discrètement, au triomphe des valeurs républicaines du bien-vivre ensemble. J’exhibe, à ce titre, les personnalités nées en France et dont les parents sont originaires de mon village Danthiady, dans le Nord du Sénégal. Je veux citer, sans hiérarchiser, M. Ousmane CAMARA, champion de France de basketball, né à Oissel (Normandie) et qui joue à Limoges. Bien sûr que nous avons l’honneur d’avoir aussi M. Adama DIALLO, de Paris 9ème, plus connu sous le nom de Barack Adama, et qui le chanteur de rap français du groupe Sexion d’Assaut.

Je forme le vœu que cette coupe du monde, à travers la joie et les espoirs qu’elle draine, soit l’occasion de revenir aux enjeux fondamentaux auxquels nous sommes confrontés. L’immigration ne devrait pas cacher les responsabilités de notre classe politique. En effet, l’immigration est une chance ; c’est n’est pas un handicap. Les arguments de la peur et de la haine ne doivent, en aucune manière, occulter les problèmes liés aux politiques libérales avec leurs dégâts incommensurables.

Un grand BRAVO à cette équipe de «tirailleurs sénégalais», incarnant une France unie, et apaisée, continuera, je l’espère, à encore faire battre longtemps nos cœurs.

Vive la France républicaine métissée, solidaire et unie, dans le respect mutuel et le bien-vivre ensemble !

Paris, le 15 juillet 2018 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !
Bravo les Bleus !

Bravo les Bleus !

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 11:08

La France a battu l'Argentine par 4 buts à 3, et affrontera, en quarts de finale, l'Uruguay vendredi 6 juillet 2018. Ce match des 8èmes de finale a été palpitant, avec des rebondissements.

J'avais formulé le voeu ardent que la France batte, sévèrement, l'Argentine afin que je puisse adresser un bras d'honneur à MARADONA qui avait fait un geste obscène à l'égard des Nigérians. En dépit de cet affront public, devant toutes les télévisions du monde, personne n'a protesté. Je suis révolté et révulsé à l'encontre de cette indignation sélective de la part de ceux qui portent le monde sur leurs épaules.

La France, avec une équipe multicolore, a gagné. Quel bonheur ! Aussi, MARADONA je t'adresse mon doigt d'honneur, là où je le pense. Il faudrait apprendre à respecter les autres, le sport, en particulier, doit rester un fair-play, un espace de fraternité, de tolérance et du bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel. «L'essentiel c'est de participer» avait dit fort justement le Baron COUBERTIN.

Les débordements de M'BAPPE dès le démarrage, avaient déjà conduit, en première mi-temps, à un pénalty et à un but pour la France.

L'Argentine, dans un moment de relâchement de l'équipe de France, avait repris confiance et mené au score, un certain temps.

Menée au score par le vice champion du monde, l'équipe de France a retrouvé son punch, son dynamisme et son efficacité.

Kylian M'BAPPÉ a été l'homme du match, même si les dernières minutes ont été insoutenables. Ouf !

Finalement la France a gagné 4 buts contre 3. Olé !

BRAVO les Bleus, allez encore plus loin !

Du haut de ses hauts de ses planètes, occupé à se faire une piscine, à taper sur les pauvres et les immigrés, est ce que Jupiter est au courant qu'il y a une coupe du monde ?

M'BAPPE étant un métis issu d’une mère algérienne et d’un père camerounais, cette équipe multicolore, ressemblant à une équipe africaine bis, et elle gagne, cela doit, terriblement, indisposer Nadine MORANO et Alain FINKIELKRAUT, et tous ces esprits frileux et étriqués qui ont peur de la diversité. Maintenant que les équipes africaines sont éliminées, tout le continent noir est derrière la France.

Vive la France républicaine et fraternelle !

Paris, le 30 juin 2018 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !
L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !

L'Afrique est derrière la France. Allez les Bleus !

Partager cet article

Repost0
28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 19:20

«MERCI aux Lions du Sénégal, en dépit de l'élimination de la coupe du monde 2018» - http://baamadou.over-blog.fr/

Le Sénégal, éliminé en raison du nombre de cartons jaunes (6 contre 4), n'ira pas en 8èmes de finale de la coupe du monde. C'est cruel, injuste et rageant ! Du même coup,  il n'y a plus de pays africain dans cette coupe du monde 2018.

Le président Macky SALL a félicité l'équipe du Sénégal : "vous avez perdu une bataille, les armes à la main. Mais l'avenir de cette équipe nous comble d'espoir" écrit-il. Dernière équipe africaine en survie et qui sauve l'honneur du continent noir, les Lions du Sénégal se sont battus comme des fauves, mais le succès n'a pas été au rendez-vous. Le pénalty pour le Sénégal était évident. Un pénalty sifflé, puis annulé après visionnage de la vidéo. Par ailleurs, et en dépit de fautes grossières de la Colombie, l'arbitre n'a pas infligé de carton jaune. Résultat : le Sénégal est fort injustement éliminé sur cette question de cartons jaunes encaissés.

Dans le match Nigéria-Argentine, un deuxième pénalty n'a pas, non plus, été sifflé. Et, en plus, à la fin de ce match, MARADONA a fait un doigt d'honneur aux Nigérians. Mais s'il l'avait fait à l'équipe d'Israël, il l'aurait eu là où je le pense. Quel scandale cette vulgarité et ce triomphe peu modeste ! Il faudrait que nos équipes africaines apprennent, face à des injustices, à rouspéter et interpeller, vivement, l'arbitre.

Après la coupe du monde de 2002, on en voulait. Il y avait de la pugnacité, du rythme jusqu'à la dernière minute. Les Lions n'ont pas démérité ; ils ont fait honneur au Sénégal. Bon travail de récupération et de circulation de la balle par le Sénégal ; ils ont empêché pendant longtemps, la Colombie de déployer son jeu, jusqu'à ce corner funeste, exécuté pendant un remplacement, un moment d'inattention. La concentration et la vigilance ont manqué pendant ce court, mais décisif instant, qui a été mortel pour les Lions.

La grande vedette, Sadio MANé, n'a pas été au top, excepté ce jour, pendant ce tournoi. M'Baye NIANG a été formidable et exceptionnel, mais ces claques qu'il a données nous ont coûté cher.

Même si on ne peut pas refaire le match, le Japon était bien à la portée du Sénégal, et c'est là où il fallait assurer la qualification. Ce jeu court et ce refus de jouer, contre le Japon, pendant la première mi-temps, ainsi que ce manque de défense plus rigoureuse les 15 dernières minutes de la 2ème mi-temps, nous ont valu un match nul peu satisfaisant.

Dans l'autre match (Pologne Japon), le Japon étant mené au score, le Sénégal est donc éliminé, de justesse, en raison de ces cartons jaunes.

La Colombie a marqué un but, en 2ème mi-temps contre le Sénégal, mais il y avait une main que l'arbitre n'a pas vue.

Un grand MERCI quand même les Lions qui n'ont pas démérité, et ont donné un beau visage du Sénégal.

Il y a des défaites qui peuvent annoncer d'autres victoires. L'Afrique ne manque pas de vrais talents, souvent au service de grands clubs européens. C'est l'occasion, pour le Sénégal, d'esquisser une politique du sport, dès l'école élémentaire, pour acquérir la rigueur et le professionnalisme qui nous manquent tant. Combien de fois, dans ce mondial, j'ai vu des joueurs africains arriver, parfois seuls, devant le gardien de but de l'équipe adverse, hésiter inutilement, au lieu de tirer ou passer à un partenaire le mieux placé ; ou même envoyer la balle dans le décor, alors que le goal est battu. Ils semblent tétanisés à l'idée de conclure. En tout cas la calamiteuse finition des attaquants indique que nous avons encore du chemin à parcourir dans la précision et l'efficacité des gestes.

Nous avons un coach, M. Aliou CISSÉ, issu du sérail ; cela veut dire que l'Afrique devrait croire en elle-même.

Une politique du sport, c'est aussi une question importante de santé publique. Le diabète, les maladies cardiovasculaires ainsi que l'hypertension font beaucoup de dégâts au Sénégal.

Toutes ces bonnes paroles, c'est finalement une thérapie de groupe, pour ne pas pleurer. Mais, il me reste encore l'équipe de France, la Chine n'étant pas qualifiée. Je compte bien, plus que jamais, sur les Bleus. Alors, gare au gorille !

Paris, le 28 juin 2018 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"MERCI aux Lions du Sénégal en dépit de l'élimination en coupe du monde" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr

Partager cet article

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 17:00

En 2002, et pour sa première participation à une coupe du monde de football, le Sénégal, sous maître Abdoulaye WADE, avait réussi la performance d'éliminer la France, et se hisser aux quarts de finale. On se souvient encore de cette liesse populaire où le président WADE exultait devant la population en voiture décapotable et des coqs, symboles de la France, malmenés dans les rues de Dakar.

Le seul fait que le Sénégal soit qualifié, pour cette coupe du monde 2018, est en soit un événement considérable, avec un entraîneur sénégalais, de surcroît, M. Aliou CISSé.

Comme l'a dit le président Macky SALL, l'équipe du Sénégal doit se débarrasser de toute charge mentale et jouer chaque match comme si c'était sa finale. «Je souhaite qu’ils nous ramènent la Coupe du monde. Les anglophones disent «sky limit», la limite, c’est le ciel. Il ne faut pas se donner des limites, il faut croire que vous êtes les mêmes que ceux qui viennent des plus grandes équipes du monde», le président SALL formule ainsi son voeu. «Il n’y a pas de doute, l’Afrique doit gagner la Coupe du monde et si l’Afrique doit la gagner, ça doit être le Sénégal» dit le président Macky SALL. Nous n'avons rien n'a à perdre, mais nous avons tout à gagner. Chaque match de remporté est comme une finale de gagnée. L’équipe du Sénégal ne doit pas être tétanisée par les enjeux : «En revêtant le maillot de notre équipe nationale, patrimoine commun, ayez à l'esprit cette belle devise de votre armée nationale : «On nous tue, mais on ne nous déshonore pas !» Prenez chaque match comme une finale, donnez vous sans compter, triomphez sur les entraves, repoussez les limites du possible, ayez faim de victoires, de gloires et de mérite en allant jusqu'au bout de votre rêve. Je ne vous fixe alors aucune limite. Sinon d'aller le plus loin possible dans la compétition» dit le président SALL qui va prendre 12 jours de congé pour soutenir l’équipe du Sénégal.

Le Sénégal va évoluer dans le groupe H et sera opposé, au 1er tour, à la Pologne, au Japon et à la Colombie :

- Pologne – Sénégal : 19 juin 2018 à 17 heures, à Moscou

- Japon-Sénégal : 24 juin à 17 heures à Iekaterinbourg (Oural) ;

- Colombie-Sénégal : 28 juin à 16 heures à Samara, sur les bords de la Volga.

En raison de ces performances de l’équipe sénégalaise de football, c’est peut-être l’occasion de dégager une politique nationale de sport, en lien avec les écoles et les universités. Sveltes et grands, les Sénégalais sont de bons basketteurs et sont endurants pour l’athlétisme. Que dire de ces pêcheurs, bons nageurs, qui affrontent la mer, avec leurs pirogues ? Je n’oublie pas les cyclistes du Ferloo qui traversent, de grandes distances, avec de lourdes charges, à bord de vélos, complètement déjantés.

Nos sportifs, et en particulier les footballeurs à l’étranger, valent de l’or et sont souvent escroqués par des managers peu scrupuleux. Par ailleurs, cette politique du sport devrait être articulée en rapport avec la santé publique. En effet, le diabète, l’hypertension et les maladies du cœur font beaucoup de ravages au Sénégal. 

Allez donc les Lions du Sénégal jusqu'au bout de vous mêmes !

Je saisis cette occasion pour souhaiter une bonne fête de l'Aid El Fitr aux Sénégalais et à toute la Oumma.

Paris, le 15 juin 2018, par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Le Sénégal et sa coupe du monde de 2018 : quelles perspectives pour une politique sportive ?», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Sénégal et sa coupe du monde de 2018 : quelles perspectives pour une politique sportive ?», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Sénégal et sa coupe du monde de 2018 : quelles perspectives pour une politique sportive ?», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Sénégal et sa coupe du monde de 2018 : quelles perspectives pour une politique sportive ?», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Sénégal et sa coupe du monde de 2018 : quelles perspectives pour une politique sportive ?», par M. Amadou Bal BA, http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

Liens