Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 14:58
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Pap N’DIAYE, professeur à l’Institut d’études politiques, vient d’être nommé à la tête du Musée national de l’histoire de l’immigration. Le Palais de la Porte d’Orée, ouvert en 2007 et transformé en établissement public unique, a pour ambition de «rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessible au plus grand nombre l’histoire de l’immigration, pour faire connaître et reconnaître le rôle de l’immigration dans la construction de la France». Cette nouvelle orientation vise à éradiquer un passé lourd de ce lieu qui avait abrité du 6 au 15 novembre 1931 l’exposition coloniale. Les Noirs n’étaient pas à l’époque des citoyens, mais des sujets Français, des indigènes de la République, comme le conçoit la loi actuelle sur le séparatisme. «Depuis le XIXème siècle, l'effort majeur des artistes et intellectuels a été d'inverser le stigmate, de transformer en sujet de fierté ce dont on faisait une honte: le fait d'être noir» dit Pap N’DIAYE. De nos jours, pour Pap N’DIAYE, qui a travaillé sur les questions d’égalité et de lutte contre les discriminations, la «condition noire» désigne «une situation sociale qui n’est celle ni d’une classe, d’une caste ou d’une communauté, mais d’une minorité, c’est-à-dire d’un groupe de personnes ayant en partage l’expérience sociale d’être généralement considérées comme noires» écrit-il dans «la condition noire». Or, les questions raciales, de colonisation ou d’esclavage, sont encore tabous en France, la République, avec son message universel, pourtant obnubilée par l’immigration et l’Islam et ses détails vestimentaires, serait indifférente aux couleurs ; c’est le déni permanent du racisme institutionnel et systémique : «Si l’on veut déracialiser la société, il faudrait commencer par en parler» rétorque Pap N’DIAYE, un membre fondateur du CRAN. Les autres nous renvoient, en permanence, à nos origines ethniques ou à nos croyances religieuses, à travers cette question pernicieuse : «Tu viens d’où ?».
Né le 25 octobre 1965 à Antony, dans les Hauts-de-Seine, dans la proche banlieue parisienne, d'une mère française, professeure de sciences naturelles, et d'un père sénégalais, élève des Ponts et chaussées, Pap N’DIAYE est un spécialiste de la condition noire. Enfant, il passe ses vacances à la ferme de ses grands-parents, dans la Beauce. Son père rentre au Sénégal alors qu’il n’a que deux ans et ne reviendra que dix ans plus tard. «Papa est parti depuis si longtemps que personne n'espère plus son retour. Mais voilà que Papa revient, voilà que Papa exige de rentrer, sûr de son bon droit, dans la vie qu'il a fuie dix ans auparavant. Qui aime encore Papa ? Qui peut prétendre avoir besoin de lui ? Il a les apparences de la richesse et d'une jeunesse improbable. Il resplendit d'un éclat peu commun à Courbevoie. Surtout, il sait ce qu'on lui doit, même si ce n'est pas justifié, et qu'on l'aime encore, qu'on l'aimera toujours» écrit Marie N’DIAYE dans sa pièce, déjà inscrite au répertoire de la Comédie française «Papa doit manger». En effet, sa petite sœur, Marie N’DIAYE, née le 4 juin 1967, à Pithiviers (Loiret) et admiratrice de William FAULKNER (1897-1962), une des grandes voix de la littérature contemporaine française, écrit des romans, des pièces de théâtre, des pièces radiophoniques, des scénarios et des livres d'enfants. Marie N’DIAYE a obtenu le Prix Femina en 2001 pour son roman «Rosie Carpe» et pose ces questions : «Où est ma famille ? Où sont mes enfants ?». Décalé et hanté par une culpabilité insondable, le personnage principal chez Marie N’DIAYE se trouve souvent en butte à l’hostilité d’un monde qui le rejette. Dans une langue musicale, Marie N’DIAYE, une métisse élevée par une mère seule, vivant maintenant entre Berlin et la Gironde, dépeint dans sa contribution littéraire des personnages mobiles, déclassés, sans appartenance et en butte dans le rapport aux autres, à un environnement étrange et menaçant. Ces personnages hors normes finissent par triompher en raison de leur résilience exceptionnelle. Marie N’DIAYE a aussi reçu le Prix Goncourt, en 2009, pour son roman «Trois femmes puissantes». Dans «Trois femmes puissantes», le roman fait des allers et retours entre l'Afrique et la France, c'est la première fois que Marie N’DIAYE en évoquant ses origines sénégalaises ; elle met en scène sa propre géographie familiale. La première héroïne, Norah, vient au Sénégal où son abominable père l'appelle. En fait, c’est à 22 ans, que Marie N’DIAYE a revu son père cours de son premier voyage au Sénégal : «Mon père est rentré en Afrique quand j’avais un an. Je n’ai jamais vécu avec lui. J’ai grandi en banlieue, je suis 100 % française, avec les vacances dans la Beauce... On pense à tort que j’ai la double nationalité, la double culture. Mais je ne suis pas gênée que l’on dise de moi que je suis africaine. J’ai dû voir mon père trois fois et pas depuis au moins vingt ans. Mon vrai père est bien plus insignifiant que dans le roman. Ce n’est pas une figure, mon père, mais un homme terne» dit-elle. Par conséquent, les N’DIAYE, un patronyme également de ma mère, sont une famille en or, comme il y en a beaucoup d'autres dans ce pays qu'on continue de calomnier et vilipender, à tort. Il y a des pépites d'Or dans cette France multicolore. Pap N’DIAYE en est la parfaite illustration.
Maitre de conférences, Pap N’DIAYE a longtemps enseigné aux États-Unis. La première fois que je le rencontrais c'était au Collège de France avec le triomphe d'Alain MABANCKOU, professeur d'université également aux Etats-Unis. J'ai comme l'impression, pour les racisés en France, pour être reconnu dans ce pays, il faudrait d'abord traverser l'Atlantique à la nage.
En tout cas, il est urgent que des chairs d'études africaines fleurissent en France, comme aux États-Unis. La question du bien-vivre ensemble passe, non pas par des lois ségrégationnistes comme la loi sur le séparatisme, mais par une étude minutieuse du multiculturalisme et de la citoyenneté. Comment on doit-on apprendre à vivre ensemble, en encourageant à tous les lieux de décisions, au lieu de les enfoncer, toutes les personnes méritantes, comme le professeur Pap N’DIAYE ?
Une démocratie sans partage du pouvoir est une escroquerie. Les racisés aspirent comme les autres au bonheur, à l’égalité réelle, la visibilité et à la représentativité dans tous les lieux de décision. «Le «génie français» cache souvent un universalisme chauvin, d'homme, blanc, hétérosexuel. Il y a une double volonté d'invisibilité et de visibilité chez les personnes issues de l'immigration. Elles veulent être invisibles face aux institutions et reconnues pour leur apport culturel à ce qui fait la France» dit Pap N’DIAYE. Le professeur Pap N’DIAYE est un historien et sociologue rigoureux ; je me réjouis donc pleinement de sa promotion et lui adresse mes vœux de plein succès.
Jusqu'ici, la diversité telle que la conçoit le président MACRON est une diversité alibi, pour mettre de la couleur par saupoudrage. Tous les députés noirs promus à l'assemblée ont été bâillonnés, marginalisés, humiliés et vilipendés, sans avoir les moyens de leurs ambitions. Bref, la Macronie et ses élus issus de la diversité, c’est encore la célébration de l’esprit de la «Case de l’Oncle Tom».
Pap N’DIAYE siège au comité scientifique de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage. On sait aussi que dans son «Et en même temps» le président MACRON envisage de célébrer en grande pompe cette année le bicentenaire de la mort de Napoléon ; celui-là justement qui avait rétabli l'esclavage. Le chef de l’Etat, qui avait déclaré à Alger, le temps d’un voyage, que la colonisation est un «crime contre l’Humanité», refuse également de déboulonner les statues des colonialistes et des esclavagistes. Tout est communication !
Par conséquent, quelle marge de manœuvre aurait le professeur Pap N’DIAYE au musée national de l'immigration, lui qui connaît bien les questions de discrimination et de citoyenneté ?
Mes souhaits les plus ardents c'est que tous les talents de ce pays, comme Omar SY, Mory et bien d'autres, puissent pleinement s'exprimer, pour un bien-vivre ensemble dans le respect mutuel. Celui qui perce ne doit pas se contenter de dire, égoïstement, «je suis le premier noir à avoir été nommé à ce poste», mais faire en sorte que son bon exemple fasse tâche d’huile. Ne jamais oublier d’où on vient. Le professeur Pap N’DIAYE compte bien faire du Musée national de l’histoire de l’immigration, «un lieu où l’on s’écoute sur un sujet politique par excellence. J’y vois la possibilité de mêler recherche scientifique et engagement civique, monde universitaire, associatif et grand public. Je voudrais que ce lieu accueille, de manière calme et apaisée, la réflexion de la recherche et les débats qui traversent la société» dit Pap N’DIAYE, dans ses engagements.
En tout cas, je renouvelle mes vœux de plein succès à Pap N’DIAYE, un enseignant rigoureux et méritant.
Indications bibliographiques
N’DIAYE (Pap) et autres, «Les Noirs de France : une invention utile ?», Esprit, n°335, juin 2007, pages 86-98 ;
N’DIAYE (Pap), «Pour une histoire des populations noires en France, préalables théoriques», Mouvement social, n°213, octobre-déc. 2005, pages 91-108 ;
N’DIAYE (Pap), DIAMOND (Andrew), Histoire de Chicago, Paris, Fayard, 2013, 450 pages ;
N’DIAYE (Pap), Du nylon et des bombes : du Pont de Nemours, le marché et l’Etat américain, 1900-1970 , Paris, Belin, 2001,  390 pages ;
N’DIAYE (Pap), La condition noire : essai sur une minorité française, Paris, Calmann-Lévy, 2008, 440 pages ;
N’DIAYE (Pap), Les Noirs américains : en marche pour l’égalité, Paris, Gallimard, 2009, 159 pages ;
N’DIAYE (Pap), MADINIER (Louise), Le modèle Noir de Géricault à Matisse, la chronologie, Paris, Musée d’Orsay, 2019 95 pages ;
BOUYACOUB (Asma), L’enfant originel et original chez Violette Leduc et Marie N’Diaye, Université de Toulouse Mirail, Toulouse II, 2019,  418 pages ;
N’DIAYE (Marie), Rosie carpe, Paris, éditions de Minuit, 2001, 344 pages ;
N’DIAYE (Marie), Papa doit manger, Paris, éditions de Minuit, 2003, 96 pages ;
N’DIAYE (Marie), Trois femmes puissantes, Paris, Gallimard, 2009, 320 pages.
Paris le 12 février 2021 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Pap N’DIAYE, nommé au Musée national de l’histoire de l'immigration à Paris 12ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 10:54
C’est un euphémisme que de qualifier 2020 d’année maudite. Ce qui s’est passé en décembre 2019 bien des responsables politiques pensaient qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise grippe, localisée à Wuhan, et ne pouvant affecter que les mangeurs de pangolin. Tous ont commencé par fustiger les méthodes autoritaires de la Chine de confinement, ses cachoteries, et puis le réveil a été brutal en Italie et en Espagne. Bien des gens de valeur et d’autres anonymes mais qui nous sont chers, ont été arrachés à notre affection (Manu DIBANGO (musicien de la Soul Makossa), Pape DIOUF (ex-président du club de Marseille), Soumaïla CISSE (opposant malien), Malaw WAGNE (artiste sénégalais), Mory KANTE (Guinée), Bouba BA Bambado, un griot de Kanel (Sénégal), etc.).
Le monde avait connu la peste, le choléra, la grippe espagnole, le SIDA, les famines, la calamités naturelles, les régimes fascistes, l’Holocauste, les régimes populistes, monarchiques ou dictatoriaux, les terrorismes d’Etat avec leurs guerres locales, les terrorismes fondamentalistes avec leurs odieux crimes, on croyait avoir tout vu. Ce premier confinement en France, dans un pays développé, avec un esprit de fête, a été un traumatisme. Au début, on avait peur de tout manquer, comme en 1940 avec ses rationnements. Les longues files d’attente devant les magasins avec certains rayons vides ont accentué cette panique. Dès que quelqu’un tousse dans le métro ou au bureau, la suspicion et la peur s’installent. A la maison, et voilà qu’on se trouve tous ensemble, durablement, dans un espace réduit, et chacun cherchant à marquer son territoire, mais lequel ? Et puis subitement le matin, j’entends les mouettes des Buttes-Chaumont et les oiseaux gazouiller. La nature a repris ses droits dans une ville de Paris déserte. Mais Paris n’est plus Paris sans ses cafés, mais mes ballades dans cette majestueuse capitale. Moi qui déteste la tignasse, mes cheveux commençaient à tousser. Dans cette grande solitude, et avec la magie de WhatsApp, mes amis de partout dans le monde, me contactaient au sujet du confinement à Paris. Seul, mais bien connecté. Heureusement. On découvre la magie du télétravail.
L’année 2020 a été, à bien des égards une année de Discorde, au sens de la mythologie grecque. «Au commencement exista le Chaos, puis la Terre à la large poitrine, demeure toujours sûre de tous les Immortels qui habitent le faite de l'Olympe neigeux ; ensuite le sombre Tartare, placé sous les abîmes de la Terre immense ; enfin l'Amour, le plus beau des dieux, l'Amour, qui amollit les âmes, et, s'emparant du cœur de toutes les divinités et de tous les hommes, triomphe de leur sage volonté. Du Chaos sortirent l’Érèbe et la Nuit obscure» écrit Hésiode (VIII-VIIème siècle avant J-C), dans sa fameuse «Théogonie». La mauvaise gestion de la pandémie par certains des dirigeants du monde la pandémie au causé la mort inutile de centaines de milliers de personnes, notamment nos aînés et le personnel soignant envoyé au front de guerre sans en avoir les armes. Les régimes populistes (Donald TRUMP aux Etats-Unis, Jair BOLSONARO au Brésil et Boris JOHNSON en Grande-Bretagne) ont ceci de commun, cette pandémie ne serait qu’un «Hoax», une mauvaise plaisanterie de la Chine. Ils ont tenté, par des polémiques dignes de la Guerre froide, se dédouaner de leur grande imprévoyance, et donc de leur forfaiture. Ce qui compte après, ce n’est pas la vie et la santé de leurs concitoyens, il faut que les affaires continuent de tourner. Pas de confinement à la chinoise ! 
La gestion de la pandémie en France a démarré par de gros mensonges notamment sur le manque de masques et d’équipements de protection des personnels soignants. Le refus de reconfiner une partie de la France et la stratégie de vaccination particulièrement précautionneuse et lente, auront, sans doute et hélas, des conséquences tragiques.
Aux Etats-Unis, l’affaire George FLOYD a résonné comme un coup de tonnerre dans le paysage politique mondial et a changé la donne dans la lutte contre le racisme. Ce lundi 25 mai 2020, c’est pendant 8 minutes et 46 secondes qu’un policier blanc a maintenu son genou sur le coup de George FLOYD, un afro-américain de 46 ans, mort en disant «I can not breath» (Je ne peux plus respirer). Subitement, ce nième meurtre a mis en lumière 400 années d’héritage d’une mentalité colonialiste aux Etats-Unis. «ôtez vos genous de nos cous ! (Get your knee off our necks !). George Floyd ne devrait pas être parmi les morts. Il n’est pas mort d’un problème de santé commun. Il est mort d’un dysfonctionnement commun du système judiciaire américain» entonne le révérend AL-SHARPTON ! 
Pour nos gouvernants en France, pays des droits de l’Homme avec son message universel, les violences policières, le racisme institutionnel et systémique ne peuvent exister qu’en Amérique. Aucune statue d’esclavagiste ou de colonialiste ne sera déboulonnée. Cependant, ce projet loi sur le séparatisme, rebaptisé pudiquement «loi sur la sécurité globale» n’est autre qu’une légalisation du Code de l’indigénat, dans un pays où le Rassemblement national et ses idées sont devenus respectables. L’article 24 de ce projet interdit de filmer les policiers. L’affaire Michel ZECLER, tabassé le 21 novembre 2020 par des policiers ripoux du 17ème arrondissement de Paris, est tombée à point nommé. Sans la vidéo surveillance, il est probablement que Michel ZECLER serait tué ou condamné pour des faits de rébellion ou de terrorisme.
En dehors, de l’Afrique du Sud, où le virus a muté, en Afrique, les conséquences de la pandémie ont été limitées. Le président Macky SALL, avocat de l’Afrique, a déployé une stratégie globalement efficace et le Sénégal est cité en bon exemple. Cependant, au Sénégal, 500 jeunes, voulant rejoindre l’Europe en pirogue, sont morts en mer et le Sénégal est confronté, depuis quelques jours à une seconde vague du Covid-19, avec plus de 40 morts.
En Afrique, l’année 2020, c’est les 60 ans d’indépendance, mais dans la dépendance ; les forces Chaos imposent encore leurs lois sur le continent noir. En Guinée et en Côte-d’Ivoire, Alpha CONDE et Alassane Dramane OUATTARA ont se sont octroyés, dans le bain de sang et en toute illégalité, un mandat supplémentaire. Au Mali, l’espoir soulevé par la désobéissance a été confisqué par une junte militaire, qui arrête désormais, à tour de bras, toute personne réputée être opposante.  La France, concurrencée par la Chine, a sa place en Afrique, mais à condition réévaluer, sérieusement, sa politique coloniale dite «la Françafrique» et d’engager une coopération mutuellement avantageuse, fondée sur le respect. 47 jeunes militaires sont déjà morts au Mali, et d’autres guerres locales de plus de 40 ans, se sont révélées coûteuses et particulièrement inefficaces.
Quels enseignements à tirer de cette année maudite 2020 ?
Comme dans la mythologie grecque, et dans mes vœux au seuil de l’année 2021, mes souhaits ardents c’est que l’on puisse passer du Chaos à l’Harmonie. Ainsi, dans l’Odyssée, l’astucieux et ingénieux Ulysse, le seul des Grecs qui ait survécu de la Guerre de Troie, a refusé l’immortalité proposée par la nymphe Calypso, préférant rejoindre son fils Télémaque et sa femme, Pénélope, dans son île d’Ithaque. 
L’Harmonie, dans cette pandémie, c’est l’espoir d’un vaccin efficace, sûr et accessible à tous.  En raison de ses dimensions planétaires de la Covid-19, la vaccination, dans les pays riches, ne sera efficace que si elle touche la population et que les pays pauvres soient également immunisés. De cas résiduels dans le monde, sont toujours une menace permanente, notamment si le virus mute. En France, en trois jours, il n’y a eu 300 personnes vaccinées ; à ce rythme, et pour la première injection, il faudrait 3 652 années pour la première série d’injection de toute la population française. Auparavant, on se souvient aussi du délai d’attente des tests, entre 10 et 12 jours. On nous disait au début de la pandémie que les masques ce n’était pas nécessaires, puis s’est rendu compte c’était un gros mensonge, d’importants lots de masques étaient tout simplement volés ou périmées. Des élus de l’Est de la France réclament le confinement. Le choix politique qui témoigne de la dissimulation constante, est l’économie avant la santé, et on dit qu’en avançant le couvre-feu de deux heures, ça suffira. Et si ce ne va, c’est de la faute des citoyens infantilisés, devenus irresponsables.
Le retour à l’Harmonie, pour un monde basé sur le multilatéralisme et le respect à la nature, c’est la défaite de Donald TRUMP aux présidentielles américaines. Kamala HARRIS, une femme noire, est vice-présidente élue ; elle a ainsi gravi, allègrement la montagne raciale («The Racial Mountain» suivant Langston HUGHES). Joe BIDEN a composé une équipe qui ressemble à l’Amérique dans sa grande diversité. C’est la première fois, en 244 ans, que Mme Deb HAALAND, une personne d’ascendance indienne, les premiers habitants ce pays, sera Ministre de l’Intérieur. Cela n’a été due qu’à la forte mobilisation des minorités en faveur du ticket BIDEN-HARRIS. Mais pour que les promesses électorales soient tenues, une vigilance constante sera nécessaire.
L’année 2020, c’est aussi la célébration du 100ème anniversaire du Congrès de Tours des 25-30 décembre 1920, où Socialistes et Communistes se sont séparés. On va vers des régionales et des départementales en juin 2021, ainsi que des présidentielles en mars 2022, dans cette recherche d’Harmonie, quel «Monde d’après ?»
Quelles que soient les clivages politiques, le grand enjeu de notre temps, face à l’avancée des forces du Chaos, est de sauver la République et surtout, replacer l’Homme, l’Humain au cœur de toute politique publique. Le Macronisme, en comme en 1940, sur le chemin de la honte et du déshonneur, est en train de sombrer dans le vichysme, le séparatisme, l’islamophobie, la négrophobie et le racisme. 
Avant cette pandémie, nos gouvernants ont souvent invoqué la contrainte budgétaire, les 3% de déficit budgétaire imposés par l’Europe, pour appliquer des politiques libérales, qui ont toutes échoué. Comme par miracle, et redoutant un bégaiement de l’Histoire au sujet de la crise de 1929, des milliards pleuvent comme par enchantement, avec cette formule magique «Quoi qu’il en coûte». Mais cette manne financière va-t-elle au bon endroit, notamment au pouvoir d’achat des ménages, à la cohésion sociale, à la relocalisation des entreprises, à la réindustrialisation, à la construction de 3 millions de logements manquants et de grandes infrastructures, à la défense et à la promotion de l’environnement ?
Aussi, au seuil de cette année, je forme des vœux ardents que l’année 2021 soit meilleure que 2020, une année 2021 d’Harmonie, de Concorde, de Paix, de Justice, de Fraternité, de Coopération juste et équitable, de Bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel.
Paris, le 31 décembre 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

Liens