Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 22:31

«Mme Racky KANE promue au grade de 1ère Secrétaire de l’Ambassade du Sénégal, à Ottawa, au Canada», par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Cette promotion de Mme Racky KANE, Responsable de l’APR aux Mureaux, au poste de 1ère secrétaire de l’ambassade du Sénégal, à Ottawa, au Canada, témoigne d’un double souci du président Macky SALL :

- d’une part une grande une reconnaissance ainsi qu’une attention portées au militantisme ;

- d’autre part, un souci, que cette diaspora, 15èmerégion du Sénégal, soit une source de richesse et un réservoir de compétences.

De par ses origines familiales et son lieu de naissance, les Mureaux, dans les Yvelines, Mme Racky KANE, sans doute une lointaine descendante du 1er Almamy du Fouta, a baigné, dans sa naissance, dans l’engagement politique et associatif. En effet, ses parents originaires de Doumga Ouro Alpha, dans la région de Matam, sont installés en France depuis environ 50 ans, dans les Yvelines. Son père, Yéro KANE, ouvrier retraité chez Renault, et décédé en 2019, ainsi que sa mère, Houlèye DIA, agent retraité de l’hôpital de Meulan, ont soutenu le parti de Macky SALL, dès le départ, en 2008.

Aussi, il n’est pas étonnant, que très jeune, Racky, née et qui a grandi aux Mureaux, est dès le collège, fortement engagée dans les démarches citoyennes. «J’ai toujours été engagée. Ma première action remonte aux années de collège quand je me battais contre la violence. Je me souviens, quand j’étais en troisième, au collège Paul Verlaine, j’avais instauré le ruban vert, un signe distinctif pour refuser la violence. Sans violence, sans haine, on est sûr d’avance sur le bon chemin» me dit-elle. Après le lycée François Villon, le baccalauréat, et l’université, Racky s’oriente vers la recherche clinique. Mais déjà, certaines rencontres, pousseront Racky KANE, avec l’appui de Papa Waly DANFAKA, à s’investir auprès de la mairie des Mureaux. Mme Racky KANE sera donc élue, en 2014, conseillère municipale aux Mureaux, en charge de la gestion de l’aérodrome Les Mureaux-Verneuil, avec une organisation de meetings aériens.

Mme Racky KANE, une femme de cœur et d’esprit, a un double engagement associatif, auprès du village d’origine de ses parents, Doumga Ouro Alpha, mais aussi auprès du RAVIS de Saïdou THIAM, aux Mureaux. C’est en 2004, que Mme Racky KANE rencontre, M. Boun Abdallah DIONE, actuel Secrétaire général du gouvernement du Sénégal et ancien premier du Sénégal, et qui lui dit : «nous avons besoin de jeunes, comme vous, pour relever les défis de demain». Aussi, dès 2007, Mme Racky KANE commence à s’intéresser, de plus près, à la politique et à suivre l’itinéraire de Macky SALL : «En 2009, j’adhère au l’APR et entame la mobilisation des jeunes des Mureaux». Une première université d’été de l’APR est organisée aux Mureaux. Je peux en témoigner des résultats de cet engagement, notamment en 2012 et en 2019, le président Macky SALL a engrangé des scores soviétiques dans les Yvelines. «Depuis lors, je n’ai cessé de soutenir le président Macky Sall, à travers des actions politiques et dans les réseaux sociaux» me dit Mme Racky KANE.

Compte de ce parcours professionnel, associatif et politique déjà particulièrement riche, le président Macky SALL, en choisissant Mme Racky KANE, honore à travers elle, toute la diaspora sénégalaise. Racky est devenue un pont entre l’Afrique, l’Amérique et le Sénégal.

Nous adressons, à Mme Racky KANE tous nos vœux de plein succès dans ses nouvelles fonctions. Ya Diogoro é diam, en Peul !

Paris, le 25 septembre 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 21:23

M. Kader ATTIA, le fondateur de la Colonie, 128 rue La Fayette à Paris 10ème, vient de nous informer, par un post, que ce prestigieux et emblématique endroit, devenu le lieu de rencontre des racisés, va fermer. Les finances de la Colonie, faute de subventions, étaient déséquilibrées et le confinement a fait le reste.

Je suis profondément attristé par cette perspective de fermeture de la Colonie. C'est à la Colonie, et la mayonnaise commençait à prendre, chassés de la lumière, que tous les indigènes de la République pouvaient, avec des frais modiques, organiser des rencontres festives culturelles, associatives ou politiques, sans aucune barrière obscure. En effet, depuis maintenant trois années, on avait l'habitude, en novembre, de nous retrouver aux universités de Présence africaine. La dernière édition avait rassemblé de prestigieux noms, comme Wole SOYINKA, Djibril Tamsir NIANE, N’Gugi Wa Thiongo, etc. Je vous en avais rendu compte sur Mediapart.

C’est à la Colonie, que j’avais rencontré, pour la première fois, Assa TRAORE, notre Angéla DAVIS, qui est en train de réveiller les consciences des assoupis. J’y avais aussi organisé une rencontre, sur le bien-vivre ensemble, sous l’égide de mon association «France Républicaine et Citoyenne».


Cette perspective de fermeture de la Colonie nous rend encore davantage orphelin au moment où un projet de loi ségrégationniste, sur le séparatisme, est en gestation, avec une montée grave du racisme, et un Rassemblement national discret, mais à l’affût.


Les indigènes de la République ont désormais un nombre important de cadres et de militants d'une très grande qualité, mais l'absence d'un endroit pour fédérer ces énergies fait cruellement défaut. «Diviser pour mieux régner» est une bonne technique pour pérenniser le privilège blanc.


Cependant, Kader ATTIA a laissé une lueur d'espoir : il cherche un endroit à Paris ou sa proche banlieue. Pourquoi pas à Saint-Denis ou Saint-Ouen ?


En tout cas, Kader on compte sur toi.


Paris le 24 juillet 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 


 

«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Colonie, à Paris 10ème, va fermer ses portes» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 14:32

«Journaliste, homme de culture, Golbert Diagne a traversé la vie, utilement. Il laisse la marque intacte d’un travailleur assidu, d’un homme ouvert et affable, d’un Saint-Louisien fier, mais profondément pénétré des valeurs de la Nation» dit en hommage le président Macky SALL. Le président du Sénégal l’avait décoré, en 2015, en ces termes : «tu as servi, loyalement, et avec amour, ta ville et par delà ton pays». Golbert, républicain et chaleureux, avait le sens du devoir et du travail bien fait. «J'ai perdu un ami, un frère, un compagnon. Le Sénégal a perdu un homme d'une grande valeur» dit maître Malick SALL Garde des Sceaux Ministre de la Justice du Sénégal.

Souffrant d'une longue maladie, les réseaux sociaux avaient, prématurément, annoncé la disparition de Golbert DIAGNE en janvier 2020. En homme pieux Golbert s'était toujours, sereinement, préparé à cette issue qui nous attend tous : «Je veux bien que tout le monde sache que j'ai préparé ma mort. J'ai tout acheté. Tout ce que je demande c'est de me préparer selon les normes inhérentes à notre religion. Mais je ne veux pas que ceux m'amènent prennent des voitures, je veux qu'ils marchent lentement, jusqu'à ma dernière demeure» avait-il dit.

Plein de fierté, Golbert pense que tout individu, pour sa dignité, devrait fière de ses origines et de sa culture. Si on ne sait pas qui on est, il sera difficile de savoir où est ce qu’on va. Golbert était une éminente une notabilité de Saint-Louis : «Saint-Louis représente pour moi toute ma vie. Je suis saint-louisien avant d'être Sénégalais. J'y suis né et j'y ai grandi. Tout ce que j'ai eu, je le dois à cette ville. Si j'étais Ministre ou président je consacrerai plus de 50% du budget national à Saint-Louis » dit-il. Disparu le 3 avril 2020, Golbert DIAGNE est né en septembre 1941 à Saint-Louis, ancienne capitale de l’AOF, ville ayant formé l’intelligentsia africaine, et d’éminentes personnalités religieuses y ont séjourné (El Hadji Omar TALL Foutiyou, El Malick SY, procès de Cheikh Bamba).

Golbert, fils de Malal DIAGNE et de Diariatou Fary Lobé N’DOYE est élevé, comme le veut la tradition sénégalaise, chez ses grands-parents, au quartier de Guet N’Dar, à Saint-Louis. Enfant turbulent et bagarreur, on surnommait le jeune Alioune Badara, «Tarzan», mais quand il est submergé d’émotions, il pleure. A l’âge de 5 ans, ses parents le croyaient noyé dans le fleuve et avaient commencé à organiser une cérémonie funéraire, quand par enchantement, Alioune Badara. Musulman, comme les autres enfants du pays, il fera d’abord ses études coraniques à Saint-Louis, puis à Atar, en Mauritanie. Au cours d’une violente bagarre, on le surnomme «Golbert», un prénom, qu’il a souhaité conserver.

En 1963, le jeune Golbert entend à la radio de son père, l’appel à la solidarité pour sauver, lancé par un journaliste, Lamine DIAKHATE. C’est l’appel du destin ; une vocation est née, le jeune Golbert, alors, en classe de 5ème au lycée André PEYTAVIN, veut abandonner ses études pour se lancer dans la radio. Il vient camper, chaque jour, devant la radio de Saint-Louis. En dépit des sévères corrections de son père, il voulait devenir, coûte que coûte, journaliste. Un ami de son oncle, en parle au président SENGHOR, il est alors recruté, mais sans contrat, à partir 3 mars 1963, pour un salaire au cachet de 1000 FCA (1,52 €). Il démarre à la radio à la technique (entretien des locaux, sonorisation, preneur de soin, tenue d’antenne), faisant les annonces, puis l'animation en Ouolof et en français. Mme Marianne SECK SY, directrice des programmes, à la RTS, remarque son timbre de voix et le bombarde en journal parlé. Il a travaillé auprès de Bachir KOUNTA et commence, de façon audacieuse à faire des interviews. Le jeune Golbert a un objectif devenir journaliste. Rigoureux et professionnel, il s’applique dans tout ce qu’il fait. Il a un amour infini du travail bien fait. Il a compris le rôle éducatif de la radio, dans un pays nouvellement indépendant, à scolarité très faible. Dans ses animations, il a une mission de rassembler les grands témoins, vecteurs du savoir.

Lors du passage du gouverneur au stade, qui l’a insulté en le qualifiant «d’impoli», plein de dignité, Golbert réplique ; il n’aime pas l’injustice. Il est licencié de la radio, en 1971, après 8 ans de services. Quand, il sort du bureau du Directeur de la radio de Saint-Louis, il rencontre Alcino DA COSTA, de l’APS, qui le recrute, pour 20 000 FCA mensuels (30,54 €). La chance sourit aux audacieux.

Sans diplômes, mais formé à la meilleure école, celle de la  vie, Golbert ne sera embauché, à nouveau, en 1972, avec la convention collective de l’ORTS, en même temps que Abdoulaye DIAW. Il va gravir tous les échelons : rédacteur en chef, Directeur des programmes, adjoint de chef de station et directeur de la radio. Il avait pris sa retraite le 2 septembre 1996, après 37 années de bons et loyaux services.

C'est Golbert DIAGNE, en grand détecteur de talents, qui avait enregistré, pour la première fois, notre Baba Maal national. On voit par là toute la générosité de ce grand homme, au lieu d'écraser les autres de sa notoriété, la met au service du bien commun. Il a formé et aidé à l'ascension de nombreux journalistes, dont Mama Less CAMARA, venu pour un stage d’une semaine, il restera 3 ans.

En grand journaliste, Golbert DIAGNE est aussi un témoin majeur de l'histoire du Sénégal. Il a vécu l'affrontement entre Léopold Sédar SENGHOR et Lamine GUEYE. Sa famille était divisée, Lamine GUEYE vivant à 100 mètres de chez lui. Le Sénégal était déjà une Nation et en dépit de ces querelles politiques, sa maman soutenant SENGHOR «on préparait du bon Thiébou Dieun (riz aux poissons) et les deux camps échangeaient le plat» dit-il. SENGHOR fondateur de la nation sénégalaise a construit un pays de paix et de sérénité.

Golbert DIAGNE a fréquenté la même école coranique et française que Abdou DIOUF, gouverneur, premier Ministre et futur président du Sénégal de 1980 à 2000 «on a poursuivi nos relations jusqu'à ce qu'il devienne chef de l'Etat. Il m’écoutait, prenait en compte mes idées. On discutait démocratiquement» dit-il.

Golbert n’était pas seulement qu’une personnalité saint-louisienne, il a été aussi le témoin de l’évolution de la démocratie sénégalaise. Golbert a déploré l'irruption de la violence dans le champ politique aussi bien sous Abdoulaye WADE, Abdou DIOUF ou L.S. SENGHOR ; il y a eu des meurtres et des assassinats. Golbert DIAGNE est surtout révolté contre les violences ou outrances verbales : «nous devons respecter les traditions de civilité. La violence verbale je la condamne, à plus forte raison la violence physique. Ce n'est pas Sénégalais» dit-il.

Proche des socialistes, Golbert DIAGNE est un grand admirateur du président Abdou DIOUF, à l'égard il est particulièrement élogieux : «c'est Abdou DIOUF qui m'a le plus marqué. D'abord parce qu'il est plus Saint-louisien que Lougatois. Il a un calme olympien. Un flegme qui déroute. Une culture précise. Un français qui vous charme. Qui ne vole pas, ne triche pas, ne ment pas. Et qui fait de la politique civilisée. Le respect de l'autre. Le respect de l'adversaire, momentané. Il l'a fait avec Wade et ses hommes, malgré toutes les perturbations qui se faisaient. Ça c'est un homme que j'adore et que j'aime», confesse-t-il.

Cependant, en observateur politique et en grand démocrate, Golbert a su faire la part des choses, et rester à sa place de journaliste. Dans son testament politique, Golbert souhaite l'unité et la paix pour le Sénégal : «J'ai beaucoup vécu je suis un homme de presse à équidistance avec tous les politiques. Je ne veux pas m'ériger en donneur de leçons. Je ne suis pas un homme politique. Je ne veux pas les juger. Ils ont eu un cursus que je n'ai pas. Sans la paix, aucun pays ne peut se développer» dit-il.

D’une grande dignité, infatigable travailleur, habité par un grand souci de bien faire tout ce qu’il entreprend, solidaire et animé d’une grande compassion, grand républicain et respectueux des institutions, Golbert estime qu’il a réussi sa vie et a transmis ses valeurs à ses enfants «Je n’ai plus rien à faire, le produit est là» dit-il. Golbert a souhaité une épitaphe sur sa tombe : «Prière pour lui et pour les autres».

Repose en paix Golbert. Mes condoléances au peuple Sénégalais et à la famille, et en particulier à ses épouses Houleymata DIALLO et Mariétou SYLLA.

Pas de voitures à l'enterrement. Si je pouvais marcher de mon 19ème jusqu'à Saint-Louis, je l'aurais fait.

Paris,  le 3 avril 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 21:56

Hervé BOURGES, né le 2 mai 1933 à Rennes, disparu à Paris le 23 février 2020, était un éminent ami de l'Afrique et du Sénégal, qu'il fréquentait assidûment. Il avait également acquis la nationalité algérienne, et a été conseiller d'Ahmed BEN BELLA (1916-2012, premier président de l’Algérie 1962-1965) : «Peut-on résister au charme d’Alger, «la joyeuse», «la bien-gardée» ou «la blanche», quel qu’en soit le surnom ? J’ai vécu là-bas la naissance d’une nation indépendante, de 1962 à 1967. J’avais trente ans» écrit Hervé BOURGES. Ami du Sénégal, Hervé BOURGES a consacré une biographie à Léopold Sédar SENGHOR qualifié de «Lumière noire». L’école du journalisme de Yaoundé, au Cameroun, en 1970, ainsi que celle de Dakar, le CESTI, ont été créés sous son impulsion.

En 1956, à sa sortie de l'école du journalisme à Lille, Hervé BOURGES avait refusé un poste au journal très conservateur, mais convoité qu'est «le Figaro», pour aller chez «Témoignage chrétien», un journal militant contre la guerre d'Algérie. Hervé BOURGES a été également en service à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, à Radio France Internationale à TF1 de 1983 à 1987 puis France 2 et France 3 de 1990 à 1992, de l'UNESCO, et au CSA. C’est un homme à la vie riche et parfois non linéaire, et il s’est jugé lui-même dans ses mémoires : «A jouer, pour ce livre, le rôle du chroniqueur, je m'aperçois que j'ai toujours aimé cette place : spectateur de ma vie, témoin en même temps qu'acteur et gardant une certaine distance par rapport aux personnages que j'interprétais, comme à ceux que je rencontrais. Est-ce d'avoir souvent pris le risque de m'exposer en première ligne, d'être incompris, voire rejeté ? J'ai pris de plus en plus goût au bonheur. Sans passer d'Epictète à Epicure, car je n'ai jamais été un ascète, je me suis rallié progressivement aux plaisirs de la vie. Trahison des rêves de ma jeunesse ? Je me le demande parfois. Il est certain que le tranchant de mes convictions s'est émoussé peu à peu au contact du réel [...]. J'ai traversé des moments de total isolement, et d'autres où j'étais très entouré, des moments de doute, et d'autres où j'étais trop sûr de moi, des moments de courage, coupés d'instants de lâcheté ou de résignation. Et j'ai probablement une nature double, deux visages, entre lesquels j'oscille, soutenant l'un par l'autre, agissant d'instinct» écrit Hervé BOURGES, dans son livre «De mémoire d’éléphant».

Pour ma part, le monde n’est pas marqué  pas, au sens littéral du terme, par la «ligne de couleur», comme le disait W.E.B. Du BOIS (1868-1963). En fait, cette ligne de couleur signifie que la césure essentielle est entre le Bien et le Mal, le Chaos ou l'Harmonie. De ce point de vue, Hervé BOURGES, un spécialiste de la communication et ancien patron de TF1, avait très tôt eu le génie de préconiser de «décoloniser l'information». En novembre 1976, à la Conférence générale de l’Unesco, réunie à Nairobi (Kenya), est née d’un «Nouvel Ordre Mondial de l’Information». Cette revendication formulée par les pays du tiers monde se fonde sur une réalité simple : le réseau de l’information mondiale est aux mains des pays riches, tandis que les pays en voie de développement n’ont pas la place qui devrait justement leur revenir. À preuve ce seul fait qu’aujourd’hui, cinq grandes agences de presse, européennes et américaines, produisent et distribuent la matière brute des nouvelles publiées dans le monde entier ! D’où la nécessité de mettre en œuvre, à l’échelle du monde, une politique qui réduise l’hégémonie des grandes puissances. Mais décoloniser l’information, c’est aussi remettre en question, à l’intérieur des pays du Tiers-Monde, nombre de dirigeants et catégories sociales privilégiées qui confisquent l’information à leur seul profit ou entravent souvent l’essor d’une presse populaire et libre, dont des exemples intéressants existent pourtant, particulièrement en Afrique. Il faut aussi changer l’image du tiers monde dans la presse occidentale, peu ouverte aux problèmes internationaux, surtout en France, qui vit toujours sur des clichés et des préjugés. À ces conditions seulement pourront naître de nouvelles relations plus équilibrées dans le monde entre le Nord riche et le Sud pauvre, qui pourront conduire enfin au dialogue des cultures et à la solidarité des peuples. Par conséquent, dans son livre «décoloniser l’information» Hervé BOURGES avait bien compris que le poisson pourrissait par la tête. L'information étant un pouvoir, la meilleure façon d'asservir les autres, passe par le lavage de cerveau. 60 ans après l'indépendance cette prophétie de Hervé BOURGES est plus que jamais d'actualité, puisque les chaînes d'information continue, aux mains de la haute finance et de la Françafrique, sont présentes désormais dans les pays africains et déversent à longueur de journée leur haine et leurs calomnies sur nous.

«L'ORTF, c'est la voix de la France» disait Georges POMPIDOU (1911-1974). Le président François MITTERRAND (1916-1996), un ami d’Hervé BOURGES,  avait libéré, en 1981, les ondes des radios et lancé les télévisions libres. Mais la multitude n'a pas encore signifié une information équilibrée et objective. En réalité, quelques grands financiers prédateurs se sont accaparés des médias, au détriment des faibles. A longueur de journée, une information répétitive, standardisée, aseptisée et occultant les grands enjeux, avec une grande dose d'instrumentalisation au profit des plus puissants, est distillée à haute dose : «Il y a dans la vie ce qui est essentiel, qui pèse lourd et longtemps, et ce qui est accessoire, qui ne vaut que dans l’instant. L’actualité masque parfois l’essentiel par l’accessoire» écrit Hervé BOURGES.  En effet, le mensonge et l'enfumage y dominent pour domestiquer les faibles. Jamais le concept de «surveiller et punir» de Michel FOUCAULT (1926-1984) n'a aussi finement mis en œuvre par les puissances d'argent au service de leurs profits, pour justifier et légitimer la prédation et la violence. Qui mieux que quiconque, connaît comme Hervé BOURGES, le monde de la télévision, ses grandeurs et ses petitesses, sa face cachée et ses paillettes, ses réalités et ses illusions. Il en raconte de bien bonnes, dans son livre «Sur la télé, mes 4 vérités».

Hervé était un ami de l’Afrique. Dans son «Dictionnaire amoureux de l’Afrique», paru en 2017,  il nous invite à rencontrer  l’Afrique par ses climats, ses villes, ses forêts ou ses déserts, mais surtout de rencontrer des hommes et des femmes, puissants, opposants ou simples citoyens qui en construisent le quotidien et en incarnent le génie propre. Ce n’est pas seulement qu’une peinture exotique de l’Afrique, Hervé nous conte l'aventure politique d'un continent recouvrant son indépendance et donc ses cultures, sa diversité, ses traditions et sa puissance de création inépuisable longtemps occultées par cette vision indigéniste ou folklorique de certains Occidentaux. Hervé est bien un amoureux de l’Afrique : «Au-delà de la géographie, l’Afrique est une origine, une référence, un concept, une humanité en marche» écrit-il dans son «Dictionnaire amoureux de l’Afrique».

Aussi, je m'incline devant la disparition de ce grand humaniste. Repose en paix Hervé ! Que ton message soit entendu et appliqué, pour la souveraineté et la dignité des Africains ; il faut bien décoloniser les esprits pour le règne de la Justice, de la Fraternité et du bien-vivre ensemble.

Bibliographie très sélective

BOURGES (Hervé), De mémoire d’éléphant, Paris, Grasset, 2000, 506 pages ;

BOURGES (Hervé), Décoloniser l’information, dessins de Plantu, Paris, éditions Cana, 1978, 160 pages ;

BOURGES (Hervé), Dictionnaire amoureux de l’Afrique, illustrations d’Alain Bouldouyre, Paris, Plon, 2017, 866 pages ;

BOURGES (Hervé), GRITTI (Jules),  L’enjeu de la communication mondiale, préface de Ahmadou Mahtar M’Bow et Jules Gritti, Dakar, NEA, 1986, 221 pages ;

BOURGES (Hervé), L’Afrique n’attend pas, essai, Arles, Actes Sud, 2010, 183 pages ;

BOURGES (Hervé), L’Algérie à l’épreuve du pouvoir (1962-1967), préface de Jacques Berque,  Paris, Grasset, 1967, 245 pages ;

BOURGES (Hervé), La télévision du public, Paris, Flammarion 1993, 286 pages ;

BOURGES (Hervé), Léopold Sédar Senghor, lumière noire, Paris, Mengès, 2006, 183 pages ;

BOURGES (Hervé), Pardon my french : la langue française, un enjeu du XIXème siècle, Paris, Karthala, 2014, 281 pages ;

BOURGES (Hervé), ROCHE (François), J’ai trop peu de temps à vivre pour perdre ce peu, Paris, éditions Le Passeur, 2016, 268 pages ;

BOURGES (Hervé), Sur la télé, mes 4 vérités, Paris, Ramsay, 2005, 220 pages ;

 BOURGES (Hervé), Une chaîne sur les bras, Paris, Seuil, 1987, 349 pages ;

BOURGES (Hervé), WAUTHIER (Claude), Les cinquante Afrique, préfaces Joseph Ki-Zerbo et Samir Amin, Paris, Seuil, 1979,  vol 1, 678 et vol 2, 677 pages.

Paris, le 25 février 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Hervé BOURGES (1933-2020) un tiers-mondiste et ami du Sénégal» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 13:02

Ce 4 janvier 2020 est une journée historique pour l’Emergence du civisme au Sénégal. Ce qui me frappe, et me révolte, à chaque fois que je vais au Sénégal, pays touristique et de la Téranga (hospitalité), c’est une donnée constante, dans l’indifférence générale, ce sont ces pollutions sonores, visuelles et olfactives insupportables, cette grande saleté endémique, comme si elle faisait partie de notre façon d’être. Un vent de révolte ou une Révolution vient de souffler, cela ne fait pas partie de notre ADN. En effet, tous, gouvernants comme gouvernés, sur les ponts pour nettoyer cette crasse scandaleuse et endémique. Les politiques ont montré l'exemple. La propreté, c'est le civisme, c'est l'affaire de tous. Un bon début pour s'attaquer à ces problèmes qui nous pourrissent la vie !

L’histoire immédiate, de notre cher Sénégal, reste fondamentalement marquée par l'incivisme, le manque de respect des règles ; on va jusqu'à se pourrir la vie en jetant des détritus devant sa maison. Les obligations, c’est toujours pour les autres et jamais pour soi-même, y compris quand on déverse ses ordures devant la porte de sa maison ; c’est à la commune de tout faire. Le citoyen sénégalais est très exigeant à l'égard des autorités publiques, avec une très longue liste de droits et peu d'obligations. Mais l'Etat c'est aussi chacun d'entre nous. Mais quand les mauvaises odeurs et la saleté empestent, ou qu'on finit par respirer la poussière de sa merde ou en être incommodé, c'est un juste retour de bâton. Comme le dirait le philosophe latin, Sénèque, il y a des choses qui dépendent de nous et qui peuvent améliorer nos conditions de vie et des choses qui ne dépendent pas de nous. Faisons ce qui dépende de nous. Nous avons cette latitude, cette marge d’action et d’appréciation. En particulier, n’attendons pas des autres qu’ils viennent ramasser notre merde, devant notre maison.

Je forme le vœu que l'émergence de ce civisme ne soit pas seulement que folklorique, un épiphénomène d’un jour, un feu de paille. Le vrai citoyen, c'est celui qui se demande chaque jour, chaque instant, qu'est-ce qu'il peut faire pour lui-même, sa famille, sa patrie, l'Afrique et l'Humanité toute entière, pour avancer vers la Lumière, s'éloigner des ténèbres, pour aller vers le Bien souverain. «Il faut cultiver notre jardin. Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin» dit un personnage de Voltaire. En d’autres termes, il faut s’appliquer à faire évoluer la société et la rendre meilleure. Or, la forte exigence à l'égard de soi-même est une condition essentielle pour notre développement, notre souveraineté et le bien-être de tous. Si je fais ce que je dois faire, je peux également et légitimement attendre de nos gouvernements qu'ils soient exemplaires et respectueux des devoirs de leurs charges. En effet, l'attentisme, le manque d'initiative et d'autonomie des citoyens tuent nos pays ; car bien des choses dépendent de chaque d'entre nous et l'Etat sera contraint de suivre cette marche forcée vers le progrès et l'amélioration de nos conditions de vie.

Paris le 4 janvier 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Vers l’Emergence du civisme et de la discipline au Sénégal ?" par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 14:25

A l’initiative de l’association RACIVS, une conférence de M. Fodé SYLLA, ambassadeur itinérant du président Macky SALL, s’est tenue aux Mureaux, dans les Yvelines, en présence de Mme Agnès ETENDART et de Nicolas MOURGAPMODELY, du mouvent «Agir Ensemble aux Mureaux».

L'ambassadeur, Fodé SYLLA, ancien président de SOS-Racisme, député européen, membre du Conseil économique, social et environnemental et auteur de nombreux ouvrages, a fait une forte proposition : une bourse itinérante ERASMUS pour l'Afrique. L'idée, c'est d'y associer des Etats africains, latino-américains et Européens, avec une validation scientifique, notamment du CNAM, Mary Teuw NIANE et du sociologue Michel WIEVIORKA. Au moment où la France tente de se bunkériser et de promouvoir une «immigration choisie», c'est de libérer les énergies à travers cette bourse ERASMUS africaine. Une idée lumineuse à suivre dans son évolution notamment ses mécanismes de financement et de coopération.

L'ambassadeur, Fodé SYLLA, invite les jeunes des Mureaux, pour les municipales des 15 et 22 mars 2020, à s'inscrire, massivement, sur les listes électorales, dès maintenant, à candidater, et à faire entendre leurs voix. La politique n'est pas une chose sale, si on décide de servir au lieu de se servir ; c'est une affaire très noble si l’on se préoccupe que de l'intérêt général, pour améliorer, substantiellement les conditions de vie notamment de ces populations issues de l'immigration qui se sentent abandonnées.

Le débat a été particulièrement riche les participants, après la rencontre avaient du mal à quitter les lieux, les échanges se sont poursuivis, tard dans la nuit. Dans son intervention, Mme Aïssata SECK maire-adjointe à Bondy et native des Mureaux, membre est revenue sur la question de la mémoire à travers ses combats pour la dignité des tirailleurs Sénégalais et au Comité pour la mémoire de l'abolition de l'esclavage. Aïssata, c’est notre égérie, pour l'égalité réelle de notre temps si troublant. Si on ne sait qui on est, il est difficile de savoir où est-ce qu'on va, dit en substance un proverbe africain. Les Mureaux ont changé fondamentalement de sociologie, avec un poids considérable des populations peules et soninkés. En effet, c’est dans  cette ville en 2012 et en 2019 que nous avons organisé des meetings mémorables pour la victoire du président Macky SALL. Alors Aïssata SECK dit aux jeunes "Prenez votre destin en main, mobilisez-vous pour les prochaines municipales ? Croyez en  vous-mêmes !» ; Cette ville, par sociologie aurait être dirigée par un Noir, comme l’est Washington, la capitale des Etats-Unis. Londres est dirigé par un maire d’origine indienne. Même quand on est majoritaire, en France, c’est seulement dans ce pays où la mentalité colonialiste et esclavagiste est plus que jamais vivace, où l’on tente de nous dissuader, en menaçant d’interdire des listes soi-disant «communautaristes». Au nom de quoi, devrions-nous accepter la servitude permanente, même quand la sociologie a changé ?

Les jeunes issus de l'immigration, pour sortir de l'esclavage et de la servitude permanente, devraient investir tous les lieux de décisions, notamment le pouvoir politique et le pouvoir économique. Les Chinois et les Juifs, conscients de leur identité et de leur culture, fortement communautarisés et centrés sur eux-mêmes. En raison de leur organisation, ils ont une influence considérable dépassant largement celle les Africains et les Arabes, pourtant plus nombreux. En effet, les Chinois et les Juifs, par leur solide organisation, un modèle pour les Africains et les Arabes, ont bien compris que ce n'est pas le nombre qui est important, c'est la qualité de la population. Ils ont leurs écoles privées confessionnelles, subventionnées par des deniers publics, et en contradiction avec le principe de laïcité qu’on nous balance, sans cesse à la figure. Ils ont leurs lieux de cultes qui fleurissent, pendant les constructions de nouvelles mosquées sont systématiquement bloquées. Ils ont leurs banques, leurs diners privés religieux dont la participation est, en partie, remboursée par le fisc, et leurs médias, pour nous taper parfois dessus. Les Chinois ont conquis, par leur travail, presque tous les cafés parisiens. Nous devons ni les combattre, ni les concurrencer, ni les envier, à mon sens, ils représentent la voie à suivre, dont il faut s'en inspirer. Leur réussite force l’admiration et tout bon exemple n’est pas à combattre, mais il faudrait s’en inspirer.

Les Français issus de l'immigration devraient surtout prêter peu d'attention aux calomnies, aux insultes et aux bassesses dont nous sommes quotidiennement l'objet, à longueur de journée dans les télévisions d'information continue. Ainsi, BFMTV s'est s'illustrée, par l'ampleur de ses médisances et son obsession négrophobe et islamophobe, sur lesquels il n'y a pas lieu de s’attarder. Les classes possédantes, les gens du château, pour nous détourner de nos nobles combats, essaient de brouiller toutes nos grilles de lecture d'une société ultra-libérale, fondée sur la logique de violence et de prédation, contre les faibles (immigrés, retraités, fonctionnaires, femmes battues, etc). Michel FOUCAULT (voir mon article) avait bien théorisé dans la société libérale, cette lourde tendance à «surveiller et puni» les faibles. La principale ressource pour les capitalistes, contrairement à une idée, ce n’est pas l’argent, c'est le capital humain qu'il faut assujettir, contrôler et faire travailler pour maximiser les profits, mais pour cela il faudrait l'empêcher d'avoir une conscience de classe, de se rendre compte qu'elle représente une force, si elle croyait en elle elle-même.

Quels sont, finalement, les besoins et aspirations des jeunes issus de l'immigration  ? C'est une question sérieuse qui est peu étudiée par les sociologues, les politiques et le monde économique.

Les publicitaires, qui avaient pendant cantonné le Noir dans l'image de l'effrayant et du repoussoir, viennent, subitement, se rendre que les Noirs et Arabes, par leur masse et le pouvoir économique, sont aussi une source potentielle d’énorme profits. «Black is Beautiful» tel est le titre de mon article récent sur Mediapart. Le Noir est placardé dans tous les panneaux publicitaires du métro parisien et chaque jour je découvre des affiches nouvelles. Mais ce pouvoir économique est aussi notre force, nous ne sommes pas que des consommateurs, une race de capitaines d’industrie devrait émerger et se développer.

La première génération d'immigrants qui ne savait ni lire, ni écrire avait traversé le désert, les mers, les Alpes et les Pyrénées, bravé le froid, occupé des emplois peu qualifiés, ingrats, dangereux et mal rémunérés, pour assurer la survie des parents restés au pays. On connaît cette calomnie récurrente de gens aigris ayant raté leur vie et claustrés dans un passés idyllique et fantasmé, redoutant le multiculturalisme : «Avant, c’était mieux, on vivait dans un quartier petit bourgeois». La réalité est têtue : la contribution de nos braves Tirailleurs sénégalais est majeure dans ce système encore de liberté et de démocratie. Si la France est ce qu’elle, une grande nation où il fait bon vivre, la travail de nos Anciens immigrés a été déterminant et le reste encore dans de nombreux secteurs (bâtiments, personnes âgées, entretiens, confection, etc.). Je dis aux Français issus de l'immigration, bien éduqués, sans problèmes de papiers, bien logés chez leurs parents, sans mandats à envoyer chaque mois au Fouta-Toro, pourquoi nous ferions moins que nos parents ? Pourquoi sombrer dans la médiocrité et le ressentiment dans lesquels BFMTV veut nous enfermer ?

Quand on est citoyen de la République, il faut sortir de cet esclavage et de servitude permanente dans lesquels on veut nous enfermer. La vocation d'un citoyen, qui se respecte un peu, ce n'est d'être ni une fiche S, ni un trafiquant de drogue ou un glandeur devant les portes d'immeuble. Nous avons une aspiration profonde, comme les autres communauté à réussir notre vie, à réaliser nos rêves. Le monde du possible est infini, si l’on quitte cette mentalité colonialiste, à condition de s’en donner les moyens. Nos parents nous inculqués la valeur de fierté, de dignité et d’estime de soi. Un citoyen de la République, nourri des valeurs africaine, est quelqu'un qui relève fièrement la tête, s'inscrit sur les listes électorales et refuse que les autres décident à sa place. C'est quand un comble qu'aux Mureaux et à Hénin Beaumont où les Noirs et les Arabes sont majoritaires, ce sont les autres qui décident pour eux.

Les jeunes ont pris la parole, au cours de cette rencontre, et ont indiqué des pistes de solutions encourageantes pour l'avenir. Certains, comme le RACIVS de mon ami, M. Saïdou THIAM, organisateur de cette belle rencontre, ont indiqué qu'ils s'investissent dans le monde associatif. D'autres nous ont relaté leur expérience de chefs d'entreprise, un chemin exigeant et honorable pour sortir de l'esclavage et de la servitude. Il a émergé, surtout, et très fortement, cette classe nouvelle de jeunes qui veulent s'investir en politique et prendre des responsabilités, comme Bouba SAMBOUNOU, avec le mouvement «Agir aux Mureaux».

En définitive, dans toute la France, je dis aux jeunes issus de l'immigration : «sortez de la mentalité colonialiste et esclavagiste ! Prenez-vous en charge et grandissez ! Soyez vous-mêmes et honorez vos Anciens de la première génération d'immigrants ! Investissez tous les lieux de décision politiques économiques et culturels».

Les Mureaux (Yvelines), le 22 novembre 2019 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Français issus de l’immigration : Investissez tous les lieux de décisions ! Sortez de l’esclavage et de la servitude !» - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 23:22

«J'ai appris avec émotion le rappel à Dieu de Madame Colette Senghor, épouse de feu le Président Léopold Sédar Senghor. Je rends hommage à la Première Dame du Sénégal, femme discrète et femme de l‘ombre du Président poète» écrit le président Macky SALL du Sénégal. En effet, Colette SENGHOR est décédée le lundi 18 novembre 2019, à l'âge de 94 ans, à Verson, dans le Calvados, à 7 km de Caen, en Normandie. 

Colette SENGHOR est née HUBERT le 20 novembre 1925 dans la Meuse à Mouzay. Le couple présidentiel avait un fils unique, Philippe-Maguilen SENGHOR, né le 17 octobre 1958, étudiant à la faculté de Dakar, mais disparu trop tôt, le 7 juin 1981, des suites d'un accident de la circulation à Dakar. Pour apaiser les souffrances de Colette, SENGHOR compose une «élégie pour Philippe-Maguilen», l’enfant de l’amour absent : «de notre automne déclinant il était le printemps ; son sourire était de l’aurore. Il était vie et raison de vivre de sa mère, lampe veillant dans la nuit et la vie».

 

SENGHOR aimait Jacqueline CAHOUR (1916-1988), sa marraine de guerre et sœur de Claude POMPIDOU, qui l’aurait éconduit. Dans un poème, dédié à Jackie CAHOUR : «Femmes de France ! Et vous filles de France, laissez-moi vous chanter ! Que pour vous soient les notes claires du sorong. Vos lettres ont bercé leurs nuits de prisonniers de mots diaphanes et soyeux comme des ailes» écrit SENGHOR, dans «Femmes de France» un extrait de «Hosties Noires». Suivant une fable, ce serait Lamine GUEYE, futur président de l’Assemblée nationale du Sénégal, qui aurait suggéré à SENGHOR qui envisageait une carrière politique (élections du 21 octobre 1945), en Afrique de ne pas épouser une Blanche.

 

Léopold Sédar SENGHOR s'était donc marié initialement, le 12 septembre 1946 avec Ginette EBOUE (1923-1992), la fille de Felix EBOUE, à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) : «J’étais dans le même stalag que deux frères de Ginette : Henri et Robert, qui me parlaient de leur sœur. Quand j’ai été élu député, je l’ai rencontrée dans les couloirs de l’Assemblée nationale ; car elle était secrétaire parlementaire du Ministre Marius Moutet» écrit-il dans «la poésie de l’action». SENGHOR a consacré un poème à Félix EBOUE (1884-1944), le résistant de la première heure et gouverneur du Tchad qui avait rallié De GAULLE : «Ebou-é ! tu es le lion au cri bref, le lion qui est debout et qui dit non ! Le lion noir aux yeux de voyance, le lion noir à la crinière d’honneur. Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon église ; et les portes de l’enfer ne pourront rien contre elle». Ginette, l’inspiratrice des «Chants pour Naëtt» intégrés maintenant dans «Chants pour Signares», lui donnera deux enfants : Francis Arphang (artiste) né en 1947, seul fils de SENGHOR encore en vie, mais particulièrement discret, et Guy-Wali, un philosophe (1948-1983) qui s’est suicidé à Paris, en se jetant du 5ème étage. Le couple se sépare en 1955.

 

Colette HUBERT, collaboratrice parlementaire de Léopold Sédar SENGHOR, épousera son patron le 18 octobre 1957, alors député à l'Assemblée Nationale française. SENGHOR donnera une autre version de cette rencontre : «Lorsqu’un jour à Paris, une Africaine m’a présenté sa jeune amie, Colette Hubert, une Normande, j’ai eu, soudain, comme un coup au cœur» dit-il. SENGHOR finira donc se marier avec une Blanche, comme la plupart des dirigeants africains de l’époque : «Le mariage doit être aussi et surtout, une affaire d’amour où le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Je ne regrette pas d’avoir fait ce dernier mariage» écrit SENGHOR dans «Poésie de l’action». Colette est la fille d’un ingénieur, Jean HUBERT et de Marie-Thaïs DANIEL de BETTEVILLE, une descendante d’une vieille famille normande. Dans un poème, «Elégie des Alizées», dédié à sa femme, Colette, SENGHOR écrit  : «Je dis ma Blonde qui consoles, soutiens le combattant au plus bas de la pente.  (..) Sous tes yeux je serai, soufflera sur ma fièvre le sourire de tes yeux alizés.  Tes yeux vert et or comme ton pays, si frais au solstice de juin. Où es-tu donc, yeux de mes yeux, ma blonde, ma Normande, ma conquérante ? Chante sur mon absence de tes yeux de brise alizés et que l’Absence soit présence». Colette est désignée comme une «une authentique Normande. Je dis bien «authentique», puisqu’un de ses ancêtres participa, avec Guillaume Le Conquérant, à la bataille d’Hastings» écrit-il dans «La poésie de l’action». En effet, SENGHOR est flatté par cette alliance avec l’aristocratie française, et cette noblesse normande, pour lui, forme une caste fière et irréductible, en raison, sans doute, de son origine conquérante. Il compare les origines Vikings des Normands aux braves guerriers «Tiédos» du Sénégal. SENGHOR évoquait, «la Normandité, un lyrisme lucide». 

 

Bien que pudique dans sa vie privée, SENGHOR, dans sa contribution littéraire avait accordé une place importante aux femmes. Colette, l’épouse et la muse, est présente, de façon discrète, dans les poèmes de SENGHOR, même si elle n’est pas toujours nommée expressément : «Jamais, mais jamais tu ne seras plus pathétiquement plus belle» écrit-il dans ses «Lettres d’hivernage». SENGHOR évoque le vieillissement de la Dame, ses «jeunes rides, son sourire de septembre et sa mûrissante douceur». Dans «Princesse, ma princesse», SENGHOR est encore plus que lyrique «Je regrette les jours d’alors, tu levais le pont sur toute évasion, et tes colères qui brisaient les vases précieux, les fibres de mon cœur. Délices ou douleurs, je ne sais. Mais ton aveuglement, quand tu me disputais le cœur sauvage des pierres des forêts et des torrents et la grâce labile des oiseaux de mer. Ne voyais-tu pas que ton parfum était le parfum des moissons, l’éclat du silex de ta beauté ? (...) Car ta seule rivale, la passion de mon peuple. Je dis mon honneur. Et je regrette déjà tes éclats, la prison de ton charme». Dans ses «Lettres d’hivernage» et en particulier, dans «Tu te languis», SENGHOR fait encore allusion à Colette : «Tu te languis de Dakar de son ciel et de son sable, et de la mer. Je me languis de toi, comme d’un bonheur adolescent en automne. Je danserai, léger et grave, la danse de ma Dame, et pour ma seule Dame !».

 

Aussi, je présente mes sincères condoléances au peuple Sénégalais à la suite de la disparition de notre chère Colette SENGHOR qui sera inhumée, à Dakar, au cimetière de Bel-Air, au Sénégal, le 27 novembre 2019. La disparition prématurée de Philippe-Maguilen, le fils unique, a été un désastre innommable pour le couple. Cependant, SENGHOR, en croyant, habité par l’espoir et l’espérance, était convaincu de la réunification, au jour de la Résurrection de toute sa famille : «Tu viendras, et je t’attendrai à la fin de l’hivernage, sous la rosée qui s’irise, tu seras comme le filao sous la neige de grâce» avait écrit SENGHOR, dans son poème «Tu te languis» ou encore dans «Princesse, ma princesse», il dira «Princesse, nous serons maître de la Mort».

 

Les autorités françaises, sous le gouvernement de Lionel JOSPIN, n'avaient pas daigné assister aux obsèques de SENGHOR (1906-2001), chantre de la Négritude, membre de l’Académie française et fidèle serviteur de la France. J'invite donc le président Macky SALL, à un hommage à la hauteur de cette grande dame et de faire de la maison SENGHOR, à Verson, dans le Calvados, un lieu de mémoire et du bien-vivre ensemble, créant ainsi un pied de nez aux gens à l'esprit étriqué. En effet, depuis 1959, SENGHOR passait tous ses étés en Normandie et y avait vécu ses 20 dernières années ; ce qu’il admirait le plus en Normandie, c’est sa lumière estivale. Loin de la «société de défiance», que célèbre le président MACRON, le multiculturalisme, une grande richesse, est, en fait, un «rendez-vous du donner et du recevoir» en référence à une expression de Léopold Sédar SENGHOR.

 

Paris, le 19 novembre 2019 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/
«Colette HUBERT- SENGHOR (1925-2019), La Normande du président SENGHOR» - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 11:09

Au moment où le chef de l'État appelle à une «société de vigilance» à l’égard des racisés, rompant ainsi le pacte républicain et où les calomnies les instrumentalisations et les attaques à la carabine sont acquittées au bénéfice du doute, je vous invite, se samedi 16 novembre 2019, à 14 h, à une rencontre sur le bien-vivre ensemble à la Colonie, métro Gare du Nord.

Le président Macky SALL du Sénégal était venu à Paris témoigner de sa solidarité avec le peuple français à l'occasion des odieux attentats de Paris. Depuis l'attentat de Bayonne, au lieu de la solidarité, je n'entends que dénigrements et campagnes de haine de dénigrement.

Ceux qui nous parlent de laïcité ne défendent en fait que leur propre communautarisme et une démocratie ethnique dans laquelle seules la dignité et la vie de certaines personnes ont une valeur. Sinon comment comprendre ceux qui applaudissent et encensent un réalisateur, Roman POLANSKI, pédophile et violeur qui n'ose plus se rendre aux États-Unis ? Pourquoi défendre becs et ongles Alexandre BENALLA et son coffre, celui-là même qui avait tabassé des manifestants du 1er mai ? S'offusquent-ils du voile des femmes riches saoudiennes ou des riches monarchies arabes qui viennent dévaliser les grands magasins de luxe français ? Pourquoi les lieux de culte et écoles privées confessionnelles des autres communautés sont financées avec l'argent des contribuables alors toutes les constructions de lieux de culte de l'islam deuxième religion de France sont bloquées ?

J'ai l'impression que dans ces calomnies permanentes dont nous sommes l'objet, il y a des choses explicites qui reçoivent et des choses implicites, non dites qui sont le soubassement de cette islamophobie et négrophobie dont certains se délectent.

A commencer par la laïcité si cela veut dire, strictement, la neutralité de l'État à l'égard de toutes les religions, la liberté de conscience, c'est-à-dire de croire ou ne pas croire, alors la laïcité est un puissant levier du bien-vivre ensemble, garantissant le respect de chacun.

Or, dans les faits et bien avant la loi de 1905, il existait une sourde et puissante détestation des Protestants et des Juifs qui s'est reportée contre l'église qui soutenait les partisans de la royauté contre les Républicains.

De nos jours, les musulmans et les immigrés sont ont pris la place des Protestants et des Juifs. Cette haine incommensurable s'est accentuée avec la crise, les flots de réfugiés fuyant les guerres locales injustes entretenues par les Occidentaux et surtout cette lepénisation grandissante des esprits. Depuis la fin de la guerre froide, de l'intérieur c'est le multiculturalisme, donc le musulman et l'immigré.

Quand on parle d'assimilation et d'intégration, le discours est également ambigu. Si l'assimilation et l'intégration signifieraient la nécessité de comprendre les codes et la culture du pays où on vit, cela va de soi et ne peut que recueillir l'adhésion de tous.

Cependant si l'assimilation signifierait une hiérarchisation des cultures, et dans ces calomnies contre nous c'est ce qui est implicite, cela est condamnable et ne peut peut-être que rejeté avec force. De Gaulle disait «l'Algérie c'est la France». Pour l'essentiel les musulmans de France sont de culture française. En quoi les Roumains qui votent et sont éligibles aux locales seraient mieux intégrés que les originaires des anciennes colonies ?

A cette rencontre à la Colonie, sur le bien-vivre ensemble, il vous est proposé des axes d'organisation et de lutte pour notre dignité d'homme et de citoyens français :

1 - S'inscrire massivement sur les listes électorales tant que cette démocratie ethnique n'est pas prisonnière du Rassemblement national. Les hommes politiques ne craignent que les rapports de forces. Ces calomnies et ces mépris ne s'expliquent en grande partie que par l'organisation et le refus de participer à l'action citoyenne. Les communautés juives et chinoises, moins nombreuses, en raison de leur organisation s'en sortent bien.

2 - Lancer, à un moment que l'on définira, une grande action de désobéissance civile en refusant de nous rendre au travail. Cela permettrait de faire connaître à la communauté nationale notre réelle place dans cette société. Notre participation au développement et au bien-être de la société, depuis les temps de l’esclavage, en passant par la colonisation, puis pendant le 30 glorieuses et particulièrement de nos jours, est décisive.

3 Federer toutes les associations qui œuvrent pour le bien-vivre ensemble et elles sont nombreuses et isolées.

4 Lutter pour obtenir une maison commune où l'on se rencontre, pour mettre en commun notre synergie.

5 – Nous sommes aussi la France, nous voulons être respectés dans nos différences et pour le bien-vivre ensemble.

Paris, le 16 novembre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Rdv à la Colonie 128 rue Lafayette Paris 10ème métro gare du Nord le samedi 16 novembre 2019 de 14 à 16 h» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Rdv à la Colonie 128 rue Lafayette Paris 10ème métro gare du Nord le samedi 16 novembre 2019 de 14 à 16 h» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2019 7 21 /07 /juillet /2019 21:33

«Je condamne le crime odieux perpétré contre Mamoudou BARRY», déclare M. Macky SALL, président du Sénégal.

Marié et père d’une petite fille de deux ans, Mamoudou BARRY venait de soutenir sa thèse de doctorat en droit, en fiscalité, le 27 juin 2019. Devant sa famille, il a été agressé, le 19 juillet 2019, verbalement, par des supporters de l’équipe d’Algérie, apparemment d’origine turque : «vous, les sales noirs  on va vous niquer ce soir» dit l'agresseur en pointant du doigt Mamoudou. Ils l'ont battu, et il est mort le 20 juillet 2019, des suites de ses blessures. Mamoudou étant un Peul, a été pris pour un Sénégalais. C’est un grand ouf de soulagement pour nos amis Algériens, le suspect n’est pas un des leurs, mais un Turc supportant leur équipe.

Les Sénégalais ont perdu la finale, mais ont accueilli, dans une ferveur populaire et le calme, le retour des Lions au pays, comme des vainqueurs. Les Algériens ont gagné, mais déjà deux morts. Depuis 1995, chaque 1er mai, je suis au Pont du Carrousel pour dénoncer le crime contre Brahim BOURAAM, jeté à la Seine par les fachos. Je suis très en colère contre ces imbéciles qui font reculer notre cause pour le bien-vivre ensemble. Nadine MORANO doit jubiler.

Il y avait les pratiques esclavagistes en Libye, les assassinats sauvages de Sénégalais au Maroc, les cris de singe balancés à Manu DIBANGO, lors d'un concert à Alger, les bombes posées par des Français contre d'autres Français, le vandalisme gratuit. Des Français, dont des religieux égorgés en Algérie comme en France. Et ces années noires en Algérie où des Algériens égorgeaient d'autres Algériens. Avec notre association Intercapa, nous nous sommes battus pour l'accueil des réfugiés Algériens en France, pour les faire régulariser. Stop à cette violence gratuite, qui ne peut ni être excusée, ni être justifiée. Quelle bêtise monstrueuse ! Tout cela n'a fait que renforcer le Rassemblement national à travers des amalgames et des stigmatisations de l'ensemble des Français issus de l'immigration.

Il faudrait qu'on en parle, de manière apaisée  avec tous nos amis de la diaspora.

Pendant toute la CAN, il y a un déchaînement de boue, de haine et de sottises, de la part de certains supporters Algériens, pas tous fort heureusement. On nous traite de «singe» ou de «négro» ; ces faits à caractère raciste, même s’ils viennent d’une minorité d’imbéciles qui se trompent de colère, existent et se répètent. Je me suis dit cela va passer après la compétition. Maintenant qu'ils ont gagné la violence crapuleuse continue. On nous dit ce n’est pas un Algérien, c’est un Turc, circuler, il n’y a rien à voir. Pour ma part, la vie de chaque homme, dont celle de Brahim BOUARRAM me tient à cœur depuis le 1er mai 1995.  Il faut siffler la fin de la récréation.

Nos adversaires ne sont ni les Blancs, ni les Juifs, ni les Musulmans, ni les Arabes, mais c'est la bêtise humaine d'où qu'elle vienne. Un imbécile est un imbécile, quelle que soit sa couleur, sa nationalité ou sa religion ; c'est cela la ligne de partage : il y a d'un côté les êtres humains et de l'autre les barbares. Nous avons en nous, une colère ancienne et sourde, mais elle est souvent mal dirigée.

Le Rassemblement national ne cesse de progresser ; c'est cela qui devrait la préoccupation principale de tous ceux qui s'intéressent à la République. Nous devrions nous battre, en conséquence pour la citoyenneté et le refus de la marginalisation. Aujourd'hui, Nadine MORANO, Alain FINKIELKRAULT et Eric ZEMMOUR peuvent nous insulter sans aucun dommage. Si cela est possible, c'est parce qu'il y a quelque chose de puéril et idiot dans nos comportements. Nous avons oublié les choses fondamentales pouvant faire avancer notre vie dans le bon  sens.

Notre préoccupation principale devrait être de nous éloigner constamment du Mal et d'avancer sans relâche vers le Bien souverain. Nous devons viser l'excellence, et combattre la sottise. C'est le seul chemin qui vaille. Tout le reste n'est que barbarie et fait reculer, stupidement, notre cause pour le bien-vivre ensemble.

Pour la France, notre objectif majeur devrait être  de s'inscrire, massivement, sur les listes électorales. Nous allons, le 15 mars 2020, vers des élections municipales les plus sanglantes de l'histoire de France. Si nous nous maintenons dans le statut de spectateur ou celui de barbares, alors nous serions des moutons bons pour être égorgés à la baignoire.

Dans nos pays d'origine, en Afrique, nous sommes confrontés à des régimes préhistoriques et dynastiques. Le cas de l'Algérie, dont la Révolution a été confisquée par les militaires et le clan BOUTEFLIKA,  est édifiant. Les Algériens manifestent, ils ont beaucoup de peine à être entendus. Ils manifestent le vendredi, le dimanche, pour la France, et le mardi, pour les étudiants, afin dégager toute cette clique de parasites et de mafieux.

A la rentrée, en septembre 2019, j’invite, ceux qui le souhaitent, autour de mon association, «France républicaine et citoyenne», de nous rassembler dès la rentrée de septembre, pour envisager ensemble, des mesures fortes pour l'égalité réelle des droits en France et pour une démocratie apaisée et innovante en Afrique, pour le bien-vivre ensemble, la fraternité, la justice et le respect mutuel.

Ensemble avançons dans la bonne direction  ; il faut éduquer, s'organiser, se rassembler autour de l'essentiel,  et agir pour nos intérêts et ceux de la République !

Paris, le 21 juillet 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/
«Mamoudou BARRY, un Guinéen, battu à mort, par des supporters  turcs de l'équipe algérienne» par Amadou Bal BAhttp://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
11 mai 2019 6 11 /05 /mai /2019 16:38

Ce samedi 11 mai 2019, une forte délégation de l’Alliance pour la République (A.P.R.) parti du président Macky SALL, est venue assister à une cérémonie religieuse, au Foyer de la rue Charonne, à Paris 11ème, à la mémoire de Samba KOITA, un militant de Paris 13ème. Samba KOITA est un Soninké de Bakel, il ne faudrait pas le confondre avec un autre Samba Yougo KOITA, de Diawara, qui lui est toujours vivant. Pas de confusion !

C’est Hamet SARR, des Mureaux, qui conduisait la délégation. Lansana a fait la traduction des discours notamment celui de Oumar WELLE, un ami intime de Samba KOITA. Mme Ramatoulaye KANE, un fonctionnaire à la ville de Paris, qui a pendant longtemps travaillé à la Caisse des écoles du 12ème était présente. J’ai revu Talla de Kanel et bien d’autres, notamment Harouna SOW, un contact de Facebook.

Les Sénégalais n’ayant pas de lieu de rencontre, comme je l’ai dit, la présentation des condoléances a démarré dans une chambre étroite au 3ème étage du foyer de Charonne, puis s’était terminée, dans les caves, un local dédié à la prière. Comme on le voit, quotidiennement, le sort de la diaspora n’est pas enviable.  Nous avons besoin d’un espace pour honorer nos morts, célébrer nos héros et rencontrer les autres, pour un dialogue fructueux, respectueux et enrichissant.

C’est pourquoi, je réclame à nouveau, avec une grande insistance, une grande maison du Sénégal à Paris, avec de nombreuses salles de réunion, pour le bien-vivre ensemble. Cette maison me semble, plus que jamais utile, pour la diaspora, à plus d’un titre :

 

  • Un lieu de rencontre est utile pour avoir des informations stratégiques (stages, accès aux offres d’emplois des grandes sociétés qui pillent l’Afrique, des grandes sociétés nationales) ;

 

  • Des permanences pour accompagner la diaspora, de plus en plus harcelée par certaines administrations particulièrement féroces (CNAV, CAF, Préfectures) dans un contexte où les procédures administratives sont compliquées). Le Consul général, son Excellence Amadou DIALLO, fait un travail remarquable. Nous aurions aimé une plus grande proximité, une réactivité et une plus grande diligence et une meilleure visibilité de nos autorités nationales en charge de la diaspora (Secrétaire d’Etat et députés de la diaspora) ;

 

  • Une meilleure prise en compte de nos valeurs nationales dans le respect de la culture du pays d’accueil. A Washington, le 4 avril, fête nationale du Sénégal, un grand bal est organisé chaque année. Nous allons en 2020 vers les 60 ans de l’indépendance du Sénégal.

 

  • Cette Maison du Sénégal peut être un lieu de rencontre pour la diaspora, de plus en plus isolée, mais dans un contexte où certains jeunes sont nés en France et risquent de perdre tout lien avec le pays d’origine de leurs parents. La différence, loin d’être un mal, est une source de richesse. Pas de jeunes, à l’âge de se marier sont isolées et rechignent pour les rencontres sur Facebook pour les mariages forcés d’un cousin du pays. C’est un drame silencieux et cornélien qui se joue, en permanence.

 

  • Les artistes ne pouvant se payer ni le Zénith, le Casino de Paris, l’Olympia ou la Cigalle, pourront bien faire profiter à la diaspora et à nos ancêtres les gaulois, la mesure de leurs talents ;

 

  • Les jeunes entrepreneurs pourront y démarrer sous forme de pouponnière et y trouver un coaching adéquat pour développer leur créativité ;

 

  • Les intellectuels de la diaspora, venant d’Afrique, d’Amérique ou des Caraïbes, ainsi que tous les humanistes, quelles que soient leurs origines, pourront y faire des conférences, afin de faire avancer l’esprit humain ;

 

  • Toutes ces associations villageoises, isolées qui se battent dans le cadre humanitaire, c’est le lieu indiqué pour des salles accessibles et l’accès à une ingénierie adéquate pour monter leurs projets ;

 

  • C’est aussi et surtout, un espace de rencontre avec les autres, Paris, avec ses 116 nationalités, une capitale culturelle et politique de l’Afrique où sont nés les grands mouvements culturels, comme la Négritude.

Le mouvement Malick pour Tous, Tous pour Macky pourrait contribuer à animer cette bonne intégration des Sénégalais de France, tout en maintenant des liens forts avec le pays. «Assimiler, sans être assimilé» avait dit, fort justement, le président Léopold Sédar SENGHOR.

Bienvenue à Paris, à Macky SALL, qui vient en France, pour la première fois, depuis sa réélection.

Nous prions pour le repos de l’âme de Samba KOITA.

Paris, le 11 mai 2019, par Amadou Bal BA.

L'urgence d'une Maison du Sénégal, à Paris.

L'urgence d'une Maison du Sénégal, à Paris.

Partager cet article

Repost0

Liens