Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA
  • Contact

Recherche

26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 20:13

Je viens d'apprendre la mort des suites d’une longue maladie, à 71 ans, de Joe Ramanegelisa, né Issa SAMB, le 31 décembre 1945 à Ouakam dans la banlieue de Dakar.

Joe Ouakam, tout le monde semble le connaître: son nom est sur toutes les lèvres et sa silhouette est célèbre à travers tout Dakar; qui ne l'a vu pédaler son vélo le long de la corniche ou fumer sereinement sa pipe dans un coin tranquille. Avec sa pipe légendaire et son atelier d'art baptisé KHEUR (maison en Ouolof) Joe, un homme discret et haut en couleurs, avait, sous SENGHOR protecteur des arts et lettres, réussi à faire reconnaître le statut d'artiste dans un pays où l'on considérait que cette position était un symbole de marginalité.

Connu pour être l’un des premiers à critiquer ouvertement les thèses sur la Négritude de Léopold Sédar SENGHOR, son bienfaiteur, qu’il jugeait fade et imbus de sens, Il indexe aussi à plusieurs reprises le courant politique qu’empruntait le monde de l’art au Sénégal. Chose qu’il trouvait aberrant. Et comme beaucoup de ses pairs, notamment El Hadj SY, il mettra en en oeuvre une vive répulsion sur la ligne politique afin qu’elle se détache de l’art.


Figure emblématique de Dakar avec le mouvement Agit-Art créé dans les années 70 avec Djibril DIOP Mame Betty, et attaché à son territoire, c'est un de ces hommes transgressifs, ivre de liberté et de créativité, qui ont, dans l'ombre, contribué à faire du Sénégal un pays de tolérance, de fraternité et du bien-vivre ensemble.

Peintre, sculpteur, acteur et dramaturge, fils d’un dignitaire Lébou élevé par son grand père, gardien de traditions ancestrales et bercé dès sa tendre enfance dans un environnement où se côtoient ombres et lumières, Joe prend très tôt le goût de l’observation du sens des symboles. «Toute ma vie, je me suis battu avec l’idée, le temps. En tout temps, j’explore l’âme, ce puits profond» dit-il.


Joe Ouakam a étudié à l’Ecole Nationale des Arts et à l’université de Dakar en droit et philosophie. Au 17 rue Jules Ferry, à Dakar Plateau, il vivait au milieu de ses œuvres, dans sa cour où se côtoient toutes sortes d’objets depuis plus de 40 ans, une exposition permanente qui varie au fil du temps. «Le temps» compagnon de l’artiste. Chez Joe, derrière le portail en fer aux rideaux blancs, on découvre une atmosphère quasi-faustienne. Dans la cour traînent des chaises pour les visiteurs, des amas de feuilles mortes sur lesquels des chats font la sieste, de vieux livres que personne n'ouvrira plus, des amulettes inoffensives, des pipes qui ne fument plus. C'est le contraire du luxe. Tout est posé là, en vrac, comme des sédiments de civilisation urbaine. Menacé d’expulsion de la rue de Jules Ferry, le président Macky SALL viendra à son aide «cet endroit est un sanctuaire qu’il faut sauver», dit Joe Ouakam.

Joe Ouakam n’a jamais cherché à participer à des expositions, il a toujours préféré accrocher ses nombreuses œuvres dans sa cour, pour échapper au conformisme des lieux-dits d’exposition. Il lui est arrivé néanmoins de répondre à quelques sollicitations

Joe rejoint ainsi notre artiste Ousmane SOW, récemment disparu (voir mon post).

Mes condoléances au peuple sénégalais et aux habitants de Ouakam.

Paris, le 25 avril 2017 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Joe Ouakam : salut l’artiste», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Joe Ouakam : salut l’artiste», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Repost 0
Published by Le blog de BA Amadou - dans Culture et Art
commenter cet article

Articles Récents

Liens