Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 19:07

Hamidou SAMAKE, élu au Conseil de Paris, et Leader de la Diaspora africaine

Un entretien instructif avec M. Hamidou SAMAKE, premier Africain élu au Conseil de Paris, membre fondateur du Mouvement Equité, Directeur des campagnes électorales victorieuses, en 2012 et 2017, de Mme George PAU-LANGEVIN, devenue Directrice Adjointe de Mme Claire HEDON, Défenseuse des Droits. En 2017 Mme George PAU-LANGEVIN a été la seule députée réélue à Paris, le Parti socialiste et la Gauche ayant été laminés par la Macronie.

M. Hamidou SAMAKE est l’un des éminents membres fondateurs du Mouvement Equité, dont M. Louis Mohamed SEYE, le président étant M. Saliou DIALLO d’Evry, Equité luttant pour l’inclusion de la diversité en politique. A l’époque, une partie importante de la population française n’était pas représentée dans les lieux de décisions en politique, notamment à l’Assemblée nationale. Une des grandes victoires du mouvement Equité a été l’élection de George PAU-LANGEVIN à Paris. Aux dernières municipales de juin 2020, Equité a soutenu «Paris en Commun» avec Mme Anne HIDALGO, et dans le 20ème ardt, la liste conduite par M. Eric PLIEZ, nouveau maire de cet arrondissement. De nos jours, c’est devenu maintenant normal que chaque parti politique, de Droite comme de Gauche, prenne en ses rangs des personnes issues de la diversité. Cependant, compte tenu de la lepénisation grandissante des esprits, la lutte pour l’égalité est toujours un combat de chaque instant. Dans les échéances électorales à venir (régionales de 2021 et législatives de 2022), on espère que les élus issus de la diversité «monteront plus haut, parce qu’ils ont les compétences, le seul critère à retenir étant l’aptitude à remplir ses fonctions d’élu. L’exclusion pour des motifs liés au quartier, de la couleur ou des mobiles ethniques est à proscrire, qu’il n’ait pas de discrimination» dit M. Hamidou SAMAKE. Or, de nos jours, il y a certains débats dans la société française qui ne sont pas dignes des valeurs républicaines : «La France doit rester un pays du bien-vivre ensemble. Avec George PAU-LANGEVIN, nous avons créé dans le 20ème l’association «Vivre ensemble», pour la promotion de l’égalité réelle» dit-il.

Docteur en biochimie et inventeur de tests rapides exploités dans le cadre de la COVID-19, M. Hamidou SAMAKE nous fait un bilan de son mandat au Conseil de Paris. A la dernière mandature, Hamidou SAMAKE était simple adjoint à la maire du 20ème en charge de l’emploi, du développement, du tourisme, des nouvelles technologies. En sa qualité de membres du Conseil de Paris, Hamidou SAMAKE a tenu à s’écarter aux domaines traditionnellement dans lesquels la diversité est confinée ; il a voulu montrer que la diaspora, comme les autres citoyens de la République, peut occuper n’importe quelle délégation municipales.

Pour ce mandat 2020-2026, M. SAMAKE est en charge des relations internationales et de la francophonie, le lien intergénérationnel et les séniors. Le 20ème est un arrondissement laboratoire de brassage ethnique, avec 140 nationalités, et où le bien-vivre ensemble est prégnant. M. SAMAKE, vice-président de la 4ème commission en charge notamment de la solidarité, de santé et de lutte contre les discriminations, s’est exprimé au Conseil de Paris sur les difficultés que rencontre le commerce de proximité.

La diversité a maintenant un bon nombre d’élus, mais ils ne sont pas toujours combatifs pour l’égalité réelle. En effet, la France compte plus de 9 députés Macronistes, mais ils sont particulièrement discrets sur les questions du bien-vivre ensemble, le racisme institutionnel et systémique, ainsi que sur les violences policières. «ces députes Macronistes ne sont pas vraiment visibles et ne participent vraiment pas sur le débat concernant au débat républicain. Nous avons créé une association dénommée ANEDAS, association nationale des élus de la diaspora subsaharienne, dont l’ambition est de répondre aux défis de notre temps, de s’impliquer dans le vivre ensemble. La communauté africaine doit s’inscrire dans le cadre du débat démocratique, et pour cela les Français issus de l’immigration devraient s’inscrire, massivement, sur les listes électorales. Actuellement, le débat démocratique est noyauté par la Macronie, qui est en train de mener des combats illégitimes contre la République, sur le « séparatisme », en stigmatisant la religion ou les origines ethniques alors que nous devrions nous battre afin que toutes les communautés puissent vivre dans une symbiose au lieu d’une confrontation. J’aimerais me battre pour une Maison des Diasporas à Paris, un lieu de ralliement, de rencontre, du bien-vivre ensemble, un modèle pour le Bien commun, avec un regard prospectif et rétrospectif de fierté. L’Afrique a bien contribué au bien-être et au bonheur des Français» dit M. Hamidou SAMAKE. D’importantes échéances sont à venir, notamment les régionales de juin 2021 et les présidentielles de 2022. Une Association Nationale des Elus des Diasporas Africaines Subsahariennes (ANEDAS) fédérera toutes les énergies, les bonnes volontés (Coopération décentralisée, questions de mémoires, accompagnement dans les projets économiques et sociaux, formation des élus, expertises diverses).

Vivre c’est participer. Or, les diasporas africaines en France sont dans la contemplation et l’abstention, s’en remettant aux élites pour agir à leur place. Cependant, M. Hamidou SAMAKE invite la Diaspora africaine, comme l’ont fait les Noirs américains, à s’investir, très activement, dans une démarche citoyenne, en vue d’un combat pour l’égalité réelle :  «Il faut faire preuve de pédagogie et citer l’exemple des Etats-Unis. Le précédent de Barack OBAMA l’investissement maintenant de Kamala HARRIS, future vice-présidente, un fait historique, ont payé. Les communautés minoritaires aux Etats-Unis se sont mobilisées et Joe BIDEN leur a fait une importante place. Cela est possible également en France, on est capable de mobiliser les différentes communautés, de les faire participer . Vivre ensemble, c’est participer et être récompensé à la hauteur de son investissement» dit M. Hamidou SAMAKE.

Quand est citoyen, on participe (inscription sur les listes électorales et voter) pour lutter contre le racisme institutionnel et systémique, les violences policières, et surtout pour réussir la bonne intégration de tous, dans le respect mutuel. Il nous faudrait reconstruire en France une démocratie vivante, loin des stigmatisations et des divisions. Les présidentiels en 2022, c’est l’élection des élections, et avant cela, on aura en juin 2021, «il faudrait se battre pour une démocratie française apaisée, d’inclusion, qui rassemble et non qui divise» dit Hamidou SAMAKE.

Paris, le 22 décembre 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

Hamidou SAMAKE, élu au Conseil de Paris, et Leader de la Diaspora africaine» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Hamidou SAMAKE, élu au Conseil de Paris, et Leader de la Diaspora africaine» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

Liens