Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 21:12

l

Un salon du livre, édition 2014, qui vaut bien une visite. Baamadou.over-blog.fr

 

Ce samedi 22 mars 2014, j'ai passé un bel après-midi, à la Porte de Versailles en compagnie de ma fille, Arsinoé. On a tendance à dire que les gens ne lisent plus, et que les jeunes, notamment, avec Facebook et les Sms, ne prêtent attention à la qualité de l'expression. Je crois que ces idées reçues mériteraient d'être nuancées, et cela pour plusieurs raisons. Ne serait-ce d’abord à cause de l’impressionnante file d’attente au guichet avant d’entrer. Pour patienter et attendre notre tour, j’ai dû aller avec Arsinoé, à côté, voir une exposition dénommée «Shanghai 360». Nous avons pris quelques photos sur cette ville chinoise qui est un mélange de l’Asie, de New York et de Paris (photos jointes). A l’intérieur, le salon étant vaste et riche, il a fallu plusieurs pauses pour reprendre notre souffle. Et, les jeunes étaient massivement présents parfois autour de la bande dessinée, parfois à quémander une dédicace.

 

De mon côté, la pêche a été fructueuse. Cette année l’Argentine est à l’honneur. Et, puis différentes personnalités étaient présentes : l’américain Douglas KENNEDY, le journaliste Michel DRUCKER. Mais la barbe à Marek HALTER a fait peur à Arsinoé. Et puis et comme par hasard, chez Flammarion, nous sommes tombés sur Christiane TAUBIRA qui dédicaçait ses livres : sa biographie « Météores », parue en 2012 et « Paroles de Liberté », le 5 mars 2014. J’avais déjà rencontré, furtivement, Christiane, en 2007, lors d’une invitation faite par une association de jeunes noirs du 19ème, «Les Braves Garçons d’Afrique», à la Cité des Sciences. Puis on s’est revu, plus longuement, en 2012, à Nantes. M. Jean-Marc AYRAULT avaient invité différentes personnalités noires pour l’inauguration du Mémorial contre l’esclavage. Dans la dédicace qu’elle m’a accordée, Christiane a mentionné : «à BA Amadou, souvenir de nos belles actions communes». Il y a de quoi flatter l’égo quand on rencontre une championne de la lutte pour l’égalité, devenue Garde des Sceaux chez mes ancêtres les Gaulois. Avec sa belle plume, Christiane écrit que «le temps n’est pas à l’ordinaire. Les propos d’exclusion et de racisme envahissent l’espace public. Nous n’avons ni le droit de laisser faire, ni celui de ne pas comprendre». On se souvient de ces paroles blessantes, empreintes de la haine et de la vulgarité  d’un leader du Front National qui préférait voir Christiane : «dans les arbres plutôt qu’au gouvernement». Ou de cette terrible phrase lâchée par un enfant à Angers : «C’est pour qui la banane ? C’est pour la guenon». La réponse de Christiane est à la hauteur de sa grandeur d’esprit : « En prétendant m’expulser de la famille humaine, ils se sont, par perfidie ou bêtise raciste, et de leur propre fait, exclus de toute conversation ».    

 

Au stand de l’Outre-mer, c’est la première fois que je voyais Marie Andrée CIPRUT qui m’a dédicacée, son ouvrage «La vie à pile ou face ou le goût des autres ». Marie-Andrée m’a recommandé deux autres ouvrages, dont une biographie sur Gaston MONNERVILLE. Hélas, j’ai perdu trois ouvrages, avec leurs dédicaces, mais je ne sais où : au salon du livre ? Ou dans le bus ? C’est la grande frustration de cette journée printanière, mais un peu fraîche.

 

J’achèterai, à nouveau, ces ouvrages, pour un autre post sur Facebook.

 

Demain, dimanche 23 mars 2014, est un grand jour.

 

Paris, le 22 mars 2014 – baamadou.over-blog.fr.

 20140322_145501.jpg

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 07:47

Paris.jpg

Les 23 et 30 mars 2014, je vote pour Mme Anne HIDALGO et son équipe, et cela pour plusieurs raisons.

Mme HIDALGO, en tant que Femme et d’origine espagnole, est un puissant symbole de la Diversité réussie.

Mme HIDALGO, qui a été à la bonne école, a participé à la construction d’un bon bilan de la Gauche qu’il est nécessaire de poursuivre et de développer. Paris a changé en bien, et cela se voit.

Mme HIDALGO qui a rassemblé son camp, avec des équipes renouvelées et féminisées, autour d’un projet novateur.

Mme HIDALGO, qui a su patiemment attendre son heure, a donné une touche personnelle à son projet à travers son association «Oser Paris»,  et ses concepts de «Paris, ville - monde» et de «Paris, ville - bienveillante».

En effet, Pour Mme HIDALGO, Paris c’est la Cité est le lieu où chaque jour davantage s’invente notre futur. En proposant une «Ville qui Ose», Mme HIDALGO veut réussir l’alchimie entre trois ambitions : assurer la puissance et la modernité de la cité ; lui donner ainsi les moyens d’honorer les besoins de tous ses habitants ; et, ce faisant, affirmer les valeurs de Paris. Premier enjeu, servir la puissance novatrice de notre ville. La création du «Grand Paris» a vocation à définir la bonne échelle pour conjuguer dynamique économique et ambition environnementale. Le «modèle parisien» doit réaliser la transition énergétique et faire le choix des énergies propres, de nouvelles filières industrielles, de nouveaux modes de transports et de nouveaux matériaux. C’est l’objet de cet «Arc de l’Innovation» que Mme HIDALGO entend réaliser : des milliers de mètres carrés, pour mobiliser les talents, les idées, les projets, pour se loger, pour susciter la croissance, l’investissement, l’emploi et les avancées environnementales. Il s’agit d’inventer des nouvelles façons de travailler et d’habiter. Ce choc culturel ne peut se concevoir qu’au service d’une « Ville bienveillante», qui offre le visage de sa diversité sociale et culturelle, un espace sûr où chacun peut élever ses enfants, étudier, se déplacer, travailler, se cultiver. Une ville, où chacun peut trouver un toit. Les priorités fixées par Mme HIDALGO donnent un cap clair : 10 000 nouveaux logements par an pendant six ans. Cette solidarité doit répondre aux besoins des Parisiens : 5000 places en crèche, des maisons de santé, le renforcement des aides aux seniors, aux femmes isolées, aux familles et aux jeunes.

Paris est ouvert aux autres, dialogue et partage à l’échelle internationale. C’est son histoire et son quotidien. Mme HIDALGO souhaite que se développent des partenariats qui aboutissent à une «mise en réseaux» des villes, plus concrète, plus réactive, plus efficace qu’à l’échelon des Etats. Et dans ce dialogue universel entre les villes-mondes, à un moment déterminant, où les crises font douter de la politique, où les populismes prospèrent sur fond de rejet de l’autre, Paris doit jouer un rôle central, recevant des autres et délivrant un message de liberté, de progrès et d’harmonie. La Cité, comme lieu de redéfinition du lien démocratique ; la Cité, Paris comme lieu pour agir.

C’est une belle occasion de sanctionner cette Droite lepénisée et qui est empêtrée dans différentes casseroles.

L’association Equité, qui milite pour un grand respect de la diversité au sein du Parti Socialiste, demande à tous de se mobiliser en faveur du vote pour les listes de Gauche.

Aucune élection n’étant gagnée d’avance, pas une seule voix ne doit manquer, dès le 1er tour, à Mme HIDAGO et ses co-listiers, à Paris.

Paris, le 21 mars 2014 – BA Amadou – Baamadou.over-blog.fr

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 19:40
Municipales de 2014 : Mme Anne HIDALGO expose sa conception de gestion des ressources humaines à Paris. Baamadou.over-blog.fr
On sait que dans son programme de 2014, pour la gestion des administrations parisiennes, Mme NKM de LONGJUMEAU veut supprimer 2 500 postes de fonctionnaires.  La Droite est omnibulée par la réduction des dépenses publiques, tout en réclamant, de façon démagogique, l’ouverture nocturne ou l’extension d’horaires pour certains services. Ce qui conduirait, inexorablement, à une baisse de la qualité du service public. La Droite, dans sa culture politique, a l’habitude de pratiquer la solidarité à géométrie variable, toujours plus aux nantis, sanctionnant ainsi les plus fragiles qualifiés «d’assistés».
Mme HIDALGO a dégagé une conception claire, cohérente et juste de sa gestion des ressources humaines. Mme HIDALGO a décidé de placer l’individu au cœur de son projet politique. En fait, la vraie valeur ajoutée, dans une organisation, c’est la qualité de son personnel.
Tout en défendant la spécificité des administrations parisiennes, l’égal accès aux charges publiques, l’amélioration des conditions de travail et de vie (mobilité, logement, restauration des agents), Mme HIDALGO dessine et poursuit une conception audacieuse des ressources humaines : récompenser les méritants, et punir, justement, tout en privilégiant la prévention.
Sur la fonction publique parisienne : elle « a pu profiter du meilleur des fonctions publiques d’état et territoriales. Ses spécificités doivent être préservées quand elles ont du sens et sont favorables aux agents. C’est pour cette raison que je me suis fortement engagée auprès du gouvernement et des parlementaires pour que ce statut soit totalement préservé avec la création de la Métropole du Grand Paris ».
Sur les recrutements : « Les règles qui régissent les recrutements hors voie du concours sont précises et limitent cette possibilité aux postes pour lesquels aucune candidature de fonctionnaire n’a pu être retenue. Je ne souhaite naturellement pas déroger à ce cadre législatif et statutaire».
Sur le niveau des effectifs : « Je souhaite à ce stade maintenir globalement les efforts de stabilisation  des  effectifs et consacrer les créations de postes aux ouvertures de nouveaux équipements et aux priorités politiques. Les effectifs d’agents de catégorie A suivront les mêmes évolutions afin de préserver l’encadrement et le management des agents ».
Mme Hidalgo précise d’autre part que « les effectifs de l’administration parisienne ont progressé ces dernières années, dans un premier temps pour mettre en œuvre la réduction du temps de travail, offrir aux agents du temps consacré à leur vie personnelle mais aussi mieux organiser le temps de travail au service des besoins des Parisiens, puis pour accompagner le développement de nouveaux services et équipements de
proximité ».
Sur l’objectif de réduction de l’absentéisme :  réduire l’absentéisme « est une nécessité absolue qui mérite une politique active des ressources humaines » estime Mme HIDALO.  « «Cela suppose de mieux prévenir la pénibilité mais aussi et je l’assume la mise en œuvre d’une politique disciplinaire juste mais ferme», précise-t-elle.
Sur la mobilité des agents : «Le mouvement des cadres, organisé par la DRH depuis plusieurs années comme celui des ingénieurs TP pour la première fois cette année, sont de bons outils au service de la mobilité au sein de la Ville. Mais je crois aussi qu’il faut faciliter davantage les mobilités externes à la ville afin de permettre à des agents d’aller acquérir de nouvelles expériences et en faire bénéficier la Ville à leur retour. Beaucoup le font déjà mais je crois qu’une amélioration de l’information et de l’accompagnement liés à ces mobilités permettrait à un plus grand nombre d’en bénéficier, s’ils le souhaitent ».
La place des cadres : « Je n’oppose pas des cadres qui seraient managers d’équipes aux experts qui seraient de super-techniciens. Je suis au contraire convaincue que la richesse des métiers offerts par la Ville et la diversité des formations proposées permettent d’alterner au cours d’une même carrière professionnelle ces deux profils de postes ».
Les conditions de travail : « Nous aurons à mettre en place de nouvelles instances au sein des administrations parisiennes. La transformation des CHS en CHSCT va nous permettre de disposer d’un outil au service de l’amélioration des conditions de travail en renforçant les actions déjà mises en œuvre en la matière. Au-delà des instances représentatives du personnel, je crois nécessaire que dans chaque direction, dans chaque service, un temps soit consacré à un échange entre agents et management sur les conditions de travail. Je crois que c’est au plus près des agents que l’on peut agir efficacement notamment dans la prévention des risques psychosociaux ».

En ce qui concerne la question de la restauration, Anne Hidalgo juge que « pour assurer une pause-déjeuner de qualité, nous avons fait le choix d’investir dans la restauration collective par le développement d’une offre de qualité, bon marché. Pour les agents dont le lieu de restauration est éloigné de ces restaurants, il faut amplifier le système de conventions avec nos partenaires. Ce modèle me semble le plus adapté aux besoins des agents».
Sur les demandes de logement des agents : « Je souhaite qu’une part significative des attributions de logements puisse toujours être destinée aux agents de la ville».
Au niveau de la Capitale, Mme Hidalgo précise : « Parce qu’il y a urgence, parce qu’il nous faut aller encore plus loin et plus fort, je m’engage à amplifier et à accélérer la construction de logements dans Paris. Je veux en créer 10 000 par an, atteindre 25 % de logements sociaux en 2025 et 30 % en 2030 ». Mme HIDALGO précise également qu’elle entend transformer «200 000 m2 de bureaux vacant » en logements.
Paris le 18 mars 2014 – BA Amadou - Baamadou.over-blog.fr

Photos-tete-liste-Paris-2014.png

Partager cet article
Repost0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 23:09

Municipales de 2014 – Meeting de soutien à M. François VAUGLIN, dans le 11ème ardt, avec Anne HIDALGO – Baamadou.over-blog.fr

 

 

Ce lundi 17 mars 2014, au théâtre Artistic Athévains, Mme Anne HIDALGO est venue soutenir la tête de liste dans le 11ème ardt, M. François VAUGLIN. Le 11ème ardt a été dirigé de 1995 à 2008 par Georges SARRE, et depuis 2008 par M. Patrick BLOCHE, député de Paris. M. VAUGLIN, adjoint à l’urbanisme dans l’équipe actuelle du 11ème ardt, fait partie de la nouvelle génération promue par Mme HIDALGO. Plus de la moitié des candidats sont nouveaux.
 
Mme HIDALGO décrit François VAUGLIN, d’humaniste, d’élu de terrain, dynamique et très impliqué dans son arrondissement. M. DELANOE parle de l’investissement plein et constant de François VAUGLIN, de sa compétence et de sa force de conviction. Patrick BLOCHE, maire actuel du 11ème et député de Paris, qui renonce, par anticipation au cumul de mandats, dit de François VAUGLIN qu’il a su apprécier la qualité de son engagement et la force de ses convictions.
 
Etaient présents à cette belle rencontre de nombreux militants du 11ème, et des élus dont M. Philippe DUCLOUX et Mme Rosalie LAMIN.
 
Le 11ème ardt est le symbole de l’identité parisienne, par son caractère rebelle durant les années révolutionnaires, sa diversité, sa culture et sa mixité.
 
Dans son intervention, Mme HIDALGO a mis l’accent sur la révolution écologique que la Gauche a mené à Paris (- 25% de voitures, + 16% de d’usage des transports en commun, circulation alternée, etc.) et qui continuera, notamment les bus électriques. Quand on sait que Mme NKM, de LONGJUMEAU, en 2007, avait parié sur les voitures au diésel avec les conséquences néfastes  avérées sur la santé publique.
 
Rien n’est gagné d’avance. Les électeurs sont maîtres de leur choix. A 4 jours du 1er tour, Mme HIDALGO invite les Parisiens à «Oser Paris», pour que cela continue de changer et de bouger dans le bon sens.
 
Paris, le 17 mars 2014 – baamadou.over-blog.fr.

20140317_191232.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 12:32

 

Les rencontres sur le Net sont virtuelles, mais souvent prodigieuses. Je découvre sans cesse des personnages riches, comme Mme Marie-Andrée CIPRUT, qui consacre, une bonne partie de ses travaux, à l’identité culturelle, à l’interculturel et à la migration. Aussi, la tentation est grande de faire partager mon admiration pour ces parcours et ces destins singuliers. Vous êtes cordialement conviés à une rencontre au salon du livre, à la Porte de Versailles du vendredi 21 mars 2014 au lundi 25 mars 2014, avec Marie-Andrée CIPRUT, un écrivain martiniquais qui vit à Genève, autour de son livre «La vie à pile ou à face ou le goût des autres », paru chez Ibis Rouge Editions, Espace Outre Mer, Matoury, 2012, 108 pages. Dans son édition du 20 juillet 2014, sous la plume d’Alain MABANCKOU, Jeune Afrique consacre un article sur ce livre, d’où est tiré ce post.

 

Psychologue de formation, Mme CIPRUT est l'auteure de textes qui convoquent la rencontre des cultures, la tolérance et l'art du vivre-ensemble. Elle a ainsi publié, entre autres, en 2004, Outre mère. Essai sur le métissage, livre dans lequel on perçoit l'itinéraire d'une femme née en Martinique, venue en Suisse pour poursuivre des études universitaires et mariée à un Suisse qui, lui-même, est né en Iran de père bulgare et de mère roumaine. Un mélange des origines qui traduit avec force ce qu'Édouard Glissant, maître à penser de Ciprut, aurait pu qualifier d'« identité rhizome ». L'auteure, préoccupée par la place de la femme dans nos sociétés, publiera d'ailleurs, en 2008, un essai remarquable, Flore de femmes. Féminitude et influx migratoires.

 

"Ciprut convoque la rencontre des cultures, le vivre-ensemble". En effet, dans son nouveau livre, La Vieà pile ou face... ou le goût des autres, Ciprut mêle des textes très personnels aux « aventures » vécues à travers un calendrier imaginaire. En janvier, c'est la période de l'Obamania, tandis que février, avec son cortège de festivités, de carnavals, enflamme non seulement la Martinique mais aussi la Suisse, où réside l'auteure. Le mois de mars « énerve » Ciprut, et elle le dit dans un pamphlet qui réclame les droits de la femme. Avril traîne de drôles de poissons migratoires et identitaires. Quand arrive mai, on pense à l'Histoire, celle de la Caraïbe, là où, en 1492, apparut Christophe Colomb. Une terre qui allait trembler en 1902, avec l'éruption du volcan de la montagne Pelée. Ciprut retrouvera son « vieil homme », le grand Césaire, témoin infatigable, voix rebelle du peuple noir. 

Mme CIPRUT brosse la marche du monde. Ainsi, dans chaque « mois », l'auteure nous plonge dans l'Histoire, fouille des éléments qui, éparpillés, se rassemblent et éclaircissent notre vision sur la marche du monde. Certains textes sont des plaidoyers contre le racisme, la xénophobie, voire une lettre ouverte au président de la République française élu en 2007 et qui choisit d'aller retrouver ses amis dans un célèbre restaurant des Champs-Élysées.

Et il arrive que, dans son pèlerinage à travers le monde, notamment en Iran, l'éclat de colère s'empare de l'auteure contre les mariages forcés. Cela, c'est en novembre, mois sombre, mois de deuil. L'auteure songe alors à décembre, qui clôt le livre, mois de détente, de légèreté. Et on peut pousser la chanson.

Bibliographie sommaire sur l’œuvre de Mme Marie Andrée CIPRUT

- La vie à pile ou face... ou le goût des Autres, Ibis rouge, février 2012, 108 pages.
 

- Flore de femmes, féminitude et influx migratoires, Ibis rouge, septembre 2008, 176 pages.
 

- DE L'ENTRE-DEUX A L'INTERCULTURALITE : richesses et embûches de la migration (Dir.), Itinéraires n°60, IUED Genève, novembre 2001.

- Inspiré du livre Outre Mère paru chez L'Harmattan en 2004, un documentaire de 27’: "Les couleurs de Midou" fut produit par la Télévision Suisse Italienne et diffusé dès octobre 2005.
 

- Migration, Blessure psychique et somatisation (Dir.), Médecine & Hygiène, Genève, mars 2007.

 

-  « Métissage culturel et adoption : coutumes, politiques et variations identitaires » in Denis GAGNON et Hélène GIGUÈRE (dir.), L’identité métisse en question : stratégies identitaires et dynamismes culturels, Québec, Presses de l’Université Laval., 1er trimestre 2012.

 

- « Le banian identitaire antillais : formation et analyse de l’identité créole », in L’Autre, Cliniques, Cultures et Sociétés, revue transculturelle et transdisciplinaire, Marie-Rose Moro (dir.), éditions La pensée sauvage, mai 2012.

 

Paris, le 16 mars 2014 – baamadou.over-blog.fr.

 

Ciprut-salon-Livre.jpg

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 18:00
Municipales de 2014 - Grand Meeting au Cirque d'Hiver ce jeudi 13 mars 2014, avec Anne HIDALGO.

Pour son deuxième grand meeting, après l'Alhambra, Mme HIDALGO a reçu le soutien du maire de Dakar, Khalifa SALL, et du maire de Rome, Ignazio Marina, seule ville jumelée avec Paris depuis 1954.
Naturellement, les militants parisiens venus nombreux n'ont pas pu tous entrer dans la salle. Certains ont suivi l'évènement depuis un grand écran installé dans une salle avoisinante.
Le Maire de Paris, Bertrand Delanoë a exhorté les parisiens de ne pas rendre les clés de la ville et de continuer à faire confiance à Anne Hidalgo.
Paris, le 13 mars 2014 - baamadou.over-blog.fr

BA-cirque-hiver-ok.-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 20:37

Municipales de 2014 : Sanctionner sévèrement la Droite et l’Extrême-droite - Baamadou.over-blog.fr.

Il va de soi que la sanction contre l’Extrême-droite ne nécessite pas de longues considérations. Le FN, hostile aux principes républicains, pratique de la dissimulation avec Marine LE PEN qui recherche la respectabilité. Le FN a été démasqué avec ce post sur Facebook, d’une de ses candidates, qui compare la Garde des Sceaux, Mme Christiane TAUBIRA, à un singe, déniant ainsi à tous les Noirs la qualité d’être humain.

Plusieurs motifs légitimes de sanction aux municipales de cette Droite lepénisée peuvent être recensés.

D’une part, ne serait ce que la Droite, sans projet municipal solide et engluée dans ses guerres de picrocholine, s’est trompée de scrutin. L’élection présidentielle, est-il besoin de le rappeler, c’est pour 2017. La Gauche, excellente dans sa gestion des collectivités locales, a un bon bilan et un projet conforme aux intérêts de la population. Plus de 70% des Français estiment qu’ils se détermineront en fonction d’enjeux locaux.

D’autre part, parce que la Droite, sans moyen de défense dans ses affaires, crie au complot ourdi par le PS.C'est le voleur qui crie au voleur. Ce n'est pas une affaire TAUBIRA, c'est une multitude d'affaires SARKOZY. La Droite a utilise des méthodes de voyou que la Justice souhaite réprimer. Les financements occultes de l’UMP, y compris probablement par la Lybie ou par Mme BETTENCOURT, les délits de favoritisme de M. Copé par une surfacturation au détriment de l’UMP, les écoutes de M. BUISSON au détriment de M. SARKOZY, tout cela c’est la faute à qui ? au Parti socialiste ? ou aux délinquants en col blanc de l’UMP ? Quand on parle de délinquance, en France, il faudrait également se pencher de plus près sur les délinquants en col blanc qui se croient au dessus de la loi.

M. SARKOZY, pendant son quinquennat, a toujours mis en cause l’indépendance de la justice et de la presse. C’est l’honneur de la Gauche de défendre cette indépendance de la justice et la présomption d’innocence. Dans toutes ces affaires qui concernent l’UMP, il faudrait que l’UMP se rende compte que nous ne sommes plus sous le règne de M. SARKOZY.

Sanctionnons la Droite, votons et faisons voter, massivement, dès le 1er tour, pour les équipes de Gauche.

Paris, le 11 mars 2014 – baamadou.over-blog.fr.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 12:55

 

Municipales de 2014 - Soutien à la liste socialiste conduite par Madame Marie-Thérèse Wachet à Etampes (Essonne). Baamadou.over-blog.fr

Après Fontenay sous Bois, je suis allé, avec Louis Mohamed SEYE, Secrétaire National à l'Egalité, au PS, soutenir Pascal Bonin, en 2ème position sur la liste de Marie-Thérès WACHET.
A ce meeting du 7 mars 2014, qui a démarré vers 21 h 45, et avec l'air pur de la campagne, la liste de Mme WACHET a rassemblé, dans la mixité, du beau monde Etaient notamment présents : Benoît Hamon, Jérôme Jerome Guedj, Louis Mohamed Seye et de nombreux militants, de toutes origines. J'ai été surpris de constater, dans cette ville à la campagne, la présence d'une forte communauté française, d'origine Peule, bien intégrée par Mme WACHET dans sa liste. On a eu droit à un petit concert de Djembé (tam-tam africain).
Etampes est une ville de 23 000 habitants, dirigée par l'UMP depuis 18 ans. C'est une ville qui se meurt et qui se sclérose, par l'étroitesse d'esprit de la Droite, qui refuse de coopérer avec le Conseil général dirigé par le socialiste Jérôme Guedji. Les atouts touristiques et économiques, ainsi que culturels de cette ville, n'ont pas été optimisés. Etampes, sous la Droite, est la 12ème ville la plus endettée de France.
Le Ministre Benoît Hamon a rappelé, dans son secteur, que la politique du gouvernement en matière d'économie sociale et solidaire, était un atout dans cette campagne des municipales.
Louis Mohamed SEYE a constaté que la diversité a progressé dans ce pays et à Etampes à travers la liste socialiste conduite par Mme Marie Thérèse WACHET. Il exhorte à rester vigilants sur les questions de racisme et de xénophobie.
Marie Thérèse WACHET, avec sa liste de Gauche et très respectueuse de la Diversité, entend réveiller, dans cette ville à la campagne, toutes les énergies :
- en redressant et en optimisant les finances de la ville ;
- en valorisant son patrimoine culturel et touristique,
- en faisant confiance aux acteurs économiques et au personnel communal,
- en accordant une grande bienveillance aux aînés
- en faisant confiance aux jeunes, pour qu'ils vivent et travaillent à Etampes.
Plein succès à l'équipe de Gauche conduite par Mme Marie-Thérèse WACHET.
Paris, le 7 mars 2014, Baamadou.over-blog.fr.

20140307_211808.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 12:52

 

Municipales de 2014 - Soutien à la liste gauche conduite par Patrice BEDOURET, à Fontenay sous Bois.

Ce vendredi 7 mars 2014 , à l'invitation de Louis Mohamed Seye, je suis allé à un meeting de soutien à Patrice Bédouret Patrice, candidat socialiste pour la mairie de Fontenay sous Bois.
La ville de Fontenay sous Bois est dirigée par nos amis de 1917, depuis 1965. Dans les porte à porte, les habitants de Fontenay, ont exprimé un très fort besoin de rénovation politique, un rejet du clientélisme et une aspiration à la transparence.
Patrice BEDOURET et son équipe demandent aux Fontenaysiens de pouvoir faire un choix sur un nouveau projet efficace, réaliste, proche de préoccupations des gens, notamment en termes de démocratie, d'équité, de transparence, d'amélioration du cadre de vie et des déplacements.
La liste conduite par Patrice Bédouret, rassemble une Gauche démocratique, écologique, citoyenne et humaniste.
Paris, le 7 mars 2014 - Baamadou.over-blog.fr.

20140307_184916.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 12:50
Municipales de 2014, à PARIS – François DAGNAUD, pour un 19ème ardt qui vous ressemble et nous rassemble - baamadou.over-blog.fr.

M. François DAGNAUD, maire du 19ème ardt a publié son projet pour les municipales, et s’est fixé plusieurs objectifs :

1°) – Poursuivre la reconquête de nos quartiers ; le 19ème a changé et cela se voit. Avant 2001, la Droite avait puni les quartiers de l’Est parisien. Grâce à l’équipe de DELANOE, un important effort de cohésion sociale a été fait pour rattraper ce retard. Mais c’est là où se trouvent 38% des logements sociaux parisiens. C’est où se concentrent des personnes en difficulté. Seule la Gauche a été à même de leur tendre la main. L’abstention serait une erreur tragique. Il faut donner une large majorité à François DAGNAUD pour poursuivre et amplifier ce bon bilan.

2°) – Faciliter la vie de familles et accompagner les familles (service public pour la petite enfance, aider les ados à grandir, une ville active pour les séniors ; l’accès à la santé). Paris c’est une ville - monde, mais aussi, dans notre projet, les socialistes ont mis l’humain au centre de leurs préoccupations. Paris, avec ces projets, sera une «ville bienveillante». Les vrais réformateurs ce sont les Socialistes.

3°) – La priorité au logement (logement sociaux de qualité, accession à la propriété pour les classes moyennes, jeunes, étudiants et salariés).

4°) – Des espaces de vie à partager, à protéger et à sécuriser (propreté et voirie, sécurité).

5°) – De nouvelles mobilités, (darse et le périphérique Macdonald, lignes de bus supplémentaires, scooters électriques).

6°) – La vitalité économique et l’innovation au service de l’emploi (diversité et qualité des commerces, recrutement local).

7°) – La nature a droit de cité (redonner vie à la petite ceinture marché de Joinville, Canal quai Saint-Denis, jardin des Buttes-Chaumont, bateaux pique-nique, végétaliser l’espace public)

8° - Education culture, sport, ambitieux pour le 19ème (50% de bio dans les cantines, tutorat scolaire, sécuriser les abords des écoles, médiathèque, ludothèque, équipement sportif Place des Fêtes, piscine Mathis, baignade bassin de la villette,

9 - Nouveau modèle de développement local : économie sociale et solidaire (désendettement, coordination précarité, micro-crédit, gratuit des premiers mètres cubes d’eau)

10 – Une ville participative (nouvelle université populaire, espace inter-associatif, parrainage et accueil des nouveaux naturalisés, lutter contre toutes les discriminations).

Ce n’est par hasard qu’Anne HIDALGO est fière de soutenir François DAGNAUD : «La détermination de François DAGNAUD à défendre les valeurs de partage et de proximité sont des atouts majeurs pour le 19ème ardt. Il en partage la générosité, le goût des autres et l’ouverture vers l’avenir ».

Evoquant la clairvoyance et la solidité de la candidature de François DAGNAUD, Bertrand DELANOE mentionne ceci : «L’attention que François DAGNAUD porte à tous les habitants et son volontarisme font de lui un maire particulièrement efficace pour permettre au 19ème de relever les défis de la cohésion sociale, de la reconquête urbaine et de la sécurité».

Je réside dans le 19ème ardt depuis le 1er octobre 1995. Cet arrondissement rebelle est passé à gauche, cette année et a bien préparé l’alternance de 2001. J’ai eu l’honneur de faire partie de l’équipe municipale du 19ème de 2001 à 2008. Cette tradition respectueuse de la diversité se poursuit, puisque Firmin RICHARD et Adji AHOUDIAN sont en bonne position dans la liste de 2014 conduite par François DAGNAUD.

Il ne faut pas oublier que dans le camp d’en face, ce qu’on appelle « la Droite décomplexée », ce n’est autre que la « Droite Lepénisée», xénophobe et anti-républicaine. J’ai été choqué, ces jours ci, par l’agression barbare de fascistes contre des colleurs d’affiche Noirs et Asiatiques dans le 20ème ardt. Ils ont été agressés, non pas parce qu’ils sont de Gauche, mais uniquement parce qu’ils sont différents. Restons donc vigilants et votant pour les listes de Gauche.

Il faudrait sanctionner cette Droite, venue de Longjumeau, revancharde, sans projet municipal, qui a exposé publiquement ses divisions et ses appétits sur la place publique. L’actualité récente atteste que le déficit de probité de M. Jean-François Copé, soupçonné de délit de favoritisme. Les tenants de la Droite décomplexée, et donc raciste, (Messieurs Nicolas SAROKOZY et Patrick BUISSON), sont dans un tourment médiatique.

En dépit d’un contexte national difficile, les Socialistes ont très bien gérés leurs villes. Il ne faut pas se tromper d’échéance électorale.

En conséquence, j’invite, tous les habitants du 19ème ardt, et notamment les Français issus de la diversité, à se mobiliser, dès le 1er tour, pour voter, très massivement, pour cette équipe de François DAGNAUD.

Paris, le 9 mars 2014 – baamadou.over-blog.fr.

FD et AH

Partager cet article
Repost0

Liens