Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 14:29
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 13:18
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 13:17
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 22:02
«Donald TRUMP, le putschiste et sa haute trahison – Une condamnation sans appel de la démagogie, du populisme et de toutes les démocraties ethnicistes occidentales» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
Le 6 janvier 2021, on s’attendait au double sacre des Démocrates, avec la certification de la victoire de Joe BIDEN ainsi que la célébration de leur conquête du Sénat. En effet, le ticket BIDEN-HARRIS a fini par remporter les 2 sièges de sénateurs en Géorgie. Raphaël WARNOCK et John OSSOFF, ont gagné les sénatoriales de la Géorgie, la Vice-présidente, Mme Kamala HARRIS étant membre et présidente de droit du Sénat, les Démocrates ont donc obtenu une voix. Merrick GARLAND, un juge de la Cour suprême, est pressenti pour le poste d'Attorney General (Ministre de la Justice). Pendant son mandat, Donald TRUMP a utilisé la justice et il a gracié ses proches,. La nomination de Merrick GARLAND, est un signal fort pour rétablir l'état de droit aux Etats-Unis.
Finalement, c’est une situation insurrectionnelle qui a ravi la vedette au sacre de Joe BIDEN. En effet, une foule de supporters de Donald TRUMP, appuyé par Ted CRUZ, a envahi le Capitol Hill suspendant, provisoirement, la procédure de certification de voix des grands électeurs déclarant Joe BIDEN, 46ème président des Etats-Unis. Ce que l’Histoire retiendra de cette journée du mercredi 6 janvier 2021, c’est le coup de force de Donald TRUMP ayant instrumentalisé ses militants. En effet, Donald TRUMP répète sans cesse que sa victoire aurait été volée par les Démocrates.  Ce dernier coup d’éclat de Donald TRUMP, un fasciste, ne s'avouant pas vaincu, est Du jamais vu. C'est un véritable coup de force, digne d'une république bananière. Si c’étaient des Noirs qui avaient commis ces attaques du Capitol Hill, Donald TRUMP qui se cache, aurait envoyé la troupe pour les liquider, immédiatement. C'est donc un coup d'Etat, un putsch qui ne dit pas son nom, d’un président complotiste et conspirationniste, un adversaire résolu de l’Etat de droit et de la démocratie. Comment les Américains avaient-ils pu élire Donald TRUMP, en 2016, président des Etats-Unis ?
Donald TRUMP, un président déchu, refusant d'accepter la réalité, qui a perdu tous ses recours constitutionnels, et maintenant utilise la méthode insurrectionnelle. Donald TRUMP, un grand malade mental, incapable de distinguer la réalité du mensonge, le Bien du Mal, devrait être immédiatement destitué suivant le 25ème amendement, avant le 20 janvier 2020.  Auparavant les Démocrates avaient eu raison d’engager contre lui la procédure d’empeachment. Certains des amis de Donald TRUMP, commencent à démissionner, avouant, tardivement, qu’ils sont horrifiés par l’insanité de leur patron. Pendant l’affaire George FLOYD, Donald TRUMP, un répressif à outrance, avait envoyé l’armée et ses «Proud Boys» contre les Noirs et la jeunesse américaine. Toutes les personnes, des suprémacistes, ayant participé à ce putsch, rentrées tranquillement chez elles, devraient être recherchées et jugées. L’Amérique de Donald TRUMP est bien un régime raciste ; quand on est Blanc, tout est permis. Double standard !
Ce coup de force aura de graves conséquences, au moment où des milliers d'Américains sont en train de mourir du Coronavirus, très massivement. Après son meeting, Donald TRUMP est parti se cacher à la Maison Blanche, regarder tranquillement à la télévision, l’étendue des dégâts qu’il a causés à la démocratie américaine.  Au lieu de demander la dispersion pacifique de ses militants qu’il a incités à prendre le Parlement, son tweet n’est pas à la hauteur de la situation. Aussi, le président élu, Joe BIDEN, appelle Donald TRUMP, le président encore en exercice, à faire une déclaration télévisée, pour calmer cette insurrection commise en son nom. En créant cette situation explosive et putschiste, Donald TRUMP pourrait être jugé pour haute trahison. A titre conservatoire, et dans l’attente du 20 janvier 2021, Donald TRUMP, un homme dangereux et fou, devrait être écarté du pouvoir et répondre de ses crimes devant la Justice. En tout cas, Donald TRUMP, prétendu partisan de la loi et de l’ordre, vient d’administrer, une fois de plus la preuve de son indignité pour occuper la fonction présidentielle. En effet, il a refusé jusqu’ici de collaborer à une transition pacifique, en dépit des millions de morts du Coronavirus, ne s’occupant que de lui-même : «Make America Great Again» disait-il. Mme Muriel BOWSER, la maire de Washington, a décrété le couvre-feu dans la capitale à partir de 18 heures, et l’armée a été appelée à rescousse.
Après avoir perdu les présidentielles et la majorité au Sénat, Donald TRUMP, qui a collecté des millions de dollars en vue des échéances de 2024, va, sans nul doute, faire exploser le Parti républicain dont une bonne l'a suivi, aveuglément, dans sa folie et son déni de la réalité.
Dans ces élections, Mme Stacey ABRAHAMS, cheffe des Démocrates en Géorgie, a réalisé une formidable mobilisation de la communauté noire, souvent réfugiée dans l’abstention et donc dans la marginalisation. Ce qui se passé en Géorgie est un puissant message pour les racisés en France. En effet, la politique reste une affaire de volonté. Quand on veut, on peut changer le cours de l’Histoire. Quand on est citoyen on participe en refusant que les autres décident à notre place. Les régionales de juin 2021 et les présidentielles de 2022 sont des moments majeurs.
Naturellement que tous les grands pays occidentaux, dans leur indignation sélective, ont condamné ce coup d’Etat de Donald TRUMP. «Ce soir, à Washington, la démocratie a été l’objet d’un coup de force. Ces scènes de chaos, après les propos irresponsables du président sortant sont une offense aux démocraties du monde entier. J’apporte mon soutien au peuple américain qui saura faire à cette attaque indigne contre ses institutions» écrit François HOLLANDE, le promoteur du projet de loi sur la déchéance de la nationalité, le mentor de Manuel VALLS et d’Emmanuel MACRON ; celui-là même qui avait interdit le concert de Black-M. «We believe in democracy. We are one (nous croyons à la démocratie. Nous sommes unis et égaux)» écrit le président le président Emmanuel MACRON. Quand il dit «nous croyons à la démocratie ?». Il serait bienséant de préciser laquelle ?
Le président MACRON est lui-même l’initiateur d’un projet de loi vichyste, séparatiste, islamophobe, négrophobe et franchement raciste. Ce sont pas là des procès d’intention, mais des faits vérifiables. En effet, ce texte vise, dans cette démocratie maintenant ouvertement ethnique, comme jadis dans le Sud des Etats-Unis, à légaliser le Code de l’Indigénat. A la suite de l’affaire George FLOYD, c’est le président Emmanuel MACRON, dans le plus grand déni des siècles d’esclavage et de ce lourd héritage du colonialisme, toujours prégnant, qui refuse toujours de déboulonner certaines statues ; le racisme institutionnel et systémique, ainsi que les violences policières ne seraient que des vues de l’esprit. Il a fallu que des ripoux, à Paris, dans le 17ème arrondissement, ayant commis de surcroît, un faux en écritures publiques (prétendues rébellions et menaces à leur encontre) soient filmés dans leurs violences criminelles, pour qu’on se dise : «mais c’est vrai ceux qu’ils racontent ces indigénistes !».
C’est de notoriété publique, le Rassemblement national, un parti légal et devenu légitime, dans cette France avec son prétendu message universel de défense des droits de l’Homme, ses idées nauséabondes sont en train de triompher, au-delà des clivages politiques traditionnels. Un Code l’Indigénat, une démocratie ethnique est donc en voie d’être officialisé. Si le Rassemblement national a des électeurs, ce serait, pour certains, la source même de sa légitimité. HITLER était aussi venu au pouvoir par les élections «L’accession de Hitler au pouvoir fut légale selon la règle majoritaire, et ni lui ni Staline n’auraient pu maintenir leur autorité sur de vastes populations, survivre à de nombreuses crises intérieures ou extérieures et braver les dangers multiples d’implacables luttes internes au parti, s’ils n’avaient bénéficié de la confiance des masses», écrit Hannah ARENDT. Donald TRUMP aussi a été élu en 2016. Jair BOLSONARO au Brésil, Boris JOHNSON en Grande-Bretagne avec son BREXIT, Giuseppe CONTE en Italie, Viktor ORBAN en Hongrie et Mateusz MORAWIECKI en Pologne ; tous ces gouvernements populistes, de plus en plus nombreux, et ouvertement racistes, ont aussi reçu l’onction de leur peuple.
Ce qui s’est passé aux Etats-Unis, une des plus grande démocratie du monde et qui était respectée jusqu’en 2016, devrait faire réfléchir, ici en France. Donald TRUMP a eu un grand mérite, c’est celui d’administrer la preuve que les démocraties, un combat de chaque instant, restent toujours fragiles. Rien n’est acquis définitivement, dans le combat des droits de l’Homme. En effet, il y a des lignes rouges à ne pas franchir. «Rien n’est plus dangereux que d’arrêter de penser. Le danger consiste en ce que nous devenions de véritables habitants du désert et que nous nous sentions bien chez lui» écrit Hannah ARENDT qui estimait que l’Occident peut basculer dans la dictature. George ORWELL, dans son livre 1984, ne s’adressait pas seulement qu’aux dictatures communistes. Le monde prétendument «libre» n’est pas à l’abri d’une dictature «Big Brother is watching you !».
Donald TRUMP, un putschiste claustré à la Maison Blanche et refusant toute passation de pouvoir, va partir le 20 janvier 2022, dans la honte et le déshonneur.  Compte tenu de ses réformes scandaleuses, et notamment de cette loi sur le séparatisme, M. Emmanuel MACRON ne sera que le président d’un seul mandat. Il partira, lui aussi, couvert d’opprobre. «Même la nuit la plus sombre prendra fin. Et le soleil se lèvera» dit Victor HUGO.
Vite Mme Anne HIDALGO ! Préparez-vous pour sauver la République !

Paris, le 6 janvier 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Donald TRUMP le putschiste, une haute trahison – Victoire des Démocrates au Sénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 21:59
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 13:19
«Le ticket BIDEN-HARRIS en voie de remporter la majorité au Sénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
La victoire de Joe BIDEN ne sera complète que si les Démocrates remportent les 2 sièges dans l'élection sénatoriale du 5 janvier 2021, en Géorgie. En revanche, les Républicains n'ont besoin que d'un siège pour conserver la majorité dans cette chambre haute. Autant dire que pour Joe BIDEN, cette majorité sénatoriale est vitale pour la confirmation de différentes nominations, et afin surtout que le Sénat ne lui savonne pas la planche pour appliquer son programme.
Aux États-Unis les dépenses électorales n'étant pas limitées, ce «mur de l'argent», pour reprendre une expression ayant conduit à la chute du Cartel de Gauche en 1924, est toujours une menace pour les réformes de progrès. Sur le plan de la symbolique une défaite des Démocrates en Géorgie serait interprétée comme une victoire à la présidentielle de Donald TRUMP. En effet, Donald TRUMP, ne s'avouant pas vaincu, fera tout pour que la certification de la victoire de Joe BIDEN soit troublée.
A cet instant, et ce ne sont pour l'instant que des projections devant être confirmées, le ticket BIDEN-HARRIS est en voie de remporter les 2 sièges de sénateurs en Géorgie. En effet, Raphaël WARNOCK est donné largement gagnant. John OSSOFF, le deuxième candidat démocrate, dispose également d’une avance confortable de voix. Cette perspective de victoire totale, et sans bavures. du ticket BIDEN-HARRIS sur les forces du Chaos, est à savourer, sans modération. Je guette le 20 janvier 2021, le moment où Donald TRUMP sera expulsé de la Maison Blanche, dans la honte et de déshonneur.
Dans ces élections, Mme Stacey ABRAHAMS, cheffe des Démocrates en Géorgie, semble avoir fait avoir réalisé une formidable mobilisation de la communauté noire, souvent réfugiée dans l’abstention et donc dans la marginalisation.
Ce qui se passé en Géorgie est un puissant message pour les racisés en France. En effet, la politique reste une affaire de volonté. Quand on veut, on peut changer le cours de l’Histoire. Quand on est citoyen on participe en refusant que les autres décident à notre place. Les régionales de juin 2021 et les présidentielles de 2022 sont des moments majeurs.
A suivre,
Paris, le 6 janvier 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le ticket BIDEN-HARRIS en voie de remporter la majorité au Sénat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 07:12
«La Macronie : une gestion calamiteuse de la pandémie, entre incurie et gros mensonges» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Déjà nos gouvernants, lors du 1er confinement, nous avaient menti à propos de la pénurie de masques, des personnels soignants, après une suppression de lits d'hôpitaux, ont été envoyés à la "guerre" sans en avoir les armes, sans équipements de protection adéquats, et la gestion des tests a été particulièrement chaotique, en raison des délais d’attente des résultats particulièrement déraisonnables.
A ce rythme des vaccinations, il faudrait 3652 années rien que pour la première injection de tous les habitants de ce pays. A Paris, pour une population de 2 millions de personnes, il n’a été dénombré que 50 vaccinés après 10 jours. Autant dire, qu'avec cette nouvelle année 2021, le président MACRON nous promet, pour une vie de 7 000 années, soit donc l'immortalité. Par ailleurs, on est persuadé qu’outre les questions délicates de logistique, le gouvernement n’a pas le nombre de doses de vaccins suffisant. Le nœud du problème et des gros mensonges de l’Etat est là.
Privilégiant l'économie au détriment de la santé et de la vie, le président MACRON oppose un refus catégorique de tout reconfinement, même quand des élus locaux de l'Est de la France le sollicitent. Pourtant, les élus locaux, les médecins de ville, les infirmières libérales, les laboratoires d’analyse ainsi que les pharmacies peuvent contribuer à accélérer la vaccination.
Compte tenu du nombre massif de contaminations et de la lenteur sidérante des vaccinations, autant dire que notre santé est gravement en danger ;  la troisième vague, après une année 2020 maudite et éprouvante, n'est pas loin. En effet, des pays comme l'Allemagne et la Grande-Bretagne, pourtant attachés à l'économie, reconfinement. Aux Etats-Unis, la maladie est hors de contrôle notamment en Californie. Aux Etats-Unis, chaque jour des records de contaminés et de morts sont battus. La situation dans ce pays bat des records de façon inquiétante.
Cependant, notre très avisé et technocrate Président n'écoute que lui-même ; les avis des scientifiques et les différents comités de défense que ne sont folklore et figuration. Incapable de décider, d'avoir une stratégie cohérente, le président MACRON se borne, dans ses allocutions télévisées, et dans ses différentes vociférations, à nous assommer de banalités stupéfiantes. Pour le président MACRON, la politique n'est que communication, quitte à parler mais ne rien dire ; il suffirait constamment d’occuper le terrain, pour que les problèmes soient résolus.
Compte tenu de cette gestion calamiteuse de la pandémie, au doigt mouillée, dans le plus grand amateurisme, avec son lot de dissimulations, par la Macronie : Vivement 2022 avec Mme Anne HIDALGO !
Nous n’allons pas non plus enjamber les régionales de juin 2021, une étape décisive, pour mettre fin à l’incurie de la Macronie.
Paris, le 5 janvier 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«La Macronie : une gestion calamiteuse de la pandémie, entre incurie et gros mensonges» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 17:11
«Abdoulaye Bara DIOP (1930-2021), sociologue, universitaire et ancien Directeur de l’IFAN» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/ 
Sociologue rigoureux, hommes de Lettres, ancien Directeur de l’IFAN, Abdoulaye Bara DIOP nous a quittés le lundi 4 janvier 2021. En effet, Abdoulaye Bara DIOP a été, pendant neuf (1986 à 1995), directeur de l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN), le deuxième Sénégalais à ce poste, après l’islamologue Amar SAMB (1971-1986).
Le professeur Abdoulaye Bara DIOP déplorait que l’on ne célèbre pas assez les femmes et les hommes de talent du Sénégal : «Nous attendons toujours que les autres nous récompensent et distinguent. Nous devons nous-mêmes apprendre et nous habituer à distinguer nos chercheurs, nos talents, célébrer nos héros parce que cette légitimation de l’intérieur est l’un des meilleurs moyens de se connaître et de cultiver, sans flagornerie aucune, une estime de soi pour avancer», disait-il en 2018.
Sociologue talentueux, le professeur Abdoulaye Bara DIOP déplorait que l’histoire du Sénégal était essentiellement écrite par le colonisateur, avec une vision déformée de la réalité. Les travaux de sociologie des Européens sur le Sénégal avant l’indépendance, sont souvent marqués par des considérations économiques ou politiques, et sont souvent superficiels ou pauvres. Il s’agit de données fragmentaires, contradictoires, mais si certains aspects ne manquent pas d’intérêt. Ainsi, Abdoulaye Bara DIOP, est un préfacier des «esquisses» de l’abbé David BOILAT (1814-1901), un métis assimilationniste qui s’est intéressé à la société wolof. La tradition orale n’est pas meilleure ; elle ne s’intéresse qu’aux événements historiques ayant trait aux luttes des souverains et des dynasties royales, l’histoire sociale y demeurant marginalisée.
S’inspirant des travaux de Georges BALANDIER (1920-2016) et de Pierre FOUGEYROLLAS (1922-2008), le professeur Abdoulaye Bara DIOP, éminent pionnier de la sociologie sénégalaise, a pu trouver sa voie originale, par sa grande capacité d’observation de notre société, et pour avoir mené des enquêtes de terrain, en vue d’une meilleure connaissance des dynamismes sociaux. Il a travaillé sur les zonez de Diourbel, Thiès Louga, le Cayor, le Baol, le Oualo et Saint-Louis. Son ouvrage majeur «La société wolof. Transitions et changements. Les systèmes d’inégalité et de domination»  décrit, finement, la société traditionnelle wolof, ses castes et les ordres. C’est un système fondé sur la division du travail et des fonctions, se caractérisant par des rapports d’interdépendance. Les ordres, eux, se définissent par rapport au pouvoir politique et entretiennent des rapports de domination et d’exploitation. Le professeur DIOP a décrit, dans cet ouvrage, les structures sociales primaires (parenté, alliance, famille) et secondaires (castes, ordres politiques, religieux) ; ces observations pouvant être étendues aux autres, dans leur majorité, à d’autres groupes ethniques, comme chez les Peuls, à l’instar des travaux de Yaya WANE. Cette hiérarchisation ou cette répartition du travail n’excluait pas une recherche d’efficacité, de cohésion sociale ou de solidarité.
Dans son ouvrage, «la famille wolof», le professeur Abdoulaye Bara DIOP notait que l’entrée de la société wolof dans l’économie monétaire et le capitalisme, depuis la colonisation, avait considérablement bouleversé les rapports sociaux, les conditions traditionnelles de vie, et constitué un facteur déterminant de transformation des structures de parentalité et d’alliance ; et les liens de solidarité ont volé en éclat.
Le professeur Abdoulaye Bara DIOP n’est pas seulement qu’un spécialiste de la société traditionnelle wolof, il a aussi collaboré à la traduction du «Florilège au jardin de l’histoire des Noirs» de Cheikh Moussa CAMARA (1864-1945), un grand spécialiste de l’histoire du Fouta-Toro. Il est aussi l’auteur d’un ouvrage « Société toucouleur et migration (enquête sur la migration toucouleur à Dakar)» paru en 1965.  Cette étude fondée sur des enquêtes et les travaux de Yaya WANE est particulièrement riche. La société traditionnelle peule, une histoire ancienne marquée par la lutte de possession des terres et l’Islam depuis le XIème siècle, a été un haut lieu de grands brassages de populations au Fouta-Toro (Peuls, Ouolofs, Sérères, Soninkés et Maures). Cette diversité culturelle et ethnique a sans doute favorisé l’émergence d’une nation sénégalaise fondée sur le tolérance. Comme la société wolof, la société traditionnelle peule est fortement structurée et repose sur un système de parenté, de lignage (Légnol), une famille étendue est hiérarchisée. Les Peuls pratiquent l’endogamie avec des mariages entre cousins germains. Le droit d’aînesse (Maodo) est une sorte d’autorité morale veillant sur les intérêts du groupe. C’est donc une société stratifiée, fondée sur une division et donc une spécialisation du travail. Il y a deux sortes de castes : d’une part, les gens dits libres (Rimbés) que sont les Torodos (agriculteurs, clercs musulmans), les «Diawambé» ou conseillers du Roi, les «Sebbé» ou les guerriers, et d’autre part les «Gnégbé» artisans ou griots (Tisserands, cordonniers, forgerons, «Laobé» ou artisans du bois, les griots, chanteurs, musiciens ou généalogistes). Naturellement, on y compte aussi les esclaves de case. Cette stratification sociale d’une société peule aristocratique, féodale et conservatrice, est maintenant considérablement bouleversée en raison de divers facteurs (émigration, divorce, modernité et ascension sociale, le phénomène de classe d’âge).
Homme discret, modeste et effacé, et président de la Commission scientifique des Assises nationales (Commission nationale de réforme des institutions) le professeur Abdoulaye Bara DIOP s’intéressait à la bonne gouvernance «Nous serons toujours aidés, mais si nous ne réglons pas le problème de la bonne gouvernance, nous ne nous développerons jamais» avait-il dit. Le professeur DIOP condamnait, en 2013, le sentiment d’impunité qui mine la société sénégalaise et appelait à une impérieuse nécessité de reddition des comptes. Attaché au discours de Vérité et d’authenticité, Abdoulaye Bara DIOP assignait, aux clercs (intellectuels) une posture d’impertinence et d’indépendance : «Les intellectuels doivent dire la vérité aux décideurs politiques, sinon on peut avancer sans se tromper qu’ils ont failli à leur mission», disait-il. En effet, Julien BENDA (1867-1956) reprochait aux clercs leur trahison ; ils seraient détournés des valeurs intellectuelles, c'est-à-dire la recherche du beau, du vrai, du juste.
En 2012, et de son vivant, le Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales avait donné le nom d'Abdoulaye Bara DIOP, immortalisant d’avance ce pionner de la sociologie sénégalaise.
Références bibliographiques
DIOP (Abdoulaye, Bara), La société Wolof, tradition et changement, les systèmes d’inégalités et de domination, Paris, Karthala, 2012, 355 pages ;
DIOP (Abdoulaye, Bara), Société toucouleur et migration (enquête sur l’immigration  toucouleur à Dakar), Paris, Karthala, 2012, 232 pages, doc UCAD TH 23 ;
DIOP (Abdoulaye, Bara), La famille wolof, Paris, Karthala, 1985, 262 pages.
Paris, le 5 janvier 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

 

«Abdoulaye Bara DIOP (1930-2021), sociologue, universitaire et ancien Directeur de l’IFAN» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Abdoulaye Bara DIOP (1930-2021), sociologue, universitaire et ancien Directeur de l’IFAN» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Abdoulaye Bara DIOP (1930-2021), sociologue, universitaire et ancien Directeur de l’IFAN» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Abdoulaye Bara DIOP (1930-2021), sociologue, universitaire et ancien Directeur de l’IFAN» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 17:09
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 10:54
C’est un euphémisme que de qualifier 2020 d’année maudite. Ce qui s’est passé en décembre 2019 bien des responsables politiques pensaient qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise grippe, localisée à Wuhan, et ne pouvant affecter que les mangeurs de pangolin. Tous ont commencé par fustiger les méthodes autoritaires de la Chine de confinement, ses cachoteries, et puis le réveil a été brutal en Italie et en Espagne. Bien des gens de valeur et d’autres anonymes mais qui nous sont chers, ont été arrachés à notre affection (Manu DIBANGO (musicien de la Soul Makossa), Pape DIOUF (ex-président du club de Marseille), Soumaïla CISSE (opposant malien), Malaw WAGNE (artiste sénégalais), Mory KANTE (Guinée), Bouba BA Bambado, un griot de Kanel (Sénégal), etc.).
Le monde avait connu la peste, le choléra, la grippe espagnole, le SIDA, les famines, la calamités naturelles, les régimes fascistes, l’Holocauste, les régimes populistes, monarchiques ou dictatoriaux, les terrorismes d’Etat avec leurs guerres locales, les terrorismes fondamentalistes avec leurs odieux crimes, on croyait avoir tout vu. Ce premier confinement en France, dans un pays développé, avec un esprit de fête, a été un traumatisme. Au début, on avait peur de tout manquer, comme en 1940 avec ses rationnements. Les longues files d’attente devant les magasins avec certains rayons vides ont accentué cette panique. Dès que quelqu’un tousse dans le métro ou au bureau, la suspicion et la peur s’installent. A la maison, et voilà qu’on se trouve tous ensemble, durablement, dans un espace réduit, et chacun cherchant à marquer son territoire, mais lequel ? Et puis subitement le matin, j’entends les mouettes des Buttes-Chaumont et les oiseaux gazouiller. La nature a repris ses droits dans une ville de Paris déserte. Mais Paris n’est plus Paris sans ses cafés, mais mes ballades dans cette majestueuse capitale. Moi qui déteste la tignasse, mes cheveux commençaient à tousser. Dans cette grande solitude, et avec la magie de WhatsApp, mes amis de partout dans le monde, me contactaient au sujet du confinement à Paris. Seul, mais bien connecté. Heureusement. On découvre la magie du télétravail.
L’année 2020 a été, à bien des égards une année de Discorde, au sens de la mythologie grecque. «Au commencement exista le Chaos, puis la Terre à la large poitrine, demeure toujours sûre de tous les Immortels qui habitent le faite de l'Olympe neigeux ; ensuite le sombre Tartare, placé sous les abîmes de la Terre immense ; enfin l'Amour, le plus beau des dieux, l'Amour, qui amollit les âmes, et, s'emparant du cœur de toutes les divinités et de tous les hommes, triomphe de leur sage volonté. Du Chaos sortirent l’Érèbe et la Nuit obscure» écrit Hésiode (VIII-VIIème siècle avant J-C), dans sa fameuse «Théogonie». La mauvaise gestion de la pandémie par certains des dirigeants du monde la pandémie au causé la mort inutile de centaines de milliers de personnes, notamment nos aînés et le personnel soignant envoyé au front de guerre sans en avoir les armes. Les régimes populistes (Donald TRUMP aux Etats-Unis, Jair BOLSONARO au Brésil et Boris JOHNSON en Grande-Bretagne) ont ceci de commun, cette pandémie ne serait qu’un «Hoax», une mauvaise plaisanterie de la Chine. Ils ont tenté, par des polémiques dignes de la Guerre froide, se dédouaner de leur grande imprévoyance, et donc de leur forfaiture. Ce qui compte après, ce n’est pas la vie et la santé de leurs concitoyens, il faut que les affaires continuent de tourner. Pas de confinement à la chinoise ! 
La gestion de la pandémie en France a démarré par de gros mensonges notamment sur le manque de masques et d’équipements de protection des personnels soignants. Le refus de reconfiner une partie de la France et la stratégie de vaccination particulièrement précautionneuse et lente, auront, sans doute et hélas, des conséquences tragiques.
Aux Etats-Unis, l’affaire George FLOYD a résonné comme un coup de tonnerre dans le paysage politique mondial et a changé la donne dans la lutte contre le racisme. Ce lundi 25 mai 2020, c’est pendant 8 minutes et 46 secondes qu’un policier blanc a maintenu son genou sur le coup de George FLOYD, un afro-américain de 46 ans, mort en disant «I can not breath» (Je ne peux plus respirer). Subitement, ce nième meurtre a mis en lumière 400 années d’héritage d’une mentalité colonialiste aux Etats-Unis. «ôtez vos genous de nos cous ! (Get your knee off our necks !). George Floyd ne devrait pas être parmi les morts. Il n’est pas mort d’un problème de santé commun. Il est mort d’un dysfonctionnement commun du système judiciaire américain» entonne le révérend AL-SHARPTON ! 
Pour nos gouvernants en France, pays des droits de l’Homme avec son message universel, les violences policières, le racisme institutionnel et systémique ne peuvent exister qu’en Amérique. Aucune statue d’esclavagiste ou de colonialiste ne sera déboulonnée. Cependant, ce projet loi sur le séparatisme, rebaptisé pudiquement «loi sur la sécurité globale» n’est autre qu’une légalisation du Code de l’indigénat, dans un pays où le Rassemblement national et ses idées sont devenus respectables. L’article 24 de ce projet interdit de filmer les policiers. L’affaire Michel ZECLER, tabassé le 21 novembre 2020 par des policiers ripoux du 17ème arrondissement de Paris, est tombée à point nommé. Sans la vidéo surveillance, il est probablement que Michel ZECLER serait tué ou condamné pour des faits de rébellion ou de terrorisme.
En dehors, de l’Afrique du Sud, où le virus a muté, en Afrique, les conséquences de la pandémie ont été limitées. Le président Macky SALL, avocat de l’Afrique, a déployé une stratégie globalement efficace et le Sénégal est cité en bon exemple. Cependant, au Sénégal, 500 jeunes, voulant rejoindre l’Europe en pirogue, sont morts en mer et le Sénégal est confronté, depuis quelques jours à une seconde vague du Covid-19, avec plus de 40 morts.
En Afrique, l’année 2020, c’est les 60 ans d’indépendance, mais dans la dépendance ; les forces Chaos imposent encore leurs lois sur le continent noir. En Guinée et en Côte-d’Ivoire, Alpha CONDE et Alassane Dramane OUATTARA ont se sont octroyés, dans le bain de sang et en toute illégalité, un mandat supplémentaire. Au Mali, l’espoir soulevé par la désobéissance a été confisqué par une junte militaire, qui arrête désormais, à tour de bras, toute personne réputée être opposante.  La France, concurrencée par la Chine, a sa place en Afrique, mais à condition réévaluer, sérieusement, sa politique coloniale dite «la Françafrique» et d’engager une coopération mutuellement avantageuse, fondée sur le respect. 47 jeunes militaires sont déjà morts au Mali, et d’autres guerres locales de plus de 40 ans, se sont révélées coûteuses et particulièrement inefficaces.
Quels enseignements à tirer de cette année maudite 2020 ?
Comme dans la mythologie grecque, et dans mes vœux au seuil de l’année 2021, mes souhaits ardents c’est que l’on puisse passer du Chaos à l’Harmonie. Ainsi, dans l’Odyssée, l’astucieux et ingénieux Ulysse, le seul des Grecs qui ait survécu de la Guerre de Troie, a refusé l’immortalité proposée par la nymphe Calypso, préférant rejoindre son fils Télémaque et sa femme, Pénélope, dans son île d’Ithaque. 
L’Harmonie, dans cette pandémie, c’est l’espoir d’un vaccin efficace, sûr et accessible à tous.  En raison de ses dimensions planétaires de la Covid-19, la vaccination, dans les pays riches, ne sera efficace que si elle touche la population et que les pays pauvres soient également immunisés. De cas résiduels dans le monde, sont toujours une menace permanente, notamment si le virus mute. En France, en trois jours, il n’y a eu 300 personnes vaccinées ; à ce rythme, et pour la première injection, il faudrait 3 652 années pour la première série d’injection de toute la population française. Auparavant, on se souvient aussi du délai d’attente des tests, entre 10 et 12 jours. On nous disait au début de la pandémie que les masques ce n’était pas nécessaires, puis s’est rendu compte c’était un gros mensonge, d’importants lots de masques étaient tout simplement volés ou périmées. Des élus de l’Est de la France réclament le confinement. Le choix politique qui témoigne de la dissimulation constante, est l’économie avant la santé, et on dit qu’en avançant le couvre-feu de deux heures, ça suffira. Et si ce ne va, c’est de la faute des citoyens infantilisés, devenus irresponsables.
Le retour à l’Harmonie, pour un monde basé sur le multilatéralisme et le respect à la nature, c’est la défaite de Donald TRUMP aux présidentielles américaines. Kamala HARRIS, une femme noire, est vice-présidente élue ; elle a ainsi gravi, allègrement la montagne raciale («The Racial Mountain» suivant Langston HUGHES). Joe BIDEN a composé une équipe qui ressemble à l’Amérique dans sa grande diversité. C’est la première fois, en 244 ans, que Mme Deb HAALAND, une personne d’ascendance indienne, les premiers habitants ce pays, sera Ministre de l’Intérieur. Cela n’a été due qu’à la forte mobilisation des minorités en faveur du ticket BIDEN-HARRIS. Mais pour que les promesses électorales soient tenues, une vigilance constante sera nécessaire.
L’année 2020, c’est aussi la célébration du 100ème anniversaire du Congrès de Tours des 25-30 décembre 1920, où Socialistes et Communistes se sont séparés. On va vers des régionales et des départementales en juin 2021, ainsi que des présidentielles en mars 2022, dans cette recherche d’Harmonie, quel «Monde d’après ?»
Quelles que soient les clivages politiques, le grand enjeu de notre temps, face à l’avancée des forces du Chaos, est de sauver la République et surtout, replacer l’Homme, l’Humain au cœur de toute politique publique. Le Macronisme, en comme en 1940, sur le chemin de la honte et du déshonneur, est en train de sombrer dans le vichysme, le séparatisme, l’islamophobie, la négrophobie et le racisme. 
Avant cette pandémie, nos gouvernants ont souvent invoqué la contrainte budgétaire, les 3% de déficit budgétaire imposés par l’Europe, pour appliquer des politiques libérales, qui ont toutes échoué. Comme par miracle, et redoutant un bégaiement de l’Histoire au sujet de la crise de 1929, des milliards pleuvent comme par enchantement, avec cette formule magique «Quoi qu’il en coûte». Mais cette manne financière va-t-elle au bon endroit, notamment au pouvoir d’achat des ménages, à la cohésion sociale, à la relocalisation des entreprises, à la réindustrialisation, à la construction de 3 millions de logements manquants et de grandes infrastructures, à la défense et à la promotion de l’environnement ?
Aussi, au seuil de cette année, je forme des vœux ardents que l’année 2021 soit meilleure que 2020, une année 2021 d’Harmonie, de Concorde, de Paix, de Justice, de Fraternité, de Coopération juste et équitable, de Bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel.
Paris, le 31 décembre 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
 
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Maudite soit l’année 2020, et pour nouvelle année 2021 d’Harmonie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

Liens