Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 17:08

Partager cet article

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 15:37

Je demandais dans mon post du 8 juin 2020, que tous les Républicains sincères dénoncent ce racisme institutionnel et systémique, ainsi que cette mentalité colonialiste et esclavagiste. Le dire, ce n’est pas mettre en cause tous nos Ancêtres les Gaulois. Loin de là. Les racistes ne sont pas nombreux, mais ils font beaucoup de bruit. Pour cette vaste majorité silencieuse de bons Républicains, ne rien dire, c'est être complice de ces crimes et délits : «A la fin, nous ne nous rappellerons pas les mots de nos ennemis, mais le silence de nos amis» avait dit, fort justement, Martin Luther KING.

Une partie de la classe politique ou de certains médias, loin du débat de fond, excelle dans les invectives, les insultes et les stigmatisations à l’égard des racisés, afin de créer un buzz, pour en récolte le profit politique. Le racisme, seulement à l’égard des Noirs et des Arabes, est donc devenu, dans cette France républicaine, non seulement une banalité, mais surtout un gigantesque fonds de commerce, sans que cela ne choque les bonnes âmes. La députée de la France Insoumise, Mme Danièle OBONO, vient d’en être la énième victime de ce lynchage digne de «Strange Fruit». Or, le racisme n'est pas une opinion, mais un crime, légitimant les violences policières ayant tué 113 de nos jeunes et 53 personnes ont été brûlées vives, dans des squats, à Paris entre 1983 et 2005, sans aucune enquête sérieuse. Par conséquent, il y a bien des mots qui tuent. Aux États-Unis, des suprématistes, amis de Donald TRUMP, avaient assassiné des Juifs pendant des offices religieux. Tout récemment, dans l'affaire du 23 août 2020, à Kenosha, dans le Wisconsin où, Jacob BLAKE, un jeune Noir a reçu 7 balles dans le dos, c'est un jeune partisan de Donald TRUMP qui a tué avec une arme de guerre 2 manifestants. Pas un seul mot de compassion de Donald TRUMP qui a passé son temps à dénigrer les manifestants qui réclamaient Justice. Pour lui, comme pour la Macronie et tous les esprits lepénisés, même quand nous sommes victimes de graves crimes, filmés et diffusés dans le monde entier, nous serions tous que des délinquants, des séparatistes.

En France, depuis l’affaire George FLOYD, on essaie de nous convaincre que la ségrégation raciale n'existerait qu'aux États-Unis ; car la France, pays des droits de l'homme avec son message universel, serait au-dessus de tout cela. Force est de constater que nous vivons dans une démocratie ethnique. La première barrière à tomber est la reconnaissance du Rassemblement national, comme parti respectable et qui inocule son venin de la haine à longueur de journée. Le plus grave est que cette libération de la parole raciste, s'est accompagnée d'un déni permanent de ce fléau, mais aussi de calomnies permanentes à l'égard des racisés. Des journaux satiriques se moquent de nous et de nos prophètes, mais ce n’est que l’humour, la liberté d’expression ou la défense de la laïcité.  Quand on nous insulte, on doit nous taire, et peut-être dire Amen. Ainsi, quand Lilian THURAM avait protesté contre ceux qui nous traitaient de singe dans les événements sportifs, il a tout de suite été qualifié de «raciste antiblanc». C'est le monde à l'envers. La députée, Danièle OBONO, faisant souvent l’objet d’attaques racistes en raison de son engagement pour la Justice et l’égalité réelle, a été aussi affublé du qualificatif de «singe bonobo», une attaque gratuite purement raciste : «Je reçois des insultes, des injures, mon nom est traîné dans la boue, à la moindre occasion. A chaque fois, il ne s’agit jamais de désaccords politiques. Jamais ces attaques n’ont porté sur le fond. Je suis constamment stigmatisée, dégradée et diffamée» dit Mme la Députée, Danièle OBONO.

Je n'oublierai jamais ce projet de loi sur la déchéance de la nationalité qu'avait initié François HOLLANDE, dont la responsabilité dans la dégradation des valeurs républicaines est lourde. Maintenant tout le monde nous tape dessus, sans retenue et sans aucune honte. Certains médias d'information continue, comme BFMTV et CNews, à longueur de journée, nous bavent dessus. Même si BFMTV a fait un sérieux et républicain effort d’investigation et de traitement équilibré de l’information, dans ces attaques ignobles contre la députée Danièle OBONO, qu’il faut saluer. «Le Point» et «Valeurs actuelles» ça pue le racisme. Oseraient-il, un seul instant, insulter ainsi la communauté juive ?

Pour le Directeur de «Valeurs actuelles», la stratégie était de montrer que  «les indigénistes», comme la députée Mme OBONO, cacheraient la responsabilité des Africains dans la traite des esclaves : «C’est le désarroi d’une certaine France, son incapacité à endosser les ombres de son histoire, sans tenter d’en transférer sur d’autres la responsabilité» écrit Léonora MIANO. En effet, ces écrits de «Valeurs actuelles», présentant Mme Danièle OBONO, comme une esclave, constituent une forme d’acquittement au bénéfice du doute du commerce triangulaire organisé par les Occidentaux, et au nom de la Chrétienté, de la supériorité de la culture européenne, «Valeurs actuelles» étant un journal d’extrême-droite, assumé. «Cette image (de Valeurs actuelles) est blessante ; c’est une souillure. Au-delà de ma personne qui est salie, c’est une certaine idée du débat républicain, qui n’a jamais eu lieu, qui est sali. Aujourd’hui, on se contente d’attaques, de mauvaises polémiques. Mon sentiment, au départ, est celui de la colère, mais aussi celui de la détermination. C’est précisément ce que nous combattons. Nous nous mobilisons pour un débat de fond dans ce pays, contre le racisme, la stigmatisation, la symbolique visuelle, d’une partie de la population» dit la Députée, Mme Danièle OBONO. En effet, cette députée de la France Insoumise s’est toujours située dans le débat de fond, et contre les attaques personnelles. «C’est une insulte à mes ancêtres, à la République. Je suis députée de la République. Une ligne rouge a été franchie» dit Mme Danièle OBONO.

Devant ce procès d’intention manifestement raciste, la condamnation de la classe politique est unanime, même le président MACRON qui avait cajolé Eric ZEMMOUR, a finalement téléphoné à Mme Danièle OBONO. Horrifié par son crime contre la République, le Directeur de Valeurs actuelles a présenté des excuses à la Députée Mme Danièle OBONO, mais le mal est déjà fait «J’ai l’impression que du côté de la Droite-extrême, on a perdu tous les repères des valeurs républicaines. Comment peut-on, quand on parle de l’esclavage, mettre une députée de la République en esclave ? On ne peut pas s’imaginer, quand on regarde la maquette, que cela va être l’humiliation, une blessure, quelque chose de terrible, pour l’intéressée ? C’est un retour en arrière. Il y a des limites au débat. Trop souvent, on a franchi les limites. Il y a une «trumpisation» du débat en France. C’est un retour en arrière» dit Laurent JOFFRIN, journaliste.

Je suis surtout scandalisé par la stratégie du président MACRON, élu en 2017 face à Marine LE PEN pour sauver la République, au lieu de rassembler, fait maintenant du LE PEN sans LE PEN, avec des calomnies et des stigmatisations. Le Gardien du temple de la République est devenu son profanateur. Son Ministre de l’Intérieur, Moussa DARMANI pourtant accusé de viol, parle «d’ensauvagement de la société». Il y a des criminels dans tous les camps dont peut-être le Ministre de l’Intérieur on verra à l’issue des procédures judiciaires, mais c’est une responsabilité individuelle. En effet, la majorité des racisés que je connais sont de bons citoyens, travailleurs et respectueux des lois républicaines, mais qui ont été écartés injustement, en raison de préjugés raciaux, de tous les lieux de décisions. Nous avons du mal, parfois, à franchir «cette montagne raciale» en référence à une expression d’un écrivain américain, Langston HUGUES (1902-1967) Même quand, ils atteignent les hautes sphères de l’Etat, les racisés sont en permanence lynchés ou menacés à mort, comme au temps de l’esclavage (Danièle OBONO, Christiane TAUBIRA Sibeth N’DIAYE, Joseph MBAYE). Nous attendons avec détermination son projet de loi sur le «séparatisme» annoncé par le premier ministre sarkozyste, Jean CASTEX. Pour notre président Emmanuel MACRON, qui participe à ce lynchage, ceux qui réclament l’égalité et la Justice, ne seraient des adversaires dans sa démocratie ethnique, que des «séparatistes». Pourtant nos revendications sont purement républicaines. Ni «indigénistes» ni indigènes de la République,  ce que nous réclamons est simple : c’est notre juste place dans cette société à égalité de droits et d’obligations, en qualité de citoyens de la République. Ni plus, mais ni moins. La promesse républicaine d’égalité réelle a été trahie. En raison du principe d’égalité inscrit dans la Déclaration de 1789, que le président MACRON, gardien de la Constitution, ferait mieux de défendre au lieu de stigmatiser les racisés : «Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les Hommes naissent égaux. Je rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une Nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais à la mesure de leur caractère. Nous ne sommes pas satisfaits et nous ne serons satisfaits que le jour où la justice se déversera comme un torrent et la droiture comme un fleuve puissant» avait dit Martin Luther KING (1929-1968).  

L’assimilation, ou la renonciation à notre identité, est largement, un concept colonial de hiérarchisation des cultures. Si l’assimilation veut dire prendre les bonnes choses de cette France républicaine, c’est le bon sens qui le commande. Si l’assimilation signifie, et ce que défendent les conservateurs et les racistes, rendre le tablier et dénigrer notre identité, c’est une hiérarchisation des cultures inacceptable que nous refuserons toujours. En effet, nous ne renonceront jamais à notre héritage culturel africain. Ce pays s’est enrichi de l’esclavage, de la colonisation, de la contribution décisive des Tirailleurs sénégalais à sa liberté, et de l’apport au sortir de la Guerre et pendant les Trente Glorieuses, pour sa survie et son redémarrage économique, des immigrants, qualifiés péjorativement, «d’indigénistes». La plupart des gens que je connais, et particulièrement, pendant cette pandémie, sont dans les hôpitaux, les écoles, les maisons de retraite, et assurent comme les autres la survie de la Nation, dans un contexte difficile.

La diversité culturelle, dans le respect mutuel et la rencontre avec l’autre, est une richesse. Le bien-vivre ensemble n’est pas la confrontation, la stigmatisation, les calomnies et les injures permanentes, mais la recherche, constante, inaliénable, de l’égalité réelle, dans la Justice, la Fraternité et la Solidarité.

On connaît le titre de cet ouvrage de James BALDWIN «La prochaine fois le feu». Il n'y aura pas de paix dans la société sans la Justice. Nous sommes décidés, dans le cadre des lois républicaines et pacifiquement, à faire valoir nos droits de citoyens. Nous ne sommes pas des esclaves, comme le dit explicitement, Valeurs actuelles, à l’égard de la députée Mme Danièle OBONO. Finalement, cette représentation de Valeurs actuelles de Danièle OBONO, en esclave enchaîné, a eu au moins un grand mérite de nommer la chose : aux yeux de certains nous sommes encore des colonisés et des esclaves. C'est sans doute le sens profond de ce projet de loi sur le séparatisme de la Macronie, que dénonce Danièle OBONO dans l'interview qu'elle m'avait accordé le 16 juillet 2020, 4 ans après la mort d'Adama TRAORÉ. Nos jeunes on peut les tuer sans aucune conséquence, sans Justice, et c'est nous les séparatistes.

Si ces attaques racistes et ces meurtres impunis sont possibles, dans ce pays des droits de l’Homme, c’est que les racisés sont encore faibles dans la défense de leurs droits, sont fortement divisés et inorganisés, sont encore restés dans le verbiage et l’incantation. Par les mobilisations qu’elle a soulevées, Assa TRAORE a montré le chemin. Seule une démarche citoyenne résolue, peut contraindre les fachos à nous respecter. Aussi, une manifestation est prévue le samedi 5 septembre 2020, à 14 heures, devant le siège de Valeurs actuelles, 24 rue Georges Bizet, à Paris 16ème, métro Georges V, ligne 1.  Il faudrait aussi commencer à engager une action résolue contre CNEWS avec les prêches racistes d’Eric ZEMMOUR. Mme Danièle OBONO va engager une action judiciaire contre «Valeurs actuelles», tout le monde sera sur les ponts pour la soutenir, matériellement et moralement.

Pourquoi tant de haine et d’injustices à l’égard des racisés et des faibles ?

Si le privilège de l’Homme blanc perdure, c’est que le racisé n’a pas encore fait sa révolution mentale ; il a, en raison de son autolimitation, intégré cette mentalité colonialiste et esclavagiste qui le diminue : «L’obstacle dressé par l’hégémonie culturelle des Blancs est donc aussi intérieur : c’est un regard aliénant imprimé au fond de soi et dont il faut se défaire, ce qui exige une révolution mentale qu’il apparente à la difficile ascension d’une montagne escarpée» avait dit Langston HUGUES, dans son fameux article de 1926, sur «The Negro Artist and the Racial Mountain».

Albert MEMMI (1920-2020), un extraordinaire défenseur des opprimés et des dominés, et qui vient de nous quitter, a établi une relation très étroite entre le racisme et l’oppression, notamment coloniale : «Le racisme est la dévalorisation profitable d'une différence» ou, plus techniquement, «le racisme est la valorisation, généralisée et définitive, de différences réelles ou imaginaires, au profit de l'accusateur et au détriment de sa victime, afin de légitimer une agression», écrit Albert MEMMI. En effet, le Ministre de l’intérieur, Moussa DARMANI, dans ses outrances verbales, devenu VRP du Rassemblement national, et pourtant accusé de viol, et pour se faire oublier, évoque «l’ensauvagement de la société». Lui, dont les ancêtres sont Algériens, n’a-t-il pas honte d’utiliser le vocabulaire des fachos ?

Il va falloir lutter pour une Maison d’Afrique à Paris afin d’accompagner les racisés sur les chemins de l’excellence, de sortir de l’exclusion et de la marginalisation. Aussi, je demande plus que jamais à tous les jeunes de s'inscrire sur les listes électorales. 2021 c'est l'année des régionales et 2022 c'est les présidentielles. Il faudrait combattre sans relâche ce racisme institutionnel et systémique ainsi que ces violences policières. «Tant qu’un homme n’a pas découvert quelque chose pour laquelle il est prêt à mourir, il ne mériterait pas de vivre» disait Martin Luther KING. L’art doit être un moyen d’expression personnelle et un chemin vers l’élévation de l’esprit tandis que la propagande des dominants «perpétue la position d’infériorité d’un groupe alors même qu’elle la combat en ce qu’elle s’exprime dans l’ombre d’une majorité dominante qu’elle apostrophe, cajole, menace ou supplie» écrit Alain LOCKE dans son livre «Le rôle du Nègre dans la culture des Amériques».

Par conséquent, nous ne plierons pas, nous ne céderons pas, nous ne rendrons pas les armes, devant nos exigences légitimes, pour l’égalité réelle, la Justice, la Fraternité, la Solidarité et le bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel.

En fait, cet acharnement permanent contre les racisés occulte, gravement, les enjeux majeurs de notre temps, à savoir la violence et la prédation des gens du château à l’encontre de tous les faibles. Il n’y a pas si longtemps que cela, dans les différents mouvements sociaux, des Gilets Jaunes, pour la défense des retraités et des chômeurs, la Macronie inauthentique, dans ses réformes injustes, voulait davantage fragiliser les pauvres et cajoler les riches. Et voila qu’avec cette pandémie, les valeurs essentielles de la vie et la santé triomphent et les milliards, comme par enchantement sortent, à profusion. Plus de limites au déficit budgétaire !

Par conséquent, le vrai problème de notre temps, loin d’être les immigrés, les pauvres et les racisés, est celui de la construction d’une société plus juste, fraternelle, et harmonieuse, sans laquelle leurs profits s’envoleront, comme de la fumée. Nous avons donc, tous ensemble, de grands défis à relever dans cette belle France républicaine :

- vaincre cette cochonnerie qui menace la vie, la santé, l’économie et le risque de re-confinement, avec 12 millions d’enfants dans les écoles est grand avec un chômage de masse ; HITLER était venu au pouvoir en 1933, à la suite de la dépression de 1929, à l’époque les boucs-émissaires étaient les communistes, les invertis, les francs-maçons et les Juifs ;

- sauver l'économie et réindustrialiser ce pays en relocalisant les entreprises et aider à une agriculture performante, défendre et promouvoir l’environnement ; c'est dans ce contexte que la régularisation des sans-papiers a un sens. Cette crise a montré que ce pays ne pouvait pas produire, suffisamment, des masques, des produits hydroalcooliques, les respirateurs manquent dans les hôpitaux et les laboratoires pour les tests du COVID-19 sont débordés ;

- abroger toutes ces réformes injustes qui ne sont que suspendues ; Notre vie et notre santé vaut mieux que leurs millions ;

- mettre fin à ces guerres locales et coloniales ruineuses et injustes ; le cas du Mali est édifiant, l'opération Barkhane n'a fait que plonger davantage ce pays dans le Chaos ;

- réorienter la politique africaine de la France en Afrique dans le sens d'une coopération mutuellement avantageuse et en cessant de soutenir ces régimes monarchiques et préhistoriques qui font monter un sentiment antifrançais en Afrique. La France, concurrencée par la Chine, est un partenaire historique de l'Afrique et doit y rester ;

- promouvoir le bien-vivre ensemble dans le respect mutuel ; le multiculturalisme est une donnée majeure de notre temps. On ne partira pas, autant vivre ensemble harmonieusement.

Paris le 29 août 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Solidarité avec Danièle OBONO : pour l'égalité réelle et contre ce racisme institutionnel et systémique» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Solidarité avec Danièle OBONO : pour l'égalité réelle et contre ce racisme institutionnel et systémique» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Solidarité avec Danièle OBONO : pour l'égalité réelle et contre ce racisme institutionnel et systémique» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Solidarité avec Danièle OBONO : pour l'égalité réelle et contre ce racisme institutionnel et systémique» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Solidarité avec Danièle OBONO : pour l'égalité réelle et contre ce racisme institutionnel et systémique» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 12:00

Acteur de cinéma, particulièrement talentueux, Chadwick Aaron BOSEMAN, né le 29 novembre 1976, à Anderson, en Caroline du Sud, est mort, prématurément, du cancer du côlon, le 28 août 2020, à Los Angeles.

Depuis le début de sa carrière en 2003, Chadwick BOSEMAN est surtout connu pour avoir joué dans des séries télévisées, comme «Les Experts», «Lie To Me» ou encore «Fringe». Après un petit rôle dans «The Express» en 2008.

Très tôt, il s’est fait remarqué dans ses interprétations de Jackie ROBINSON (1919-1972), le drame sportif 42. Ce film de Brian HELGELAND, en 2013 retrace la vie et l’intégration dans la ligue de baseball de cette légende noire du football américain, Jackie ROBINSON qui est le premier à avoir joué dans de grands clubs. En 1945, le riche propriétaire des Dodgers de Brooklyn, Branch RICKEY, décide qu’il est temps qu’un jour noir puisse évoluer avec des blancs. Il recrute alors Jackie ROBIN, un joueur électrisant, rapide et cogneur. Jackie est aidée par son épouse Rachel et un journaliste noir pour surmonter les obstacles de la ségrégation raciale et démarre en 1947 avec les Dodgers. Par conséquent, l'histoire se déroule en pleine ségrégation raciale, et nous montre le parcours difficile de Jackie ROBINSON pour se faire accepter dans un milieu raciste, et devenir plus tard un symbole pour l'égalité sociale. Jackie ROBINSON a un jeu intuitif et rapide, la formidable aptitude à dépasser d'insultes racistes des spectateurs et des autres joueurs ; ce qui a fait de lui le pionnier, le leader, et un représentant héroïque des noirs américains. Il a ouvert la voix, dans un sport maintenant composé à 70% de Noirs.

Chadwick BOSEMAN interprétera, en 2014, le rôle de James BROWN, un biopic musical «Get on Up». Il a failli refusé ce rôle, ne souhaitait pas «interpréter à nouveau une personne réelle, encore moins une aussi iconique». Il a donc appris à «être James Brown». Chadwick est complètement devenu le personnage de James BROWN, mélangeant la Soul et le Funk, en saisissant sa voix rauque et râpeuse. La société de production de Mick JAGGER est à l’origine de biopic «J’ai volé à James Brown tout ce que j’ai pu» dira Mick JAGGER, un musicien fasciné et fortement influencé par James BROWN. Spike LEE pressenti pour diriger ce film l’a abandonné en 2012 au profit de Tate TAYLOR, le réalisateur de «la couleur des sentiments». C’est un film sans concession sur la vie de James BROWN, ses côtés sombres, ses moments de violence, ses abus de drogue et ses relations explosives avec ses musiciens : «J'ai rencontré beaucoup de membres de sa famille. Ils avaient envie de montrer tous les aspects de James et on en a beaucoup parlé avec eux. On a même regardé le film tous ensemble et ils réagissaient en direct. Les génies sont souvent des personnages complexes» dit Tate TAYLOR, le réalisateur.

Le film montre l’enfance de James BROWN (1933-2006) où il vit avec un père violent et encaisse l'absence de sa mère, puis l'on suit James BROWN pendant ses premiers gospels et jusqu'à ses immenses succès, «I Got You», «I Feel Good», «Please, Please, Please» ou «Get Up» ou «I Feel Like Being a Sex Machine». James BROWN ou Mister Dynamite, est «un personnage complexe, politique et si important dans la musique» dira Chadwick BOSEMAN. En effet, James BROWN est décrit par ses détracteurs comme étant comme un génie capricieux et hors de contrôle. «J'ai essayé de ne pas penser à son importance historique, explique l'acteur, mais j'ai voulu comprendre qui était cet enfant de Caroline du Sud, abandonné par ses parents, délinquant juvénile… Et de voir comment il devient cette homme que l'on respecte pour sa musique et qui nous intrigue politiquement» dit Chadwick BOSEMAN. James BROWN est un personnage de Groove, un danseur sexy sur scène : «J'ai mis deux mois à me prépare. Chaque jour, j'avais des cours de danse, au début trois heures par jour, puis jusqu'à cinq heures de répétition quotidienne. J'écoutais de la musique toute la nuit» dit Chadwick BOSEMAN.

Le film montre aussi l’engagement de James BROWN, aux côtés de la communauté noire, la scène plus importante du film est celle des émeutes de Boston. Engagé contre la guerre au Vietnam, James BROWN rendu hommage à Martin Luther KING assassiné le 4 avril 1968, «L’Amérique a perdu à ce moment-là son meilleur ami, et une majorité d’Américains ne s’en rendait même pas compte» dit l’artiste. «Vous êtes un grand homme, vous avez fait des choses incroyables, mais je ne vous suis pas sur la non-violence. Si quelqu’un me bat, je le bats à mon tour» ajoute James BROWN. En effet, au lendemain de l’assassinat de Martin Luther KING, l’artiste James BROWN empêche les jeunes de la ville d'entrer en conflit avec la police. «C'était important pour moi de montrer que ces gamins avaient une expérience émotionnelle de l'assassinat de King, et ils avaient besoin de Brown pour traverser cette épreuve, pour les aider. Je voulais qu'on comprenne toutes les implications de cette scène. James Brown était un penseur libre et je voulais que ça se ressente. Les Afro-Américains ont une histoire qui a des milliers d'années et qui s'est perdue dans l'esclavage. Il faut essayer de se retrouver une place, de progresser, de s'élever dans la société contre une culture opprimante. C'est ce que représente sa musique» dit le réalisateur.

En 2017, Chadwick BOSEMAN jouera, sous la direction de Reginald HUDLIN, le rôle du juge Thurgood MARSHALL, premier juge noir à la Cour suprême des Etats-Unis, dans «Marshall, la vérité sur l’affaire Spell». Dans ce film, alors qu’il est encore avocat de la NAACCP, et que l’Amérique est encore confrontée à ses démons de la ségrégation raciale, Thurgood MARSHALL est envoyé dans un Connecticut conservateur et raciste, afin de défendre un chauffeur noir dans un très public procès pour agression sexuelle et tentative d'assassinat. Marshall se voit associé à Samuel FRIEDMAN, un jeune avocat juif qui n'a jamais défendu un client. Ensemble, ils luttent contre une vague de peur et de préjugés, mais parviennent à découvrir la vérité dans ce procès dramatisé qui annonce le Mouvement des Droits Civiques à venir. Une défense se dresse habilement autour de ce dernier et nous redécouvrons les vestiges de l’esclavage, à savoir une inégalité morale et éthique. Thurgood Marshall vient alors de la Cour Suprême afin de soutenir devant celle qui décidera du sort de SPELL. La justice est impartiale sur le plan théorique ; Ce que le duo combat, c’est le préjugé. Il est difficile d’obtenir Justice alors qu’une ethnie porte un lourd fardeau, l’asservissement du Noir depuis la nuit de l’esclavage. On sent le système oppressif mis en place contre les Noirs qui ont du mal à se faire entendre.

En 1954, Thurgood MARSHALL, alors qu’il était avocat, avait plaidé, avec brio, devant la Cour suprême dans l’affaire historique «Brown v. Board of Education» qui allait mettre fin à la ségrégation dans les écoles publiques aux États-Unis. Grand nom du mouvement en faveur des droits civiques et juriste éminent, Thurgood MARSHALL (1908-1993), né dans un quartier pauvre de Baltimore, a été le premier Noir américain à siéger à la Cour suprême, à partir du 2 octobre 1967. «L’enfant d’une mère noire né dans un État comme le Mississippi  a exactement les mêmes droits qu’un bébé blanc né dans la famille la plus nantie des États-Unis. Ce n’est pas le cas, mais je défie quiconque de dire que ce n’est pas objectif qui mérite des efforts» avait-il dit en 1988.

Mais Black Panther, en 2018, avec la musique du sénégalais, Baaba MAAL, que Chadwick a littéralement conquis la planète. Chadwick avait incarné le personnage T’Challa, un super héros noir, souverain du royaume imaginaire, d’Afrique Equatoriale, du Wakanda. Les Wakandais vivent sur un gigantesque gisement de vibranium, métal aux propriétés merveilleuses qui leur a permis de développer une technologie dépassant de loin celles des pays les plus développés. Depuis des temps immémoriaux, le roi du Wakanda reçoit, en même temps qu’il monte sur le trône, des pouvoirs surhumains qui font de lui, quand le besoin s’en fait sentir, un guerrier quasiment invincible, «Black Panther». T’Challa vient de succéder à son père assassiné par un terroriste international, et affrontera plus d’épreuves qu’Hamlet et Winston CHURCHILL réunis.

Chadwick BOSEMAN à la veille des présidentielles américaines, compte tenu des violences policières contre les Noirs et des menaces d’un deuxième mandat de Donald TRUMP, a laissé dans une vidéo son testament : il a exhorté  les jeunes d’aller voter le 3 novembre 2020.

Paris le 29 août 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Chadwick Aaron BOSEMAN (1976-2020), héros du film Black Panther» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 11:59

Partager cet article

Repost0
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 16:22

Solidarité avec Danièle OBONO : contre ce racisme institutionnel et systémique

Je demandais dans mon post il y a de cela quelque temps que tous les Républicains sincères dénoncent ce racisme institutionnel et systémique ainsi que cette mentalité colonialiste et esclavagiste. Les racistes ne sont pas nombreux, mais ils font beaucoup de bruit. Pour cette vaste majorité de Républicains, ne rien dire, c'est être complice de ces crimes et délits : «A la fin, nous ne nous rappellerons pas les mots de nos ennemis, mais le silence de nos amis» avait dit, fort justement, Martin Luther KING.

En effet, le racisme n'est pas une opinion, mais un crime qui légitime les violences policières ayant tué 113 de nos jeunes et 53 personnes ont été brûlées vives, dans des squats, à Paris entre 1983 et 2005, sans aucune enquête sérieuse. Or il y a bien des mots qui tuent. Aux États-Unis, des suprématistes amis de Donald TRUMP avaient assassiné des Juifs pendant des offices religieux. Tout récemment dans l'affaire du 23 août 2020 à Kenosha dans le Wisconsin où, Jacob BLAKE, un jeune Noir a reçu 7 balles dans le dos, c'est un jeune partisan de Donald TRUMP qui a tué avec une arme de guerre 2 manifestants. Pas un seul mot de compassion de Donald TRUMP qui a passé son temps à dénigrer les manifestants qui réclamaient Justice.

En France, depuis l’affaire George FLOYD, on essaie de nous convaincre que la ségrégation raciale n'existerait qu'aux États-Unis ; car la France pays des droits de l'homme avec son message universel serait au-dessus de tout cela. Force est de constater que nous vivons dans une démocratie ethnique. La première barrière à tomber est la reconnaissance du Rassemblement national, comme parti respectable et qui inocule son venin de la haine à longueur de journée. Le plus grave est que cette libération de la parole raciste, s'est accompagnée d'un déni permanent de ce fléau, mais aussi de calomnies permanentes à l'égard des racisés. Ainsi, quand Lilian THURAM avait protesté contre ceux qui nous traitaient de singe dans les événements sportifs, il a tout de suite qualifié de «raciste antiblanc». C'est le monde à l'envers. La députée, Danièle OBONO, a été aussi affublé du qualificatif de «singe bonobo». Je n'oublierai jamais ce projet de loi sur la déchéance de la nationalité qu'avait initié François HOLLANDE, dont la responsabilité dans la dégradation des valeurs républicaines est lourde.

Maintenant tout le monde nous tape dessus, sans retenue et sans aucune honte. Certaines d'information comme BFMTV et CNews, à longueur de journée, nous bavent dessus. Le Point et Valeurs actuelles ça pue le racisme. Oseraient-il, un seul instant, insulter ainsi la communauté juive ?

Pour le Directeur de «Valeurs actuelles», la stratégie était de montrer que  «les indigénistes», comme la députée Mme OBONO, cacheraient la responsabilité des Africains dans la traite des esclaves. Ce qui constitue une forme d’acquittement au bénéfice du doute le commerce triangulaire organisé par les Occidentaux, et au nom de la Chrétienté, de la supériorité de la culture européenne, «Valeurs actuelles» étant un journal d’extrême-droite, assumé. Devant ce procès d’intention manifestement raciste, la condamnation de la classe politique est unanime, même le président MACRON qui avait cajolé Eric ZEMMOUR, a finalement téléphoné à Mme Danièle OBONO. En effet, cette députée de la France Insoumise s’est toujours située dans le débat de fond, et contre dans les attaques personnelles.

Je suis surtout scandalisé par la stratégie du président MACRON qu'on avait élu pour sauver la République et qui fait du LE PEN sans LE PEN. Nous attendons avec détermination son projet de loi sur le séparatisme. Ce que nous réclamons est simple, c’est note juste place dans cette société à égalité de droits et d’obligations. Ni plus, mais ni moins. L’assimilation, ou la renonciation à notre identité, est largement, un concept colonial de hiérarchisation des cultures. Nous ne renonceront jamais à notre héritage culturel africain. Ce pays s’est enrichi de l’esclavage, de la colonisation, de la contribution décisive des Tirailleurs sénégalais à sa liberté, et de l’apport au sortir de la Guerre et pendant les Trente Glorieuses, pour sa survie et son redémarrage économique. La diversité culturelle, dans le respect mutuel et la rencontre avec l’autre, est une richesse. Le bien-vivre ensemble n’est pas la confrontation, la stigmatisation, les calomnies et les injures permanentes, mais la recherche, constante, mais inaliénable, de l’égalité réelle, dans la Justice, la Fraternité et la Solidarité.

La plupart des gens que je connais, et particulièrement, pendant cette pandémie, sont dans les hôpitaux, les écoles, les maisons de retraite, et assurent comme les autres la survie de la Nation, dans un contexte difficile.

On connaît le titre de cet ouvrage de James BALDWIN «La prochaine fois le feu». Il n'y aura pas de paix dans la société sans la Justice. Nous sommes décidés, dans le cadre des lois républicaines et pacifiquement, à faire valoir nos droits de citoyens. Nous sommes pas des esclaves, comme le dit explicitement, Valeurs actuelles, à l’égard de la députée Mme Danièle OBONO. Finalement, cette représentation de Valeurs actuelles de Danièle OBONO, en esclave enchaîné, a eu au moins un grand mérite de nommer la chose : aux yeux de certains nous sommes encore des colonisés et des esclaves. C'est sans doute le sens profond de ce projet de loi sur le séparatisme de la Macronie, que dénonce Danièle OBONO dans l'interview qu'elle m'avait accordé le 16 juillet 2020, 4 ans après la mort d'Adama TRAORÉ. Nos jeunes on peut les tuer sans aucune conséquence, sans Justice, et c'est nous les séparatistes.

Je demande plus que jamais à tous les jeunes de s'inscrire sur les listes électorales. 2021 c'est l'année des régionales et 2022 c'est les présidentielles. Il faudrait combattre sans relâche ce racisme institutionnel et systémique ainsi que ces violences policières. «Tant qu’un homme n’a pas découvert quelque chose pour laquelle il est prêt à mourir, il ne mériterait pas de vivre» disait Martin Luther KING.

Pourquoi tant de haine et d’injustices à notre égard ?

Nous avons, tous ensemble, de grands défis à relever dans cette belle France républicaine :

- vaincre cette cochonnerie ; le risque de re-confinement, avec 12 millions d’enfants dans les écoles est grand ; tous les chiffres sont au rouge ;

- sauver l'économie et réindustrialiser ce pays en relocalisant les entreprises et aider à une agriculture performante, défendre et promouvoir l’environnement ; c'est dans ce contexte que la régularisation des sans-papiers a un sens ;

- abroger toutes ces réformes injustes qui ne sont que suspendues ;

- mettre fin à ces guerres locales et coloniales ruineuses et injustes ; le cas du Mali est édifiant, l'opération Barkhane n'a fait que plonger davantage ce pays dans le Chaos ;

- réorienter la politique africaine de la France en Afrique dans le sens d'une coopération mutuellement avantageuse et en cessant de soutenir ces régimes monarchiques et préhistoriques qui font monter un sentiment antifrançais en Afrique. La France, concurrencée par la Chine, est un partenaire historique de l'Afrique et doit y rester ;

- promouvoir le bien-vivre ensemble dans le respect mutuel ; le multiculturalisme est une donnée majeure de notre temps. On ne partira pas, autant vivre ensemble harmonieusement.

Paris le 29 août 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 


 

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 16:21

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 12:49

Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !

Le Révérend Al SHAPRTON, fortement engagé contre le racisme et pour les droits civiques, prépare une marche pour le 28 août 2020 à Washington ; celle-ci fait écho à la marche de Martin Luther KING en 1963. On se souvient de ce fameux «I have a Dream» en pleine lutte pour les droits civiques aux États-Unis. «Il y a un siècle de cela, un grand Américain qui nous couvre aujourd’hui de son ombre symbolique signait notre Proclamation d’Émancipation. Ce décret capital se dresse, comme un grand phare illuminant d’espérance les millions d’esclaves marqués au feu d’une brûlante injustice. Ce décret est venu comme une aube joyeuse terminer la longue nuit de leur captivité. Mais, cent ans plus tard, le Noir n’est toujours pas libre. Cent ans plus tard, la vie du Noir est encore terriblement handicapée par les menottes de la ségrégation et les chaînes de la discrimination. Cent ans plus tard, le Noir vit à l’écart sur son îlot de pauvreté au milieu d’un vaste océan de prospérité matérielle. Cent ans plus tard, le Noir languit encore dans les coins de la société américaine et se trouve exilé dans son propre pays» constatait Martin Luther KING. Il est évident que l’Amérique a manqué à ses devoirs à l’égard des Noirs qui refusent l’injustice raciale ; il n’y aura pas de paix jusque la Justice soit réalisée. «Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux. Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Géorgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je rêve qu’un jour, même l’Etat du Mississippi, un Etat où brûlent les feux de l’injustice et de l’oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice. Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je fais aujourd’hui un rêve !» avait dit Martin Luther KING. Venu défendre des ouvriers grévistes à Memphis, et qui scandaient «I am a Man» (je suis un Homme), Martin Luther KING a été assassiné le 4 avril 1968. On a pensé que les deux mandats de Barack OBOMA (2004 à 2016) avaient réalisé le Rêve de Martin Luther KING, mais le premier Noir des Etats-Unis a été remplacé, en 2016, par Donald TRUMP, un président suprémaciste, raciste, homophobe, misogyne, sexiste et unilatéraliste. La mauvaise gestion de la pandémie par Donald TRUMP, plus de 176 000 morts, a affecté, de façon disproportionnée, les minorités ethniques, dont les Noirs.

Cependant cette année le contexte de la Marche du 28 août 2020 est très particulier. L'affaire George FLOYD a changé la face du monde. Un mouvement «Black Lives Matter» est né sous l'égide de Muriel BOWSER, maire de Washington. Joe BIDEN candidat démocrate est venu à l'occasion des funérailles de George FLOYD présenter ses condoléances à la famille et a choisi Kamala HARRIS, une métisse, comme colistière. Joe BIDEN, en raison de ses engagements pour la Justice, est fortement soutenu, notamment, par la communauté noire. «We know him, and he understands us» dit un sénateur noir du Sud, à propos de Joe BIDEN. Un vote massif en sa faveur est attendu le 3 novembre 2020, afin d’éviter l’expérience malheureuse de Hillary CLINTON, qui avait gagné en voix, mais avait perdu face à Donald TRUMP.

Le Révérend Al SHAPRTON a prononcé cet éloge mémorable : «ôtez votre genou de notre cou !» (Get your knee off our necks). On se souvient, tout récemment, et les télévisions du monde entier l’ont retransmis, c’est lui qui a prononcé l’éloge funèbre de George FLOYD (1973-2020), le 4 juin 2020, avec cette phrase choc «ôtez votre genou de notre cou !» et d’ajouter «Le combat commence maintenant, parce que, partout dans le monde, George, ils marchent en scandant ton nom. Le mouvement ne s'arrêtera pas tant que nous n'obtiendrons pas justice. Tu vas manquer à ta famille, George, mais ta nation n'oubliera jamais ton nom. Ta souffrance, c'est celle de nous tous. Va, et pars en paix, nous allons continuer la lutte» dit Al SHAPRTON. Ce thème de la Justice et de la Compassion est au cœur de la campagne des présidentielles américaines du 3 novembre 2020. Un hommage spécial a été rendu à John LEWIS (1940-2020) une des éminentes personnalités de la lutte pour les droits civiques, qui avait participé à la marche de Selma à Montgomery, le 7 mars 1965, et avait eu la tête fracassée. «La vie de John Lewis était, à tant d'égards, exceptionnelle. Engagé politiquement pour les démocrates, il s'est battu pour un meilleur contrôle des armes à feu et réduire les inégalités raciales. L'Amérique a été construite par des John Lewis. (...) Quand nous aurons terminé le voyage vers la liberté, John Lewis sera un père fondateur de cette Amérique meilleure et plus juste. Vous voulez rendre hommage à John ? Remettez en place la loi pour laquelle il était prêt à mourir. Nous pouvons encore voir notre gouvernement fédéral envoyer des agents utiliser du gaz lacrymogène et des matraques contre des manifestants pacifiques» dit Barack OBAMA, lors de son discours du 30 juillet 2020, en hommage à John LEWIS.

Le Révérend AL SHAPRTON veut rallumer la flamme de la Justice, mais il est peu connu du grand public en France et en Afrique, en raison des barrières de la langue. Mais c’est un formidable et infatigable combattant de la cause de l’Homme et de l’égalité réelle. Né le 3 octobre 1954, à Brooklyn, à New York, Al SHAPRTON, pasteur pentecôtiste, à 9 ans, faisait déjà partie des tournées de Mahalia JACKSON (1911-1972), la chanteuse de Gospel qui clôturait les meetings de Martin Luther KING par «We Shall Overcome». Il est ordonné pasteur pentecôtiste, à l’âge de 10 ans, à l’église de Dieu en Christ, à Washington. En 1969, AL SHAPRTON devient Directeur de la section jeunesse de la «Southern Christian Leadership Conference», à New York, dirigée par Jesse JACKSON, également un compagnon de route de Martin Luther KING (1929-1968). Le révérend Jessie Jackson lui confie les rênes de l'opération «panier de pain». Parallèlement à cela il a été le manager du chanteur James BROWN (1933-2006), de 1973 à 1980, qui va l’inspirer dans la lutte pour l’émancipation des Noirs «Il m'a dit «sois unique, défends ton peuple », il m'a même changé mon nom»,  dit AL SHAPRTON dans ses mémoires. Le 12 janvier 1991, alors qu'il se prépare pour une manifestation pour les droits civiques à Bensonhurst, à Brooklyn, AL SHAPRTON est poignardé grièvement dans la cour d'une école. Il fonde la «National Action Network» afin de mieux combattre l’injustice et les discriminations.

En 2004, candidat aux présidentielles pour l’investiture démocrate, AL SHAPRTON a terminé à une place honorable, en troisième position. Depuis lors, il a réorienté, fondamentalement, ses objectifs de vie : AL SHAPRTON, ce  formidable orateur, est cette une puissante voix dénonçant, constamment, une Amérique n’ayant pas honoré ses promesses, et donc confrontée à ses démons de l’esclavage et du racisme. C’est lui qui avait dirigé l’éloge funèbre de Michael JACKSON (1958-2009), le 7 juillet 2009 au Staple Center, à Los Angeles. En effet, pour AL SHAPRTON, le chanteur Michael JACKSON est «celui qui a contribué à briser les chaînes» de la communauté afro-américaine. Michael JACKSON est l’un des maillons ayant permis d’aboutir à l’élection de Barack OBAMA, premier président noir, ayant réalisé le «Rêve de Martin Luther KING». Je vous recommande de lire son autobiographie datant de 1996 : «Go and Tell Pharaoh»,

Cette marche du 28 août 2020 dépasse le cadre américain. En France, et dépit du déni du racisme systémique et institutionnel, ainsi que des violences policières, Jacques TOUBON, le Médiateur de la République a pris des décisions courageuses. Mme Assa TRAORÉ a mobilisé, massivement, les jeunes et personnes de toutes les couleurs pour un bien-vivre ensemble, pour que Justice soit aux familles des 113 jeunes étouffés à mort par les forces de l'ordre.

En dépit de cela, une Macronie lepénisée et vichyste, entend faire voter un projet sur le séparatisme. Diverses réformes injustes, qui ne sont que suspendues, peuvent être, à tout moment, réactivées. Les racisés seront plus que jamais mobilisés contre toutes les formes d'injustices. Assa TRAORE a soulevé un espoir en mobilisant les racisés contre les violences policières et les injustices, il faudrait que ce mouvement se structure et acquiert une dimension nationale, avec toutes les forces de progrès, pour le bien-vivre ensemble.

En Afrique, des mouvements populaires (Mali, Côte-d'Ivoire, Guinée Conakry) se sont levés pour chasser des régimes monarchiques et préhistoriques corrompus, à la solde de la Françafrique. Les Africains aussi réclament la Justice dans les relations, à la place de la violence, de la prédation et du fouet de la part de l’ancien colonisateur. Soucieux de vivre, dignement, dans la liberté et la souveraineté, en vue de sortir de la servitude, du paternalisme et de la minorité, les peuples africains crient : «Respect et coopération mutuellement avantageuse !». C’est en cela que leurs exigences de Justice rejoignent les combats que mènent les Noirs Américains, dont nous sommes profondément solidaires.

Notre époque lourde de menaces oscille entre le Chaos et la Lumière. La Justice et l'Harmonie vaincront les Ténèbres. Donald TRUMP et Emmanuel MACRON ne seront que les présidents d'un seul mandat.

Paris le 22  août 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Le Révérend AL SHAPRTON et sa Marche à Washington du 28 août 2020 - Get your Knee off our Necks !» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 12:49

Partager cet article

Repost0
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 17:48

La Côte-d’Ivoire est entrée dans la turbulence, en raison de la décision très hasardeuse du président Alassane Dramane OUATTARA de se présenter à un troisième mandat. Il avait initialement décidé de ne pas se représenter aux présidentielles du 31 octobre 2020, puis il s’est ravisé. Or, la Constitution de la RCI n'autorise pas trois mandats successifs : «Le Président de la République est élu pour cinq (5) ans, au suffrage universel direct. Il n’est rééligible qu’une fois» proclame l’article 35 alinéa 1er de la Constitution ivoirienne, dans sa version du 2016. L’ancien président, Laurent GBABO que le président OUATTARA avait envoyé à la Cour pénale internationale a été acquitté, mais ne peut pas revenir dans son pays.

Les Ivoiriens estimant que le pays a assez souffert, dans un passé récent (guerre civile de 2002 à 2007), manifestent, bruyamment, contre ce troisième mandat anticonstitutionnel de OUATTARA qui va plonger le pays dans le Chaos. De nombreuses personnes ont été arrêtées, dont des femmes. En protestation contre ces arrestations arbitraires, les femmes, d'un certain âge, ont montré leurs fesses ; ce qui constitue en RCI un geste symbolique maudissant Alassane Dramane OUATTARA ; celui-là même qui est très remonté, en ce moment, et au sein de la CEDEAO, contre le coup d'Etat au Mali ayant conduit à la démission de IBK. Les partisans du président OUATTARA sortent également dans la rue et ont tenté d’incendier une église, non loin d’Abidjan afin de discréditer le soulèvement populaire. D’autres candidats potentiels ne manqueront pas de faire entendre leur voix. Le 24 décembre 1999, le milliardaire Henri Konan BEDIE, un potentiel candidat, avait été renversé par un coup d’Etat de Robert GUEI. La paix en Côte-d’Ivoire reste encore fragile, puisque les rebelles, comme Guillaume SORO, ont été associés, jusqu’ici au pouvoir.

Par conséquent, comme en Algérie, au Soudan et au Mali, la colère populaire gronde en RCI. La RCI et la Guinée Conakry de Alpha CONDE sont les autres points chauds en Afrique à suivre. Il existe de nombreux régimes monarchiques et dynastiques en Afrique où la colère des peuples risque de déferler (Gabon, Cameroun, Togo, Tchad, Djibouti, Guinée Equatoriale, Ouganda, etc.).

En réaction à ces révoltes populaires, les Occidentaux ont émis des indignations sélectives ou à géométrie variable. En effet, le Printemps arabe et les révoltes des peuples dans les pays de l’Est, notamment en Biélorussie, ont été salués par l’Union européenne, comme des mouvements pour la liberté et la démocratie. Les Européens affirmant être aux côtés du peuple de Biélorussie estiment que «Les gens en Biélorussie savent ce qu’ils veulent (…). C’est pourquoi nous voulons une voie indépendante pour la Biélorussie où les conditions politiques sont décidées par le pays lui-même». En revanche, dès qu’il s’agit d’un pays africain, toujours dans la servitude et le paternalisme, les soulèvements des peuples sont considérés, en particulier par la France, comme une menace à la stabilité dans la sous-région. La CEDEAO, devenue un club des chefs d’Etats, instrumentalisée par l’ancien colonisateur, est inquiète de ces soulèvements populaires.

La RCI, c’est ce maillon fort de la Françafrique, comme le Sénégal, le Gabon, le Togo, le Cameroun et le Congo, un délicieux gâteau que la France ne lâchera pas facilement. Ainsi, à la mort de Félix HOUPHOUET-BOIGNY (1905-1993), ce sont 4 anciens chefs d’Etat et 7 anciens premiers français qui se sont rendus à ses funérailles. La fortune de l’ancien président de la RCI est estimée à plusieurs milliards. C’est l’épouse de l’actuelle président, Dominique FOLLOROUX épouse OUATTARA depuis 1991, qui gérait la fortune de Félix HOUPHOUET-BOIGNY, dont une grande partie s’est volatilisée. Mme Dominique FOLLOROUX s’est également occupée, un certain temps, des biens de Oumar BONGO, l’ancien président du Gabon.

Pour le président MACRON un «sentiment antifrançais» se développerait en Afrique. Les forces coloniales et esclavagistes ne traitent les Africains que par le fouet, une logique de prédation et de violence. Mais les Africains sont des Hommes aspirant à plus de Liberté, de Dignité et de Démocratie. Ils veulent vivre mieux, comme les autres peuples. Plus que jamais j'invite la France, partenaire historique de l'Afrique, à réviser, fondamentalement, sa politique africaine, en soutenant les démocraties, pour une bonne gouvernance, un commerce juste et équitable entre les peuples. 60 ans après les indépendances, les vieux schémas de la Françafrique initiés par GAULLE et de Jacques FOCCART, d’une Afrique indépendante, mais dans la dépendance (23 chefs d’Etat africains ont été assassinés, des opposants tués), sont, plus que jamais, condamnés par les peuples africains, en recherche de dignité, de respect mutuel et surtout d'une coopération mutuellement avantageuse.

Nous vivons une époque où s’affrontent les forces du Chaos et celles de l’Harmonie, le Bien et le Mal. Aux Etats-Unis, l’affaire George FLOYD dépassant largement les frontières de ce pays, avec le Mouvement «Black Lives Matter», est une puissante aspiration à la Justice, au sens large du terme. Les Hommes de cette planète, quelles que soient leurs origines, veulent vivre, dignement, dans un monde de paix, dans le multilatéralisme, respectueux de l’environnement. C’est pour cette raison, que Donald TRUMP, qui n’a rien compris à ces profondes aspirations des peuples, sera congédié le 3 novembre 2020.

En France, sur le plan interne, dans le déni du racisme systémique et institutionnel, ainsi que des violences policières, le président MACRON et son Ministre de l’Intérieur, Moussa DARMIN, ont entrepris une puissante campagne de calomnie à l’égard des racisés, qualifiés de «séparatistes». Là aussi, la demande des diasporas africaines vivant en France, est simple à comprendre, nous voulons vivre ensemble dans le respect mutuel. En effet, le multiculturalisme est un bien précieux, et non un mal. Déjà aux municipales, la Macronie, à côté de ses pompes dans ses grilles de lecture de notre temps, avait déjà ramassé une gamelle. Le président MACRON fait tout, dans des dérives identitaires et racistes, pour affronter au 2ème tour des présidentielles de 2022, Marine LE PEN. Mais cette stratégie est suicidaire ; il sera le président d’un seul mandat, les forces de progrès ayant repris du poil de la bête.

En Afrique, et partout dans le monde, il y a une forte exigence de Justice, d’Amour, de coopération mutuellement avantageuse, de Respect et de Vérité. Par conséquent, les forces du Chaos, dans leur entêtement à cravacher et réprimer les faibles, connaîtrons une retentissante défaite. Les peuples africains se réveillent, non pas contre la France, un partenaire historique de l’Afrique, mais pour vivre, dignement.

Paris le 21 août 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«RCI : La colère gronde en Côte-d'Ivoire contre le 3ème mandat de Alassane Dramane OUATTARA» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 17:47

Partager cet article

Repost0

Liens