Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 20:26

Les 26 et 27 octobre 2019,  c’est «à la Colonie», 128 rue de Lafayette à Paris 10ème, un lieu hautement symbolique en ces temps troublés, que Présence Africaine fête, en grandes pompes, ses 70 ans. «De 1947 à nos jours, Présence Africaine est bien la bibliothèque du récit africain nourri par des luttes multiples pour l’affirmation de l’identité négro-africaine. Je salue la mémoire d’Alioune Diop qui en a été l’inspirateur ingénieux» écrit le président Macky SALL du Sénégal. Mme Christiane Yandé DIOP, veuve d'Alioune DIOP, a été élevée au grade de commandeur de l'Ordre national du Lion, par le président Macky SALL.

Je vous invite à consulter les articles que j’avais consacrés au fondateur de Présence Africaine, Alioune DIOP, et à David DIOP, ainsi qu'au concept de restitution des biens culturels africains. «Alioune Diop restera celui qui a permis aux Noirs de s’exprimer. Sans cet outil qu’il a forgé, nous demeurerions ce que nous avons été : des muets» écrit Mongo BETI. En effet, pour Alioune DIOP «Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche. Ma voix, la liberté de celles qui s'affaissent au cachot du désespoir» suivant une expression d'Aimé CÉSAIRE. Homme de culture, discret et effacé, Alioune DIOP était un penseur silencieux qui voulait faire triompher l'originalité de la culture africaine. «Je suis homme ; je considère que rien d'humain ne m'est étranger» dit Terentius AFER (Térence), un esclave de la Rome Antique. «Le monde noir lui doit la conscience et la volonté de s’exprimer, de se faire comprendre, d’être aimé et d’aimer tous les hommes» suivant Marcella GLISENTI.

Le combat d'Alioune DIOP reste plus que jamais d'actualité face à l'infamie des idées qui sapent les principes républicains (théorie de grand remplacement ; concept de racisme antiblanc, islamophobie et négrophobie). Présence Africaine, c’est une bonne réponse aux malades du racisme, comme Eric ZEMMOUR, qui nous narguent sur les plateaux de télévision de Vincent BOLLORE, celui-là qui se nourrit du sang des Africains. C’est aussi une excellente réplique à ceux-là qui s’étonnent que Lylian THURAM exige qu’on ne nous traite plus de singe, dans les manifestations sportives.

Présence Africaine, pour ses 70 ans, a fait appel à de prestigieux invités : Wole SOYINKA (Prix Nobel de Littérature), N’Gugi WA THIONG’O, Djibril Tamsir NIANE, Théophile OBENGA, Alain MABANCKOU, Abd Al MALIK, et le professeur et historien Elikia M’BOKOLO.

Les thèmes attendus sont riches :

- Du panafricanisme à l’Afro-scepticisme

- Panorama des philosophies africaines ;

- Style et transmission à travers le roman

- Destins de femmes

- Présence Africaine et les Arts

- Traduire pour transmettre.

Présence Africaine, c’est à la fois une revue fondée en 1947 et une maison d’édition ayant démarré en 1949. Alioune DIOP, au lancement de sa revue, avait invité de prestigieux leucodermes, comme Théodore MONOD, Marcel GRIAULE, Jean-Paul SARTRE, des humanistes «susceptibles de nous aider à définir l’originalité africaine et à hâter l’insertion dans le monde moderne» écrit Alioune DIOP dans «Niam N’Goura (mange pour que tu vives, en Peul) ou les raisons d’être de Présence Africaine». Pour lui, tout en se fondant sur l’authenticité de la culture africaine, tout en comprenant les autres, il faut «dépasser le stade mesquin du racisme, ce mal qui ronge la taille de l’homme, aigrit le cœur». Pour Alioune DIOP, qui s'était converti au catholicisme, on n'oppose pas les Blancs aux Noirs, la ligne de partage, étant ce qui divise les partisans de la République et les adversaires de l'égalité réelle.

Le professeur Martial ZE BELINGA a eu le redoutable privilège de modérer le panel où étaient présents Wolé SOYINKA, Prix Nobel de Littéraire, et N’Gugi Wa THIONG’O, souvent cité parmi les nobélisables. En effet, Présence Africaine, en matière de transmission des savoirs, a édité de grands classiques africains, pour les rendre visibles et lisibles. «Le tigre ne parle pas de sa tigritude : il bondit sur sa proie et la dévore» avait dit Wolé SOYINKA à propos de la Négritude. Aux partisans de la Négritude, Wolé SOYINKA suggérait donc de s’assumer, plutôt que de chercher à se justifier, d’être ce qu’ils sont. Sa présence à cette cérémonie est un grand geste d’apaisement. Finalement, tous auraient mieux aidé l’Afrique en conjuguant leurs différences, plutôt que de s’affronter, ou même de s’ignorer.

Face aux mensonges et aux calomnies, Alioune DIOP a eu pour ambition de remettre les choses à l'endroit. Le Noir a, hélas le privilège de «voir, sans être vu» suivant Jean-Paul SARTRE dans «Black Orphée». La publication des œuvres de Cheikh Anta DIOP a été une bombe dans le paysage culturel. La primauté des sources orales a été aussi un élément fondamental. «Un jour d'Afrique va écrire son histoire» disait Patrice LUMUMBA, face à une histoire africaine ethnologisée. Un jour viendra où les choses vont être bouleversées et où l'Afrique prendra sa juste place, pour être soi-même. Les situations de changements et de bascule doivent être décortiquées.

On ne cesse pas d'être Africain au seul motif qu'on ait quitté l'Afrique. Le panafricanisme et la diaspora, cet espace qui augmente de l'Afrique, sont aussi de cette bataille culturelle et politique. Cependant l'Union africaine est devenue «ce grand machin», suivant une expression du général de GAULLE. C'est le triomphe des bourgeoisies nationales africaines, faisant échec à l'unité africaine, avec la victoire de l'ethnicité et des égoïsmes nationaux.

Ces universités de Présence Africaine se sont intéressées à l'ambition littéraire, au rôle de l'écrivain et sa fonction dans la transmission de la culture et de la mémoire. Le rôle d'un écrivain, est d’instruire son lecteur, en le questionnant, sans s'enfermer dans un dogmatisme, tout en conservant son scepticisme. Pour y parvenir «inquiéter tel est mon rôle» disait André GIDE. «Inquiéter», c’est remettre en question les certitudes du lecteur, l’engager à réfléchir, en se gardant de lui imposer une vérité, mais ce projet même postule un lecteur prêt à coopérer. On conçoit qu’au moment d’affirmer son ambition d’«inquiéter», André GIDE éprouve le besoin de lancer cet avertissement : «Tant pis pour le lecteur paresseux : j’en veux d’autres». Contrairement à la «littérature rose» qui rassure, il s’agit de provoquer une rupture avec les idées conventionnelles, de changer les opinons communes du lecteur, tout comme les philosophes des lumières l’ont fait au XVIIIe siècle, en dénonçant les préjugés, et les injustices sociales de son époque. L'écrivain, c'est un grand lecteur, mais il faut qu'il puisse trouver sa voie, après la période d'imitation. «Le style c'est le fond qui remonte à la surface» comme le dirait l'autre. Un écrivain est un traducteur de soi-même comme l'avait dit PROUST. Or, il y a peu d'autobiographies ou de romans épistolaires africains. L'écriture doit être un appel et une nécessité, et pour cela, il faudrait s'en donner les moyens suivant Rainer-Maria RILKE. Quand on entreprend d’écrire, il faut rester humble, c'est une confrontation permanente avec les grands écrivains.

Alioune DIOP ne séparait pas la littérature de l'art nègre. Il a coordonné le fameux festival mondial des arts nègres à Dakar en 1966 et un numéro spécial en 1951 est consacré à l'art nègre. «L'art est avant tout dialogue. Il est salutaire de ne plus se laisser définir par les seules lois de la société. Il faut créer. La subjectivité du Noir anime leur présence d'une valeur qui découle de son génie, de son histoire, de son isolement» écrit Alioune DIOP dans son article de 1951 «L'artiste n'est pas seul au monde». PICASSO a valorisé l'art nègre au début du XXème siècle. Mais la question de la restitution des objets culturels africains reste un sujet majeur de confrontation.

Il a aussi été question de destin de femmes. Des femmes du pouvoir (Aline Sitoé Diatta de la Casamance, N’Daté Yalla du Oualo) ou de femmes du peuple (les Amazones du Dahomey), Sylvia SERBIN, née au Sénégal et spécialisée en histoire de l'Afrique, écrivaine et journaliste, a présenté son ouvrage «Destins de femmes». Mme Sylvia SERVIN a voulu déconstruire des mythes. Si les hommes occupent souvent un rôle de premier plan, les femmes ont également joué un rôle important, sans compromis. Ainsi, Mme Christiane Yandé DIOP, veuve d'Alioune DIOP, continue, après 70 ans, de faire vivre Présence Africaine ; une femme de tête et une femme de pouvoir, un roc qui assume ses responsabilités de femme et de capitaine d'industrie. Les femmes sont essentiellement des héroïnes du quotidien. Le personnage de la Grande Royale, dans «l'Aventure Ambiguë», de Cheikh Hamidou KANE, montre l'influence très grande et discrète des femmes peules. En effet, derrière le succès de chaque grand homme, se cache, en fait, une femme : «Dieu est Femme. Homme, tu es le maître, la femme est ton esclave, c'est Dieu qui l'a voulu. Dieu seul sait pourquoi» dit l'écrivaine Liking WEREWERE.

SEMBENE Ousmane était un internationaliste ; il acceptait l'autre, tout en étant lui-même, en dénonçant la face cachée du colonialisme notamment à travers le film «le Camp de Thiaroye», censuré en France.

Nous avons souvent des identités multiples et mobiles, mais contrairement à la doctrine de l'errance d'Édouard GLISSANT, maîtres de notre destin, nous appartenons là où nous avons décidé d'habiter. Dans nos différences comment réfléchir sur l'altérité ? L'universel c'est la singularité de chacun. Africains, musulmans et français nous refusons l'assimilation, dans ce quelle sanctuarise la hiérarchie des cultures ; nous revendiquons ces identités multiples. Comment donc créer l'Harmonie dans ce Chaos ? On vit déjà ensemble que cela se passe bien ou mal, il faudrait construire une société qui aille dans le bon sens, vers le Bien souverain et l'Harmonie ; cela possible si chacun y mettait du sien.

Il a été question de la place des langues africaines et de la langue française dans cette transmission de la culture. Le français est-il une «langue africaine» comme le pensait Léopold Sédar SENGHOR ? Ou s'agit-il d'un «butin de guerre», suivant Kateb YACINE ?

En raison de cette dette énorme que nous avons à l'égard d'Alioune DIOP, son héritage devrait être approfondi, développé et fructifié. A diarama (Merci en Peul) Seydi DIOP !

Paris, les 25, 26 et 27 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Présence Africaine (1949-2019) fête ses 70 ans» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 18:34

Si pour les forces du Chaos et de la Discorde, le Noir symbolise l'effrayant et le repoussoir, les publicitaires français qui, pendant longtemps ont ignoré les mérites de cette France métissée, tant redoutée, s'y intéressent désormais.

Certes, nos ancêtres les Gaulois ont toujours eu une image positive du Noir américain, en raison d'un complexe d'infériorité à l'égard de l'Amérique. En revanche, les Français issus de l'immigration sont restés cette minorité invisible, une valeur, en termes d'image, peu marchande et donc ils traités en indigènes de la République, conformément à cette idéologie de la Case de «l'Oncle Tom». Ils n'étaient pas présentables comme valeur esthétique et commerciale, dignes de figurer notamment dans les slogans publicitaires. Du moins, les anciennes publicités, notamment de lessive ou de chocolat avaient une connotation raciste, assumée.

Cette idéologie coloniale, même si elle est persistante et vivace dans le monde politique, à travers listes électorales des municipales où on ne nous donne que des miettes, le monde de la publicité est en train d'évoluer. Il faut savoir détecter les signaux forts ou faibles d'évolution d'une société. Quand ces signaux semblent aller dans le bon sens, même s'il s'agit de mobiles mercantiles, faut le signaler et s'en réjouir.

En effet, les publicitaires ont quitté une partie du cliché ne présentant le Noir que sous l'angle du dominé, de l'exotisme, du sexe et de la force brutale ; ils arrivent maintenant, à travers affiches du métro ou dans les spots à la télévision, à mieux percevoir les qualités de l'homme, sa dimension esthétique et mettent de la couleur dans leurs messages, pour en tirer au plan commercial. Par ailleurs, le Noir est devenu une clientèle cible, un consommateur que le capitalisme ne peut plus ignorer en termes de profit, à réaliser.

Black is Beautiful. Say it Loud : I am Black and Proud”, comme le dirait James BROWN. L'émergence d'une race de capitaines d'industrie, de Français issus de l'immigration a aussi valorisé le potentiel de richesse et de créativité du continent noir et de sa diaspora. Il appartient aux Français issus de l'immigration, au lieu de baisser la tête, de travailler et de s'engager dans les batailles culturelles et de communication, pour affirmer et réaffirmer leur place d'Hommes, dans cette société encore pleine de préjugés.

Vive la diversité culturelle et artistique, pour le bien-vivre ensemble, dans le respect mutuel !

Paris, le 22 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Black is Beautiful» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 22:37

Maître Malick SALL, avocat d’affaires international depuis 1982, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice du Sénégal, connaît parfaitement le monde du droit et ses arcanes ; il a du métier, comme on le dit familièrement, dans un contexte où l'indépendance de la Justice, à tort ou à raison, est devenue le cheval de bataille des mauvais perdants. Maître Malick SALL est animé de la volonté de consolider et conforter la légalité républicaine. Il veut aussi améliorer le fonctionnement de la justice, ainsi que le régime carcéral, qui doit rester l’exception.

Sa contribution à la victoire du président Macky SALL, à travers son mouvement «M.T.M, Malick pour Tous, Tous pour Macky», a été déterminante aux présidentielles du 24 février 2019. Il a été choisi à ce poste, en raison justement de cette contribution et de la grande confiance que le président Macky SALL a en lui.

Connu et reconnu au Fouta-Toro, si maître SALL a été plébiscité par ses compatriotes, c'est non seulement en raison de son discours neuf et de sa façon de faire la politique, sans langue de bois, mais aussi et surtout, pour sa compassion et sa bienveillance auprès des déshérités. C'est pour cela que maître Malick SALL, dans son Jihad du cœur, au plus près des besoins de la population, est une pièce essentielle du dispositif du président Macky SALL.

Issu d’une famille noble, mais modeste, par son travail et son courage, il a su se hisser au sommet de l’Etat ; cela force l’admiration. Mais les succès n’engendrent pas seulement que des ovations. Dans notre tradition républicaine, fondée sur la grande liberté d’expression, ce qui est louable, certains, parfois par malveillance, parlent de ce qu’ils ne savent pas. Les réseaux sociaux s’enflamment. Si M. Moustapha KA, Directeur du Cabinet du Secrétaire d’Etat chargés des droits humains et de la bonne gouvernance et M. Samba N’DIAYE SECK, Directeur des droits de l’homme, ont été limogés, c’est qu’ils ont outrepassé leurs fonctions devant le Comité des Droits de l’Homme, en sollicitant la réhabilitation de Karim WADE, Ministre du Ciel et de la Terre, qui doit à l’Etat du Sénégal, plus de 300 millions d’euros. Ils ont reconnu leurs fautes. Dans tout Etat républicain, digne de ce nom, chaque agent a une lettre de mission. Comment peut-on raisonnablement soutenir un dessein monarchique récusé par le peuple sénégalais ? Les cadres du PDS qui auraient pu accéder aux hautes responsabilités ont été écartés au profit du fiston.

Dans notre pays, les injonctions contradictoires sont nombreuses. Le Sénégal n’est pas une monarchie, on a horreur des gaspillages de deniers publics, mais l’instant qu’il s’agit d’un dirigeant politique, engager à son encontre une procédure de détournement de deniers publics, ce ne serait qu’une manœuvre politicienne, attentatoire à l’indépendance de la Justice. «Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà» dit un dicton français.

On veut que la règle de droit prévale pour tous, mais pas pour soi, ni pour ses partisans, c’est toujours pour les autres, quand cela nous arrange. «N’Deyssaane» cette compassion à géométrie variable, pourrait faire exploser l’Etat de droit, si l’on n’y prend garde, au profit d’intérêts politiques partisans ou de puissants lobbies qui se sucrent, en permanence sur notre dos.

Tout le monde parle de l’indépendance de la Justice, le dialogue national est en cours, quelles sont les propositions concrètes de l’opposition ? Quelles solutions viables à mettre en place, et qui doivent être acceptées, par tous ? Rien n’est tabou, mais à condition de ne pas pratiquer, en permanence l’obstruction ou la chaise vide. Pour négocier, il faut la bonne volonté, active et constructive de toutes les parties.

Paris, le 22 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Maître Malick SALL, un Garde des Sceaux éthique et moral, pour faire triompher la légalité républicaine.

Maître Malick SALL, un Garde des Sceaux éthique et moral, pour faire triompher la légalité républicaine.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 21:52

En ce jeudi 17 octobre 2019 les Mourides du Sénégal célèbrent l'exil de Cheikh Ahmadou Bamba BA, par le colonisateur français au Gabon. Cheikh Ahmadou Bamba, un nationaliste, n'appelait pas à la guerre sainte, mais n'était armé que de sa foi. On voit que l'islamophobie est ancienne et consubstantiellement liée à la logique de prédation et de violence des forces du Chaos et de la Discorde.

Le Magal de Touba qui s'est étendu à Dakar, avec une nouvelle et grande mosquée, est le Rassemblement le plus grand du monde plus 6 millions de personnes. Le pèlerinage à la Mecque ne dépasse pas les 2 millions de personnes. Autant dire que l'esprit insufflé par Cheikh Ahmadou Bamba est plus que jamais vivace au Sénégal.

C’est l’un des rares où tout s’arrête dans les autres grandes villes du Sénégal. L’ouverture de grandes écoles est reportée d’une dizaine de jours.  Dans cette grande cohue, bien des personnes laissent leur vie dans des accidents de la circulation. Certains pèlerins pensent qu’aller à Touba équivaudrait à se rendre à la Mecque, et que se faire enterrer à Touba garantirait le Paradis. Pendant ce grand rassemblement, l’Etat républicain n’exerce aucune autorité régalienne sur le territoire de Touba (drogue, prostitution ou trafics en tous genres). Tout est permis.

La religion est censée nous rendre plus libre et n’obéir, comme le disait Cheikh Ahmadou Bamba, qu’aux commandements de Dieu, le maître des univers. Soyons donc vigilants pour que le message de ce Saint homme, qu'est Cheikh Ahmadou Bamba BA ne soit détourné à des fins politiciennes et mercantiles.

Bon Magal aux amis Mourides du Sénégal, dans le respect des principes de Cheikh Ahmadou Bamba BA !

Paris, le 17 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba BA, à Touba.

Mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba BA, à Touba.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 21:38

L'esprit colonialiste, esclavagiste négrophobe et islamophobe, ainsi que l'acharnement contre les faibles (chômeurs, retraités, fonctionnaires), est plus que jamais vivace.

La manifestation, chaque année, contre le massacre des Algériens, ne rassemble sur le pont de Saint-Michel que quelques centaines de personnes. Je suis surpris, au regard de l'importance de la diaspora algérienne, de cette faible mobilisation. Ils se désintéressent aussi de cette montée grandissante de l'islamophobie en France. Pourquoi ?

Les riches échangent que j'ai souvent avec mes amis Algériens, dont le fidèle ami Sélim «Le Pacha» permettent d'esquisser des pistes de réflexion. Cette mentalité coloniale est encore si profonde qu'elle inhibe et empêche les victimes du colonialisme de prendre en main leur destin : «regarde tes chaussures et avance» dit un dicton Algérien incitant à se replier sur soi, et à ne pas s'intéresser à la chose publique. C'est l'équivalent de l'injonction de Candide, un personnage de Voltaire «il vaut mieux vivre modestement en cultivant son jardin». Faut-il s’accommoder à la réalité de l’injustice et de l’oppression ?

Les Algériens sont également désabusés de la classe politique, de l'ancien monde, en raison des mensonges et des instrumentalisations. La révolution algérienne dès le départ n'a pas tenu ses promesses : «on a dansé on s'est retourné et l'indépendance est déjà partie» dit également un dicton algérien. A la manifestation sur le Pont Saint-Michel, les Algériens scandaient «Pas de justice, pas de paix. Libérer les prisonniers politiques en Algérie !».

Pourtant, le peuple algérien qui s'est mobilisé contre la caste des militaires et des hiérarques du FLN ayant trahi la cause noble de l'indépendance devrait agir et réagir, très massivement, pour ne pas une fois de plus se faire avoir.

A Paris, face à la montée du populisme et de l'islamophobie, les périls qui se sont manifestés, il y a de cela 58 ans sont plus jamais présents. Bien des Algériens pensent que participer à la vie citoyenne en France serait trahir leur pays. Or, le débat sur le voile islamique qui revient sur la place publique avec la montée des fachos, montre bien qu’il est nécessaire de se battre pour son identité, sa dignité et sa liberté. Comme Antonio GRAMSCI, je hais l'indifférence. Vivre c'est participer.

Inscrivez-vous massivement sur les listes électorales pour les municipales de 15 et 22 mars 2020 !

Paris, le 17 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Le 17 octobre 1961 : des Algériens ont été jetés à la Seine, un crime contre l’Humanité» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 21:28

Dans le camp d'en face, où les divisions et les doutes se sont installés, Mme Anne HIDALGO a rassemblé son camp, qui est en ordre de bataille, autour d'un bon bilan, et surtout d'une vision pour l'avenir, pour un «Paris en commun».

Dans notre belle capitale, où se côtoient 116 nationalités, et où la diversité est devenue une valeur positive de la vie, M. MACRON, dans une démarche lepénisée, attise la haine, celle des retraités, des immigrés, des chômeurs et les gilets jaunes. Ce président des riches, cogne, sans retenue, contre les faibles.

Mme Anne HIDALGO, outre une partie des Verts, est allée au-delà de la famille de la Gauche. Mme Audrey PULVAR qui a rejoint ses listes, est une belle prise.

Paris, le 19 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Mme Anne HIDALGO rassemble autour de Paris en commun» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mme Anne HIDALGO rassemble autour de Paris en commun» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mme Anne HIDALGO rassemble autour de Paris en commun» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Mme Anne HIDALGO rassemble autour de Paris en commun» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 21:19

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20ème arrondissement, qui a quitté le Parti socialiste pour la République en Marche, vient de déclarer la guerre à Mme Anne HIDALGO, maire de Paris. Madame CALANDRA prétend qu’après sa réélection, en 2014, sur la liste socialiste, elle aurait rencontré «de plus en plus de difficultés à travailler avec l’Hôtel de Ville sur certains sujets», tels que les transports ou le budget participatif. Elle évoque des «décisions incohérentes» qui auraient «mis à mal» le travail de rééquilibrage en faveur des quartiers populaires du Nord-Est, et des solutions relevant du «bricolage» en matière d’hébergement des migrants et des sans-abri. Mme CALANDRA en rejoignant La République en Marche prétend rester fidèle à ses engagements de gauche. Proche d’Emmanuel VALLS jusqu’à sa chute : «Le message est enfin clair : Frédérique Calandra exprimait des positions pro-Macron depuis 2017, elle ose enfin s’afficher macroniste» dit Antoinette GUHL, une élue des Verts.

La réplique n’a pas tardé «On aurait préféré que Frédérique reste fidèle à notre histoire commune dont elle fait partie depuis longtemps. Elle aurait d’ailleurs pu choisir de passer la main. Elle a fait le choix d’aller dans le camp d’en face ; cela arrive en politique. Par contre, cela va lui être compliqué d’expliquer qu’elle a fait du mauvais travail pendant le mandat écoulé et qu’elle fera un très bon dans le mandat prochain» dit Emmanuel GREGOIRE, 1er maire-adjoint d’Anne HIDALGO.

23 élus sur 42, ne soutenait plus Mme CALANDRA dans le 20ème, qui avait déjà perdu, de 4 voix l’investiture précédente aux législatives contre Mme George PAU-LANGEVIN «élue par des voix de gauche en 2014, puis ayant fait exploser sa majorité municipale, devenue minoritaire dans son propre conseil d’arrondissement, il y a deux ans et ayant gouverné comme une autocrate, Frédérique Calandra se rallie à Benjamin Griveaux. Quel épouvantable exemple d’opportunisme !» dit Frédéric HOCQUARD. Depuis bien longtemps, Danielle SIMONET, de la France Insoumise, avait prévenu Mme CALANDRA «va payer dans les urnes sa gestion autoritaire de la mairie, son absence de soutien au monde associatif ou encore sa logique répressive».

La bataille des municipales de 2020 sera la plus sanglante de l'histoire politique française. En effet située avant les régionales de 2021 et les présidentielles de 2022, elle arrive au moment où tout change dans le paysage politique des places sont à prendre sans que l'on sache exactement à qui va profiter le crime.

Une chose est certaine, le président Emmanuel MACRON, n’a plus le vent en poupe. L’affaire BENALA, la crise des Gilets jaunes, le projet de réforme des retraites, annonce, puis repoussé après les municipales, cette dérive lepéniste (loi sur les étrangers, débat sur l’immigration) ont fortement démonétisé le label En Marche.

Paris, le 17 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Municipales de 2020 : La bataille de Paris sera sanglante» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 20:53

Jean-Michel MARTIAL est un acteur, metteur en scène et réalisateur français, né le 1ᵉʳ janvier 1952, à Madagascar, de parents originaires de Guadeloupe, et mort le 17 octobre 2019 à Paris. Docteur en chirurgie dentaire 1978, il fut lauréat au Concours National de Déontologie en 1977, champion de France universitaire d’aviron 1976, mais c’est dans le domaine des arts qu’il trouve sa juste place. Passionné par le théâtre, ii suivit l’enseignement de Sarah SANDERS et d’Andréas WOUTSINAS. En 1997 il fonde la compagnie «L’Autre Souffle» et questionne les grands mythes de l’humanité. Il a voulu questionné de l’identité théâtrale de la Caraïbe. Le projet, est simple, réunir un corpus de pièces parmi les plus emblématiques de la Caraïbe. En 1983, il ferme son cabinet de chirurgien dentaire à Cayenne, pour entamer une carrière de comédien. Il est remarqué au Festival de Cannes en 1993 dans «L'homme sur les quais» de Raoul PECK. «Jean-Michel Martial était un grand acteur, un des rares ultramarins qui ait percé au niveau national tant au théâtre qu’au cinéma. C’était aussi un citoyen engagé, qui n’hésitait pas à participer à la vie collective» a dit George PAU-LANGEVIN députée de Paris et ancienne ministre des colonies.

Ancien président du Conseil Représentatif des Français d’Outre-mer (CREFOM), et fils de Jacques MARTIAL, président du Mémorial ACTE, Jean-Michel MARTIAL était un artiste engagé : «Le CREFOM transcende les clivages politiques, moi je veux être au-delà ! Cela demande une vraie réflexion et les mots ont leur importance. Il faut respecter les populations, à savoir moi et vous, mais également les élus qui défendent les intérêts de la population» dit Jean-Michel. Il militait activement dans le Comité pour la mémoire de l’abolition de l’esclavage : «Apprendre de l’histoire et avancer ensemble. Faire la paix avec soi, avec l’autre, définir un projet commun et avancer, ça passe par l’hommage aux victimes et par la réconciliation» dit-il.  En effet, Jean-Michel était l’incarnation même d’une colère sourde qui gronde contre l’injustice. La vie reflète le cœur de l'individu. Ce qu'on fait est le discours implicite que l'on porte, c'est le reflet de la bonté de son cœur. Jean-Michel est «un homme de cœur et de convictions, libre et soucieux de tous et de chacun. Epris d’humanité et d’égalité, Jean-Michel s’est toujours battu contre l’injustice. Avec les mots et les actes» écrit Anne HIDALGO, maire de Paris. A chaque manifestation, à Paris, contre le Code de l'indigénat, j'avais l'habitude de le rencontrer. Contrairement à certaines vedettes qui ont la grosse tête et qui snobent les autres, il était accessible et prenait le temps d'échanger avec vous. «Il était le visage connu et une personnalité aimée, artiste populaire, militant engagé», dit Jean-Marc AYRAULT, ancien premier ministre et en charge du Comité pour la mémoire de l’esclavage. On était en contact sur Facebook. Il avait mis sa notoriété, à l'inverse certains artistes qui ne s'intéressent qu'à eux-mêmes ou qui se battent dans les halls des aéroports, au service du bien-vivre ensemble.  Fondateur de la compagnie, «L’Autre Souffle», Jean-Michel a produit et mis en scène notamment «La Force d’Aimer» de Martin Luther KING.

Ne pas abandonner ses morts, et gérer leur devenir par divers rites funéraires, les honorer, est l'activité humaine la plus chargée en valeur symbolique, tant au niveau de l'individu que du groupe, qui distingue l'Homme de tous les autres êtres vivants. Récemment, la Plume antillaise avec l’animation d’Eléonore BASSOP, ainsi que le Collectif James Baldwin, ont rendu un vibrant hommage à Toni MORRISON.

Les autres groupes ethniques ne s'y sont pas trompés, les plaques devant les écoles, les hommages à Johnny HALLYDAY depuis plus de 2 ans, tout cela participe de l’idée que respecter ses morts, c'est s'honorer soi-même. S’abstenir d’honorer ses morts, participer, indirectement, à la hiérarchisation de la valeur de la vie. C’est faire croire que certaines vies sont plus importantes que d’autres. C’est renforcer, sans en être conscients, ce Code de l’indigénat qui ne dit pas son nom.

Or, un poète sénégalais, comme d’ailleurs Toni MORRISON, sont attachés aux forces de l’esprit. «Les morts ne sont pas morts. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis. (..) C’est le souffle des ancêtres» écrit Birago DIOP. Dans la mythologie égyptienne, AKHENATON, est la réincarnation de son ancêtre. Pour les Africains, la mort est la prolongation de la vie dans le monde de l'invisible. Par-là, Birago DIOP, exprime de façon limpide, le lourd pacte qui unit les Anciens aux Vivants. Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants . «Les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés» dit un proverbe malgache. L’existence d’un individu se poursuit dans le souvenir des autres. Il est le dernier rempart contre le néant absolu, c'est pourquoi il faut le cultiver.

Jean-Michel, comme je le disais, était présent à toutes les marches contre l’injustice et la bêtise humaine. Nous lui témoignerons toujours notre gratitude, notre estime et notre profonde reconnaissance. «Les vivants ferment les yeux des morts ; les morts ouvrent les yeux des vivants» dit un proverbe bulgare.

Jean-Michel, tu vivras parmi nous, à travers ta solidarité avec les forces en lutte pour l’égalité et la fraternité, le bien-vivre ensemble !

La cérémonie funéraire aura lieu le 23 octobre 2019, à 10 h 30 en l’église Saint-Roch, 296 rue Saint-Honoré, au 1er ardt de Paris, la crémation à 13 h 30 à la Coupole du Père Lachaise et 19 à 22 h, un hommage lui sera rendu au Conseil régional d’IDF, 33 rue Barbet de Jouy, à Paris 7ème.

Paris, le 19 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Jean-Michel MARTIAL (1952-2019) nous honorons nos morts» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 17:50

Le président Macky SALL a retrouvé le président Abdoulaye WADE au palais présidentiel, à Dakar. Au centre des échanges, Maître Abdoulaye WADE demande toujours la levée de la contrainte par corps de son fils, Karim, c'est à dire qu'il puisse revenir au Sénégal, sans rembourser les 30 millions d'euros qu'il a détournés. Mais les Sénégalais sont fondamentalement hostiles au projet monarchique de Maître Abdoulaye WADE. Pourquoi une impunité de la classe politique quand elle détourne nos derniers publics ? Personne n’est au-dessus des Lois.

Je partage le point de vue du président Macky SALL qui a une vision stratégique de la politique. Il faudrait, certes apaiser le climat politique, mais sans renoncer à l'essentiel. Ce qui a fait, jusqu'ici, la grande force du président Macky SALL, c'est que c'est un adepte du philosophe latin, Sénèque. Il n'a jamais été perturbé les cris de haine de ses adversaires. Il a tenu son rang, celui de chef d'Etat, et nous a étonné lors de son premier mandat par son bilan de pharaon des temps modernes. Cependant, j'ai parfois l'impression que, depuis le 24 février 2019, on a perdu une précieuse année. Le «Fast Tract» annoncé a été remplacé par une sorte d'immobilisme. Le poste de premier ministre a été supprimé, mais on fait surplace. Si on n’avance pas, on recule. Or, chaque minute de ce dernier mandat du président Macky SALL est particulièrement précieuse pour notre avenir ?

L'opposition a été astucieuse, en développant une campagne électorale permanente. Les Mourides qui avaient éjecté Mamadou DIA, ont confisqué le pouvoir politique pour leurs intérêts personnels, de 1962 à 2012. L'arrivée de Macky SALL, un Peul, dans la perspective des revenus pétroliers, a été considérée, par cette classe maraboutique, comme un obstacle majeur pour continuer à se servir dans les caisses de l'Etat. Subitement, dans leur grand génie de communication, les Mourides ont voulu s'attribuer la paternité de la libération de Khalifa SALL, une mesure en fait actée depuis plusieurs mois, mais le point d'achoppement était seulement la production d’une demande formelle de grâce de Khalifa SALL. Les marabouts Mourides, dans leur génie politique, ont fait construire, en plus de Touba, cette grande mosquée dans le centre de la capitale, à Dakar. Cette mosquée symbole de la puissance politique des Mourides, est, en fait, un cheval de Troie ;  c’est une machine de guerre politiquer pour relancer la puissance, et au service de la grande cupidité de ces marabouts affairistes, au détriment de nos finances publiques. Dakar sera paralysé le 17 octobre 2019, avec le Magal, célébrant l'exil de Cheikh Ahmadou Bamba. Ce immense Saint homme, qu’est Bamba, est resté intègre toute sa vie. Je voue une admiration profonde pour Cheikh Ahmadou Bamba BA qui aurait désavoué cette dérive politicienne et affairiste de son mouvement religieux.

Le président Macky SALL, Maître des horloges, devrait retrouver son sens de l'Histoire et s'attaquer aux défis majeurs de notre temps. Il ne faudrait sortir de cette léthargie et aller vers l’action, comme il l’a admirablement fait, lors de son premier mandat présidentiel.

Dans les grandes priorités, il me semble urgent d'assainir les finances publiques afin de retrouver des marges de manœuvre pour continuer de bâtir un Sénégal Émergent. Les marabouts, devenus parasites, prennent beaucoup aux finances publiques. Mais il n'y a pas qu'eux. Lever la contrainte par corps, contre Karim, serait un mauvais signal ; cela signifierait que toute la classe politique, gouvernants, comme opposition, peut, au lieu de servir, se servir. Le train de vie de l'Etat est aussi à examiner. Ces colloques, dîners débats, ces cumuls d'emplois prohibitifs, notamment des enseignants et des médecins, tout ce qui n'est pas nécessaire ou abusif, devrait être supprimé ou interdit.

Je pense aussi que la dette intérieure de l'État devrait être réglée.

Globalement c'est un État où on a du mal à appliquer la règle de droit, c'est le «Neyssam» ou la compassion, sans discernement, qui prime. Il faudrait pourtant remettre les choses à l'endroit, si l'on veut avancer dans le bon sens. Ainsi, dans ces inondations, la population, aussi démunie soit-elle, n'a pas à construire des habitations dans une zone inondable. Cependant, l'État arbitre et stratège, devant ces drames récurrents, devrait se doter d'un plan d'urbanisme, prévoir des terrains viabilisés pour ces les classes moyennes, et viabiliser les terrains à construire.

La Commission de concertation, ayant obtenu ses locaux, devrait travailler, sans délai, sur les règles du jeu politique. Le président Macky SALL, ayant décrispé le climat politique, cela va grandement faciliter ses missions de concertation et de dialogue national.

Bref, le président Macky SALL ne devrait pas se laisser distraire, ni par les journalistes insulteurs, mais qui se vautrent dans le chantage, ni par une opposition bavarde et pleurnicharde. L'heure est de s'attaquer, à nouveau, aux problèmes fondamentaux du Sénégal. Le temps presse, plus une minute à perdre, tellement les défis sont immense et exaltant, il faut que le président Macky SALL se retrouve à la fin de ce mandat, avec un brillant, et meilleur bilan que le précédent, pour entrer, définitivement dans l’Histoire ! Ma confiance au président Macky SALL est grande.

Paris, le 13 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Sénégal : Apaiser le climat politique, sans renoncer à l'essentiel» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Sénégal : Apaiser le climat politique, sans renoncer à l'essentiel» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Sénégal : Apaiser le climat politique, sans renoncer à l'essentiel» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Sénégal : Apaiser le climat politique, sans renoncer à l'essentiel» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 22:29

C’est la dernière fois que la Plume antillaise, se tenait à la rue Vergniaud. Les lieux seront transformés en logements sociaux. En 2020, la 17ème édition se tiendra à un endroit, aussi fonctionnel que celui-là. Je retrouve des passionnés de la littérature de la diaspora dont Mme Eléonore BASSOP et Mme Anita GAZA.

C'est un vibrant hommage à Toni MORRISON autour des thèmes de l'esclavage, du colonialisme, de l'identité, du fantastique, du colorisme ainsi que du féminisme. Toni MORRISON est la première écrivaine à inventer des personnages dégagés des clichés colonialistes et esclavagistes.

Le débat a fait rage autour de la question de l'identité. Suivant, Edouard GLISSANT, le Noir reste toujours en errance. La question du chez soi, soulevée par Toni MORRISON, serait encore en suspens. Pour ma part, les Noirs américains, en revendiquant à la fois leur héritage culturel africain et se déclarant Américains, ont surmonté une bonne partie de cette question délicate des identités multiples. Les Français issus de l'immigration, tout en rejetant fortement l'assimilation, devraient se battre pour la citoyenneté et le multiculturalisme en France. Nous sommes aussi la France, dans sa diversité ; c'est à titre que nous réclamons notre juste place dans la société.

Le racisme est-il une question essentiellement sociale ou traduit-il des préjugés raciaux ? On a frisé l'incident.

Il a été aussi question de Conceiçao EVARISTO, de la littérature brésilienne, un Etat composé de 54% de Noirs, la plus grande diaspora africaine. Cette diaspora, longtemps réduite au silence, s'exprime désormais avec une littérature de qualité. Conceição EVARISTO, traite, dans sa contribution littéraire de la mémoire collective effacée par le discours colonial, et y mêle ses souvenirs personnels : «Petite fille, je ne comprenais pas pourquoi nous vivions si mal, alors que tout le monde autour de moi travaillait beaucoup. Ma mère ramassait les vieux papiers. Elle prenait des vieux journaux et inventait des histoires à partir des images. Elle s’est ainsi alphabétisée en même temps que ses enfants» dit-elle. Née en 1946, dans une favéla de Belo Horizonte, en dépit des conditions matérielles difficiles, elle passe le concours d’institutrice en 1971, reprend ses études et passe le doctorat en littérature comparée en 2011, à cinquante passées. «Nous sommes perçues au Brésil comme celles qui cuisinent et dansent la Samba, et cet imaginaire en génère un autre : les femmes noires ne peuvent pas être des productrices de savoir» dit-elle. Son roman, paru en 2003, «l’histoire de Poncia», traduit son engagement politique et littéraire pour la défense des Afro-descendants, des femmes et des cultures afro-brésiliennes. Il est question de l’expérience prolétaire, du racisme et de l’univers oppressant des favélas :  «On crée à partir de l’endroit où ses pieds sontRien n’est réel, mais rien n’est mensonge. Nous, les afro-descendants, avons perdu beaucoup de notre mémoire. La fiction est pour moi un lieu de réinvention» dit-elle.

Jean-Jacques SEYMOUR a été récompensé pour l’ensemble de son œuvre et son engagement pour la promotion de la littérature antillaise.

Une très belle rencontre, de haute facture, qui avait sa place dans les débats télévisés littéraires, si ce n'était pas cette démocratie ethnique.

Paris, le 12 octobre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«16ème édition de la Plume Antillaise, 49 rue Vergniaud, Paris 13ème» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

Liens