Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 18:18

Les derniers résultats montrent une victoire nette et sans bavure de M. Macky SALL qui a écrasé maître Abdoulaye WADE par 67% contre 33%. Ce qui signifie que lors de ce deuxième tour, la forte mobilisation des 12 partis de l'opposition ont fait reculer les Libéraux qui étaient arrivés en tête lors du 1er tour (37%). Le peuple sénégalais, dans une grande sérénité et la paix, alors que le 1er tour était électrique (15 morts et 538 blessés pour la démocratie qu'il ne faut pas oublier) a administré la preuve que la démocratie est n'est pas un luxe dans un pays sous-developpé ; tout au contraire c'est un atout pour la bonne gouvernance.


Cette victoire consolide la démocratie et la Nation sénégalaise qui ont été édifiées par un Président socialiste, Léopold Sédar SENGHOR. Les deux premiers présidents (SENGHOR et DIOUF) étaient Sérére, le troisième président un Ouolof (WADE) et le quatrième président (Macky SALL) un Hal Pulaar, (Toucouleur). Certains avaient agité l'épouvantail ethnique, mais finalement les Sénégalais ne se déterminent pas dans le choix politiques en fonction de critères raciaux ou ethniques ; ils ne regardent que l'intérêt du pays. Le Sénégal, et c'est un acquis de l'héritage des Socialistes, est une démocratie apaisée orientée vers le progrès et la justice.


Cette alternance est un échec de l'affairisme de certains chefs religieux (marabouts) qui avaient donné des consignes de vote pour Abdoulaye WADE. Là aussi, il faut rendre hommage à l'héritage des Socialistes qui ont fait entré dans le patrimoine  du Sénégal la démocratie et la laïcité ; les Sénégalais sont à 95% musulmans, mais ils ont choisi la tolérance et le vivre ensemble dans le respect mutuel.

 

Quels sont les enjeux majeurs de cette alternance ?

 

A mon sens en tant que militant socialiste, quelle sera la place des partis de l'opposition dans le gouvernement de Macky SALL et dans les législatives de juillet 2012 à venir, en vue de faire respecter les engagements issus des Assises nationales ?


Nous avons besoin de rationaliser, sans les brider, les différents courants politiques ; 151 partis c'est pléthoriques ; cela pollue les choix politiques. Là aussi, avec l'échec des candidats de la société civile, le choix des Sénégalais indique bien trois grandes familles


- la famille libérale, de droite, le PDS de Abdoulaye WADE


- la famille socialiste (Le Parti Socialiste et le parti de NIASSE)


- le Centre, maintenant représenté par le Président Macky SALL

.

On sait que M. SALL avait obtenu 26% au 1er tour, et que sans le soutien, sans faille de l'opposition, il n'aurait pas pu battre Abdoulaye WADE un politique expérimenté. La famille politique socialiste qui s'est présentée divisée à ce scrutin a échoué, lamentablement, lors de scrutin. Que faire ?


Il faut soutenir Macky SALL pour continuer à rénover et consolider les acquis démocratiques, respectons le verdict des urnes ; car rien n'est acquis définitivement. Et en même, nous avons besoin d'une famille socialiste réunifiée et forte, qui indique le chemin du progrès. En effet, ce sont les Socialistes qui ont engagé le Sénégal dans une indépendance pacifique, la construction d'un Etat d'une Nation et l'édification d'une démocratie pluraliste dans un pays sous développé.

 

Paris le 18 avril 2012.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens