Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 12:40

Le retour de Nelson MANDELA dit «Madiba», à QUNU, le village de son enfance. Baamadou.over-blog.fr Nelson MANDELA sera inhumé à QUNU, dans le TRANSKEI, son village d’enfance, le dimanche 15 décembre 2013. Faut-il le rappeler, MANDELA est né à MVEZO (le lieu idéal), toujours dans le TRANSKEI, le 18 juillet 1918, mais il a grandi à QUNU. A la suite d’une dispute avec un magistrat blanc local, le père de Nelson MANDELA perdit ses responsabilités de chefferie, ainsi que ses biens. Sa mère alla s’installer à QUNU, près d’Umtata la capitale du TRANSKEI, pour bénéficier de soutien d’amis et de parents. Evoquant le village de QUNU, MANDELA mentionne ceci : «j’ai passé les années les plus heureuses de mon enfance et mes souvenirs datent de là». C’est de là que débute, selon lui, son amour du veld, des grands espaces et de la beauté simple de la nature. La vie du petit Nelson est façonnée par la coutume, le rituel, le tabou, les fables et les légendes Xhosa. Grand observateur, il note déjà que les Africains ont un sens développé de la dignité. Humilier quelqu’un c’est le faire souffrir inutilement. «Même quand j’étais enfant, j’ai appris à vaincre mes adversaires, sans les déshonorer», dit-il dans «un long chemin vers la liberté». La vertu et la générosité seront récompensées d’une façon que nous ne pouvons pas connaître. Ce sont des funérailles complexes qui combinent la tradition et la modernité. Pour ce dernier voyage, MANDELA sera accompagné, uniquement, par les membres de sa famille et le clan des THEMBU. Selon le rite XHOSA, groupe ethnique auquel appartiennent les Thembu, un boeuf sera égorgé. Auparavant, il y aura une cérémonie religieuse à laquelle assisteront notamment le Prince Charles, deux anciens premiers ministres de France : M. Lionel JOSPIN et M. Alain JUPPE. Pour une fois, je reformule ma très profonde gratitude à ce géant de l’histoire qui a fait avancer l’esprit humain, dans le sens d’une quête pour plus de Justice, d’Amour, de Compassion, de Liberté et de Dignité. Par cet hommage planétaire, et au moment où les Noirs ont été victimes des plus graves préjugés jusqu’à les assimiler à des singes, leur déniant ainsi les qualités d’êtres humains, MANDELA nous a ramené à l’essentiel. Il représente, en référence à une expression de Jacques LANG, «une leçon de vie», pour nous tous. Au moment en France où la libération de la parole raciste a atteint des sommets, et où la Droite et l’Extrême-Droite se sont drapées du manteau de l’intolérance, chacun doit être jugé à sa propre valeur, à son comportement, et non aux apparences. Les combats de MANDELA resteront une source d’inspiration. MANDELA qui représente l’honneur en politique, est également un puissant «pied de nez», à ces nombreux régimes autocrates et dictatoriaux en Afrique. Et pour cela, on peut dire que le message de MANDELA restera vivant. De ce point, et comme le dirait un poète sénégalais, Birago DIOP (11 déc. 1906, Ouakam Dakar – 25 nov. 1989 Dakar), dans un admirable poème, de mars 1943, «Le Souffle des Ancêtres» : « Ecoute plus souvent Les Choses que les Etres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Ecoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C’est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis : Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire Et dans l’ombre qui s’épaissit. Les Morts ne sont pas sous la Terre : Ils sont dans l’Arbre qui frémit, Ils sont dans le Bois qui gémit, Ils sont dans l’Eau qui coule, Ils sont dans l’Eau qui dort, Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule : Les Morts ne sont pas morts. Ecoute plus souvent Les Choses que les Etres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Ecoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C’est le Souffle des Ancêtres morts, Qui ne sont pas partis Qui ne sont pas sous la Terre Qui ne sont pas morts. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis : Ils sont dans le Sein de la Femme, Ils sont dans l’Enfant qui vagit Et dans le Tison qui s’enflamme. Les Morts ne sont pas sous la Terre : Ils sont dans le Feu qui s’éteint, Ils sont dans les Herbes qui pleurent, Ils sont dans le Rocher qui geint, Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure, Les Morts ne sont pas morts. Ecoute plus souvent Les Choses que les Etres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Ecoute dans le Vent Le Buisson en sanglots, C’est le Souffle des Ancêtres. Il redit chaque jour le Pacte, Le grand Pacte qui lie, Qui lie à la Loi notre Sort, Aux Actes des Souffles plus forts Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts, Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie. La lourde Loi qui nous lie aux Actes Des Souffles qui se meurent Dans le lit et sur les rives du Fleuve, Des Souffles qui se meuvent Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure. Des Souffles qui demeurent Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit, Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort, Des Souffles plus forts qui ont pris Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts, Des Morts qui ne sont pas partis, Des Morts qui ne sont plus sous la Terre. Ecoute plus souvent Les Choses que les Etres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Ecoute dans le Vent Le Buisson en sanglots, C’est le Souffle des Ancêtres». Paris le 14 décembre 2013. Baamadou.over-blog.fr

Mandela-jeune.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Luca 12/02/2014 09:19

Le métier d'un plombier demande un grand savoir faire pour la satisfaction de la clientèle

Liens