Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:54

Le coup de tonnerre de Brignoles : une menace grave contre les valeurs républicaines, par M. Amadou Bal BA,

Qu’on se le dise, franchement, même si ce n’était qu’une élection locale, une de plus, du fin fond de la France, cette partielle de Brignoles du 13 octobre 2013, est de lourde de significations politiques.

C’est avant tout, et incontestablement, une victoire des Amoureux de la haine, face au camp républicain. Le Front National, dédiabolisé, séduit même une bonne partie de l’électorat populaire. Désormais, personne, dans ce pays des droits de l’Homme, n’a plus peur honte d’être étiqueté fasciste. Ce parti, hors de la République, puisqu’il nie le principe d’égalité, posera, sans nul doute, un de ces jours, de sérieuses difficultés à la démocratie française qui recèle, sur ce point, une tare congénitale.

Cette élection partielle est un échec cuisant de la stratégie de M. Jean-Luc MELENCHON, dans sa guérilla aveugle contre le Parti Socialiste, de Front contre Front. M. MELENCHON, comme les Verts, refusent une alliance, dès le 1er tour, à Paris. Face à la menace, la Gauche est certes diverse, et le Parti Socialiste doit respecter ses alliés, l’unité autour des candidats sortant devrait être la règle.

Cette élection partielle condamne, sans appel, la stratégie de « Droite décomplexée » initiée par M. SARKOZY lors des élections de 2012. M. SARKOZY avait prétendu qu’il avait été vaincu, non pas par la Gauche, mais la «Crise». On voit, qu’en dépit de l’impopularité, sans précédent de M. HOLLANDE, l’UMP n’en profite pas. C’est par conséquent, un profond rejet de la stratégie du « Pain au Chocolat » de M.  Jean-François COPE. L’ancien Premier Ministre, M. FILLON, que l’on croyait pourtant modéré et républicain, a affiché publiquement, la lepénisation de l’UMP, en rejetant l’idée d’un front républicain contre le FN. L’UMP doit faire son examen de conscience. Mais cela c’est son affaire.

Quant au Parti Socialiste d’une façon générale, à chaque fois qu’il a été au pouvoir cela s’est mal terminé. Ainsi, à la du Cartel de Gauche en 1924, les Ligues factieuses ont failli prendre le pouvoir. Après de gouvernement de Léon BLUM, certains Socialistes ont voté les pleins pouvoirs au Maréchal PETAIN. Après le tournant de la rigueur, en 1983, le FN qui n’était qu’un groupuscule ostracisé par les républicains, a été installé, durablement, dans la vie politique, par un tour de passe de passe de François MITTERRAND. Le gouvernement de M. JOSPIN, qui n’avait pas démérité, a été éliminé au 1er tour des présidentielles de 2002. C’est la mort dans l’âme, que j’ai dû voter pour M. CHIRAC. Aujourd’hui, François HOLLANDE fait tout ce qu’il peut pour redresser les comptes de la Nation. C’est courageux et visionnaire de sa part. Il méritait le soutien au-delà de son camp, de tous les républicains. En effet, aucun gouvernement censé, quelle que soit sa couleur politique, ne pourrait remettre en cause, cette donne. Et, pourtant, le PS a perdu toutes les élections partielles au profit d’une Droite dure et idéologique.

Le chômage, notamment des jeunes, commence à baisser. Le rétablissement des comptes profitera, indéniablement, à l’économie. Car la France, puissance moyenne, ne peut pas vivre au dessus de ses moyens, tout en préservant son modèle social. Si tôt dit, certains Ayatohallahs de la Gauche vont vous répliquer «M. HOLLANDE ne fait pas une politique de Gauche, c’est pour cela qu’il a échoué». Pourtant, seul le Parti Socialiste, et donc François HOLLANDE peut être un barrage crédible au Front National.

En effet, le FN « s’il pose, parfois, de bonnes questions, apporte de piètres solutions », je paraphrase M. Laurent FABIUS. En effet, pour les 6 mairies qu’avait dirigées, auparavant, par le Front National, cela s’est terminé par un fiasco, et parfois devant le juge.  

L’UMP, lepenisée, et qui n’a pas fait un inventaire lucide de son échec en 2012, ne propose d’autres solutions que celles du FN.

Le Parti socialiste devrait faire un effort, dans les échéances électorales (municipales, européennes) à venir, un effort pour la diversité. La France est devenue multiculturelle, mais quand on consulte les têtes de liste à Paris, on a l’impression que, par un coup de baguette magique, il n’y a ni Asiatiques, ni Arabes, ni Africains, dans notre belle capitale. Ces listes étant closes et il faut les soutenir, sans état d’âme. Cependant, je demande à Mme HIDALGO de ne pas oublier, pour les postes éligibles de conseillers de Paris, de tenir compte, réellement, de cette diversité à Paris et de la respecter. La réserve de voix, importante, est dans ce secteur.

Je m’adresse à tous ceux qu’on considère «immigrés», mais qui sont en fait des Français venus d’ailleurs, de ne pas s’abstenir. Une Droite dure ou un Front National dans les municipalités, c’est encore, pour eux, une vie plus dure. Au nom du principe d’égalité, la Gauche a beaucoup fait pour ces populations et se le fait reprocher par le FN et l’UMP.  Par conséquent, il faut se mobiliser, massivement, en s’inscrivant, avant le 31 décembre 2013, sur les listes électorales, afin de conjurer la peste brune. Voter pour la Gauche, c’est s’assurer que le modèle républicain d’égalité et de fraternité sera préservé. S’abstenir c’est mathématiquement, renforcer l’autre camp. Il ne faut pas désespérer, ni avoir peur. Il faut en référence à cette expression biblique « entrer dans l’espérance », François HOLLANDE réussira, mais il lui faut du temps.

Paris le 14 octobre 2013.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens