Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 08:40
«The Inauguration Day : Joe BIDEN président et Kamala HARRIS vice-présidente : A Historic Moment» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Cette prise de fonctions, le 20 janvier 2021, du ticket BIDEN-HARRIS est historique à plusieurs titres.
C'est avant tout une victoire totale dans le monde des forces de l’Harmonie sur celles du Chaos. C'est l'espoir en raison du vent nouveau qui souffle sur l'Amérique d'une société internationale fondée sur le multilatéralisme, le respect de l'environnement et où la coopération primera sur la force brutale et aveugle. Le président Joe BIDEN s'est engagé dans cette journée du 20 janvier 2021, jour de sa prise de fonction de signer dix «Executive Orders» (des décrets présidentiels), hautement symboliques dont la réintégration au sein de l'accord de Paris sur le climat, l'abrogation du décret de Donald TRUMP interdisant aux ressortissants des pays à dominante musulmanes de pénétrer sur le territoire américain, et le port obligatoire du masque dans les espaces publics.
Le nouveau président américain, Joe BIDEN est le premier à s’intéresser à l’Afrique et à s’insurger contre ces régimes dictatoriaux et monarchiques du continent noir. En effet, il avait déjà condamné les violences policières en décembre 2020 du gouvernement nigérian contre des manifestants. Pour les élections en Ouganda du 14 janvier 2021, Joe BIDEN en appelait à la transparence et au respect du processus démocratique.
Ensuite, l'élection de Kamala HARRIS, une afro-américaine, en qualité de vice-présidente et d'une équipe fondée sur la diversité dont une ministre de souche indienne, les premiers habitants de l'Amérique et pour la première depuis 1776, me réjouis pleinement. Joe BIDEN a promise ne faire qu’un seul mandat. Par conséquent, Mme Kamala HARRIS pourrait, potentiellement, devenir la première femme présidente des Etats-Unis en 2024. Mme HARRIS a gravi, allègrement, la «montagne raciale» dont parlait le poète noir, Langston HUGHES (1902-1967). C'est donc l'espoir que cette société américaine, pourrie jusqu'à l'os par 400 années d’esclavage, de ségrégation raciale et de violences policières, retrouvera, enfin, la plénitude de la promesse républicaine d'égalité et de fraternité. Ce rêve américain tant attendu devient possible. Que chacun soit jugé non pas sur la couleur de sa peau, mais ses aptitudes et ses capacités comme le disait en substance Martin Luther KING (1929-1968).
Enfin, je ne vous cache pas que je suis envie par une joie immense de savourer pleinement et sans retenue la cuisante défaite de Donald TRUMP, ce putschiste raciste xénophobe islamophobe isolationniste qui a dans sa mauvaise gestion de la pandémie est grandement responsable des 400 000 morts, soit plus que les victimes de la première guerre mondiale et le Vietnam et la Corée réunies.
J'étais à Washington le 19 janvier 1993, la veille de la prise de fonction de Bill CLINTON, qui est, à mon sens, le premier président noir élu des États-Unis. J'ai été également saisi et submergé par une grande émotion le 10 mai 1981 par la victoire de François MITTERRAND et j'ai commencé à vous proposer une série d'articles en hommage à cette glorieuse période. Ces quatre années de Donald TRUMP ont été éprouvantes. On se souvient, dans l'affaire George FLOYD, tenant une Bible à l'envers quand Donald TRUMP et qui avait envoyé la troupe réprimer les manifestations de Black Lives Matter, en disant «When the riots start, the shooting start». Il disait aussi que les suprémacistes (Proud Boys, Qanon), qui le soutiennent, sont des «gens bien». Les hypocrites découvrent lors de cette insurrection du 6 janvier 2021 que Donald TRUMP avait transformé l'Amérique en République bananière. Il faudrait l'empêcher de nuire définitivement, en allant jusqu'au bout de cette procédure de destitution.
Par ailleurs, la leçon que j'en tire également en France c'est le démarrage du débat en France du projet de loi sur le séparatisme. Dans ce pays plombé par un lourd héritage colonial et esclavagiste, les bonnes âmes pensent que la France, avec son message universel des droits de l’Homme ce n'est pas l'Amérique et le président MACRON, dans sa stratégie électoraliste, négrophobe, islamophobe et vichyste ne représenterait aucune menace pour la démocratie.
Et pourtant ce projet de loi sur le séparatisme est une officialisation du Code de l'indigénat. Déjà les 113 jeunes étouffés à mort par les forces de l’ordre leurs ayant-droit, à ce jour, à un procès équitable. Cette loi sur le séparatisme, va légaliser en France un système d’Apartheid, «En Marche», qui ne dit pas son nom. Déjà, il est prévu d’expulser tous les étrangers qui auraient fréquenté une mosquée prétendue radicalisée. En attendant ces rafles, dignes du Vel-d’Hiv, dans cette justice à deux vitesses, des procès injustes commencent à être dirigés contre les racisés. Ainsi, Karfa Sira DIALLO, un militant antiraciste à Bordeaux, fondateur de l’association «Mémoire et Partage», poursuivi pour rébellion, a été fort heureusement acquitté. On se souvent également dans l’affaire Michel ZECLER, ce producteur noir tabassé par des ripoux du 17ème arrondissement, les policiers avaient déjà concocté un rapport de «rébellion et de menace avec arme», et par bonheur les caméras de surveillance fonctionnaient. M. Franco LOLLIA, ce militant de la «Brigade anti-négrophobie» qui avait badigeonné la statue de COLBERT, auteur du «Code noir» réifiant le corps des Noirs, est en ce moment poursuivi devant les tribunaux répressifs. Le procès a été reporté au 10 mai 2021, jour hautement symbolique du 40èmeanniversaire de la victoire de François MITTERRAND, et surtout c’est la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage.
Je ne suis pas naïf. Vous aussi. L’élection de Joe BIDEN et de Kamala HARRIS ne fera pas disparaître, comme par enchantement tous les maux de la terre. L’intervention et la vigilance des forces de progrès seront nécessaires afin que les belles promesses soient honorées.
En France, ce qui nous rassemble est plus grand que ce nous divise. Depuis la Révolution, la promesse républicaine est celle de l’Egalité, de la Liberté et de la Fraternité, inscrite sur tous les frontons de chaque mairie. Or tout le monde, depuis que la Rassemblement national ne s’attaque plus à la communauté juive, considère que cette petite entreprise familiale est devenue légitime et respectable. Plus grave, notre Président élu, sur la base d’un front républicain, à travers la loi sur le séparatisme, au lieu de rassembler, distille à haute dose le poison de la division et de la haine contre les racisés. Il y a une ligne rouge, comme avec l’Amérique de Donald TRUMP, qui est franchie. Vigilance et vite Mme Anne HIDALGO pour sauver la République !
Mes vœux de plein succès au président Joe BIDEN et à la Vice-présidente Kamala HARRIS pour une Amérique nouvelle !
Paris, le 20 janvier 2021, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«The Inauguration Day : Joe BIDEN président et Kamala HARRIS vice-présidente : A Historic Moment» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
Partager cet article
Repost0

commentaires

Liens