Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

16 juillet 2020 4 16 /07 /juillet /2020 07:02

 

«Les dérives identitaires d’une Macronie de plus en plus lepénisée» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/


 

Notre président a beaucoup parlé (1 h 15 au lieu de 45 minutes) mais qu'a-t-il dit de nouveau et d'intéressant ?


 

Le président MACRON a reconnu la crise de confiance à l'égard de sa politique qui a suscité colère et incompréhension et que ses réformes sont injustes. A chaque fois le même mea culpa. Le personnel soignant manifeste déjà : 180 € ce n'est pas assez. 45 vies ont été perdues.


 

Pour autant, et en dépit de cette contrition, le président MACRON ne renonce pas à la réforme des retraites, ni tout de suite, ni plus tard. Mais quand ? Avant la fin du mandat ? Pas de timing. Un président doutant de lui-même et ne sachant donc plus où est-ce qu'il habite.


 

En dépit, des 500 milliards dont les entreprises ont été bénéficiaires des plans de licenciement sont en cours.


 

La dette COVID devrait être amortie sur le long terme. Mais quid de l'augmentation des impôts ? Il ne répond pas clairement.


 

Sur l'environnement, il souhaite engager la réforme dans les «meilleurs délais».


 

Face aux Défenseur des droits (voir mon article sur Jacques TOUBON) qui disait que quand on est Noir ou Arabe, on a 20 fois plus de chances d'être contrôlé ; le président MACRON annonce des caméras portatives de la police.


 

En définitive, le président MACRON n'a pas été à la hauteur de la situation ; il tourne toujours autour du pot. On ne voit pas où ce «nouveau chemin». Avant, il disait que le masque ne servait à rien, ou qu'on ne savait pas le mettre. Maintenant, ça va être obligatoire à partir non pas tout de suite mais au 1er août 2020. Les prix vont grimper. Merci pour l'économie chinoise.


 

A défaut de renverser la table, il a tenté de gommer les clivages et essayé de lisser les aspérités, en défendant son bilan désastreux qui a conduit à la défiance.


Pour lui, la politique n'est que communication ou enfumage «je n'ai pas expliqué assez les réformes» dit-il. Un ton décalé. Le président de l'après est celui de l'avant. Une basse opération de communication qui n'est pas à la hauteur d'un entretien d'une fête nationale. On voit donc la feuille de route qui attend le premier ministre Sarkozyste.


François BAYROU, François de RUGY n'étaient pas mis en examen mais ils ont quitté le gouvernement. Si le président MACRON protège son ministre, Moussa DARMANI, c'est un calcul politicien, une droitisation accentuée de sa politique.


Ce qui frappe manifestement en ce début d’été, ce sont les dérives identitaires de la Macronie. En effet, la campagne des présidentielles de 2020, à défaut d’un changement de politique et d’un bilan satisfaisant, est déjà lancée sur du lepénisme, avec des calomnies, en jouant sur les peurs irrationnelles.

 

En effet, Jean CARTEX, premier ministre Sarkozyste, fortement lepénisé, a parlé : ses ennemis sont les racisés qui sont tous des islamistes, des communautaristes, des séparatistes et des délinquants. Il va faire voter une loi sur «le séparatisme» en référence à un discours de MACRON à Mulhouse.

 

Moussa DARMANI, ce Ministre de l’Intérieur, accusé de viol, fait la tournée des brigades de sapeurs-pompiers et des commissariats de police pour nous dire qu’il faut appliquer plus sévèrement la loi pénale, sauf à lui ou à ses amis, comme BALKANY, le grand danseur de la fête de la musique.

 

Au 2ème tour des présidentielles de 2017, j’avais voté pour M. Emmanuel MACRON face à Marine LE PEN. Je croyais contribuer, comme tous les Républicains sincères, à combattre les fachos. Et voilà que le président MACRON mord la main de ses bienfaiteurs. Plus jamais, même en cas de menace des frontistes, je ne voterai pour lui. Ses dérives lepénistes sentent mauvais. A bon entendeur salut !

 

Je compte sur les forces de progrès aux régionales pour mettre un terme à ces dérives lepénistes.

 

Bonne fête nationale à toutes et à tous.


Bon anniversaire à toutes et tous ceux qui sont nés un 14 juillet.


Paris, le 14 juillet 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Les dérives identitaires d’une Macronie de plus en plus lepénisée» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens