Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 19:52

«Trop, c’est trop» a-t-on coutume de dire : «Le racisme nous étouffe» écrit Edwy PLENEL. Le monde entier, témoin de ce meurtre froid de George FLYOD au Minnesota, a été révulsé par cet acte odieux du 25 mai 2020. Mais c’est un énième crime commis contre les Noirs par des suprémacistes, les mains dans les poches, trois de ses collègues se délectant de la scène pendant 9 minutes : «Je ne peux plus respirer» disait-il désespérément. Les policiers, en nombre suffisant, auraient pu le neutraliser et le transporter au poste de police, afin de l’auditionner, mais ils ont préféré l’étouffer à mort, parce qu’en Amérique, le fait, pour un policier, comme au temps de l’esclavage, de tuer un Noir ne prête à aucune conséquence : «Black Lives Matter !» nous disons. La vie d’un Nègre n’a aucune valeur et les forces de l’ordre qui ont une permission de tuer ne redoutent aucune sanction grave. Ce policier qui a étouffé, volontairement, George FLOYD est déjà connu pour 18 faits graves de violences illégitimes, à caractère raciste. C’est «la pandémie de racisme et de discrimination» Philonise FLOYD. «George Floyd ne devrait pas être parmi les morts. Il n'est pas mort d'un problème de santé commun. Il est mort d'un dysfonctionnement commun du système judiciaire américain» dit le révérend Al SHAPRTON. Par ailleurs, tout récemment, Ahmaud ARBERRY, qui se promenait, a été abattu, par deux suprémacistes, en Géorgie du Sud, le 23 février 2020. Pourtant, la police disposait de la vidéo depuis plus de 2 mois, mais les meurtriers n'ont été arrêtés que le 8 mai 2020 pour ce crime raciste, après de nombreuses protestations. Or, «une vie n'est pas plus ancienne ni plus respectable qu'une autre vie, de même qu'une autre vie n'est pas supérieure à une autre vie» proclamait déjà en 1222, la Charte du Mandé. En effet, l’Histoire tragique se répétant, la mort emblématique de George FLOYD, symbolisant, la persistance et la défense de cet esprit esclavagiste aux Etats-Unis, a suscité colère, souffrance et révolte, des manifestations, des protestations, des émeutes, dans plus de 150 villes et s’est internationalisée. Les policiers assassins des Noirs ne devraient pas rester impunis : «L'histoire de George Floyd est l'histoire des Noirs. Parce que depuis quatre cent un ans, la raison pour laquelle nous n'avons jamais pu être ce que nous voulions être, c'est parce que vous aviez le genou sur notre cou ! Nous étions trop malins pour ces écoles sous-financées dans lesquelles vous nous avez envoyés, mais vous aviez votre genou sur notre cou ! Nous avions beau diriger des entreprises, vous aviez votre genou sur notre cou ! Ce qui est arrivé à Floyd arrive tous les jours dans ce pays, dans les secteurs de l'éducation, des services de santé et dans tous les aspects de la vie américaine. Il est temps pour nous de nous lever en hommage à George et de dire : "Enlevez vos genoux de nos cous"» dit le révérend Al SHAPRTON.

Ce qui choque le plus, c’est la gestion par Donald TRUMP de cette crise majeure, ayant même éclipsé la pandémie du Coronavirus ; au lieu d’apaiser, il n’a fait que provoquer et jeter de l’huile sur le feu. Raciste et suprémaciste, réécrivant l’Histoire, le président américain, chef du monde dit «libre», qui donnait des leçons de démocratie, il n’y a pas si longtemps, à la Chine, dit que, face aux violences, à la marge, la Police a le droit de tirer ; il voulait même mobiliser la troupe contre les manifestants, avec encore tous les risques de dérapages incontrôlables. Cette image de Donald TRUMP, dans sa grande hypocrisie et sa vulgarité, exhibant la Bible, alors qu’il a un mépris profond pour tout ce qui est différent, est d’une rare violence. Or, c’est un droit constitutionnel de résister à l’oppression, ce que demandent les manifestants, pacifiquement et de longue date, que la justice soit égale pour tous. En cas de crime commis ou attribué à un policier, que la justice se prononce, dans les meilleurs délais, équitablement, sur la culpabilité ou non du mis en cause.

En Amérique, un Noir américain sur 1000 meurent de violences policières. Les hommes noirs ont 2,5 fois plus de chance que les blancs d'être tués par la police. On tue, et on humilie depuis plus de 400 ans, et on nous demande de rester sages, et peut-être qu’un jour nous serons respectés. Ainsi, la liste des personnes noires, assassinées par des policiers racistes, en toute impunité est longue : Michael BROWN (1996-2014), non armé, abattu de 6 balles, à Ferguson, le 9 août 2014 ; Eric GARNER (1996-2014), plaqué au sol, avec une prise d’étranglement, le 17 juillet 2014, à New York ; et Keith LAMONT SCOTT, 43 ans, mortellement blessé par balles, le 20 septembre 2016, à Charlotte, etc.

Il y a quelque chose de pernicieux et vicieux dans ce monde dit «libre», les personnes qui réclament, pacifiquement, une prompte et équitable Justice, ne sont presque jamais entendues. Il suffit qu’une poubelle soit brûlée ou que des casseurs, souvent connus de la Police, perturbent une manifestation pacifique, et voilà que subitement, on oublie l’essentiel (justice prompte, diligente et équitable), et on fait semblant de s’offusquer de la violence. Mais de quelle violence parle-t-on ?

Martin Luther KING (1929-1968), un partisan de la non-violence, réclamant l’égalité des droits, a été assassiné le 4 avril 1968. Il était venu à Memphis soutenir des éboueurs noirs grévistes de cette ville, peu considérés et qui scandaient : «I am a Man !» (je suis un homme !). Oui, c’est une banalité que de le rappeler, plus de 50 ans après, les Noirs sont des hommes, et la Police n’a aucune permission légale de les liquider. Malcolm X faisait état aussi de cette grande résilience et patience des Noirs, devant privilégier, avant tout les méthodes pacifiques : «Lorsque les nôtres sont mordus par des chiens, ils sont en droit d’abattre les chiens. Nous devons être pacifiques et respecter les lois, mais le moment est venu pour le Noir Américain de recourir à l’autodéfense, chaque fois qu’il est victime d’une agression injuste et illégale. Je ne suis pas partisan de la violence. Si nous pouvions faire reconnaître et respecter notre peuple par des moyens pacifiques, excellent. Tout le monde aimerait atteindre ses objectifs de manière pacifique» dit en janvier Malcolm X (1925-1965), lui aussi a été assassiné. Earl LITTLE (1890-1931), le père de Malcolm X, un défenseur des droits civils et un religieux pacifique, a été mis en travers des voies d’un tramway par des suprémacistes blancs, et écrasé, dans des conditions épouvantables. Malcolm avait 4 ans quand des membres du Ku Klux Klan ont brûlé sa maison.

En France, on est le déni permanent et complet de l’existence de tout racisme dans le pays des droits. On reconnaît, certes, l’existence d’actes antisémites, pour lesquels la réaction est immédiate, des discriminations homophobes, à l’encontre des femmes ou des handicapés, mais dès qu’il s’agit des racisés, ceux-ci ne seraient tous que des immigrants, des délinquants potentiels, avec des contrôles au faciès. Dans cette hiérarchisation des vies, il n’a échappé à personne que le Rassemblement national est devenu un parti respectable et premier parti de France, et qu’à longueur de journée, dans les médias, dans une obsession identitaire, on nous calomnie et nous insulte, comme si le racisme était une opinion et non un délit, s’il est uniquement dirigé à l’égard des racisés. Et si un jeune meurt à l’occasion de ces contrôles, c’est parce qu’il serait révolté contre la Police ou aurait déjà un casier judiciaire. Comme si les antécédents judicaires sont désormais une permission de tuer nos enfants. Ainsi, le cas d’Adama TRAORE, 24 ans, étouffé à mort par des gendarmes, le 19 juillet 2016, à Persan-Beaumont, et qui a agonisé avec ses menottes, présente de troublantes similitudes avec l’affaire George FLOYD. Depuis quatre ans, la famille d’Adama TRAORE se bat, pour un procès équitable, le gouvernement n’a fait preuve d’aucune compassion à l’égard des victimes. Les seuls mots apaisants ont été réservés aux forces de l’ordre : «L'exigence que nous avons vis-à-vis des policiers qui fauteraient, c'est garantir la sérénité du travail de l'ensemble de la police et de la gendarmerie, garantir la défense de cette police républicaine qui, au quotidien, combat le racisme, combat l'antisémitisme» dit Christophe CASTANER, Ministre de l’Intérieur. On sait que le président MACRON, censé garantir l’unité nationale, s’était empressé de téléphoner à Eric ZEMMOUR, un haineux, déjà condamné définitivement, pour racisme. Le président MACRON, parlant de «société de vigilance» et de «communautarisme», n’a jamais dit aucun mot apaisant pour la famille d’Adama TRAORE, déjà condamnée pour «rébellion», parce que réclamant justice. En effet, voilà 4 ans que la famille d’Adama TRAORE demande la Vérité et la Justice : «Justice lente, déni de justice» disait, Thurgood MARSHALL (1908-1993), un juge américain.

En France, c’est le double langage et l’hypocrisie, pour les gouvernants. On est contre Donald TRUMP et les bonnes âmes condamnent, sans hésiter les meurtres de Noirs, par les forces de l’ordre, en Amérique. SOS-Racisme était absent  de cette manifestation. Tout un symbole de ce mensonge permanent, de cette démocratie ethnique : «Gardienne de la paix publique, la police dit la vérité d’un État. Quand le racisme la gangrène, c’est que le pouvoir, ses sommets et ses élites, sont eux-mêmes malades, gagnés par une haine sourde de la démocratie, du peuple, de l’égalité. Le constat vaut pour la France, pas seulement pour les États-Unis» écrit Edwy PLENEL, patron de Médiapart. En effet, dès qu’il s’agit de l’Hexagone, les Noirs et les Arabes, en raison d’une puissante mentalité colonialiste et esclavagiste, dépassant largement le cadre du Rassemblement national, sont relégués au rang d’indigènes de la République et la Police hyper protégée de ses méfaits. Pour l’essentiel, la Police est républicaine, mais il y a dans toute corporation de sales racistes qu’il faut juger de leurs méfaits ; car ils sont là pour protéger les citoyens et non étouffer à mort certains, impunément. Or, la manifestation du 2 juin 2020, organisée à la mémoire d’Adama TRAORE, a été interdite par le Préfet de Police. C’est là un acte de violence supplémentaire : «Il n’y pas d’ordre établi, sans justice. La question du racisme est présente et doit être traitée. Les gens doivent pouvoir se retrouver pour manifester, la démocratie doit être déconfinée» dit Olivier FAURE, chef du Parti socialiste. Les racisés ont eu raison d’organiser cette manifestation citoyenne massive, pour la justice, ici et maintenant.

«Police partout et justice nulle part» disait déjà Victor HUGO (1802-1885), en 1851. La violence des Etats esclavagistes et colonialistes est connue : «Surveiller et punir» disait Michel FOUCAULT (1926-1984), le libéralisme sait défendre ses privilèges, à coups de bâtons. Dans une démarche colonialiste et esclavagiste, on attend toujours que justice soit faite pour les familles de tirailleurs sénégalais massacrés au Camp de Thiaroye en décembre 1944. Ces tirailleurs, qui ne réclamaient que leur solde et primes, ont été massacrés à l’artillerie lourde. D’autres crimes de la colonisation sont restés encore impunis (Massacres à Sétif du 8 mai 1945, en 1947 à Madagascar, en 1962 d’Algériens jetés à la Seine, etc.).

Le préfet de police menace Assa TRAORE de poursuites judiciaires pour avoir organisé cette grande manifestation, interdite du 2 juin 2020. Jusqu’ici, et partout dans le monde, la communauté est restée passive, sans réagir, efficacement, contre les crimes lâches de forces de l’ordre : «Si un homme n’a pas trouvé quelque chose qui vaut qu’on lui sacrifie la vie, il ne mérite pas de vivre. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour ce en quoi il croit. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour la justice. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour ce qui est vrai», dit Martin Luther KING. Les affaires George FLOYD et Adama TRAORE, à travers de gigantesques manifestations à travers le monde entier, viennent de modifier la donne : «Tu as changé le monde George», dit le révérend Al SHAPRTON, une figure des droits civiques, dans son hommage à George FLOYD. «Ce qui se passe aux Etats-Unis a levé le rideau sur ce qui se passe en France. Aujourd'hui nous instaurons un rapport de force et ça n'est que le début ! On se bat pour tous les Adama Traoré» dit Assa TRAORé. «L’indignation d’aujourd’hui n’a d’égal que le silence d’hier. Le meurtre de George Floyd a ouvert la voie à une insurrection dont l’issue reste, pour l’heure, inconnue» renchérit Abdourahman WABERI. Nous avons besoin d’une police digne d’une vraie France des droits de l’Homme : «Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France»  dit l’artiste Oumar SY. Aïssa MAIGA, ainsi que d’autres artistes commencent à se mobiliser. Désormais, on ne se laissera plus aller à l’abattoir sans réagir : la «prochaine fois le feu» suivant le titre d’un roman de James BALDWIN.

Il n’y pas si longtemps que cela, face aux revendications, fort légitimes, du corps médical ou des Gilets Jaunes, la Macronie avait choisi la répression, avec des grévistes éborgnés. Maintenant, ces réformes injustes sont suspendues et les plaies des blessures des grévistes sont toujours là. En France plus de 113 autres jeunes sont morts, tués, injustement, par les forces de l’ordre : Lamine DIENG (mort le 17 juin 2007, à Paris 20ème) ; Hakim AJIMI, interpellé à Grasse, en 2008, traîné par les pieds jusqu’à la voiture de secours. Les policiers, reconnus coupables d’homicide involontaire, ont été condamnés avec du sursis ; Wissam EL-YAMNI, interpellé le 1er janvier 2012, à Clermont-Ferrand, dans des conditions musclées allait décéder 9 jours plus tard ; Ali ZIRI (69 ans), décédé le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation à Argenteuil ; Amadou KOUMé (33 ans père de 2 enfants et originaire de l’Aisne), 5 avril 2015, au commissariat du Xème arrondissement ; Théo, violé au tonfa, fait maintenant l'objet de pressions et de menaces injustes, etc. En novembre 2005, j’ai été traumatisé par la mort fort injuste de ces jeunes, Ziad et Bouna, qui a provoqué les plus graves violences urbaines que Nicolas SARKOZY préfère oublier. A Paris, et dans les années 80, aucune enquête sérieuse n’a été menée contre des promoteurs immobiliers ayant provoqué des incendies, dans des squats (plus de 55 morts, dont des enfants). Le plus grave c'est qu'aucune autorité de l'Etat ou municipale, n'avait daigné rendre visite aux survivants.  «À la protestation contre l’invisibilité officielle des crimes racistes, ce déni qui en redouble la violence, faisait écho le défilé des invisibles. Combattre sans relâche le racisme, c’est être du côté des «premiers de corvée», en défendant une exigence sociale sans frontières, sans guerre fratricide des opprimés entre eux, dans l’union face à des adversaires communs. La négation du racisme systémique en France a ainsi permis d’invisibiliser les inégalités et injustices liées à l’origine ethnique. Il est temps d’en finir, de dire «stop», de mettre un coup d’arrêt définitif à cette course à l’abîme dont le racisme, en actes et en paroles, est l’accélérateur. Encourager, tolérer ou nier le racisme revient au même : à le laisser proliférer» écrit Edwy PLENEL, dans un article du 5 juin 2020 «le racisme nous étouffe».

Dans ces crimes graves contre les Noirs de la diaspora, je suis particulièrement consterné par le silence coupable des présidents africains. Pourtant, certains présidents africains étaient venus manifester à la Place République dans l’affaire Charlie Hebdo.

Sans justice, il n’y aurait pas de paix. Les racisés disposent de toutes les armes républicaines, pour faire entendre leurs voix, pour le deuxième tour des municipales du 28 juin 2020. Nos revendications sont notamment :

- Justice et Vérité, sans délai, pour la famille d’Adama TRAORE et tous ces jeunes assassinés par les forces de répression ;

- Bâtir une société de Justice et fraternité, de paix et de bien-vivre ensemble, fondée sur l’humain ;

- Sanctionner, très sévèrement, la Macronie créant des «George FLOYD» en France, au 2ème tour des municipales le 28 juin 2020 ; organiser un pot de départ pour Donald TRUMP en novembre 2020 ;

- Régulariser tous les sans-papiers et les mettre à la disposition du secteur économique, pour une relocalisation des entreprises en France et pour un plan majeur de relance (3 millions de logements, d’infrastructures, agriculture bio, défense du tourisme, avec un projet cohérent, etc.) ;

- Abroger toutes ces réformes injustes (retraites, chômage, démantèlement de l'hôpital, des maisons de retraite accessibles et remplissant correctement leurs missions, etc.) qui ne sont que suspendues ;

- Virer Didier LALLEMANT, le Préfet de Police et réintégrer, M. Michel DELPUECH ; virer Eric ZEMMOUR de la télé et Alain FINKIELKTAULT de l'académie française ;

- Mettre fin à ces guerres locales criminelles, de véritables permissions de tuer, de façon sélective, les populations des pays faibles ;

- Rouvrir les archives pour ces crimes contre l'humanité (Camp de Thiaroye en 1944, massacres à Sétif le 8 mai 1945 et à Madagascar en 1947, torture en Algérie pendant la guerre d'indépendance, Algériens jetés à la Seine en 1962, enquête sérieuse sur les crimes par incendies à Paris, dans les années 80, etc.).

Paris, le 3 juin 2020, actualisé le 5 juin 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«George FLOYD et Adama TRAORE : Deux cas emblématiques de l’esprit esclavagiste et colonialiste : sans Justice, pas de Paix» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens