Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 16:23

Le chef de l'Etat a annoncé, sans aucun filet, la réouverture des écoles le 11 mai 2020. Depuis lors, les syndicats des enseignants, comme les associations de parents d’élèves, ont soulevé d’importantes réserves, sur la sécurité de nos enfants et de nos enseignants, restées sans réponses. Or, et auparavant, il nous avait été garanti que sa décision de fin de confinement sera basée sur un avis médical circonstancié. Le conseil scientifique a fait de recommandations, mais telles que formulées, elles particulièrement dissuasives pour la réouverture des classes, notamment au regard des tests pour les enseignants, la communauté éducative et les élèves : «un dépistage massif des élèves et de l’ensemble du personnel n’est pas envisageable, car il concernerait plus de 14 millions de personnes et devrait être renouvelé régulièrement (tous les 5-7 jours) pour être efficace» dit-il. Par ailleurs, les classes ne doivent pas se croiser, le masque ne sera pas porté en maternelle et pendant le temps de cantine.

On se souvient dans la question concernant la protection du personnel médical, on nous avait dit au départ que les tests, les masques ce ne serait pas utile ; la distanciation est le meilleur moyen efficace. On n’a fini par comprendre, par la suite, que le gouvernement n’avait pas suffisamment de masques, et maintenant, ils sont rationnés. Par conséquent, nos gouvernants ont envoyé ces «soldats» du monde médical, au champ de bataille, contre un ennemi invisible, mais sans les munitions et les armes nécessaires. Il a fallu que les premiers médecins soient infectés et commencent à mourir, pour que la protection des soignants soit davantage prise au sérieux. Si nous sommes «en guerre», comme le dit fort justement le chef de l’Etat, pourquoi envoyer nos enfants en éclaireurs, sur le front des hostilités ? Faudrait-il encore rééditer cette faute, cette infâmie, mais cette fois-ci, avec nos enfants ?

Face à cette gestion approximative de la pandémie, je dis clairement la santé d'abord, et sans elle, rien ne va, ni pour votre bourse, ni pour vos profits. Le gouvernement avance masqué ; son agenda caché ne nous rassure pas : «Et en même temps» on connaît la formule célèbre du président MACRON, dans ses oxymores. Or, «Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup» avait bien dit Martine AUBRY.

Pourquoi il serait dangereux de rouvrir les bars et restaurants, mais la reprise des élèves, des enseignants et de la communauté éducative (ATSEM, animateur agents d'entretien gardien, cantinière), soit plus de 14 millions de personnes, serait opportune ?

Je suivrai, attentivement, le discours du premier ministre le mardi à 15 heures. En effet le président MACRON tente, par un débat à l’assemblée nationale, le mardi 28 avril 2020, à 15 heures, suivi d’un vote des députés, de «mouiller» l'opposition, dans ses décisions insensées. L'ordre du jour initial était à la demande de l'opposition des éclaircissements sur le tracking, l'usage de nos téléphones pour la traçabilité de nos relations. “Big Brother is watching you”, comme le dirait George ORWELL dans son ouvrage "1984" (voir mon article à ce sujet).

Aussi, et tout en étant respectueux de nos institutions et des lois républicaines, habitant à Paris, un des épicentres de cette cochonnerie, j’annonce que, sans garanties sérieuses, je ne remettrai pas ma petite Arsinoé, au collège le 11 mai 2020. J’attendrai la rentrée de septembre 2020.

Prenez grand soin de vous, de votre famille, surtout de vos enfants !

Paris, le 26 avril 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Je ne remettrai pas ma fille, Arsinoé, le 11 mai 2020 à l'école» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Je ne remettrai pas ma fille, Arsinoé, le 11 mai 2020 à l'école» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Je ne remettrai pas ma fille, Arsinoé, le 11 mai 2020 à l'école» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens