Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 14:32

«Journaliste, homme de culture, Golbert Diagne a traversé la vie, utilement. Il laisse la marque intacte d’un travailleur assidu, d’un homme ouvert et affable, d’un Saint-Louisien fier, mais profondément pénétré des valeurs de la Nation» dit en hommage le président Macky SALL. Le président du Sénégal l’avait décoré, en 2015, en ces termes : «tu as servi, loyalement, et avec amour, ta ville et par delà ton pays». Golbert, républicain et chaleureux, avait le sens du devoir et du travail bien fait. «J'ai perdu un ami, un frère, un compagnon. Le Sénégal a perdu un homme d'une grande valeur» dit maître Malick SALL Garde des Sceaux Ministre de la Justice du Sénégal.

Souffrant d'une longue maladie, les réseaux sociaux avaient, prématurément, annoncé la disparition de Golbert DIAGNE en janvier 2020. En homme pieux Golbert s'était toujours, sereinement, préparé à cette issue qui nous attend tous : «Je veux bien que tout le monde sache que j'ai préparé ma mort. J'ai tout acheté. Tout ce que je demande c'est de me préparer selon les normes inhérentes à notre religion. Mais je ne veux pas que ceux m'amènent prennent des voitures, je veux qu'ils marchent lentement, jusqu'à ma dernière demeure» avait-il dit.

Plein de fierté, Golbert pense que tout individu, pour sa dignité, devrait fière de ses origines et de sa culture. Si on ne sait pas qui on est, il sera difficile de savoir où est ce qu’on va. Golbert était une éminente une notabilité de Saint-Louis : «Saint-Louis représente pour moi toute ma vie. Je suis saint-louisien avant d'être Sénégalais. J'y suis né et j'y ai grandi. Tout ce que j'ai eu, je le dois à cette ville. Si j'étais Ministre ou président je consacrerai plus de 50% du budget national à Saint-Louis » dit-il. Disparu le 3 avril 2020, Golbert DIAGNE est né en septembre 1941 à Saint-Louis, ancienne capitale de l’AOF, ville ayant formé l’intelligentsia africaine, et d’éminentes personnalités religieuses y ont séjourné (El Hadji Omar TALL Foutiyou, El Malick SY, procès de Cheikh Bamba).

Golbert, fils de Malal DIAGNE et de Diariatou Fary Lobé N’DOYE est élevé, comme le veut la tradition sénégalaise, chez ses grands-parents, au quartier de Guet N’Dar, à Saint-Louis. Enfant turbulent et bagarreur, on surnommait le jeune Alioune Badara, «Tarzan», mais quand il est submergé d’émotions, il pleure. A l’âge de 5 ans, ses parents le croyaient noyé dans le fleuve et avaient commencé à organiser une cérémonie funéraire, quand par enchantement, Alioune Badara. Musulman, comme les autres enfants du pays, il fera d’abord ses études coraniques à Saint-Louis, puis à Atar, en Mauritanie. Au cours d’une violente bagarre, on le surnomme «Golbert», un prénom, qu’il a souhaité conserver.

En 1963, le jeune Golbert entend à la radio de son père, l’appel à la solidarité pour sauver, lancé par un journaliste, Lamine DIAKHATE. C’est l’appel du destin ; une vocation est née, le jeune Golbert, alors, en classe de 5ème au lycée André PEYTAVIN, veut abandonner ses études pour se lancer dans la radio. Il vient camper, chaque jour, devant la radio de Saint-Louis. En dépit des sévères corrections de son père, il voulait devenir, coûte que coûte, journaliste. Un ami de son oncle, en parle au président SENGHOR, il est alors recruté, mais sans contrat, à partir 3 mars 1963, pour un salaire au cachet de 1000 FCA (1,52 €). Il démarre à la radio à la technique (entretien des locaux, sonorisation, preneur de soin, tenue d’antenne), faisant les annonces, puis l'animation en Ouolof et en français. Mme Marianne SECK SY, directrice des programmes, à la RTS, remarque son timbre de voix et le bombarde en journal parlé. Il a travaillé auprès de Bachir KOUNTA et commence, de façon audacieuse à faire des interviews. Le jeune Golbert a un objectif devenir journaliste. Rigoureux et professionnel, il s’applique dans tout ce qu’il fait. Il a un amour infini du travail bien fait. Il a compris le rôle éducatif de la radio, dans un pays nouvellement indépendant, à scolarité très faible. Dans ses animations, il a une mission de rassembler les grands témoins, vecteurs du savoir.

Lors du passage du gouverneur au stade, qui l’a insulté en le qualifiant «d’impoli», plein de dignité, Golbert réplique ; il n’aime pas l’injustice. Il est licencié de la radio, en 1971, après 8 ans de services. Quand, il sort du bureau du Directeur de la radio de Saint-Louis, il rencontre Alcino DA COSTA, de l’APS, qui le recrute, pour 20 000 FCA mensuels (30,54 €). La chance sourit aux audacieux.

Sans diplômes, mais formé à la meilleure école, celle de la  vie, Golbert ne sera embauché, à nouveau, en 1972, avec la convention collective de l’ORTS, en même temps que Abdoulaye DIAW. Il va gravir tous les échelons : rédacteur en chef, Directeur des programmes, adjoint de chef de station et directeur de la radio. Il avait pris sa retraite le 2 septembre 1996, après 37 années de bons et loyaux services.

C'est Golbert DIAGNE, en grand détecteur de talents, qui avait enregistré, pour la première fois, notre Baba Maal national. On voit par là toute la générosité de ce grand homme, au lieu d'écraser les autres de sa notoriété, la met au service du bien commun. Il a formé et aidé à l'ascension de nombreux journalistes, dont Mama Less CAMARA, venu pour un stage d’une semaine, il restera 3 ans.

En grand journaliste, Golbert DIAGNE est aussi un témoin majeur de l'histoire du Sénégal. Il a vécu l'affrontement entre Léopold Sédar SENGHOR et Lamine GUEYE. Sa famille était divisée, Lamine GUEYE vivant à 100 mètres de chez lui. Le Sénégal était déjà une Nation et en dépit de ces querelles politiques, sa maman soutenant SENGHOR «on préparait du bon Thiébou Dieun (riz aux poissons) et les deux camps échangeaient le plat» dit-il. SENGHOR fondateur de la nation sénégalaise a construit un pays de paix et de sérénité.

Golbert DIAGNE a fréquenté la même école coranique et française que Abdou DIOUF, gouverneur, premier Ministre et futur président du Sénégal de 1980 à 2000 «on a poursuivi nos relations jusqu'à ce qu'il devienne chef de l'Etat. Il m’écoutait, prenait en compte mes idées. On discutait démocratiquement» dit-il.

Golbert n’était pas seulement qu’une personnalité saint-louisienne, il a été aussi le témoin de l’évolution de la démocratie sénégalaise. Golbert a déploré l'irruption de la violence dans le champ politique aussi bien sous Abdoulaye WADE, Abdou DIOUF ou L.S. SENGHOR ; il y a eu des meurtres et des assassinats. Golbert DIAGNE est surtout révolté contre les violences ou outrances verbales : «nous devons respecter les traditions de civilité. La violence verbale je la condamne, à plus forte raison la violence physique. Ce n'est pas Sénégalais» dit-il.

Proche des socialistes, Golbert DIAGNE est un grand admirateur du président Abdou DIOUF, à l'égard il est particulièrement élogieux : «c'est Abdou DIOUF qui m'a le plus marqué. D'abord parce qu'il est plus Saint-louisien que Lougatois. Il a un calme olympien. Un flegme qui déroute. Une culture précise. Un français qui vous charme. Qui ne vole pas, ne triche pas, ne ment pas. Et qui fait de la politique civilisée. Le respect de l'autre. Le respect de l'adversaire, momentané. Il l'a fait avec Wade et ses hommes, malgré toutes les perturbations qui se faisaient. Ça c'est un homme que j'adore et que j'aime», confesse-t-il.

Cependant, en observateur politique et en grand démocrate, Golbert a su faire la part des choses, et rester à sa place de journaliste. Dans son testament politique, Golbert souhaite l'unité et la paix pour le Sénégal : «J'ai beaucoup vécu je suis un homme de presse à équidistance avec tous les politiques. Je ne veux pas m'ériger en donneur de leçons. Je ne suis pas un homme politique. Je ne veux pas les juger. Ils ont eu un cursus que je n'ai pas. Sans la paix, aucun pays ne peut se développer» dit-il.

D’une grande dignité, infatigable travailleur, habité par un grand souci de bien faire tout ce qu’il entreprend, solidaire et animé d’une grande compassion, grand républicain et respectueux des institutions, Golbert estime qu’il a réussi sa vie et a transmis ses valeurs à ses enfants «Je n’ai plus rien à faire, le produit est là» dit-il. Golbert a souhaité une épitaphe sur sa tombe : «Prière pour lui et pour les autres».

Repose en paix Golbert. Mes condoléances au peuple Sénégalais et à la famille, et en particulier à ses épouses Houleymata DIALLO et Mariétou SYLLA.

Pas de voitures à l'enterrement. Si je pouvais marcher de mon 19ème jusqu'à Saint-Louis, je l'aurais fait.

Paris,  le 3 avril 2020 par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Décès d'Alioune Badara DIAGNE dit Golbert DIAGNE (1941-2020), comédien et homme de radio à Saint-Louis» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens