Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 18:43

Le président américain, Donald TRUMP, un adversaire résolu du multilatéralisme et de la solidarité internationale, vient d’annoncer qu’il suspendait les cotisations à l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S). Les Etats-Unis contribuent à 15% du budget de l’OMS, soit 400 millions de dollars par an. Les raisons invoquées par Donald TRUMP seraient que l’OMS n’aurait pas alerté, à temps, les Etats, de la dangerosité du Coronavirus, et aurait mal géré cette pandémie. Par ailleurs, l’OMS n’aurait pas mis assez de pressions sur la Chine, pour obtenir plus d’informations substantielles pour bien conseiller les autres Etats.

Il y aura donc une double dissimulation. Selon les Américains, la Chine aurait découvert le virus le 8 décembre 2019, mais pendant longtemps les Chinois auraient nié une possible transmission d’homme à homme et le confinement n’a été décidé à Wuhan que le 23 janvier 2020. Pendant ce temps du Nouvel An chinois, le virus s’est à travers le monde. Quant à Donald TRUMP, il n’a jamais pris au sérieux la gravité et la dangerosité du Coronavirus, même après le 23 janvier 2020.

Cette tension, outre une grande compétition économique entre les deux grandes puissances mondiales, est une compétition entre tous les Etats lancés dans des études pour trouver un vaccin. Au plan international, la coordination des recherches est nécessaire, comme pour le SIDA, découvrir les différentes catégories de Coronavirus, certaines féroces, d’autres sont bénignes. Au lieu d’échanger les informations, notamment à travers l’OMS, chaque pays veut trouver sa réponse nationale, en se réservant un monopole et une exclusivité du vaccin. On a encore beaucoup de choses à apprendre du virus avec différentes formes de symptômes et de  progression de la maladie.

En définitive, l’OMS est donc un champ de bataille qui la dépasse, une compétition économique et médicale entre les Etats-Unis et la Chine. En réalité, au lieu de s’occuper des malades du Coronavirus, Donald TRUMP ne se soucie que de son avenir politique ; ce qui est une infâmie. En effet, la presse américaine a recensé toutes les précédentes déclarations de Donald TRUMP qui ont montré sa grave légèreté, voire sa forfaiture ou son infâmie ; au départ il n’avait pris au sérieux cette pandémie et a tardé à prendre les bonnes mesures. Actuellement, les Etats-Unis sont le pays le plus infecté au monde du Coronavirus. Donald TRUMP vient de licencier un de ses éminents conseillers médicaux, le docteur Anthony FAUCI, qui avait dit que le président américain ne tenait pas compte des avis des spécialistes. En vue des élections présidentielles de nombre 2020, les sondages montrent que Joe BIDEN, le candidat démocrate, a une avance de 11 points sur Donald TRUMP, à qui les Américains reprochent sa mauvaise gestion du Coronavirus.

Il a été démontré que les minorités (Noirs, Hispaniques et Indiens)  sont 6 fois plus exposés au Coronavirus et à la mort que les autres citoyens américains. Or, l’OMS intervient aussi pour ces personnes défavorisées que pour tous les pays, y compris les Etats-Unis. Le Directeur général de l’OMS «regrette» donc la décision de Donald TRUMP de suspendre les cotisations. M. Antonio GUTERRES, Secrétaire général des Nations, pense que c’est une époque cruciale requérant davantage de soutien à l’OMS : “It is my belief that the WHO must be supported, at this absolutely critical period to the world efforts to win the war against Covid-19” dit-il. Les condamnations de la décision inique de Donald TRUMP par la communauté internationale sont unanimes. «America First» telle est la logique souverainiste de Donald TRUMP : «Cela reflète une très forte tendance, parmi les conservateurs nationalistes, qui constituent une part importante de la base du président, à faire porter le chapeau aux organisations internationales quand quelque chose va mal dans le monde» dit-on. Donald TRUMP cherche donc un bouc-émissaire pour dissimuler ses forfaitures.

Par ailleurs, Donald TRUMP voulait avoir des Chinois, des informations précises sur l’origine du Coronavirus et les essais cliniques en cours ; ce que les Chinois ont refusé. Il semblerait, d’après les études en cours en Chine, qu’il y aurait plusieurs catégories de Coronavirus, au moins quatre différents types de maladie. En fait, les succès jusqu’ici en Chine, ont été basés sur la distanciation sociale. En effet, les Chinois, bien avant la pandémie ne saluaient ni ne se faisaient la bise. Pendant la crise, ils ont été très disciplinés. Or, les Occidentaux, au nom de la liberté ou de la sauvegarde de leur force économique, ont hésité ; ce qui a mis en danger leur population, et notamment le personnel soignant.

Les réponses nationales au Coronavirus sont diverses. Ainsi, dès janvier 2020, la première ministre de Nouvelle-Zélande, Mme Jacinda ARDERN, a décidé un confinement général ; son pays connaît peu de cas de Coronavirus. La Suède, en revanche, a refusé tout confinement, et curieusement, le pays est presque. L’Italie, avec ses régions, a d’abord décidé des confinements localisés. Le premier ministre de Grande-Bretagne, Boris JOHNSON, qui avait au début, refusé tout confinement, a lui-même infecté, ainsi que sa compagne, Mme Carrie SYMONDS, enceinte de plus de 7 mois. Le Nord de l’Italie, la partie riche, est la plus touchée, et le Sud, très pauvre, est largement épargné.

Dans tous les pays, des tests, en masse, seront nécessaires, pour sortir de la crise, et pour savoir si les personnes sont immunisées. Si on a eu le Coronavirus est-on pour autant immunisé à vie ? Les recherches actuelles ne permettent pas de répondre, de façon satisfaisante à cette question. On en est réduit à des conjectures. Ainsi, en Corée, 141 déclarées guéries, sont devenues, à nouveau positives. Tout le monde à l’extérieur, devrait être protégé, avec des masques efficaces et des produits hydroalcooliques suffisants, ainsi qu’une certaine distanciation sociale ; ce qui réduire les voyages, notamment les croisières. En tout cas, aux Etats-Unis, seules 100 000 personnes ont été testées. On estime dans ce pays qu’il faudrait étendre ces tests sur une population de 20 millions de personnes, au moins.

En France, on n’a pas compris, pendant longtemps, cette polémique sur la méthode du docteur Didier RAOULT, qui finalement a été intégrée dans les différentes expérimentations médicales. Dans son message à la Nation, du 13 avril 2020, le président MACRON a reconnu les insuffisances et les fautes graves, et tente de redresser la barre. Cette décision audacieuse de rouvrir les écoles le 11 mai 2020 comporte encore de nombreuses incertitudes. On jugera aux actes, si cette nouvelle gestion de cette pandémie, inspirée des «Jours Heureux» du Conseil National de la Résistance, aura été seulement un discours d’annonce, ou un vrai changement de cap, une audace ou infâmie : «Wait and See», comme le diraient les Américains.

Au Sénégal, après les résistances des marabouts de Touba et les violations du couvre-feu la première nuit, les Sénégalais se sont adaptés, petit à petit, à la stratégie audacieuse dégagée par le président Macky SALL. L’hôpital Fann et l’Institut Pasteur à Dakar semble obtenir de bons résultats. Cependant les contaminations dites «communautaires» restent le point noir, si je puis m’exprimer ainsi. En Afrique, espérons que les aides dégagés par les instances iront à ceux qui en ont le plus besoin.

Par ailleurs, cette décision de Donald TRUMP de suspendre les cotisations des Etats-Unis à l’OMS risque d’occasionner une double punition pour les pays du Tiers-monde. En effet, dans les pays africains, les gens meurent, massivement, d’autres maladies presque bénignes fautes de soins.

Souhaitons que, quand un vaccin sera découvert, qu’il soit accessible, financièrement, à tous les pauvres des pays du Sud et des pays riches. Nous en avons en mémoire, cette trithérapie contre le SIDA qui était hors de portée des exclus, créant encore une grave inégalité devant la mort.

On se souvient aussi que les Etats-Unis avaient combattu le Sénégalais, Amadou Makhtar M’BOW, alors Directeur général de l’UNESCO qui réclamait un nouvel ordre mondial de l’information.

Prenez grand soin de vous et de vos proches ! Stay at Home, and Get Well !

Paris, le 15 avril 2020, 30ème jour de confinement, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«30ème jour de confinement : Stratégies sanitaires, entre audace et infâmie» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens