Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 15:02

«Cette France qui se lève tôt» est une expression que j’emprunte au président Nicolas SARKOZY, qui lors de sa visite, le 27 mai 2007, à Rungis, dans le Val-de-Marne, en banlieue parisienne, avait salué «cette France qui se lève tôt et qui ne demande qu'à vivre des fruits de son travail», avant d'ajouter : «le président est là aussi pour ceux qui ne cassent pas les abribus et ne demandent pas de subvention». Dans toute société, ce n’est pas une question de couleur, il y a des gens de grande valeur et d’autres devant améliorer, substantiellement, leur comportement. Ainsi, M. SARKOZY, alias Paul Bismuth, lui-même a accumulé de nombreuses casseroles, actuellement devant le juge : ses comptes de campagne électorale, les comptes de son parti, la tentative de soudoyer un juge pour ses écoutes téléphoniques illégales, le probable assassinat de KADHAFI, pourtant son bienfaiteur. La liste est longue des méfaits de ce délinquant en col blanc.

Parmi ces gens que stigmatise M. SARKZOY il y a aussi, et surtout, des super-héros, que l’opinion publique connaît parfaitement bien. Ce qu'avait fait, en 2018, Mamoudou GASSAMA, un jeune malien de 22 ans, en sauvant un enfant, au péril de sa vie, est exceptionnel. Un autre héros, Lansana BATHILY, dans l’affaire Hyper-cacher avait bien sauvé des vies.

Ce dont je veux parler ici, avec ce Coronavirus, c’est de cette minorité invisible, ces héros du quotidien, qui, dans cette pandémie, vivent et souffrent au même titre que les autres. Pour l'écrasante majorité des migrants, en situation régulière, que je connais, ce ne sont pas des héros tragiques, mais des héros du quotidien ; ce sont des personnes qui se lèvent tôt, occupent des emplois pénibles et mal rémunérés ; ils ont considérablement contribué au bien-être de ce pays. Sans eux, par l’aide qu’ils apportent à leurs pays, bien des régions défavorisées en Afrique seraient tombées dans la famine et le déshonneur. Ce qui fait la grandeur et la noblesse et la noblesse d’un individu, ce n’est pas nécessairement la fortune, mais c’est avant tout, son utilité aux autres, la compassion et la poursuite du Bien souverain. Pour d'autres, sans-papiers, leur contribution à la défense de l'industrie française est décisive, notamment dans les domaines du textile, du bâtiment de l'hôtellerie, de la restauration et de l'agriculture. Ils alimentent l'équilibre des comptes de la sécurité sociale sans droits ouverts pour eux. Il serait équitable que ces personnes soient régularisées, pour relocaliser les entreprises françaises de Chine, et faire redémarrer l’économie, construire au moins 3 millions de nouveaux logements. Il y aussi cette nouvelle génération de jeunes cadres, de chefs d’entreprises, ces Français issus de l’immigration, qui se battent pour l’on puisse vaincre cette cochonnerie.

Parmi les héros du quotidien, je voudrais rendre un hommage vibrant à ces agents de restauration qui, en pleine pandémie, assurent les cantines et leur entretien, pour le compte des personnels hospitaliers. En effet, le métier d’agent de restauration, souvent à temps non-complet, est tenu, à plus de 80% personnes d’origine africaine ou arabe. On ne peut pas non plus oublier, les agents d’entretien dans les hôpitaux, les personnels des EHPAD, ces aides à domicile, en majorité d’origine africaine, et exposés au danger, les éboueurs, les agents de la logistique. Nous sommes tous solidaires, pour la continuité du service.

Toutes ces personnes, souvent en difficulté pour la langue française, sont maintenant confrontées, pour les devoirs de leurs enfants, à une fracture numérique, occasionnant ainsi davantage un retard scolaire et donc des inégalités sociales, en perspective.

Par ailleurs, il existe aussi une inégalité devant la maladie et mort, les minorités ethniques étant plus exposées que d’autres devant le Coronavirus. Ainsi, il a été remarqué, aux Etats-Unis, que les Noirs et les Hispaniques représentent 62% des morts des morts du Coronavirus (sans protection sociale, diabète, obésité, promiscuité du logement, etc.). Il a été recensé à New York, la mort de 10 Sénégalais, pourtant, une petite communauté dans cette ville. En Afrique du Sud, de nombreux étrangers sont sans domicile fixe, l’ordre de confinement les a mis dans une plus grande précarité, ils ne savent plus où aller. C’est le cas en France, de ces nombreux demandeurs d’asile, dont aucune commune ne voulait, et qui étaient parqués, comme des bêtes, sur les abords des périphériques.

Les immigrants Sénégalais en Italie, fuyant cet épicentre en Europe, sont revenus au Sénégal, par des chemins détournés, en passant la Mauritanie, et ont infectés des familles entières, à Touba, capitale du mouridisme.

Je rends aussi hommage à ces médecins et infirmiers africains bien investis dans les hôpitaux français, mais des contrats précaires, parce qu’ayant des diplômes étrangers, non reconnus en France. Le minimum de justice, c’est de les naturaliser et les intégrer dans un nouveau grand service public de la santé, dans lequel les médecins de ville, comme de l’hôpital public, coopéreront.

En définitive, cette pandémie est un instant de vérité, par rapport à ces stigmatisations, à ces instrumentalisations et à ces prédations et violences des gens du château. Les minorités ethniques contribuent au bien-être de leur pays d’accueil, par leur travail et la solidarité avec les autres.

A toutes les personnes paupérisées, quelle que soient leurs origines, et contre cette logique ségrégationniste et de violence des nanties, cette pandémie a administré la preuve qu’il est urgent  gens construire une nouvelle société fondée sur le bien-vivre ensemble, la fraternité, le respect mutuel, la solidarité et la justice.

Prenez grand soin de vous et de votre entourage !

Paris, le 10 avril 2020, 25ème jour de confinement, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«25ème jour de confinement : Le Coronavirus et les minorités ethniques : Cette France qui se lève tôt» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens