Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 20:14

Élu en 2010 et réélu en 2015, M. Alassane Dramane OUATTARA, de la RCI, ne se représentera pas aux présidentielles du 31 octobre 2020, pour un 3ème mandat. Il s'est déclaré attaché au respect de la parole donnée. En effet, la Constitution de la RCI n'autorise pas 3 mandats successifs : «Le Président de la République est élu pour cinq (5) ans, au suffrage universel direct. Il n’est rééligible qu’une fois» proclame l’article 35 alinéa 1er de la Constitution ivoirienne, dans sa version du 2016. On susurre que c’est pour des raisons de santé. On se souvient de cette formule du président Félix HOUPHOUET-BOIGNY (1905-1993), gravement malade et qui s’accrochait au pouvoir «un chef Baoulé, ne démissionne pas ; il meurt au pouvoir».

Cependant, M. Alassane OUATTARA, bien que né à Dimbokro, écarté pendant longtemps des élections présidentielles, parce que de parents étrangers, veut «transférer le pouvoir à la jeune génération ». Devant le conseil des ministres, le président sortant a déclaré : «Ce qui importera le plus autour de cette table, puisque vous êtes un gouvernement RHDP, c’est l’union entre vous, il faut que vous soyez ensemble pour choisir le chef d’équipe qui va me succéder. Si vous n’êtes pas unis, la Côte d’Ivoire aura des problèmes et ce sera votre responsabilité», dit le président OUATTARA à ses ministres. S'il peut avoir sa préférence parmi les candidats potentiels et préparer ses amis, pour sa succession, est-ce à lui ou aux Ivoiriens de décider ? En effet, l’article 31 de la Constitution, est ainsi conçu «La souveraineté appartient au peuple. Aucune section du peuple, ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice». Le pouvoir n'est pas sa chose, mais appartient au peuple souverain.

Les potentiels successeurs d’Alassane OUATTARA, sous l’arbitrage de l’Elysée, sont nombreux (Guillaume SORO, ancien premier ministre, plusieurs fois ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, ancien séparatiste et déjà candidat aux présidentielles du 31 octobre 2020, Henri Konan BEDIE, homme d’affaires et ancien président de 1993 à 1999, Amadou Gon COULIBALY, Ministre de l’agriculture, Hamed BAKAYOGO, Ministre des technologies, etc.). En effet fonctionnaire de la Banque mondiale, Alassane Dramane OUATTARA était un des dispositifs solides de la Françafrique ; il rassurait donc les milieux d'affaires. L'ancien président Laurent GBAGBO, détenu à tort puis libéré mais retenu encore pour des raisons obscures pourra-t-il revenir dans le jeu politique ? Le processus de paix dont a besoin l'Afrique pourra-t-il se consolider ?

Certains présidents africains n'en ont cure du respect des règles constitutionnelles quand cela ne les arrange pas. Dans mon précédent post, j'indiquais que le président guinéen Alpha CONDE a entrepris de grandes manœuvres, pour un référendum constitutionnel en vue de s'octroyer une présidence à vie. Il existe encore de nombreux régimes monarchiques et préhistoriques en Afrique notamment au Tchad, au Gabon, au Niger et au Togo. Le Cameroun n’a connu que 2 présidents depuis son indépendance, Amadou AHIDJO et Paul BIYA, qui était son premier ministre.

Au Togo, le pouvoir est transmis de père en fils de plus de 54 ans. Ainsi les élections présidentielles du 22 février 2020 ont été confirmées par la Cour constitutionnelle le 3 mars 2020 par une victoire à 70,18% de Faure GNASSINGBE.

Cette décision du président Alassane Dramane OUATTARA l'honore et honore l'Afrique. Les Etats africains devraient réfléchir sur un solide statut des anciens chefs d'Etat, sauf crimes graves, mais avec une certaine réserve et dignité dans leur comportement.

Paris, le 5 mars 2020, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Alassane Dramane OUATTARA président de Côte d'ivoire (RCI) renonce à un 3ème mandat» par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens