Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 21:28

La LICRA, dans ses procès d'intention souvent négrophobes, vient de jeter en pâture, M. Lilian THURAM, l'accusant de racisme anti-blanc. Je n'ai jamais entendu cette association communautariste condamner ceux qui profèrent des injures à caractère raciste contre les Noirs, et en particulier ceux qui nous jettent des bananes en nous qualifient de «singe». Et c'était là le propos essentiel de Lilian THURAM qui s'insurge contre la banalisation des propos négrophobes, notamment dans le monde du sport. Nous sommes la seule communauté qu'on insulte, dans cette démocratie ethnique, et l'on trouve cela normal. Quand on proteste contre cette atteinte grave à l'égalité républicaine, c'est nous qui faisons du racisme anti-blanc ; c'est le monde à l'envers !!! Nous ne sommes ni des mauviettes, ni des sous-hommes, ni des indigènes de la République. En effet, nous sommes des êtres humains à égalité de droits et de devoirs, méritant un peu respect, même de la part de ceux qui nous détestent. Nous sommes aussi la France.

Pourquoi les gens qui ne considèrent pas racistes, et ils sont encore très nombreux, se sentent visés par la dénonciation du racisme ? Nous, on ne fait pas l’amalgame trop facile dont on use et abuse à notre égard. Dans une société largement racialisée et ethnicisée, on finit par haïr ceux qui disent que, dans ce pays des droits de l'homme, les propos négrophobes se banalisent, impunément. En effet, le racisme, quand il est dirigé contre les Noirs, loin d’être délit, est devenu un fonds de commerce, un trophée de gloire. En effet, certains se font de la publicité sur notre dos, d’autres, à chaque injure ou calomnie contre les Noirs, engrangent des voix électorales supplémentaires. Ainsi, ce dimanche, Marine LE PEN a qualifié la ville de Paris de «poubelle» ; notre présence est assimilée à une «poubelle», comme si nous étions des déchets humains ? Qui a relevé cette grave injure à la conscience républicaine ? N'est-ce pas la LICRA avec certains de ses adhérents racistes, qui a été à la base de l'interdiction du concert Black M. ? La LICRA a-t-elle condamné, une seule fois, les agressions verbales de Nadine MORANO, Eric ZEMMOUR et Alain FINKIELKTAULT à notre égard ? La LICRA a-t-elle réclamé Justice pour Théo, les familles de Bouna et Zied ainsi que celles d'Adama TRAORÉ et Carole MUSENGA ? La LICRA a-t-elle protesté contre l’augmentation faramineuse des droits d’inscription des étudiants étrangers et contre la nouvelle loi sur l’immigration ? C’est toujours cette indignation, plus que sélective, instrumentalisée et communautariste. Si quelqu’un est accusé d’antisémitisme, c’est tout de suite une marche à la Place République et le licenciement, sans procès, de l’accusé. La sanction tombe immédiatement. Y aurait-il donc une hiérarchisation des vies et des cultures ?

Si Lilian THURAM veut dire que l'influence du Rassemblement national, premier parti de France, dépasse le cadre de ses militants et qu'une bonne partie de ce pays, peut-être sans s'en rendre compte, se lepénise, Lilian THURAM a parfaitement raison. En effet, le triomphe des idées de Joseph GOBINEAU, théoricien de «l'inégalité des races» est plus que jamais perceptible à bien des niveaux (accès au logement à l'emploi aux médias, retraités, chômeurs, fonctionnaires, etc). Les Noirs, dans cette mentalité colonialiste et esclavagiste plus que jamais vivace, sont exclus des hauts lieux de décisions. Ce pays pue le racisme qui ne cesse de galoper et progresser, impunément. Qui ose contester ce fait indéniable ? En effet, il n’a échappé à personne que le Rassemblement national est devenu un parti respectable et tout le monde accepte, sans broncher, son ascension devenue légitime. Leurs déclarations sont relayées, sans aucun esprit critique et les voix des Républicains sont étouffées et ostracisées. Les fachos sont partout sur les plateaux de télévision et les Républicains nulle part, dans le débat public, pour leur apporter une contradiction crédible. J'ai dû mal encore à comprendre ce projet de loi de déchéance de la nationalité française de François HOLLANDE qui a plongé mon parti dans une crise sans précédent.

Il faut le redire avec force, le clivage n'oppose pas les Arabes et Africains aux Blancs et Juifs. La France reste encore ce merveilleux pays où même si la majorité est silencieuse, rien n'est définitivement perdu. La ligne de partage, sans contredire WEB du BOIS, reste fondamentalement entre partisans et adversaires de la République. Quelle que soit la couleur de peau, il y a des gens bien et des imbéciles. Solidarité de tous de Bien, sans clivage de couleur, contre les Imbéciles, cette bête immonde qui se porte, plus que jamais, à merveille.

Sur ce point, la LICRA doit comprendre que dans ce monde financiarisé est sans pitié ; il faudrait une convergence des luttes des pauvres, des exclus et des racisés, pour sauver la République. Ainsi, lors de l'attentat contre Charlie hebdo, et en dépit des critiques virulentes de certains fondamentalistes sénégalais, le président Macky SALL était venu manifester à Paris. Lors de l'attentat l'Hyper Cacher, on a vu le courage et la solidarité d'un Africain, au lieu de s'enfuir comme d'autres lapins, Lansana BATHILY a sauvé des vies humaines. Nous partons de l’idée que UN égale UN, parce que toute personne, quelle que soit son origine, est sacrée. Quand on est convaincu du principe d'égalité, de son caractère universel, et non éthique, au lieu de nous insulter et de nous calomnier, à longueur de journée, il faudrait mettre en conformité ses actes et ses paroles. Il faut dire, haut et fort, qu’il n’est pas acceptable que les Noirs soient insultés et calomniés, gratuitement.

Dans ce combat fratricide le fait d'avoir reconnu la légalité et légitimé le Rassemblement national, même s'il ménage encore, pour des raisons tactiques les Juifs, un jour, il y aura un prix fort à payer. Je suis persuadé qu’on n’est pas raciste à 50%. On l’est ou on ne l’est pas. Ceux qui n’aiment pas les Noirs et les Arabes, détestent aussi les Juifs, mais ils n’osent pas le dire, tant qu’ils n’ont pas encore pris le pouvoir. Hélas, bien de nos ancêtres les Gaulois pensent que la présence du Rassemblement national sur la scène politique n'est pas une menace pour la démocratie. Pour eux, le RN a des électeurs donc sa légitimité et sa légitimité ne peuvent être mises en doute. Hannah ARENDT a déjà bien montré que les démocraties occidentales ne sont pas à l'abri de toute tentation dictatoriale. Adolphe HITLER avait aussi des électeurs !

La Grande-Bretagne, une grande démocratie, qui s'est assoupie devant la montée du populisme, est piégée par le BREXIT. La crise est là et ils auront du mal à la résoudre. Comme le dirait Winston CHURCHILL, ici en France, tous les Républicains devraient éviter le spectre de la division et entonner cet hymne : «We shall never surrender !».

Tous ensemble contre la peste brune !

Paris, le 8 septembre 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Comment juger les propos de Lilian THURAM ?» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens