Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 16:01

La nomination de Boris JOHNSON, en qualité de premier Ministre britannique, est une très mauvaise nouvelle pour les forces du progrès ; ce sont des perspectives sombres pour la paix, la Justice, l'Egalité et la Fraternité au sein de la société internationale. Boris JOHNSON promet une sortie de l'Union européenne, même sans accord, au 31 octobre 2019.

Face à la montée des populismes, en fait, les travaux de Hannah ARENDT, Michel FOUCAULT et Samir AMIN ont déjà montré que, bien des individus se croient vivre en démocratie, alors que les forces économiques financiarisées et mondialisées ont pris le pouvoir et contrôlent la sphère politique. Antonio GRAMSCI recommande aux vaincus de s’assurer de l’hégémonie culturelle, seule alternative efficace, pour la conquête et la conservation du pouvoir. Il est donc urgent, à travers certains grands penseurs de l’immanence, complément nécessaire pour ceux croient à la transcendance divine, de retrouver les valeurs fondamentales de la vie, notre humanité, pour un monde fondé sur la justice, l’égalité, la compassion, la fraternité et la bienveillance.

Boris JOHNSON avait tenté, vainement, un coup de force, autoritaire et antidémocratique en interdit le Parlement de se réunir jusqu’au 14 octobre 2019. Boris JOHNSON a voulu aussi organiser des élections anticipées le 15 octobre 2019 ; les parlementaires ont rejeté cette initiative. Les Britanniques ont vivement protesté contre cet Oukase et le Parlement britannique réunit le 3 septembre 2019 a repris la maîtrise de l’agenda du Brexit, infligeant ainsi un camouflet à Boris JOHNSON. C’est une actualité brûlante à suivre, car elle nous concerne tous dans cette bataille entre le Mal et le Bien, entre les forces du Chaos et celles de l’harmonie.

La Cour suprême a jugé, à l'unanimité le 24 septembre 2019, que la suspension du parlement britannique jusqu'au 14 octobre 2019 est «nulle, nulle et non avenue» et que les travaux du parlement pouvaient reprendre sans délai.

Boris JOHNSON à New York accepte la décision de la Cour suprême mais la considère «injuste» et serait inspirée par des motivations politiques, pour empêcher le Brexit.

Gina MILLER à la base de cette campagne judiciaire a infligé une raclée très sévère à Boris JOHNSON. C'est également une défaite morale pour la Reine qui n'a pas fait usage de ses pouvoirs d'arbitrage.

M. Jeremy CORBYN, chef de l’opposition, estime que cette crise ne peut être dépassée que par une démission de Boris JOHNSON, des élections générales et une victoire du Parti travailliste.

Versatile, opportuniste, démagogue, excentrique et populiste, l'ancien maire de Londres, Boris JOHNSON, est une copie conforme de Donald TRUMP. Après les États-Unis, le Brésil, la Hongrie et l'Italie, le monde bascule insensiblement vers un triomphe des forces du Chaos et de la Discorde.

Donald TRUMP a parlé de «stupidité» du président MACRON, à propos de la décision de la France de taxer les G.A.F.A, les géants du numérique. En réaction le Ministre des finances a indiqué qu'il s'agissait de «décisions nationales». On mesure là l'arrogance et toute l'impolitesse de Donald TRUMP qui insulte le président français. Insulter le chef de l'État français dans l'exercice souverain de ses missions, c'est insulter tous les Français. Je suis choqué que Donald TRUMP au mépris des usages diplomatiques et de bienséance emploie, une fois de plus, un tel langage ordurier. Il fait honte à sa fonction.

De quel droit Donald TRUMP se croit il autorisé à nous insulter ? Quand les jeunes de banlieue insultent, c'est des «sauvageons» mais quand TRUMP profère ses insanités on s'en accommode et on s'en tient à des commentaires d'une platitude scandaleuse. Donald TRUMP c'est le président, supposé, de la grande démocratie du monde, il est indigne de cette fonction.

Vous imaginez, désormais, l'atmosphère d'une société internationale dans laquelle Donald TRUMP et Boris JOHNSON sont associés, en termes de provocations, d'indécence, de vulgarité, de violence et de prédation : «Si vous votez Tories (parti conservateur) votre femme aura de plus gros seins, et aurez plus de chances d'acquérir une BMW M3» avait déclaré Boris JOHNSON lors des législatives 2001.

Face à cette montée du populisme, des dîners avec du homard, du Rassemblement national qui plastronne sur les plateaux de télévision et l'attitude irresponsable de certains Français issus de l'immigration prêtant flanc à la critique et accréditant ainsi l'extrême droite, si on n'y prend garde, les prochaines municipales en France du 15 mars 2020 seront les plus sanglantes. Il y a des places à prendre et en politique il faut tuer pour ne pas être tué.

J'invite donc les Français issus de l'immigration à s'inscrire massivement sur les listes électorales et à se défendre, efficacement, contre cette négrophobie ambiante.

L'Afrique aussi, en raison de la convoitise sur ses matières premières, doit face à ce libéralisme sauvage fondé sur la violence, la prédation et le grand mépris des autres, s'unir, pour chasser ses gouvernants corrompus et ses régimes monarchiques et préhistoriques, afin de mieux défendre sa liberté, sa souveraineté et sa dignité.

Paris, le 24 juillet 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

"Boris JOHNSON, Premier Ministre britannique, ou le triomphe de la bêtise humaine» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens