Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 22:29

La campagne des municipales de 2020 a déjà commencé ; ce sera la campagne électorale la plus longue, la plus violente de l’histoire politique française, elle ne s’arrêtera qu’aux présidentielles 2022,  en passant par les régionales de 2021. Au début de cette année 2019, je vous souhaitais une année dans la paix et la concordante nationale. Je pressentais que le résultat des européennes allait dessiner, durablement, la recomposition politique en cours. On savait que les partis politiques traditionnels, en raison de leurs mensonges et de leurs instrumentalisations, étaient discrédités, mais nous n’avions aucune unité de mesure, aucun point de repère, de l’état des rapports de forces politiques en présence. Ces européennes, par la brutalité de leurs résultats, ont tout précipité.

Le seul point de stabilité, ne cessant de progresser, ce sont les forces de la Discorde nationale, devenu un parti respectable alors qu’on célèbre, en grande pompe, le 75ème anniversaire du débarquement, ainsi que les massacres à Oradour-sur-Glane. Y-a-t-il vraiment quelque chose à célébrer dans le pays des droits de l’homme, avec un message universel ?

Jupiter, que l’on croyait à terre, est toujours plus que jamais bien installé dans son Olympe. Grand prédateur des acquis sociaux, il est en train de dévorer, à pleines dents, une droite en lambeaux, dont les restes lepénisées rejoindront, dans le déshonneur et la honte, l’entreprise familiale de destruction de la République.

Toutes les stratégies de Jean-Luc MELENCHON, un formidable tribun, une grande gueule sympa, se sont révélées, jusqu’ici, vouées à l’échec. Il voulait, au début, vampiriser et faire exploser le Parti socialiste dont il est issu, mais c’est Jupiter qui en a hérité une bonne  partie les dépouilles de la «Vieille maison». L’alliance au sein du Front de Gauche n’a pas supporté son hégémonie tyrannique. M. MELENCHON a snobé Benoît HAMON, pendant les présidentielles de 2017, alors que la Gauche avait encore des chances. M. MELENCHON revendiquait le titre de premier opposant au Macronisme, mais il a été coiffé au poteau par les forces de la Discorde et les Gilets Jaunes. Son discours souverainiste ressemblait, parfois à si méprendre, à celui de Marine. Maintenant voilà que le temps du lynchage, d’une partie de ses amis, vient de commencer, tout cela contribue encore à affaiblir davantage les forces du progrès, dont il est encore le tenant. Mais son parti est menacé, lui aussi, d’implosion. On n’aime pas trop les perdants ; ils ont toujours tort, même quand ils ont raison.

Benoît HAMON, courageux et téméraire a fini par jeter l’éponge. Le Parti communiste est toujours à son score microscopique, du temps des défilés de mode. Le Parti socialiste, loin de sortir la tête hors de l’eau, est toujours à 6%. François HOLLANDE, le liquidateur du Parti socialiste, croit toujours à ses chances, à son comeback, et continue de signer ses dédicaces. Les socialistes jouent gros dans ces municipales. Si en 2014, ils avaient perdu des municipalités, avec des opérations de sauvetage, à grande échelle des membres de cabinet, en 2020, pour les municipales, et en 2021, pour les régionales, les enjeux sont cruciaux. C’est quitte ou double. La Gauche, dans son ensemble, qui avait refusé de s’unir, est menacée de disparaître au profit du Rassemblement National et des Marcheurs. Cependant, rien n’est encore perdu, à Paris, si Mme Anne HIDALGO, qui a prêté une attention toute particulière pendant son mandat à l’écologie, réussit, dès le premier tour, une alliance avec les Verts, La France Insoumise et les Communistes.

On veut nous faire croire, face à l’effondrement des vraies forces de progrès, nous n’aurions le choix qu’entre la peste et le choléra. Dans ce tableau noir, après plusieurs décennies de militantisme, j’ai perdu tous mes repères. Je suis à terre et je me lamente de vous, ce n’est pas convenable. Mais que peut-on dire quand, toutes les choses auxquelles on croit sont à vau-l’eau. Mais, je ne flanche pas, je ne renonce pas. Je refuse la voie du déshonneur et de la Discorde nationale. J’ai décidé, comme vous tous, défenseurs de la République, de défendre mon poste, de tenir mon rang de citoyen. Les valeurs d’égalité, de fraternité, de bien-vivre ensemble, ne peuvent pas mourir.

Paris, le 10 juin 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Une violente campagne des municipales de 2020 vient de commencer, ça va saigner !
Une violente campagne des municipales de 2020 vient de commencer, ça va saigner !
Une violente campagne des municipales de 2020 vient de commencer, ça va saigner !
Une violente campagne des municipales de 2020 vient de commencer, ça va saigner !

Une violente campagne des municipales de 2020 vient de commencer, ça va saigner !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens