Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 19:10

Ce reportage de la B.B.C, programmé de longue date, pour interférer sur la campagne des présidentielles, avec l'appui d'une société pétrolière perdante et le témoignage à charge d'Abdoul MBAYE, un homme aigri, propriétaire de mines d'or à Tamba, et qui a ruiné des entreprises sénégalaises, ne devrait être pris que ce qu'il est, c'est-à-dire un règlement de comptes politicien, de bas étage. Dans ce dossier où le décret a été signé par Abdoulaye WADE en 2011, l'opposition semble justifier les vols de Karim et les détournements de Khalifa. Les délinquants, en col blanc, quand ils sont de l’opposition, ne seraient que des «martyrs». Dans ce dossier, une enquête est ouverte, si détournements, il y a, cela doit être sanctionné, et si diffamation, il y a, la sanction doit aussi tomber. On n'a pas de temps à perdre, il faut retourner au travail. Le reste c'est l'affaire de la Justice qui doit être égale pour tous, aucune protection particulière, mais aucune victimisation. Tu voles, tu es puni !

La campagne électorale des présidentielles est bien finie, et l’opposition a été battue, à plate couture, dès le premier tour. A mon sens, s'évertuer à répliquer à ces attaques en dessous de la ceinture, à ce débat du niveau du caniveau, ce serait dépenser une énergie à fonds perdus. Cette stratégie de communication où les conseillers du président vont jusqu'à s'écharper entre eux, par médias interposés, est particulièrement contreproductive et dévastatrice pour l'action du président Macky SALL qui s'égarerait ainsi dans des débats oiseux, peu utiles pour la nation. Le chef de l'Etat n'est pas un commentateur de la vie politique, c'est celui qui agit, en permanence pour le bien public. Laissons à cette opposition bavarde et pleurnicharde, son Ministre favori, celui de la Parole : «Les chiens aboient, la caravane passe» ont coutume de dire mes ancêtres les Gaulois.

Le président Macky SALL a dégagé une stratégie, celle du "Fast track", consistant à optimiser son temps, afin de mieux servir les intérêts du Sénégal. Le temps, comme le dirait Sénèque, c'est une richesse extraordinaire qu'il faudrait gérer avec grand soin. Chaque seconde devrait être consacrée au développement du Sénégal et au bien-être Sénégalais.

Macky, en Maître des horloges et grand Stratège, pharaon des temps modernes, et qui n'a que 5 ans, devrait continuer à s'atteler cette immense tâche, pour faire gagner le Sénégal et entrer dans l'Histoire. Ce qui fait la force de Macky, ce n'est pas le poids de son corps, c'est cette grande capacité de travail, à faire bouger les lignes, en un temps réduit. Je suis en grande admiration de son bilan et de ses réalisations durant son premier mandat. En effet, les Sénégalais aussi, qui n'ont pas été intoxiqués par les calomnies dont il est constamment l'objet, ont réélu brillamment ce pharaon des temps modernes, une force tranquille. Face aux injures, Macky a tenu son rang d'homme, celui de grand bâtisseur.

C'est bien Macky le patron et le grand vainqueur des élections du 24 février 2019, au lieu de se laisser distraire par de mauvais perdants, il a le pouvoir de siffler la fin de la récréation, ce n'est pas à l'opposition de donner le tempo. Il appartient au chef de l'Etat d'imprimer le sens du mouvement de la marche, en prenant des décisions fortes en matière de dialogue national, de politique économique et sociale.

Par ailleurs, et à mon sens, Macky, qui se bat tout seul, devrait se faire aider un parti structuré, combatif et en ordre de marche sur le plan idéologique pour valoriser son action, pour être une force de proposition. La rénovation et la structuration de l'A.P.R. sont devenues une priorité majeure. Les ténors de l’APR, au lieu de faire leur promotion personnelle et de constituer des écuries présidentielles pour 2024, tout le monde devrait être sur le pont, pour faire entrer Macky dans l'Histoire et pour faire gagner le Sénégal. Aucun candidat de l'APR n'aurait de chance en 2024, si Macky échouait.

Paris, le 24 juin 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Macky SALL, maître des horloges» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens