Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 19:15

Macky SALL prête serment pour son deuxième et dernier mandat présidentiel, pour entrer dans l'Histoire. Son bilan est flatteur et il a une vision claire et stratégique pour l'avenir. Ce pharaon des temps modernes peut encore nous surprendre, agréablement.

En ce premier jour de son mandat, et à travers les fortes délégations africaines présentes, le président Macky SALL a montré une belle image du Sénégal, en paix avec lui-même et avec les autres, un Sénégal démocratique, tolérant, stable et émergent.

Le président Macky SALL a fixé ses priorités et s'est engagé à tout mettre en oeuvre «pour la réalisation des rêves de bonheur, de prospérité, de justice et de sécurité» pour les Sénégalais. La jeunesse, 65% ayant moins de 24 ans, reste pour le président Macky SALL une grande priorité.

Jeudi 4 avril 2019, c'est la fête nationale du Sénégal, pays indépendant depuis 59 ans. Le président Macky SALL a réaffirmé sa position de principe pour le panafricanisme en invitant 18 présidents et 52 chefs de gouvernement à son investiture.

On ne peut être indépendant que si travaille pour le développement de notre patrie. En effet, un pays doit défendre sa liberté et promouvoir son développement, sans lesquels nous ne resteront d’éternels colonisés. La souveraineté, c’est maîtriser notre destin, réveiller la conscience des Sénégalais, pour leur identité et la défense des valeurs. Les gouvernants doivent être exemplaires, en pratiquant l’inclusion sociale. Le président Macky SALL, élu pour son dernier mandat, n’ayant pas plus de temps à perdre, est libéré de toute contrainte. Il avait un bon diagnostic des maux dont souffre le Sénégal, à savoir «l’Etat avant le parti», mais aussi «une gouvernance sobre et vertueuse», ainsi que l’équité territoriale, une économie décentrée, une grande transparence dans la gestion de nos ressources. Le président Macky SALL, une force tranquille, ne devrait pas s’égarer dans des débats oiseux, la campagne électorale est terminée, il doit prendre de la hauteur et faire passer le plan Sénégal Emergent à une étape supérieure, pour lutter contre le laxisme et l’indiscipline, pour entrer dans l’Histoire.

Le président Macky SALL a annoncé que les 5 premiers volumes de l’histoire générale du Sénégal, sous la direction d’Iba Der THIAM, vont paraître prochainement : «Cette œuvre monumentale de 25 volumes, sur laquelle travaille depuis plusieurs années une équipe pluridisciplinaire d’éminents historiens et chercheurs sénégalais, est la première du genre pour notre pays» dit Macky. Le développement ne peut être conduit efficacement que si que si les citoyens sont conscients de leur identité de Sénégalais et défendent efficacement leur patrie contre toutes les logiques de prédation et de violence. Il faut lutter contre la mentalité colonialiste et esclavagiste, cause essentielle de notre sous-développement. C’est «l’âme des peuples, ce qui fait leur force et leur grandeur, s’incarne dans leur histoire», dit Macky SALL. La vocation du peuple sénégalais, c’est de rester libre et souverain : «L’asservissement des peuples par l’esclavage et la colonisation, a toujours reposé sur la négation absolue de leur histoire, de leur culture et de leur civilisation», dit Macky.

Par ailleurs, le président Macky SALL a rendu hommage à notre armée, présente sur tous les fronts à l’étranger pour maintenir la paix, et sur le plan intérieur, les forces armées sont un ciment de l’unité nationale, dans la diversité. C’est une armée républicaine, sans coup d’Etat depuis 1960. La richesse du Sénégal vient de sa diversité ethnique, et l’espérance qui habite chacun d’entre nous que le citoyen a les moyens de contraindre les gouvernants à faire mieux.

En définitive, pendant qu’une opposition bavarde, pleurnicharde et peu républicaine, continue à refaire le match des présidentielles déjà perdues, en mettant en avant le superflu et le dérisoire, en revanche, le président Macky SALL, en visionnaire, continue de dérouler son plan Sénégal Emergent, qui va au-delà de son mandat, jusqu’en 2035. Le président Macky SALL, en pharaon des temps modernes, reste, fondamentalement, attaché à l’essentiel, le bien-être, la sécurité, la souveraineté et l’unité du Sénégal.

Pour la mise en œuvre de la phase 2 du plan Sénégal Emergent, M. Mahammad Boun Abdallah DIONNE, premier ministre depuis 2014 est reconduit Premier ministre et Ministre d’Etat Secrétaire général de la Présidence de la République. Il s’agit d’un «recentrage» du gouvernement. On va vers une présidentialisation de l’Etat, avec la suppression du poste de Premier ministre, pour la souplesse, la performance, l’efficacité, la lisibilité et la clarté des échelles de responsabilités. Le Président de la République qui sera le chef, va décider ; il veut aller vite. Le Président commande et les autres exécutent ; ceux qui cour-cuitaient le Premier ministre n’auront plus d’alibi. Dans un régime présidentielle, le Premier ministre n'a pas de valeur ajoutée, mais c'est plutôt une source de complications.

Le Président Macky SALL ne souhaite pas que son dernier mandat ne soit pollué par des ambitieux qui ne pensent qu'à la succession pour les présidentielles de 2024. Il veut réussir son quinquennat et avoir des résultats tangibles avant la fin de son dernier mandat.

M. Maxim Jean Simon N’DIAYE, auparavant Secrétaire de la Présidence de la République, est nommé Secrétaire général du gouvernement. Il est mis fin aux fonctions aux fonctions de Seydou GUEYE, ancien Secrétaire du gouvernement.

La nomination des membres du gouvernement dépendra de différents dosages en tenant compte des considérations politiques, géographiques et cognitives, en prenant en compte les priorités des Sénégalais.

Paris, les 3 et 6 avril 2019, par Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

«Macky SALL, un nouveau mandat pour marquer l'Histoire du Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Macky SALL, un nouveau mandat pour marquer l'Histoire du Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Macky SALL, un nouveau mandat pour marquer l'Histoire du Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
«Macky SALL, un nouveau mandat pour marquer l'Histoire du Sénégal» par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens