Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 18:35

"Première visite d'Etat du président chinois XI Jinping, au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr 

M. XI Xingpin, président chinois entame, au Sénégal les 21 et 22 juillet 2018, une tournée africaine qui le mènera au Rwanda et en Afrique du Sud.

Depuis la fin de la guerre froide, et pendant la France est restée focalisée et hantée par les questions migratoires, les Chinois ont pris des parts de marchés importants en Afrique. Au Sénégal, la Chine a déjà réalisé le Stade de l'amitié, un barrage de désalinisation en Casamance, l'hôpital régional de Casamance, un théâtre et des infrastructures portuaires. Actuellement la Chine est engagée dans de nombreux projets d'un "Sénégal émergent" comme la fameuse autoroute "Ila Touba", le pont de Fondiougne, les forages multivillages. Les Chinois veulent même installer une usine de textile et racheter des terres pour l'agriculture. Le président Macky SALL, en rupture avec la politique d'Abdoulaye WADE qui avait privilégié les relations avec TAIWAN, a choisi la République populaire de Chine qui est ainsi devenue le 1er investisseur au Sénégal et son 2ème partenaire commercial. La diplomatie chinoise se fonde sur quelques principes : des rapports mutuellement avantageux et un respect de la souveraineté, ainsi qu'une rupture manifeste avec "l'afro-pessimisme" entretenu par les Occidentaux. Les rapports entre la Chine et l'Afrique pourraient être du "gagnant-gagnant"  ; la Chine, 2ème puissance mondiale en pleine expansion, recherche des matières premières et les pays africains ont pour souci de diversifier leurs relations commerciales et de sortir ainsi de la logique du "pré-carré" dans laquelle l'ancien colonisateur les enfermés.

Par ailleurs, constatant que l'octroi d'un visa, même pour nos étudiants francophones est devenue un parcours de combattant en dépit des soit-disants liens de francophonie qui nous unissent, la Chine, à travers son Institut Conficius, accorde, massivement, des bourses aux étudiants africains. On sait que les liens culturels créent aussi une dépendance économique. Peu importe la méthode, pourvu que le chat attrape des souris disait, en substance, DENG Xiao Ping.

Une importante communauté chinoise est déjà installée à Dakar, et a supplanté les commerçants libano-Syriens, un vestige du colonialisme.

Le Sénégal, pour mieux assurer son indépendance a diversifié ses relations économiques, notamment avec la Turquie et le Maroc.

Dans cette République sénégalaise qui ne produisait que des cacahuètes, depuis que du pétrole et du gaz ont été découverts à profusion dans ce pays, les Français, qui nous snobaient, ont brutalement changé de fusil d'épaule. Désormais, la société Total réclame sa part de gâteau, les géants de la distribution, comme Casino, veulent s'installer au Sénégal. Un TER et le centre de Diame nadio sont en construction.

Le candidat MACRON avait fait une bonne analyse des rapports entre l'Afrique et la France qui sont des "opportunités à saisir". Sitôt élu, face à un Front national arrogant, le président MACRON a changé de fusil d'épaule ; le discours colonialiste, paternaliste et esclavagiste a repris le dessus, notamment avec une nouvelle loi scélérate sur l'immigration et cette théorie honteuse sur les "ventres" de nos mères agitant ainsi en filigrane la fumeuse théorie du "grand remplacement". Justement, la Chine, un pays sur-peuplé, a pu vaincre le sous-développement en moins de 30 ans.

Je suis persuadé, qu'en raison des liens historiques et la langue commune qui nous unissent à la France, une coopération équitable, fondée sur la justice et la fraternité, est préférable à cette rhétorique frontiste, contreproductive ne pouvant que nuire aux intérêts de la France, notre alliée naturelle. Bien qu'une partie de la France redoute le multiculturalisme, les Français issus de l'immigration auraient pu être un solide lien entre l'Europe et l'Afrique. En effet, les sociétés multinationales françaises, opérant en Afrique, devraient employer et valoriser ces Français issus de l'immigration qui sont un atout en raison de leur parfaite connaissance de l'environnement africain.

En tout cas, les Chinois, dans  leur pragmatisme, sont à l'assaut de l'Afrique ce "continent d'opportunités" comme l'avait si bien qualifié le président MACRON.

Paris, le 19 juillet 2018 par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr

"Visite d"Etat du président chinois XI Jinping au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"Visite d"Etat du président chinois XI Jinping au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"Visite d"Etat du président chinois XI Jinping au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"Visite d"Etat du président chinois XI Jinping au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr
"Visite d"Etat du président chinois XI Jinping au Sénégal" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens