Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 09:51

Si M. Mounir MAHJOUBI, député du XIXème et Secrétaire d’Etat au  Numérique, mettait fin aux fonctions de Mme Rokhaya DIALLO au sein du Conseil national du numérique, ce serait un casus belli.


Mme Rokha DIALLO, journaliste et une habitante du XIXème arrondissement, d’origine sénégalaise, et bien investie pour le combat de la diversité, ne cesse de dénoncer, à juste titre, que les Français issus de l'immigration ont été "chassés de la lumière" en référence à une expression de James BALDWIN. Traités en citoyens de seconde zone, en indigènes de la République, les "Non-souchiens" suivant une expression d'Alain FINKIELKRAUT, pourtant qui a des racines polonaises, doivent rester des nègres sages et obéissants. Cette conception ethnique, esclavagiste et colonialiste de la nationalité suscitera une grave réprobation.


Le gouvernement s'est inquiété de la présence de Rokhaya Diallo, écrivaine, militante féministe et connue pour ses positions antiracistes et contre l'islamophobie. Elle est également chroniqueuse au sein de l'émission Touche pas à mon poste. C'est la députée de droite "Les Républicains", Valérie BOYER, qui s’est insurgée contre cette nomination, qualifiant Mme Rokhaya DIALLO de militante "féministe" et "décoloniale". Grande amie de Laurent WAUQUIEZ, la députée des Bouches-du-Rhônes, Valérie BOYER, fait partie de cette Droite lépenisée et décomplexée qui pratique le racisme à haute dose.

Lors de son voyage en Algérie, et en réponse à une question d'un jeune, le président MACRON prétendait que la colonisation c'est du passé ; il faudrait maintenant regarder l'avenir. Certes, le président MACRON a accordé une importante place à la diversité au sein de l'assemblée nationale, et je l'en avais félicité. Mais aussitôt après, M. MACRON a bâillonné la liberté d'expression de cette sensibilité particulière. Un bon nègre, c’est celui qui ferme sa gueule et qui fait ce qu’on lui demande de faire, en somme un retour à la «Case de l’Oncle Tom». La France serait-elle devenue une énorme plantation de canne à sucre ? C’est une conception esclavagiste de la citoyenneté, pour nous les «Non-souchiens»,  une diversité alibi qu’il faudrait, énergiquement, dénoncer. Dans sa démarche colonialiste et paternaliste, M. MACRON avait, lui-même, ravalé le président Burkinabé au rang de simple électricien.


Nous n'avons ni yacht, ni de Harley-Davidson, ni maisons secondaires dans les paradis fiscaux (Suisse et Saint-Barthélémy). Nous les «Non-souchiens», notre principale richesse ce sont les valeurs républicaines d'égalité réelle et non de façade, de fraternité et de bien-vivre ensemble. Si la République reste confinée à l'entre-soi et uniquement pour les gens qui vont bien, nous contesterons fortement cet ordre hypocrite et paternaliste.


Cette conception ethnique, esclavagiste et colonialiste de la citoyenneté, issue d'un "Vieux monde", appellera, de notre part, une prompte et vigoureuse réaction.

Je rappelle que Mme Marie EKELAND, présidente du Conseil numérique, et Yves GEOFFARD ont démissionné du Conseil national numérique, estimant que les conditions de sérénité et d'indépendance cet organisme ne sont pas réunies.


Paris, le 20 décembre 2017, par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.f

«Une chasse aux sorcières des Non-souchiens : le cas de Mme Rokhaya DIALLO», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens