Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA
  • Contact

Recherche

5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 21:03

M. Édouard PHILIPPE, premier ministre : la bonne prise du président MACRON" par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr 

Né le 28 novembre 1970 à Rouen, député de la Seine-Maritime, M. PHILIPPE est maire du Havre depuis le 24 octobre 2010. Énarque conseiller d'État, avocat et écrivain, il a milité dans les annees 90 d'abord au Parti socialiste dans la mouvance de Michel ROCARD. Ensuite il rejoint en 2001 l'équipe municipale d'Antoine RUFENACHT, maire du Havre en qualité d'adjoint en charge des affaires juridiques. Enfin, proche d'Alain JUPPÉ dont il a été membre de son cabinet au ministère de l'écologie. Il le soutient en 2016 lors de la primaire de la Droite et du Centre. Il a été employé chez AREVA, c'est apparemment un pro nucléaire.

En dépit d'une culture familiale de gauche, son grand-père ayant dockers communiste au Havre, M. PHILIPPE assume ses convictions de Droite. En effet, il n'a pas voté notamment le mariage pour tous, le non-cumul des mandats, la transition énergétique, ainsi que la loi sur la transparence de la vie publique.

Avec son slogan "ni de Droite ni de Gauche" M. PHILIPPE est une bonne prise pour le président MACRON. Les amis de M. JUPPÉ, se sentant à l'étroit au sein des Républicains depuis que M. FILLON a fait virer vers la Droite dure avec son mouvement "SenÉdouard s commun", pourront basculer, sans remords, vers En Marche.

Pendant la campagne des présidentielles de 2017 il a consacré dans le journal LIBÉRATION des chroniques intitulées "chroniques, côté droite" qui donnent des indications sur son orientation politique et en particulier sa position à l'égard du président MACRON.

En effet, tout le monde avait sous estimé le jeune candidat MACRON qui s'est révélé fin stratège. "MACRON qui n'assume rien, mais promet tout, avec sa fougue d'un conquérant juvénile et le cynisme d'un vieux routier" écrivait Édouard PHILLIPPE dans le journal Libération du 18 janvier 2017. Le futur premier ministre s'interrogeait dans même chronique : Qui est MACRON ? 

"Pour certains, impressionné par son  pouvoir de séduction et sa rethorique réformiste, il serait le fils naturel de KENNEDY et de MENDES-FRANCE. On peut en douter. Le premier avait plus de charisme, le second plus de principes. Pour d'autres, il serait Brutus, fils adoptif de CESAR" dit M PHILIPPE qui écrit que M. MACRON ce serait le retour du religieux : "M. MITTERRAND nous avait quitté en disant croire aux forces de l'esprit, M. MACRON arrive en les assumant d'emblée. Après tout, il aurait tort de se gêner. Il marche sur l'eau en ce moment. Il guérit les aveugles, il multiplie les pains, il répand la bonne parole".

Pour PHILIPPE le président de la République devrait être un arbitre au-dessus des luttes politiques et les gouvernants ne devraient pas être prisonniers du court terme. M PHILIPPE a lui-même dégagé dans une chronique du 3 mai 2017 "l'étroit chemin de M. MACRON" dans laquelle il avance que le nouveau président "devra transgresser. Sortir du face-à-face ancien, culturel, institutionnalisé et confortable de l'opposition gauche-droite pour constituer une majorité d'un type nouveau. Son chemin sera étroit. Et risque. On imagine le fameux système se laisser faire".

En fait la recomposition est en Marche, mais on ne connaîtra l'état de décomposition, éventuellement, de l'ancien monde qu'à l'issue des législatives de juin 2017. 

La Droite est "annexée" ironise la France Insoumise et le FN crie déjà à la reconstitution de "L'UMPS". 

Devant l'échec des partis traditionnels,  M. MACRON est condamné à réussir, sinon le FN, bien déstabilisé provisoirement, pourrait renaître  d'une nouvelle désaffection à l'égard de la Politique.

En tout cas, c'est une période inédite qui passionne tous les observateurs de la vie publique. 

Pour l'instant, c'est un sans faute pour le prétendu "conquérant juvénile" que personne n'avait pris au sérieux.

Cependant restons prudent "il ne faudrait pas vanter les mérites de la nuit avant qu'il ne fasse jour" suivant un dicton peul. C'est aux actes qu'il faut juger un gouvernement.

Souhaitons bonne chance à la France, tant qu'elle restera elle-même c'est-à-dire républicaine, citoyenne, fraternelle et pour le bien vivre ensemble.

Paris le 15 mai 2017 par M. Amadou Bal BA baamadou.overblog.fr

Edouard PHILIPPE premier ministre

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blog de BA Amadou
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens