Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE) Bnf Gallica
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA
  • Contact

Recherche

21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 22:10

M. Benoit HAMON est un état d’esprit de gagner les présidentielles de 2017. Il existe une majorité sociale qu’il veut transformer en majorité politique et M. HAMON s’adresse, non pas aux appareils politiques, mais à tous les militants de gauche qui ne veulent ni de M. MACRON, ni d’une Droite dure, ni du Front National. C’est dans le même état d’esprit des Primaires, que M. HAMON a pour ambition de gagner les présidentielles, pour faire battre le cœur de la France. Il y a une urgence à tourner la page de l'austérité et tout mettre en œuvre que cela change, vraiment. Mais M. Jean-Luc MELENCHON, avec des expressions particulièrement désobligeantes et outrancières, comme il en a le secret, ne veut pas s’accrocher «au corbillard» du Parti socialiste. M MÉLENCHON, avant même que les discussions ne démarrent, propose à M. HAMON de soutenir une candidature, la sienne. Au delà des questions de préséance ou d'outrages verbales de M. MÉLENCHON, un ex -socialiste, a des comptes à régler avec notre parti ; il avait échafaudé toute sa stratégie de lutte contre l'aile libérale du PS, mais c'est Benoît HAMON qui a gagné les primaires. Il va falloir que M. MÉLENCHON change de logiciel. Nous ne sommes pas ses ennemis, mais ses alliés pour battre la Droite et l'extrême droite qui peut gagner dès le 1er tour, si on n'y prend garde.

M. MÉLENCHON se pose en adversaire résolu du FN ; ce serait un comble si c'était lui qui faisait élire Mme LE PEN dès le 1er tour ! M. MÉLENCHON qui souhaite peut-être l'échec de la Gauche, se trompe d'ennemi. M. MÉLENCHON sera jugé par le Tribunal de l'histoire, si par mégarde les fachos prenaient le pouvoir.

M. MÉLENCHON n'a pas été correct avec ses alliés communistes. Quand on parle de préséance, tu remarqueras qu'il a pris sa décision de se lancer dans les présidentielles, sans concerter ses alliés communistes ; c'est une drôle de façon de faire quand on veut être un démocrate exemplaire. C'est vrai qu'il a une grande admiration pour Fidèle CASTRO.

Rien n'empêche les communistes, qui ont toujours travaillé de très bonne manière et dans le respect mutuel, de négocier avec Benoît HAMON, notamment pour les législatives. Et là M. MÉLENCHON se retrouvera tout nu, si je puis m'exprimer ainsi.

En revanche, si la dynamique de M. HAMON se confirmait, les égos seront vaincus. Certes, il y a une difficulté à construire le rassemblement, pour vaincre les politiques d’austérité. Cependant, M HAMON travaille pour que le rassemblement se fasse avec les Verts afin de «construire une nouvelle dynamique politique» et de gagner. Dans ces échanges, il faut des étapes transparentes, pour un modèle reposant sur des énergies renouvelables et une indépendance énergétique de la France.

M. Benoît HAMON a réussi à stopper net la tentation des électeurs socialistes d'aller vers le mouvement "en Marche". M. Emmanuel MACRON marche, mais on ne sait pas où est-ce qu'il va. "Il faut qu'Emmanuel MACRON parle à Emmanuel MACRON" recommande pour Benoît HAMON, pour plus de cohérence. En adoptant de plus en plus, un discours clivant, M. MACRON n'a pas convaincu avec son slogan "ni droite, ni gauche". Comme le dirait le cardinal de RETZ "on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens".

Finalement les électeurs de gauche probablement utile au 1er tour pour la gauche radicale et sectaire de M. MÉLENCHON et le flou de M. MACRON. "Quand c'est flou, c'est qu'il y'a un loup" dit Martine AUBRY.

M. HAMON envisage de mettre en débat la 6ème République un projet qui sera soumis au référendum. L’exécutif, le gouvernement, comme le Président de la République, doivent être responsables devant le parlement, y compris par la procédure de l’Impeachment (non-respect de ses engagements, déviances). M. HAMON veut mettre en place un 49-3 Citoyen. Il faut que valoriser les différentes culturelles, mais aussi que les citoyens se parlent et se rassemblent. Il y a déficit démocratique ; il faut que les citoyens aient un droit d’initiative, mais celui-ci doit être encadré. La primaire a laissé des traces, à cause des débats vifs, mais il y a également un vainqueur, c’est M. HAMON. Sa responsabilité est de construire une majorité présidentielle contre une Droite dure qui veut défaire des acquis sociaux (compte pénibilité, garantie jeune, droit à la déconnexion). Il amendera la loi El KHOMERI. Il assume les désaccords sur la déchéance de la nationalité, mais il se tourne vers le futur. La Gauche trouvera matière à se rassembler. M. HAMON est favorable à la proportionnelle, avec une dose de majoritaire. Il faut que le parlement dégage des majorités, mais avec une représentativité de chaque sensibilité.

M. HAMON s’engage sur trois référendums : sur le vote blanc, le droit de vote des étrangers aux élections locales et le 49-3 citoyen. M. HAMON veut redonner la parole aux citoyens sur les grands enjeux qui nous divisent.

A propos du débat sur la colonisation, M. HAMON demande des regrets, mais ne considère pas la colonisation comme un crime contre l’humanité. «Je ne suis pas pour caractériser cela comme un crime contre l’humanité».

S’agissant des graves bavures policières dans les banlieues, la colère des habitants de ces zones est légitime. M. HAMON propose que les policiers soient mieux payés et mieux formés lorsqu’ils sont affectés en banlieue. En banlieue, il n’est pas normal que les parents soient inquiets pour leurs enfants face aux policiers dont la mission est de protéger les citoyens. Chaque père de famille a des inquiétudes et il a peur qu’un contrôle d’identité au faciès ne dégénère. M. HAMON ne sous-estime pas la colère des policiers, mais chaque citoyen n’a pas à avoir peur de la police. Chaque citoyen a le droit d’être protégé par les forces de l'ordre. M. HAMON veut rétablir la police de proximité et recruter des policiers supplémentaires ; cela a un coût, mais il l’assume. La Droite veut réduire le nombre de fonctionnement, les dotations des collectivités locales, les subventions aux associations et la culture, mais aussi construire des places de prison, en s'attaquant aux mineurs. Donc, il y aura plus d’inégalités et de violence. Par ailleurs, M. Benoit HAMON veut créer un corps d’inspection contre les discriminations (logement, d’accès à certains lieux, à un travail). Il faut respecter le principe de non-discrimination et le principe de l’égalité réelle. «Il faut faire attention aux mots qui chantent plus qu’ils ne parlent» disait Paul VALERY.

La prohibition du cannabis a échoué. Il faut sortir du déni. Il faut une campagne de prévention des addictions. On le fait contre le tabac et l’alcool et on pourra faire de la prévention contre le cannabis. On peut s’épanouir sans consommer de la drogue.

M. HAMON réclame un nouveau traité budgétaire européen (déficit, choix monétaire, calendrier budgétaire, traité énergétique). C'est le dysfonctionnement du système conduisant à venir en aide à la dette privée qu'il faut dénoncer. Même si la majorité est de droite au parlement européen, M. HAMON veut faire bouger les lignes. Ainsi, l’Allemagne n’est pas un bloc monolithique ; certains Allemands ne sont pas d’accord avec la rigueur budgétaire. Il faut reprendre une construction européenne sur la base de projets, y compris dans le domaine de la défense et la stratégie industrielle. Avec une Amérique isolationniste, les Européens doivent resserrer les rangs. La politique d’austérité a échoué et n’a pas mis fin à l’endettement qui a explosé. Il faut relancer la machine industrielle.

M. HAMON maintient son projet de revenu universel. Avec le Pacte de responsabilité et le CICE, on a dépensé des milliards, sans contrepartie. Bill GATE a reconnu que la taxe sur les robots est pertinente. Il faut de nouvelles protections sociales, et des innovations, et ainsi penser des transitions à mettre en œuvre. Il faut un nouveau pilier à la sécurité qui protège face à ces profondes mutations.

Paris, le 19 février 2017, par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Benoît HAMON au Grand jury RTL Le Monde du 19 février 2017», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blog de BA Amadou - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens