Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 19:36

Cet article a été publié dans le journal FERLOO édition du 9 novembre 2016.

Personne n'avait sérieusement envisagé une victoire massive de Donald TRUMP, candidat fantasque et truculent, aux élections présidentielles américaines. Pourtant ce tremblement de terre indique que l'Amérique renoue avec ses vieux démons qu'est la ségrégation raciale. L'écrivaine américaine, Maya ANGELOU, avait bien qualifié l'Amérique de "grande plantation" de coton. La campagne électorale, particulièrement médiocre, s'est focalisée sur la personnalité des candidats alors que bien des gens qui se sentent déclassés notamment les petits Blancs veulent sanctionner les 2 mandats d'OBAMA. Finalement, c’est dans ce calme plat que les voix caricaturales et tonitruantes se font mieux entendre.

En effet, grand prédateur sexuel et outrancier, Donald TRUMP est ouvertement raciste, complotiste, xénophobe, homophobe, misogyne, isolationniste et populiste. Ce milliardaire qui se veut anti-système, du haut sa tour d'ivoire, avait promis un "Brexit puissance 10", la baisse des impôts des riches et l'expulsion de millions d'illégaux. Face à un homme aussi irresponsable, à qui son équipe de campagne avait interdit de Tweeter 2 jours avant le scrutin et qui détient l'arme nucléaire, on peut s'attendre au pire. Jusqu'où ira t-il ? Je crois que, dans ses improvisations, il est capable de tout. "God Bless America !" disent les Anglais. J'ai envie d'étonner la chanson des Beatles : "We all Live in a Yellow Submarine".

Après une campagne électorale acrimonieuse et clivante, Donald TRUMP a surpris, pour sa première déclaration apaisante et en annonçant, en rupture avec son idéologie néo-conservatrice, un programme de grands travaux purement keynésien. Il est vrai que, dans sa démarche isolationniste, il peut trouver une importante source de financement de ses projets, en stoppant ces guerres ruineuses et contre-productives des Occidentaux contre le fondamentalisme islamique. En effet, jusqu'ici ces relents belliqueux ont enrichi les lobbies d'armement, installé des gouvernements islamiques, provoqué des vagues de migration et jeté, dans le plus grand dénuement, des millions de personnes vivant correctement auparavant (Libye, Irak et Syrie).

Le parti démocrate n'a pas pu gagner un troisième mandat, une femme ne sera pas présidente des Etats-Unis. Hillary s'est heurtée au plafond de verre. Sûr d'elle-même, Hillary a mal négocié le ralliement de Bunny SANDERS. Et c'est surtout la revanche des petits Blancs après deux mandats hautement symboliques, mais très mitigés de Barack OBAMA qui n'a pas convaincu la communauté noire toujours confrontée à la grande pauvreté et à la violence policière. Ce qui a suscité ce livre de Ta-Nehisi COATES "la colère noire". C'est donc un sévère revers pour Barack OBAMA. Je formule le voeu que Michelle OBAMA reprenne le flambeau aux élections présidentielles de 2020 pour laver cet affront.

Cette victoire de Donald TRUMP est également un pied de nez à l'Europe et un renforcement des positions de Vladimir POUTINE aux relents nationalistes et belliqueux. TRUMP rêve d'une grande Amérique recroquevillée sur elle-même et qui écrase les faibles.

En France, l'extrême-droite doit se sentir pousser les ailes. Marine LE PEN a déjà félicité Donald TRUMP, flairant la dynamique que cette victoire peut lui procurer en termes de légitimité en France. En effet, personne n'attendait Donald TRUMP qui se présente comme étant le candidat anti-système. Il a vaincu les réticences du parti républicain et fait mentir les sondages. Marine LE PEN est discrète ; elle sait qu'avec la double ration de frites de M. SARKOZY, elle pourra rafler la mise des présidentielles, d'autant plus que M. HOLLANDE, qui a trahi Jean JAURES et ses promesse du Bourget du 22 janvier 2012, croit encore en ses chances. Pourtant, M. HOLLANDE, homme intègre et estimable, a saccagé tous les fondamentaux de la gauche (refus du droit de vote des étrangers aux élections locales, projet avorté et honteux sur la déchéance de la nationalité). Son slogan que de campagne que j'avais relayé était : "le changement, c'est maintenant !". Le changement est arrivé, mais pas celui qu'on attendait. En effet. M. HOLLANDE, par ses renoncements et ses bifurcations, a détruit toute envie de militer. Il entretient un faux suspens sur sa candidature ; ce qui rend encore l'atmosphère plus délétère. Chacun, croyant son heure venue, plante des banderilles sur les chances d'une victoire de la République. La Gauche sonne l'hallali face à un président discrédité, et part largement divisée. Même les communistes, avec moins de 2% du corps électoral, ont la tentation de l'autonomie. Autant dire que toutes les conditions sont réunies pour une victoire de Marine LE PEN dès le 1er tour des présidentielles. Or, tout le monde se positionne pour le 2ème tour des présidentielles. Mais, avant le 2ème tour, il y a bien un 1er tour.

Je sais que les Français issus de l'immigration sont sceptiques vis à vis de la politique et le mandat calamiteux de M. HOLLANDE les renforce dans cette position. L'élection américaine montre bien que si on ne s'occupe pas de la Politique, au sens noble du terme, c'est-à-dire si on ne donne pas son avis sur les échéances électorales majeures, la politique va s'occuper de vous. Or, la tendance majeure, dans les pays occidentaux, atteste que des vents mauvais soufflent sur le monde. Ça pue !

Arrêtons de nous lamenter ! Pour toutes les personnes, quelque soient leurs origines, attachées à la justice, à l'égalité, à la fraternité et au bien-vivre ensemble, il faudrait entrer résolument en résistance. Comme Nelson MANDELA, face à la tyrannie je reprendrai à mon compte le poème «Invictus» de William Ernest HENLEY (1843-1903) :

«Dans les ténèbres qui m'enserrent

Noires comme un puits où l'on se noie

Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient

Pour mon âme invincible et fière.

Dans de cruelles circonstances

Je n'ai ni gémi ni pleuré

Meurtri par cette existence

Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu de colère et de pleurs

Se profile l'ombre de la Mort

Je ne sais ce que me réserve le sort

Mais je suis, et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin

Nombreux, les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

Je suis le capitaine de mon âme».

Mes amis, quittons la mélancolie et la tristesse, pour rejoindre la tendresse, l'amour, la joie et l'espérance.

Paris, le 9 novembre 2016 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Michèle OBAMA, future présidente des Etats-Unis en 2020.

Michèle OBAMA, future présidente des Etats-Unis en 2020.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens