Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 00:17

Au premier mandat en 2008, de Barack OBAMA, un métis président des États-Unis, j'avais jubilé sans modération. J'estimais, qu'en politique, les symboles ont une grande valeur. Tout reste possible si chaque citoyen se donnait les moyens d'atteindre ses objectifs. Pourtant, dans une grande démocratie comme l'Amérique, "Les Noirs vivent tous dans une grande plantation" disait l'écrivaine noire américaine Maya ANGELOU. Pourtant, Martin Luther KING caressait un rêve d'égalité réelle dans lequel les Noirs "ne seraient plus jugés en raison de la couleur de leur peau, mais à la nature de leur caractère". Il appelait de tous ses voeux à l'égalité, la fraternité, en vue combattre l'injustice et l'oppression, pour faire triompher ainsi la liberté et la justice. Certains conservateurs avaient estimé, hâtivement, que ce premier mandat n'était qu'un accident de l'histoire. Barack OBAMA ne serait élu que par défaut face un candidat républicain discrédité.


La réélection de Barack OBAMA, en 2012, a fait mentir ces préjugés raciaux faisant croire que les Noirs sont nécessairement incompétents et disqualifiés, par principe, pour exercer toute haute responsabilité. On le voit bien en France, où les racistes ont la banane, un traitement honteux a été réservé à Christiane TAUBIRA. Le lynchage de Mmes Najat VALLAUD-BELKACEM, en passant Myriam El KHOMERY à Rachida DATI, est l'un des grands scandales de notre ère.


La réélection de Barack OBAMA, qui fera date dans l'histoire, n'a pas fait disparaître l'inquiétude des Noirs aux États-Unis qui sont confrontés à violences policières sans précédent dans cette "grande plantation" à tel point qu'un mouvement est né "Black Lives Matter". En France, on continuera de réclamer justice et vérité dans le lâche assassinat d'Adama TRAORE par la gendarmerie. En effet, plus de 112 jeunes noirs ont perdu la vie au cours de violences policières, sans enquête sérieuse. L'affaire Bouna et Zied qui avait conduit aux graves violences urbaines de 2005, ainsi que ces familles africaines qui ont perdu la vie dans des incendies criminels à Paris dans les années 80, sont restés un grand traumatisme.


Force est de constater que sous les mandats de Barack OBAMA, les inégalités restent fortes aux Etats-Unis. La campagne des élections présidentielles de 2017 avec Donald TRUMP, un candidat ouvertement raciste, laissera de profondes traces dans la société américaine, quelque soit l'issue de ce scrutin. En effet les deux mandats de Barack OBAMA après le mouvement conservateur du "Tea Party" ont fait naître un goût de revanche des petits Blancs face à la montée en puissance, dans la sphère politique, des communautés noires et hispaniques.

L'élection de Barack OBAMA, dont le père est d'origine Kenyane, avait suscité un énorme espoir que les relations avec l'Afrique seraient empreintes de plus de justice et d'équité. Son discours au Caire avait laissé entrevoir que l'Amérique abandonnerait cette guerre des religions entre l'Occident et l'Afrique pour entamer un dialogue fructueux fondé sur le respect et la confiance mutuels. Il n'en est rien. Barack OBAMA est resté recroquevillé dans les limites du territoire américain, et a préféré recommander aux Africains prendre eux-mêmes en charge leur destin.

Cependant, il ne faudrait pas sous-estimer la puissance symbolique des deux mandats du président OBAMA. L'Amérique reste le pays où tous les rêves sont possibles. Cet optimisme mesuré est à lui tout seul résumé par le slogan de campagne d'OBAMA en 2008 : "Yes We Can". Barack OBAMA avait lui-même écrit un ouvrage "l'audace d'espérer". Le fait, qu'un musulman d'origine indienne soit élu maire de Londres, se rattache, à mon sens, à cette "audace d'espérer".

Même si les mauvais soufflent sur notre belle France, rien n'est perdu si les républicains refusaient le chaos, l'impasse et l'intolérance, pour faire prévaloir les idéaux d'égalité et de fraternité de la Révolution française de 1789. La vraie France, en cette aube du 21ème siècle, est nécessairement diverse, multiraciale, ouverte sur le monde et l'Europe, avec son message universel d'égalité de fraternité et du bien-vivre ensemble. De ce point de vue, la politique reste noble ; nous devrions prendre en charge notre destin et refuser la tyrannie des professionnels du mensonge.

Paris, le 5 novembre 2016 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

La présidence américaine hautement symbolique de Barack OBAMA (2008-2016)», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
La présidence américaine hautement symbolique de Barack OBAMA (2008-2016)», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/
La présidence américaine hautement symbolique de Barack OBAMA (2008-2016)», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mbayame Ball 21/11/2016 12:58

MERCI

Liens