Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 17:33

Certains observateurs, inspirés par une perte de repères et par la confusion des genres, recommandent aux électeurs de gauche de participer aux primaires de la Droite et du Centre des 20 et 27 novembre 2016. Pour eux, Alain JUPPE serait le moindre mal face à une droite lepénisée représentée par Messieurs SARKOZY et FILLON.

Je n’irai pas voter à ces primaires. Entre caïmans et crocodiles, je ne vois pas la différence ; avec leurs longues dents acérées qu'ils se dévorent entre eux ! En effet, l’examen attentif des propositions faites par les principaux protagonistes montrent que sur le fond, ils sont d’accord presque sur tout, c’est une question de nuance à la marge, de posture et de personnalité. Sous l’effet de la remontée de M. FILLON dans les sondages, M. JUPPE a durci le ton. Ils vilipendent les élites et se présentent comme étant des candidats anti-système. Pourtant nous ne sommes pas frappés d'amnésie. En effet, loin d’être des hommes neufs, certains même ont un casier judiciaire ou trainent de lourdes casseroles. On se souvient, que quand ils étaient aux commandes de l’Etat, les désastres de leur politique pour les plus faibles et la lepénisation de leur politique. Sous la menace du Front National qui ne cesse de progresser, ces vieux chevaux de retour droitisent encore plus leur programme. Entre la Droite et le FN les digues sont rompues.

I – La jolie Droite avec ses crocs acérés

Dans ces primaires, le programme de la Droite peut être résumé en deux points :

A – La Droite propose un saccage des acquis sociaux

Il est indéniable que pour la Droite, les exclus sont des assistés. Il faudrait par conséquent diminuer la dépense publique, réduire les allocations de chômage et le nombre de fonctionnaires, porter le temps de travail à 39 heures pour le même salaire.

Ils veulent surtout réduire les impôts des riches. Mais il faut que quelqu’un paie !

Ces coupes sombres dans le budget se traduiront, immanquablement, par un saccage des acquis sociaux, une destruction de la qualité du service public, et une plus grande souffrance pour les exclus.

«Mon ennemi c’est la finance» avait dit François HOLLANDE. Mais il a appliqué, avec Emmanuel MACRON, une politique libérale. La Droite qui le critique aujourd’hui, veut encore renforcer ses privilèges et affaiblir davantage les sans-dents.

B– La Droite propose un massacre des populations issues de l’immigration.

La Droite, avec la question de l’immigration, révèle au grand jour sa lepénisation des esprits. Point n’est besoin, dans ses propositions, de renforcer le bien-vivre ensemble, la solidarité et la fraternité ; elle n’expose que des mesures punitives et répressives, ainsi que la stigmatisation de ces populations qui ne font pas partie, à leurs yeux de la communauté nationale. Ce ne sont que des «immigrés».

On connaît la «double ration de frites», sans jambon, que propose M. SARKOZY dans les cantines, pour les enfants musulmans. S’attaquer aux enfants, c’est le comble de la lâcheté. En dépit du fait que le droit à une vie familiale normale ait été consacré par la Cour européenne des droits de l’Homme, la Droite propose de durcir ou interdire le droit au regroupement familial, de rétablir le contrôle aux frontières. Dans leur programme, ils proposent de construire encore des places en prison pour nos enfants, ravalés au rang d’indigènes de la République. Nos enfants, sont nécessairement, tous, des délinquants ou des fondamentalistes musulmans potentiels qui menacent leurs ancêtres les Gaulois. Il faut supprimer le collège unique et ne pas aider les jeunes en échec scolaire.


Aujourd’hui, et sous un gouvernement de gauche, un Français, issu de l’immigration, a toutes les difficultés du monde de faire venir sa famille en France. Les dossiers de transcription du mariage ou des actes de naissance des enfants nés à l’étranger, sont bloqués, par de simples circulaires, entre 4 et 6 ans. Les retraités qui ont travaillé toute leur vie en France, ont des difficultés considérables pour renouveler leur titre de séjour. En cas de décès, la pension de réversion n’est accordée à la famille, qu’après d’interminables batailles de procédures. Toutes ces humiliations quotidiennes ne s’appliquent, naturellement, qu’aux Arabes et aux Noirs qui sont dégoûtés de la politique et des politiciens.


II – Il faut défendre la République !


 

Nous vivons une drôle d’époque que n’aurait pas renié un exceptionnel intellectuel italien : «Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres» dit Antonio GRAMSCI. En effet, la tendance majeure, dans les pays occidentaux, atteste que des vents mauvais soufflent sur le monde. En raison de la désaffection des Français issus de l’immigration, à l’égard la Politique et qui vivent quotidiennement des humiliations, face aux divisions de la Gauche et à la lepénisation de la Droite, à la victoire du BREXIT en Grande-Bretagne et au triomphe des idées répugnantes de Donald TRUMP aux Etats-Unis, il y a un risque sérieux que Marine LE PEN soit vainqueur des présidentielles de 2017, dès le 1er premier tour.


«Le malheur a habituellement deux effets: souvent il éteint toute affection envers les malheureux, et, non moins souvent, il éteint chez les malheureux toute affection envers les autres» disait GRAMSCI. Je sais que les Français issus de l'immigration sont sceptiques vis à vis de la politique et le mandat calamiteux de M. HOLLANDE les renforce dans cette position (refus d'appliquer le droit de vote des étrangers aux élections locales, exclusion des cadres issus de l'immigration dans son gouvernement et sa haute admiration ; projet honteux sur la déchéance de la nationalité ; refus de rendre justice à la famille d'Adama TRAORE massacré par des gendarmes, etc.). Un discours séduisant, mais une pratique désastreuse. Tout cela c'est de l'hypocrisie. On me trompe une fois, mais pas deux fois. Je sais aussi que les Républicains sont majoritaires dans cet extraordinaires pays qu’est la France. Mais ils ont choisi de baisser la garde et de ranger leur drapeau. «Pour triompher, le Mal n’a besoin que l’inaction des gens de Bien. On ne peut agir, efficacement, qu’en travaillant de concert», dit Edmond BURKE. En effet, l'élection américaine montre bien que si on ne s'occupe pas de la Politique, au sens noble du terme, c'est-à-dire si on ne donne pas son avis sur les échéances électorales majeures, la politique va s'occuper de vous. Par conséquent, nous devons rester vigilants et défendre, sans failles, la République et l’égalité réelle. «Si un homme n’a pas trouvé quelque chose qui vaut qu’on lui sacrifie la vie, il ne mérite pas de vivre. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour ce en quoi il croit. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour la justice. Un homme meurt quand il refuse de se battre pour ce qui est vrai», dit Martin Luther KING.


«J’étais isolé. J’étouffais comme tant d’autres en France, dans un monde moral ennemi ; je voulais respirer ; je voulais réagir contre une civilisation malsaine, contre une pensée corrompue par une fausse élite ; je voulais dire à cette élite : vous mentez, vous ne représentez pas la France» dit Romain ROLLAND. C’est pour cela qu’il lui fallait un héros, comme son «Jean-Christophe», aux yeux et au cœur pur, qui eût l’âme assez intacte pour avoir le droit de parler, et la voix assez forte pour se faire entendre. Ce héros de nos jours c'est cette France républicaine et citoyenne, c'est chacun d'entre nous.


Par conséquent, il est encore grand temps de défendre la République qui est gravement menacée ! Pour toutes les personnes, quelque soient leurs origines, attachées à la justice, à l'égalité, à la fraternité et au bien-vivre ensemble, il faudrait entrer résolument en résistance. Comme Nelson MANDELA, face à la tyrannie je rappelle le poème «Invictus» de William Ernest HENLEY (1843-1903) qui est devenu mon cri de révolte et d’espoir :

«Dans les ténèbres qui m'enserrent

Noires comme un puits où l'on se noie

Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient

Pour mon âme invincible et fière.

Dans de cruelles circonstances

Je n'ai ni gémi ni pleuré

Meurtri par cette existence

Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu de colère et de pleurs

Se profile l'ombre de la Mort

Je ne sais ce que me réserve le sort

Mais je suis, et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin

Nombreux, les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

Je suis le capitaine de mon âme».

Vive la France républicaine, citoyenne et fraternelle et pour un bien-vivre ensemble !

Paris, le 19 novembre 2016 par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

 

«Je n’irai pas voter à la primaire de la Droite et du Centre !», par M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens