Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 22:02

Je suis toujours traumatisé par le calamiteux congrès de Reims où, avec des alliances contre nature, Ségolène a été liquidée. C'est le seul congrès du PS où il n'y a pas eu de discours de clôture du 1er Secrétaire sortant, à l'époque François Hollande. M. Bertrand DELANOE, que je soutenais, s'est dégonflé. II n'a pas osé s'affirmer.

Avec le congrès de Poitiers de juin 2015 on a l'impression que l'obstination dans l'erreur a prévalu. En effet, c'est un congrès avec peu de suspens qui ne restera pas l'histoire. Ce n'est qu'une opération de partage de postes, sans aucun enjeu pour ceux qui souffrent. Le PS doit sortir de l'entre-soi. Effet, la motion gouvernementale a triomphé avec 60%. Le 1er Secrétaire a, enfin, été élu à 70%. Apparemment, il n'y a plus ni suspens, ni enjeux majeurs. On fonce dans le mur, joyeusement. Tout doit continuer comme avant. Le chômage est en hausse, les résultats ne sont pas là et le vote du Front National n'est plus un vote de protestation, mais d'adhésion.

Les citoyens pensent que la Politique ne peut rien pour eux. En effet, le nombre de militants ne cesse de baisser. Les déroutes électorales se multiplient. Qu'importe ! Les hiérarques et la caste des professionnels de la Politique ont des vestes hautement réversibles. Ils sont toujours du bon côté, même quand le bateau risque de couler. Les appétits sont énormes et démesurés, cependant, le gâteau à partager ne cesse de rapetisser.

La puissante marche du 11 janvier 2015, bien gérée par le gouvernement, aurait pu être une bonne occasion de rebondir. Hélas nos génies de la politique ont réagi à coup d'article 49-3, de Moi MACRON, et de sanctions contre les faibles, notamment les chômeurs !

Pour ma part, le Socialisme est un serment, une passion de l'égalité, la justice et la fraternité ; c'est le rêve de tous les possibles. Bref, être socialiste c'est poursuivre constamment l'idéal républicain c'est défendre la République. Il ne suffit pas de le dire, mais il faut le faire.

Le Parti socialiste peut-il encore servir à quelque chose ? Ou faut-il un autre congrès d'Epinay sur Seine ?

La Commission des résolutions étant supprimée dans les statuts du PS, il n'y a plus de confrontation d'idées. La motion majoritaire a reparti les postes. Un texte dénommé "une adresse au peuple francais", signé par les motions, a été adopté par le congrès, sauf la motion B. Or, il ne suffit pas d'une bonne synthèse au congrès, mais faudrait-il encore que les Socialistes puissent changer les conditions de vie des citoyens.

De ce point de vue, nous avons besoin d'un PS qui débat, qui a une prise sur le gouvernement et les parlementaires. Le PS doit retrouver, pleinement, ses valeurs républicaines d'égalité et de compassion à l'égard des faibles.

Nous avons besoin d'un Parti socialiste qui s'impose la transparence et la probité. Face aux dérives des CAHUZAC, GUERINI, FRECHE, en son temps, ou d'autres hiérarques encore à de très hautes fonctions au sein du PS, mais sont en fait des repris de justice, nous devons dire que le PS c'est la transparence, la probité. C'est ça nos vraies valeurs.

Les cumulards, les démagos et autres opportunistes qui n'ont rien à voir avec nos valeurs devraient quitter le Parti socialiste. M. HUCHON ne doit pas se représenter aux régionales de 2015 ; c'est contraire aux décisions du congrès de Toulouse.

Notre parti compte encore des délinquants, parfois à de hautes responsabilités. Les responsables politiques condamnés, pénalement notamment pour des faits de corruption, de racisme ou d’anti-sémitisme, devraient être inéligibles à vie. Les personnes qui veulent avoir des responsabilités, doivent présenter, au préalable, un quitus fiscal.

Et surtout nous devons "faire ce que nous disons et dire ce que nous faisons". Il faut reconnaitre que François Hollande s'est éloigné de ses promesses. L'écart entre la parole et les actes est indéniable. J'insiste sur le fait que le respect de la parole donnée, est une éthique fondamentale en Politique. Les trahisons de Jean Jaurès sont la cause essentielle de notre lente et dangereuse chute.

J'appelle de tous mes voeux un Parti socialiste fort, respecté et garant des valeurs républicaines, pour un Bien-vivre ensemble.

Paris, le 8 juin 2015, par M. Amadou Bal BA - Baamadou.over-blog.fr.

Au congrès du Parti Socialiste du 5 au 7 juin 2015.
Au congrès du Parti Socialiste du 5 au 7 juin 2015.
Au congrès du Parti Socialiste du 5 au 7 juin 2015.

Au congrès du Parti Socialiste du 5 au 7 juin 2015.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens