Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 23:54

Je ne votais pas, car notre capitale, Paris, Ville-département, n’était pas concernée par ces départementales de 2015. C’est le conseil de Paris, élu en mars 2014, qui exerce les deux rôles de commune et de département.

On a voulu moderniser et renouveler le scrutin des cantonales (scrutin binominal majoritaire, parité absolue, à 2 tours, 12,50% des inscrits, pour se maintenir au 2ème tour, le conseil départemental est entièrement renouvelé pour 6 ans), avant de trancher la question du statut du département ; ce qui conduit à la nationalisation du vote qui aurait dû rester local. Avec plus de 2 054 cantons à renouveler, l’avenir des départements (solidarité, action sociale, routes et collèges) n’est pas clair, d’où un taux de participation faible de 51,50% à 19 heures.

Les grandes tendances de ce 1er tour des départementales 2015 :
- 196 élus de droite
- 50 socialistes
- 6 FN
- et 6 divers.
En vue du 2ème tour :
- 772 duels.
- triangulaires
- 1 quadriangulaire.

A - Départements où Droite est en bonne position
- La Corrèze ?
- Vosges
- La Lozère
- La Réunion
- La Haute-Loire
- Gard ?
- Deux Sèvres.
- Cher.
- Jura
- Morbihan.
- Cantal.
- Cher.
-Allier
- Aveyron
- Mayotte
- Allier.
- Creuse.

B - Départements où le F.N. est en tête
Le FN arrive en tête dans 43 départements, dont
- l'Aisne,
- Le lot
- La Charente maritime,
- La Somme
- Le Vaucluse (11 sur 17)
- La Moselle
- Le Pas de Calais
- La Meuse
- Loire et Cher
-Aube
- Ardèche
- Lot
- Yonne.

C - Départements qui pourraient être conservés par la Gauche
- La Seine Saint Denis (PS)
- Essonne (PS)
- Ariège (PS)
- Finistère (PS)
- Gers (PS)
- Pyrénées Atlantiques
- Hautes Pyrénées
- Dordogne (PS)
- Haute Corse (DG)
- La Haute Garonne (PS)
- Charente
- Alpes de haute provence
- Charente
- Dordogne ;
- Finistère
- Gers
- La Gauche sera absente dans 500 cantons, au 2ème tour
- Elections Emmanuelli et J.M. Bailey.

D - Les départements incertains
- Doubs (F.N. en tête).
- Hautes Pyrénées (PS en tête)
- Le Gers (PS en tête).
- Val de Marne (Droite ?)

Le rapport de forces serait le suivant :
- 37,20% pour l’UMP – UDI – MODEM
- 35% pour la Gauche,
- 26,30 FN,
- et 1,60% pour Divers
Le détail serait le suivant :
- 30 % pour l’UMP UDI MODEM
- 26% pour le FN
- 21,30% pour le PS
- 6% pour le Front de Gauche
- 1,30% Europe Ecologie les Verts
- 6,40% Divers Gauche
- 7,70% divers Droite.

Même si j’appréhendais tout de même les résultats du 1er tour de ces départementales, j’accueille cette bérézina, comme un châtiment bien mérité. Les hommes politiques ont un droit à l’erreur, et peuvent, comme tout individu, se tromper. En revanche, la duplicité, le mensonge et l’obstination, sont impardonnables.

Dés le départ, tout le monde a observé un manquement grave au respect de la parole donnée. La noblesse et l’honneur de la Politique, c’est l’attachement, sans failles, à des valeurs fondamentales de Vérité, bien résumées par Lionel JOSPIN : «faire ce qu’on dit, et dire ce qu’on fait». Perdre n’est pas un déshonneur, si on a respecté les engagements pris devant le peuple souverain. Je redis mon grand attachement aux valeurs ancestrales, telles qu’Amadou Hampâté BA les a résumées : l’Homme c’est sa parole, et la parole est l’Homme. Cette grande duplicité qui consiste à faire des promesses de gauche et de gouverner à droite, mérite bien la sanction populaire.

Le plus grave, c’est l’obstination dans l’erreur. Chaque élection partielle, depuis 2012 est un cinglant désaveu aux mensonges de la ligne suivie par M. HOLLANDE. Les élections municipales de mars 2014 ont encore sonné l’alarme. La seule réponse du gouvernement est la droitisation du gouvernement. Ce qui me semble être une provocation insupportable par rapport aux engagements du Bourget.
La Gauche était divisée dans plus de 80% des cantonales. La droite reste unie, mais lepénisée, dans le cadre du 2ème tour, elle aura besoin du FN. L’extrême-droite se sent pousser les ailes et pourrait gagner le Vaucluse (pauvreté, chômage et 17 cantons). Le F.N. ne cesse de progresser :
- 4,85% en 20018
- 15,06% en 2011.

Maintenant que l’hallali est sonné va-t-on laisser mourir le Parti socialiste ?
A chaque défaite électorale, comme ce fut les cas aux législatives de 1993 et aux présidentielles de 2002, à chaque fois, on dit «plus jamais cela», et il faut faire la politique autrement. En 2008, aux cantonales le PS avait fait 26,74% et en 2011, 24,94%.

Le PS est menacé de marginalisation, d’une «Mollétisation», qui avait conduit au congrès de rénovation en 1971, à Epinay-sur-Seine. Pourtant, ces professionnels de la politique agrippés à leurs privilèges et à leurs indemnités, font fi de cette menace grave qui pèse sur le parti de Jean Jaurès. Ils ont trahi tout l’héritage de ces différentes luttes, depuis 2005, en vue d’une République sociale et solidaire.
Nous sommes en face d’un dilemme :

- Ou le président HOLLANDE n’en tire pas les conséquences et la sanction des régionales, sera pire ;

- Ou il retourne aux engagements de 2012, ce qui me paraîtra honorable. La Gauche doit rester la Gauche. Elle doit donner des perspectives et de l’espérance.
En particulier, le PS doit se rénover, profondément, et s’ouvrir à la société, à la classe ouvrière, à la diversité et à toutes les forces vives de ce pays.
C’est quoi la Gauche au seuil du XXIème siècle ?

La Gauche est devenue un rêve éclaté. Il y avait une gestion de redistribution sociale, dans les territoires, dans une France qui se droitise. La gauche a perdu la bataille idéologique, on ne parvenir à donner une explication du monde, à travers un imaginaire républicain, de fraternité et de solidarité.

Le FN a cristallisé toutes les peurs (chômage, sécurité).

Les Verts sont laminés et les communistes se radicalise. La Gauche doit se rassembler et se mobiliser au 2ème tour. La Droite a un dilemme, pour se positionner en cas de duel entre le FN et la Gauche.

Paris, le 22 mars 2015. M. Amadou Bal BA - http://baamadou.over-blog

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens