Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de BA Amadou Bal, Paris 19ème ISSN 2555-3003 (BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE France B.N.F GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • : Ce blog personnel de M. Amadou Bal BA est destiné à l'échange en politique, littérature, histoire, faits de société et le bien-vivre ensemble. Google News BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ISSN 2555-3003 BNF GALLICA. Http://baamadou.overblog.fr/
  • Contact

Recherche

21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 12:17

L'usage de l'article 49-3 : un déni de démocratie ou une réaffirmation de l'autorité du gouvernement ? par Amadou Bal BA, baamadou.over-blog.fr

J'ai été surpris, après l'esprit du 11 janvier 2015 qui avait enclenché une dynamique d'union nationale autour du gouvernement, par le recours subite à l'usage de l'article 49-3 pour faire adopter un texte divisant, fondamentalement, la majorité. Ce projet de loi MACRON aurait pu être reporté après les départementales qui s'annoncent comme difficiles.

En fait, à travers l'usage de l'article 49-3, M. VALLS a voulu réaffirmer son leadership sur sa majorité, surtout consolider son orientation sociale-démocrate, et priver M. MACRON d'une victoire qui l'aurait propulsé encore un peu plus au devant la scène politique.

La Droite, en mal de leadership, de ligne politique claire, aurait pu voter la loi MACRON d'inspiration libérale, mais elle s'est embourbée, une fois de plus, dans une logique politicienne d'appareil.

Ce passage en force de la loi MACRON m'interpelle à un double titre.

D'une part, après les congrès désastreux de RENNES et de REIMS du PS, tout le monde croyait que le congrès de juin 2015, à Poitiers, allait consacrer, sans coup férir, le couronnement de la ligne politique sociale-démocrate de VALLS-CAMBADELIS.

Jusqu'ici au sein du PS, ces logiques de clans, apparemment fratricides, ne sont qu'une technique de partage du gâteau. Les différents courants se comptent, à travers les motions. On se réparti les postes. La synthèse étant faite, tout le monde rentre dans les rangs, mais provisoirement. Espérons que le congrès de Poitiers sera une rencontre de clarification entre deux gauches qui s'affrontent, depuis plus d'un siècle.

D'autre part, au-delà de cette logique partisane, ce sont, en définitive, les électeurs qui trancheront. En effet, les départementales et les régionales de mars 2015, nous diront, si cette ligne sociale-libérale, particulièrement rude pour les défavorisées et généreuse pour les puissants, est encore légitime. Le candidat Français HOLLANDE avait annoncé une politique de gauche, mais gouverne à droite. C'est un homme estimable et honnête, mais il a gravement manqué au respect de la parole donnée.

Le Parti socialiste est menacé d'implosion. Il est, donc, grand temps de sortir de l'ambiguïté. Or, "on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens", disait Jean-François Paul de GONDI, le Cardinal de RETZ (1613-1679), un mémorialiste, frondeur contre MAZARIN qui s'intéressait aux conspirateurs et aux héros de l'Antiquité.

Paris, le 21 février 2015, par Amadou Bal BA, baamadou.over-blog.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

Liens